Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Constance de la proba de désintégration r-a



  1. #1
    jarjarbinks

    Constance de la proba de désintégration r-a


    ------

    Bonjour,

    Une chose m'a toujours intrigué dans cette loi de décroissance radioactive ; c'est qu'un noyau à très longue période ait la même probabilité de désintégration dès son premier instant d'existence, comme plusieurs millions ou milliards d'années plus tard.

    N'y a-t-il théoriquement aucun seuil possible, aucun laps de temps durant lequel la probabilité serait nulle pour ensuite prendre la valeur qu'on lui connait ?

    Merci de votre participation.

    J.Bray

    -----
    Vivement qu'Hary Seldon invente la psychohistoire...

  2. #2
    A. Bouquet

    Re : Constance de la proba de désintégration r-a

    Citation Envoyé par jarjarbinks Voir le message
    Bonjour,

    Une chose m'a toujours intrigué dans cette loi de décroissance radioactive ; c'est qu'un noyau à très longue période ait la même probabilité de désintégration dès son premier instant d'existence, comme plusieurs millions ou milliards d'années plus tard.

    N'y a-t-il théoriquement aucun seuil possible, aucun laps de temps durant lequel la probabilité serait nulle pour ensuite prendre la valeur qu'on lui connait ?

    Merci de votre participation.

    J.Bray
    Il s'agit d'une probabilité par unité de temps: chaque seconde (ou picoseconde) un noyau d'un type précis a une probabilité fixe de se désintégrer, et cela conduit à la loi exponentielle de décroissance radioactive.

    Effectivement, les noyaux ne vieillissent pas, ils sont rigoureusement identiques à eux-mêmes au cours du temps (tout comme ils sont rigoureusement identiques entre eux).

    En théorie quantique des champs, les particules sont des excitations plus ou moins locales d'un champ quantique universel, une excitation est une exctitation et un électron ici et maintenant est identique (interchangeable) avec un électron très loin il y a très longtemps. Et il n'y a pas de différence conceptuelle entre un électron et un noyau de radium.

Discussions similaires

  1. Constance de la vitesse de la lumière
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 55
    Dernier message: 11/11/2007, 13h49
  2. Constance énergie mécanique ...
    Par Error dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/03/2007, 19h35
  3. Constance de la vitesse lumière
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2006, 16h36
  4. Constance du caryotype
    Par raph89 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/11/2005, 12h43
  5. constance d'acidité
    Par Loopy dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2005, 07h19