Page 6 sur 32 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 955

Concours général des lycées (2)



  1. #151
    Arthurl

    Smile Re : Concours général des lycées (2)


    ------

    Ce n'est pas la majorité des candidats qui préparent le concours, mais si ça peut te rassurer, il y en a tout de même assez pour que tu ne sois pas assuré de le remporter ...

    On n'a plus qu'à souhaiter bonne chance à ceux qui le passent demain (français, et certaines disciplines technologiques).

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    De la chance ? Ouais, je vais en avoir besoin...

    Je passe donc le français à 9h : je vous posterais le sujet demain soir pour que vous rigoliez un peu !

    Mon seul souhait, c'est de comprendre le dit sujet

    ps : Autant en français, pour moi ça va être de l'impro totale (j'ai rien révisé, ça fera une excuse toute trouvée à mon égo si je rends feuille blanche ), autant si j'avais été proposé en histoire, j'aurais passé trois mois à réviser non-stop ! Juste histoire de pas être trop pomé sur un sujet même pas étudié du style "L'Europe entre 1840 et 1940"

  4. #153
    Wodiben

    Re : Concours général des lycées (2)

    Enfin bon je pense que réviser ça aide mais c'est sûr que aller au concours général en étant sûr de gagner me semble très téméraire ^^, mais bon comme c'est quand même une expérience intéressante autant mettre toutes les chances de son côté ^^. Sinon bonne chance pour le français (vous avez l'honneur de commencer ^^)

  5. #154
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Dans la préface de sa pièce Les Bonnes, Jean Genet écrit :

    "Sans pouvoir dire au juste ce qu'est le théâtre, je sais ce que je lui refuse d'être : la description de gestes quotidiens vus de l'extérieur : je vais au théâtre afin de me voir, sur la scène (restitué en un seul personnage ou à l'aide d'un personnage multiple et sous forme de conte) tel que je ne saurais — ou n'oserais — me voir ou me rêver, et tel pourtant que je me sais être. Les comédiens ont donc pour fonction d'endosser des gestes et des accoutrements qui leur permettront de me montrer à moi-même, et de me montrer nu, dans la solitude et son allégresse".

    Vous analyserez et discuterez ce propos dans un développement composé nourri d'exemples précis empruntés à des époques diverses de l'histoire du théâtre.
    Evidemment, LE truc que je maîtrise absolument pas !

    Bon, ba ça c'est fait ! Six misérables pages écrit super gros et en sautant des lignes (trois pages quoi !), le tout en 4h30 dont 2h de glande Impossible de dresser un plan intelligent, donc plutôt que de me bouger, j'ai préféré somnoler en attendant l'illumination, en bouffant des kit-kat pour m'occuper
    A côté de moi, une fille à commencé à rédiger au bout de 5 minutes (chrono !) tout en continuant son brouillon en même temps, bien sûr... Et elle a rempli trois copies doubles (type bac, donc grande et à petits carreaux, normal) écrit super petit et sans sauter de lignes... Je sais que la quantité on s'en fout, mais quand même

    Donc à tous ceux qui stressent comme des malades, ça sert à rien : il suffit de pas avoir envie de gagner, et d'être de toute façon trop nul pour gagner :d

    Je m'estime à 15 environ (et mes a priori sont généralement proches de 1 ou 2 points de la réalité). Evidemment, vu que c'est la crême de la crême, il doit y avoir des dizaines de 18-20... (je sais que ya pas les notes, mais c'est pour une idée du niveau). Dommage qu'on soit pas tombé sur un truc plus "philosophique" ou au moins qui touche l'ensemble de la littérature, des arts, ou juste des romans... Mais le théâtre ! Enfin, ça n'engage que moi ! Mais j'ai vu personne satisfait du sujet dans ma salle (on devait être 30).

    J'espère que vous avez réussi vous

  6. #155
    Naryam

    Re : Concours général des lycées (2)

    Moi non plus j'étais vraiment pas inspirée par le théâtre!! Consciente de ma pôvre culture en littérature française je m'étais décidée à réviser 2 jours avant l'épreuve et j'avais justement fait l'impasse sur... Le Théâtre
    Mais je suis pas mécontente que ce maudit concours m'ai forcée à m'enfiler des bouquins histoire d'améliorer un peu le néant qui me sert de culture générale. Je crois bien que je suis devenue quelque peu incollable sur la poésie symbolique et autre joyeusetés. Las! C'était le théâtre qu'il fallait réviser, Arrgh
    Sérieusement je suis pas franchement contente de moi : je suis restée 6h. sans flancher et je n'ai réussi à noircir que 2 misérables copies doubles au contenu douteux...
    Enfin la citation était plutôt sympathique: en français (pour une fois), intelligible quoi.
    Peut être certains d'entre vous auront le courage de nous révéler leurs brillants travaux!!Allez, quoi!

    Et le plus important: Bonne chance à tous ...

    Sinon pour l'histoire en incorrigible flemmarde je n'ai toujours rien réviser, hum... j'entends déjà ma conscience qui s'approche pour m'engueuler vertement

  7. #156
    Arthurl

    Thumbs down Re : Concours général des lycées (2)

    C'est pour le moins étonnant, la même citation est tombée au CG de 1989 ...

  8. Publicité
  9. #157
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Ah oui, ça par contre ça craint ! Vu qu'on t'as présenté au CG, ça me semble bizarre que t'ai aucune culture générale (serais-tu en S ? Bon ok, c'était facile ), mais faut être assez blindé à ce niveau là, c'est sûr...

    Sans vouloir te faire flipper, t'es dans la merde pour l'histoire ; faut être incollable sur le sujet qui tombera, et ça peut être n'importe quoi ou presque.
    Autant le français je vois ça comme de l'impro totale (même si c'est toujours mieux d'avoir révisé pendant trois mois), autant pour l'histoire, j'te conseille de faire l'impasse sur rien, et de survoler pendant deux jours non-stop tout le programme, quitte à pas regarder dans les détails, histoire de pouvoir gérer au moins un minimum sur n'importe quel sujet... Si t'es motivée !


    Moi comme je l'ai dit, c'est très moyen : j'ai fais une problématique sur l'amour-propre (uniquement) du type "Ne vas-t-on donc au théâtre que par narcissisme ?". Et vu que je galérais sur le plan, j'ai décidé d'y aller à l'arrache et j'ai fais (plus ou moins) une partie sur le divertissement et une sur la réflexion, improvisées l'une comme l'autre. Résumé rapide, non-exhaustif et simpliste de ce que j'ai fais, plus ou moins en vrac :

    Pour écrire une bonne pièce, il faut que le spectateur s'identifie au personnage, et bien sûr que ce dernier soit génial (courageux, intelligent, fou amoureux...). Ainsi le spectateur se projette dans l'histoire et s'assimile au personnage ; son amour-propre est flatté et il en retire du plaisir. Pascal explique que le bonheur réside dans le divertissement, qui permet l'oubli de soi. Selon cette théorie, la thèse de Jean Genet est absurde si l'on considère que le théâtre est un divertissement, puisque l'on ne va pas au théâtre pour se voir sur scène et réfléchir à soi-même (très très simplifié ! Désolé !). En réalité, l'idée de Genet est plus simple encore : il ne s'agit que de s'identifier à un ou des traits de caractère du personnage, et ainsi s'auto-flatter, plus ou moins inconsciemment. Le divertissement théâtral réside donc dans l'immersion du spectateur dans l'histoire, par le biais des personnages. Petite précision : le public étant composé de nombreux spectateurs, différents, le personnage doit en séduire le plus possible : pour cela il devra posséder des "vertus" communément reconnues et dans lesquelles chacun peut se reconnaître ou avoir envie de se reconnaître. Ces qualités dépendent entre autre du contexte historique (par exemple la rebellion pendant l'occupation (même les passifs trouvaient ça glorieux évidemment) ou bien l'amour romanesque, surtout au XVIe. Enfin bref... Conclusion : oui, le divertissement est créateur de narcissisme.

    Et pour la partie II, ça commençait à me lourder sévère, donc j'ai pas mal abrégé. J'ai dit en gros qu'en plus du simple divertissement, le théâtre pouvait aussi manier l'engagement ou la philosophie, auquels pouvait adhérer le spectateur. Dans le théâtre de l'absurde (cité en exemple), des personnages peu atrayants sont compensés par une certaine philosophie de la vie (absurdité bien sûr, mais aussi "Carpe Diem" dans certaines pièces, désir d'une vie originale, évasion, liberté...) permettant au public d'adhérer à la pièce autant (si ce n'est plus) que quand il ne s'agit que d'une histoire. Pour la philosophie, pareil à peu de choses près (je résume et c'est déjà long ! ). Et enfin, des personnages incarnant à eux seuls une philosophie paraissaient toucher davantage encore le public. Citons Antigone ou le Dolmancé de Sade (La philosophie dans le boudoir). L'alliance du personnage "valeureux" (moyen pour Dolmancé ) et d'une philosophie à laquelle adhère le public (quand bien même s'il s'agit d'un libertinage nihiliste comme chez Sade) est très efficace pour conquérir un public. Et enfin la réflexion en elle-même est créatrice de narcissisme. Rabelais riait des sophistes soliloquant plutôt que réfléchissant dont la réflexion avait été pervertie par le narcissisme (la prise de conscience de la réflexion amène à se dire "Hey ! J'suis super intelligent !"). Conclusion, l'élite cultivée qui va au théâtre se complet dans un certain narcissisme inhérent à sa culture et sa "supériorité intellectuelle".

    Conclusion finale : La part de narcissisme des théâtreux est peut-être enfouie et camouflée (inconsciement ou non, peu importe), mais elle est bien réelle. Bien sûr, on ne va pas au théâtre uniquement par narcissisme (chose que je n'ai pas prouvé, la flemme), mais c'est au moins une des raisons pour lesquelles le spectateur lambda y va. Et ouverture abusive sur "Le narcissisme régit-il notre vie ?" (bien sûr, c'est lié au reste, je sort pas ça comme ça à la fin).
    Voila pour moi, c'est assez torché, assez simpliste (j'ai fait que trois pages donc bon) et encore moins clair que ce que je viens de faire là. Enfin c'était juste pour que vous voyiez. Inutile de dire que ça m'intéresserais de voir ce que as fait Naryam, et ça vaut pour tout le monde

    Modos : Je sais, c'est proche du pourrissage de topic, mais je pense pas que ça soit dénué de tout intérêt pour tous les ceuss intéressés par ce concours

  10. #158
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Citation Envoyé par Arthurl Voir le message
    C'est pour le moins étonnant, la même citation est tombée au CG de 1989 ...
    Sérieux ???

    Moi j'étais persuadé que se serait forcément autre chose que poésie ou théâtre, vu que poésie c'était en 2006, et que le classicisme était tombé en 2005 ! Donc déjà j'ai halluciné, mais si ce que tu dis est vrai...

    ... Pas comme si y avait rien d'autre à citer dans la Littérature française !!!

  11. #159
    invite65421098

    Re : Concours général des lycées (2)

    Vous savez quoi ?
    J'ai fini par ne pas y aller: trop de stress...
    Et quand je vous lis, je ne regrette pas, le théâtre c'est franchement pas ma tasse de thé, j'ai du voir 2 pièces dans ma vie (dans le cadre scolaire!), j'ai du en lire 3 (et encore peut être pas entier)...
    De plus, je m'attendais pas non plus à un sujet sur le théâtre étant donné celui de 2005...
    J'ai une amie qui y est allée, elle est restée jusqu'à 13h30 et a écrit 2 feuilles doubles.Elle avait pas l'air mécontente d'elle, et comme elle est plus cultivée que moi sur le sujet, après tout....

  12. #160
    Arthurl

    Thumbs up Re : Concours général des lycées (2)

    Citation Envoyé par DiMoNiAk Voir le message
    ... Pas comme si y avait rien d'autre à citer dans la Littérature française !!!
    D'expérience, pour avoir fait celui de l'année dernière (même formulation du sujet, mais sur la poésie), il n'était pas du tout rédhibitoire de sortir des références hors du genre dont il est question, du moment [que tu te débrouilles pour trouver] qu'il y a un rapport avec la poésie (ou le théâtre, dans ton cas).

  13. #161
    Arthurl

    Smile Re : Concours général des lycées (2)

    Citation Envoyé par DiMoNiAk Voir le message
    autant pour l'histoire, j'te conseille de faire l'impasse sur rien, et de survoler pendant deux jours non-stop tout le programme, quitte à pas regarder dans les détails, histoire de pouvoir gérer au moins un minimum sur n'importe quel sujet... Si t'es motivée !
    Je conseillerais le contraire. Faire une copie "bonne mais sans plus" ne sert à rien pour un concours. Si le temps manque, autant se concentrer sur un ou deux axes de travail, voire une partie du programme seulement, mais les traiter en profondeur... et croiser les doigts.

  14. #162
    xMaestrox

    Re : Concours général des lycées (2)

    Bonsoir à tous !
    J'aurais quelques questions à poser. Je vais participer au Concours Général d'español demain... Bon je sais que c'est un forum axé sur les sciences, mais étant donné que c'est le topic le plus pertinent concernant le Concours Général, je me permets de poster ici

    1) Est-ce que après votre épreuve vous etes allé en cours ? personnellement il me restera deux heures (dont une d'espanol, soit dit en passant ^^), et je ne sais pas si j'aurai le courage d'y aller (non ce n'est pas de la flemme ^^).
    Et dans l'optique ou vous n'y etes pas allé, est-ce que ces heures manquées sont considérées comme des absences par le lycée ? (ou bien est-ce que le directeur nous fait cadeau de ces quelques heures, en l'échange de quoi nous représentons son établissement ? )

    2) Est-il "mal vu" (je sais que c'est possible) de sortir avant ? Parce que je suis bilingue, et j'ai vu des annales je pense pas mettre 5H pour rédiger mon commentaire.
    3) Si je sors avant, je pense que l'heure de sortie est indiquée sur la copie, mais est-elle communiquée au chef d'établissement ou à un quelconque membre du personnel du lycée ?

    Merci d'avance pour vos réponses, en espérant que j'en aurai (je ne m'y prends pas vraiment à l'avance ^^)

    Sur ce je retourne potasser "Comentario de textos literarios - Método y pràctica" , de José Maria Diez Borque ^^

  15. Publicité
  16. #163
    Salazarine

    Re : Concours général des lycées (2)

    hm, j'arrive après la bataille ^^

    de mon côté j'ai été plutôt surprise dans le bon sens quand j'ai découvert le sujet, ayant lu et relu la pièce de Genet, et connaissant l'essence de la préface "comment lire les Bonnes" ^^

    enfin...eh bien c'est terminé, il n'y a plus qu'à attendre les résultats, avec ou sans espoir...

  17. #164
    xMaestrox

    Unhappy Re : Concours général des lycées (2)

    Snif personne pour répondre à mes questions, en bas de la page 9

    A 21H50 je n'ai plus beaucoup d'espoir, mais qui sait ...

  18. #165
    kNz

    Re : Concours général des lycées (2)

    Citation Envoyé par xMaestrox Voir le message
    Bonsoir à tous !
    J'aurais quelques questions à poser. Je vais participer au Concours Général d'español demain... Bon je sais que c'est un forum axé sur les sciences, mais étant donné que c'est le topic le plus pertinent concernant le Concours Général, je me permets de poster ici

    1) Est-ce que après votre épreuve vous etes allé en cours ? personnellement il me restera deux heures (dont une d'espanol, soit dit en passant ^^), et je ne sais pas si j'aurai le courage d'y aller (non ce n'est pas de la flemme ^^).
    Et dans l'optique ou vous n'y etes pas allé, est-ce que ces heures manquées sont considérées comme des absences par le lycée ? (ou bien est-ce que le directeur nous fait cadeau de ces quelques heures, en l'échange de quoi nous représentons son établissement ? )
    Tu crois que c'est vraiment à nous de répondre à ça ??

    2) Est-il "mal vu" (je sais que c'est possible) de sortir avant ? Parce que je suis bilingue, et j'ai vu des annales je pense pas mettre 5H pour rédiger mon commentaire.
    Je vois absolument pas pourquoi ça le serait

    3) Si je sors avant, je pense que l'heure de sortie est indiquée sur la copie, mais est-elle communiquée au chef d'établissement ou à un quelconque membre du personnel du lycée ?
    J'en sais strictement rien et je ne vois pas non plus ce que ça change

    Bonne chance pour demain alors,

    A+

  19. #166
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Salarazine - J'aimerais en dire autant... Quand mon père a vu le sujet, il m'a fait : "Oh, ba on l'a ce bouquin ! Tu vois, quand j'te dis de lire plus de théâtre et moins de philo ! ** Dix secondes de relecture du sujet, puis ** : "Ouais ba faut traiter le narcissisme... Tu aurais dû traiter rapidement le nihilisme et le masochisme qui ressort de cette préface... Mais hors-contexte, elle est ridicule cette citation : il parle en tant qu'auteur en réalité, et non en tant que spectateur comme on le laisse entendre ici."

    Bref, prochaine fois, je lis toute sa bibliothèque avant ce genre de concours

    xMaestrox - Alors en toute sincérité, tu te prends la tête pour rien ! Imagine le truc le plus naturel, normal, et t'as le concours... Chez moi en tout cas, deux personnes se sont barrées dans la première demi-heure (presque en chialant) comme si leur vie en dépendait. Ça c'est un peu ridicule, faut l'avouer. Mais après, se barrer au bout d'une heure et demi, si t'es pas inspiré c'est absolument pas mal vu ! Tu te barre quand tu veux sans te prendre la tête... Moi perso, quand ça m'a soulé, j'ai abrégé et je me suis cassé (13h30) et la moitié de la salle était déjà vide à ce moment Ensuite, je crois qu'officiellement on a cours. Ça n'engage que moi, mais sans être un gros rebelle, j'ai séché : j'allais pas revenir pour une heure de cours et deux heures d'EPS Donc en gros, prends ça comme un bac blanc encore plus laxiste (chez moi en tout cas !). D'ailleurs, le fait qu'on avait le droit d'amener de la bouffe sur place et de manger en plein devoir à n'importe quelle heure a participé à l'esprit de tranquillité qui s'est installé dès le début. Quand t'as 6h de devoir, tu sens (à tort ou non) que t'as le temps, tu regarde l'horloge et tu te dis que la grande aiguille va avoir le temps de faire la moitié de l'écran... Tu visualise 4h de cours (de maths ! ) et tu rends compte que t'es vraiment tranquille. Donc prends bien ton temps (tu finiras surement en trois ou quatre heures), relis-toi (même si l'espagnol c'est plutôt cool à ce niveau là) et tu devrais gérer !

    Je conseillerais le contraire. Faire une copie "bonne mais sans plus" ne sert à rien pour un concours. Si le temps manque, autant se concentrer sur un ou deux axes de travail, voire une partie du programme seulement, mais les traiter en profondeur... et croiser les doigts.
    C'est vrai, ça se défend ! Dans le cadre du bac c'est risqué, mais dans un concours de ce type... Dans ce cas, prends le temps de te faire une proba sur le sujet en regardant les 20 dernières années. Mais gaffe, t'as vu mes prévisions (logiques a priori) foireuses pour mon sujet de français !

    Et concernant les citations, j'y suis allé carrément molo dans le doute... J'te dis, à part Pascal (qui a un rapport direct avec le sujet à mon sens), j'ai cité quelques théâtreux (5-6) et point barre... Pour te faire une idée, d'habitude ya environ 20 à 30 auteurs cités dans chaque dissert' (d'habitude j'écris beaucoup plus aussi...). Donc bon, vraiment inhabituel ce concours ! J'étais pas vraiment moi en fait ce matin !


    Korennomtia - T'as rien perdu, à part une certaine expérience assez intéressante... Personnellement, je trouve ça plutôt dommage : qui ne tente rien n'a rien. Ça valait le coup ne serait-ce que pour essayer, et a fortiori pour plancher sur un sujet différent, plus complexe que ce que tu as l'occasion de faire habituellement. Enfin bon, c'est ton choix comme dirait l'autre ( ) !

  20. #167
    belzebubette

    Re : Concours général des lycées (2)

    A une semaine du concours précisement (enfin ce matin quoi) je n'ai rien fait en géo je tente possiblement inutilement de bien réviser l'histoire mais:

    Sinon pour l'histoire en incorrigible flemmarde je n'ai toujours rien réviser, hum... j'entends déjà ma conscience qui s'approche pour m'engueuler vertement
    c'est tellement agréable de savoir qu'on n'est pas les seul(e)s à n'être pas parfait(e)s parceque sincèrement hein des commentaires du genre:

    Sinon j'aimerais savoir si ceux qui passent le CG en histoire cette année ont révisé ? Parce que moi ça fait 4 mois que j'ai le tête plongée dans Berstein et Milza, et je me sens un peu seul
    ou :

    autant si j'avais été proposé en histoire, j'aurais passé trois mois à réviser non-stop ! Juste histoire de pas être trop pomé sur un sujet même pas étudié du style "L'Europe entre 1840 et 1940"
    Ca n'encourage personne même si d'un autre coté c'est vrai que ça permet de déstresser puisque ça confirme que nos chances de gagner sont à pratiquement zéro, enfin bref assez de propos inutiles je vais repartir a mes révisions retardées par cet organisme qu'est mon corps qui a décidé d'être malade ce weekend et qui a donc empéché toute forme de dite révision

    -- Ah non voilà ce que je voulais demander : je n'ai pas fini le programme, ni en histoire ni en géo, pensez-vous qu'il vaut mieux bien réviser ce que j'ai fait ou alors réviser tout en général et donc en même temps tenter de comprendre les chapitres que je n'ai pas fait, sachant que ceux-ci sont (en histoire) les totalitarismes dans l'entre deux guerres (sujet qui est tombé l'année dernière) et ensuite la seconde guerre mondiale (sujet qui est déjà tombé deux fois je crois si ma mémoire ne me trahi pas déjà à ce jeune âge d'adolescente), et en géographie ben le dernier chapitre je sais plus de quoi il traite ?

  21. #168
    belzebubette

    Re : Concours général des lycées (2)

    zut zut zut... en regardant les annales avec plus de sérieux que la dernière fois (où j'ai vaguement lu en diagonale), je constate avec un désespoir croissant que la seconde guerre mondiale ou des sujets s'y relatant n'ont jamais été traités...zut zut zut

  22. Publicité
  23. #169
    Wodiben

    Re : Concours général des lycées (2)

    Je pense que tu devrais approfondir ce que tu as déjà fait, quelqun a dit plus haut qu'il faut mieux tenter de connaître à fond quelque chose plutôt que de connaître tout mais pas vraiment dans le détail, ca te donnera plus de chance. Sinon je ne pense pas que le sujet portera sur la Seconde guerre mondiale (même si ce n'est que mon avis ^^), mais en effet cela se trouve à la fin de l'année scolaire (bon d'accord ce n'est pas un super argument, aux vues par exemple des sujets sur le totalitarisme), mais il ne me semble pas. Personnellement j'entretiens avec mon prof d'histoire d'excellents contacts, et il m'a dit que cela pourrait (je dis bien pourrait ^^) tomber plutôt sur des sujets comme les Etats-Unis au rang de grande puissance mondiale (1865-1945), ou encore l'évolution de l'axe franco-allemand (1848-1945), mais bon, rien n'est moins sûr^^. Donc bon révises en profondeur ce que tu as déjà vu, et croises les doigts ! (J - 9 !)
    Sinon Dimoniak je trouve intéressant d'avoir mis ce que tu as mis ^^, ça permet une réflexion sur le sujet intéressante, et puis bon, en tant que passionné de philo aussi, il ne nous plus qu'à attendre l'année prochaine pour passer le concours en philo ^^
    Sur ce bonne chance à tous !!!

  24. #170
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    et puis bon, en tant que passionné de philo aussi, il ne nous plus qu'à attendre l'année prochaine pour passer le concours en philo ^^
    Carrément ! Encore faut-il que je gère en philo !

    Il parait que c'est quand même vachement scolaire, et qu'on t'apprend davantage l'histoire de la philosophie qu'à réfléchir par toi-même (dixit Alain et des potes à moi en terminale ; comme quoi, rien n'a changé à ce niveau depuis 1910, ce qui craint un peu vu les découvertes récentes (70's) sur l'éducation. Enfin bon, petite remarque mise à part...).

    Désolé de m'écarter du sujet... Mais si quelqu'un a déjà passé le CG en philo, ça m'intéresserait d'en discuter rapidement. Pas que je compte gagner quoique se soit avant même d'avoir une réelle approche de cette matière, mais déjà pour voir à peu près ce qu'on te demande, la façon dont on te le demande, et ainsi orienter davantage mes lectures en fonction de ce que l'on attend de moi... Mais mon goût pour le débat constructif me donne moyennement envie d'entrer dans une classe magistrale où seules les notes du profs réfléchissent... Classe décrite dans les nombreux clichés sur cette matière. Donc bon, sans être anar', je sens que ça va pas mal clasher l'an prochain si c'est effectivement le cas (oui je sais, les clichés c'est mal, mais c'est parfois fondé, et quand c'est établit par ceux-là même qui enseignent ou subissent, ça a un certain goût de vérité). Bref, infos demandées sur le concours en philo et sur la philo-scolaire en général (rapidement, parce qu'on est chez les scientists là quand même ).

    Et sinon, concernant ce que j'ai mis dans ma compo en français, c'est incroyablement hors-sujet ou du moins limité en comparaison des idées ou textes que j'ai glané de part et d'autre... A propos, et pour conclure (désolé si c'est toujours très long, mais bon, vous êtes pas obligés de me lire... !), je vous met en lien la copie du lauréat du CG-français de 1989, dont le sujet est plus ou moins le même que celui de cette année (oui, c'est hallucinant !). C'est Arthurl qui me l'a envoyé, et vu les nombreuses réactions et marques d'intérêt après que je l'ai fait tourner dans mon bahut (la copie, pas Arthur), ça me semble intéressant de la mettre ici Donc voila, merci à lui, et... bonne lecture !

    http://a.laisis.free.fr/cg1989.pdf

    Dernière modification par DiMoNiAk ; 13/03/2007 à 20h34.

  25. #171
    papillon5

    Re : Concours général des lycées (2)

    Bon, je saisque je suis un peu en retard sur le sujet, mais j'ai passé le concours général de français lundi, et, moi non plus, je ne m'attendais pas du tout à tomber sur le théâtre! En plus, on ne l'avais pas encore fait en cours, alors... ! mais bon, je suis quand même restée les trois heures et j'ai fait 6 pages, mais sans sauter de lignes. Mais je ne me fais pas trop d'illusions !!
    Sinon, si quelqu'un connaissait la pièce de jean Genet ( personnellement, je n'en avait jamais entendu parlé!!), elle date de quand?
    merci et bonne chance pour ceux qui passent mles autres éprenves bientôt!

  26. #172
    Arthurl

    Re : Concours général des lycées (2)

    Il parait que c'est quand même vachement scolaire, et qu'on t'apprend davantage l'histoire de la philosophie qu'à réfléchir par toi-même (dixit Alain et des potes à moi en terminale ; comme quoi, rien n'a changé à ce niveau depuis 1910, ce qui craint un peu vu les découvertes récentes (70's) sur l'éducation. Enfin bon, petite remarque mise à part...).
    Petite remarque mise à part, le je-pense-par-moi-même, chez 90% des élèves des lycées, en philo, ça donne un résultat pas terrible... philosopher c'est aussi apprendre à manier des mots et des concepts qui portent leur grammaire et leur (parfois) longue histoire. Et puis l'histoire de la philosophie peut être passionante elle aussi... (je me sens très seul, tout d'un coup, en disant ça )

  27. #173
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    [HORS SUJET]

    e je-pense-par-moi-même, chez 90% des élèves des lycées, en philo, ça donne un résultat pas terrible...
    Là est le véritable problème... Tu pencherais davantage en faveur de la théorie admise de la connerie des jeunes, ou de l'inadaptation de la philo (et des langues, parfois) dans le système sclérosé de l'Education Nationale ? Qu'on soit clair, c'est pas une attaque de plus contre les profs ; le problème vient de plus haut : il s'agit des consignes données par le ministère. Et les changer seraient une véritable révolution : même le cursus scolaire beaucoup plus évolué des pays nordiques (la Suède notamment, comme toujours !) n'a pas atteint ce stade, à savoir apprendre à philosopher plus qu'à connaître — par coeur ? — ses classiques... Mais je te concède que rien que l'histoire de la philo doit être très intéressante, et qu'elle constitue probablement la base de toute réflexion philosophique pour les non-initiés que sont au départ les lycéens.

    [/HORS SUJET]

    papillon - Comme je l'ai dit, mon père avait lu Les Bonnes, et même s'il s'en souvient assez peu, il avait beaucoup aimé... Apparemment, il s'agit d'une pièce d'après guerre (45-48 probablement) un peu folle, mettant en scène des soeurs (les bonnes) au service d'un couple de bourgeois ; les personnages changent tout le temps de personnalité (l'une des deux bonnes se prend pour la maîtresse de maison pendant que l'autre se prend pour sa soeur). Je trouve ça étrange par rapport à la citation de Genet, qui — à mon sens — devait clairement créer des personnages fixes et solides pour une meilleure identification du spectateur... M'enfin bon ! Quand à Genet, c'était un homosexuel révolté et surdoué, anticolonialiste, très proche des milieux de l'extrême-gauche (soutient de l'OLP et des Black Panthers) et un pote de la bande de Sartre... Pas n'importe qui en somme, et pas le dernier des abrutis non-plus. Je pense qu'il y a un article sur wikipédia pour ceux qui veulent en savoir plus (c'est tout ce que mon père m'a dit).

    Voila !

  28. #174
    jmw

    Re : Concours général des lycées (2)

    Le sujet du concours général d'économie était:

    La croissance économique et le développement durable sont-ils conciliables ?

    Pour les "non-économistes", c'est un sujet proche du bac, mais plus restreint, et sans documents.

  29. Publicité
  30. #175
    aurk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Bonjour tout le monde,

    j'ai passé le concours général d'SVT aujourd'hui. Durée: 6h. Je pensais que cela faisait beaucoup mais finalement j'ai juste eu le temps de finir!

    Le sujet portait sur l'immunologie(seul partie du cours que je n'ai pas encore faite!): les pandémies de grippe et le chikungunya.

    Il y avait d'abord une analyse de documents (environ 14) sur la grippe à faire puis une synthèse de moins d'une page sur les mécanismes d'apparition d'une pandémie de grippe, les risques actuels d'émergence d'une telle pandémie et les moyens de lutte.

    La deuxième partie comportait 4 questions sur le chikungunya auxquelles il fallait répondre à partir des documents.

    Enfin, en conclusion il fallait sous forme d'un tableau ou schéma d'une page comparer la grippe et le chikungunya sur les points suivants: -structure du virus grippal pandémique et du virus chikungunya
    -origine des 2 virus
    -propagation des 2 virus
    -moyens de lutte contre les deux virus.

    Voilà. Franchement, je m'attendais à plus dur que cela.
    Certains d'entre vous l'ont-ils fait? qu'en avez vous penser?

    PS: Dans mon département nous étions 2! Et un pour le grec!

  31. #176
    DiMoNiAk

    Re : Concours général des lycées (2)

    Ba franchement, l'un comme l'autre ça me semble à peu près à portée... Je suis assez nul en SVT mais ce sujet semble plus ou moins réalisable ; quant à l'éco, la difficulté n'est pas de faire une bonne dissert', mais de s'illustrer et de sortir du lot... Enfin c'est mon avis ! L'avantage de ces deux matières (et bien sûr, surtout du SVT), est que la majorité des points sont soit corrects, soit faux... Il me semble qu'il est plus facile d'avoir une excellente note dans les matières scientifiques — pour peu que l'on travaille sérieusement — que dans des matières comme le français ou la philo. Je me demande ce que ça donne une copie de lauréat dans les matières scientifiques — ou même en éco... ? Je suppose que la moindre faute élimine par rapport à des copies proches de la perfection de certains candidats. Et dans une discipline comme les mathématiques, il me semble que ce serait possible une égalité entre plusieurs candidats... pour peu qu'on ai le temps de finir le sujet !

  32. #177
    jmw

    Re : Concours général des lycées (2)

    ; quant à l'éco, la difficulté n'est pas de faire une bonne dissert', mais de s'illustrer et de sortir du lot... Enfin c'est mon avis !

    C'est également le mien. Je ne prétends pas avoir produit une bonne copie, et donc a fortiori une excellente, mais il est vrai que j'avais appris, et je conçois cela comme un minimum, plus de 500 données chiffrées et une quizaine de citations. Les connaissances, bien sûr, ne se suffisent pas à elles-même, mais elles sont, dans cette matière là du moins, nécessaires. Après, les gens primés le seront aussi pour l'excellence de leur plan et le brillant de leur style ( que je ne revendique pas), mais il semble difficilement concevable d'être distingué sans un minimum de connaissances et d'exemples factuels, bien qu'il soit nécessaire de les relier à des explications théoriques.

  33. #178
    piwi

    Re : Concours général des lycées (2)

    Si quelqu'un pouvait scanner le sujet de SVT afin que je puisse le mettre en ligne sur le forum avec les autres sujets que j'ai deja, je lui en serais assez reconnaissant.

    Cordialement,
    piwi

  34. #179
    papillon5

    Re : Concours général des lycées (2)

    dimoniak : OK, merci pour les infos! C'est vrai que la pièce n'a pas l'air de correspondre vraiment à ce qu'il demande dans sa préface, mais bon...!

    Et sinon, est ce que quelqu'un sait quand on pourra avoir les résultats?

  35. #180
    piwi

    Re : Concours général des lycées (2)

    PS: Dans mon département nous étions 2! Et un pour le grec!
    Je n'ai pas vraiment compris comment on décidait que quelqu'un etait ou non éligible pour le concours général. Dans mon lycée il y avait quelques bruts et pourtant jamais aucune ne m'a jamais dit avoir été convoquée pour le concours général. Je crois que les profs ne s'en préoccupaient tout simplement pas.
    Personnellement j'ai toujours été premier ou second en biologie, largement en avance sur les connaissances exigées au lycée (en tout cas pour ce qui est de la biologie cellulaire et moléculaire). On ne me m'a pas proposé de participer à ce concours pour autant.

    Donc si tous les lycées ne s'interessent pas à ce concours il ne faut pas s'étonner qu'il n'y ait pas beaucoup de représentants des régions par discipline.

    Cordialement,
    piwi

Page 6 sur 32 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Concours général des lycée épreuve D'Electronique
    Par zartou dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2007, 20h41
  2. concours général des lycées
    Par papiyola dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2006, 20h51
  3. Concours général des lycées
    Par kron dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 569
    Dernier message: 07/11/2006, 20h17
  4. Concours général des lycées
    Par Matt88 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/02/2006, 19h40