Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Chances inexistantes aux concours (?)



  1. #1
    JackFost

    Chances inexistantes aux concours (?)


    ------

    Bonjour,

    Je suis actuelement en PSCI au lycée Pasteur de Neuilly et malgré mon classement d'avant-avant-dernier de la classe, le conseil de classe a décidé de m'autoriser à passer en PC. Tout au long de l'année, mon moral a baissé, mes résultats l'ont suivi et là, j'en suis à une crise de dépression tous les deux jours, moins si j'arrête d'ouvrir mes cahiers mais ça ne m'avance pas.
    Avant le conseil, je me disais que si j'étais viré je pourrais faire des études de mon niveau, à savoir une licence de chimie puisque c'est la seule matière qui parvient encore à m'intéresser et où je m'en sors pas trop mal. Mais ils ont décidé de me laisser le choix entre renouveler mon abonnement à la torture morale pour un an et partir en licence en regrettant jusqu'à la fin de mes jours de ne pas avoir tenté les 0,00000001% de chances que j'avais d'intégrer les écoles que je voulais. Sadique, non ? Dans les deux cas, j'ai l'impression d'être perdant.
    En entrant en Sup, je voulais intégrer l'une des 7 écoles nationales supérieures de chimie mais vu mon niveau et le fait que seuls 60% des candidats au concours CCP chimie peuvent intégrer une école, je pense que le 0,00000001% n'était pas exagéré. Comment en effet mes aptitudes minables pourraient-elles me permettre de faire mieux que 40% des candidats ? C'est du suicide ! D'ailleurs, je crois me souvenir d'avoir lu quelque part que tous les candidats aux concours obtenaient au moins une école à l'issue de ces derniers. Mais comment est-ce possible si au moins 30% des candidats de chaque concours sont recalés ? C'est de la grosse approximation quand même, non ?
    Enfin bon, puisque je passe en PC, c'est qu'il doit bien y avoir un truc comme ça.

    Merci d'avance à ceux qui me répondront, même si ce n'est pas pour me remonter le moral.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    GLaG

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Avez-vous songé à vous renseigner sur l'admission, et les débouchés, des IUT de Chimie proche de chez vous ?
    C'est un intermédiaire entre la licence de chimie et la prépa. Il y aura beaucoup de chimie, un bon encadrement, des débouchés variés (y compris écoles d'ingénieurs sur dossier).

    J'enseigne en DUT Mesures Physiques et nous "récupérons" régulièrement des étudiants en échec en prépa PCSI et PTSI. Ceux qui travaillent sérieusement n'ont aucun problème pour intégrer des écoles d'ingénieurs au bout de deux ans.
    Mais la situation est peut-être un peu différente en chimie.

  4. #3
    Amethyste

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    je vais dans le sens de Glag. J'ai fait une école d'ingé en chimie et j'y ai vu un certain nombre d'ancien IUT. Franchement ils étaient largement à niveau surtout en TP où heureusement qu'ils étaient là pour nous aider, nous les ancien taupins!

    L'IUT est une très bonne formation. Par contre c'est sur dossier, il faut donc être dans les premiers, mais les chances sont certainement meilleures que vos 0.00001%!

    La physique et les maths, ben y a des gens qui aiment pas et voilà tout.

    Sinon moi à votre place j'irai voir mon prof principal pour savoir pourquoi on me propose le redoublement contre toute attente. Le classement ne fait en fait pas tout en prépa.
    Bien que j'étais mieux situé, on m'a fait passé en spé essentiellement parce que j'étais du genre à m'accrocher. C'est peut être aussi votre cas.

    La spé s'est nettement mieux passé que la sup, mais la pression y est nettement différente.
    La pente: d'un côté elle monte, de l'autre elle descend

  5. #4
    erff

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Salut, je vais essayer de te remonter le moral en te disant que tu peux énormément progresser en spé (peut etre en 5/2)
    J'étais nul en sup (MPSI) : dans les 5-10 derniers dans une prépa très moyenne, mon moral était à 0, et pareil, on a décidé de me prendre en spé.
    Durant la spé, j'ai bcp progressé (et travaillé) ce qui m'a permis d'être admis sur CCP dans les 1000 premiers (ce qui était super bien pour moi)...J'ai décidé de faire une 5/2 sur les conseils de mes profs vu que je progressais tout au long de l'année...Et cette année je suis admissible à Centrale Paris, Supelec, assez bien classé à l'ENS-Cachan (je suis en PSI), admissible avec 15.5 de moyenne aux arts et métiers...
    Bref, tout ça pour te dire que ton avenir en prépa n'est pas encore déterminé, tu as encore 1 an voire 2 ans devant toi pour te construire, profite en...Je te conseille de reprendre le programme de cette année durant ces vacances, de faire des exos assez proches du cours et de bien bosser durant la spé...Personnellement, j'ai compris ce que j'avais fait en sup durant les vacances et ma 1ere année de spé...Je fais partie des gens à qui il fallait 3 ans pour tout assimiler correctement, d'autres en ont besoin que de 2...c'est comme ça.
    En bref, je pense que tu risquerais de vraiment regretter d'abandonner la prépa...Et puis au pire, si jamais ca se passait mal en spé, tu peux obtenir l'équivalence pr entrer en 3eme année directement donc tu ne perds rien du tout.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    JackFost

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Merci pour vos réponses
    Pendant tes vacances, tu avais bossé pendant les deux mois ?
    Sinon, oui, je suis du genre à m'accrocher et j'ai toujours eu besoin d'un temps considérable pour assimiler un cours correctement, ce qui constitue mon principal handicap.

  8. #6
    erff

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    J'ai bien bossé un mois (il faut aussi prendre des vacances).
    Achete toi des bouquins d'exo (genre des exos assez proches du cours dans les matières scientifiques) et travaille dessus. Dés que tu bloques, revois le cours (c'est comme ça que j'ai fait), il faut que tu aies l'impression d'apprendre de nouvelles choses...Cela dit, il faut que ça te plaise.
    Je te souhaite bon courage, car je sais à quel point il est désagréable de bosser lgtps sans assimiler...Mais ca finit toujours par payer.

  9. Publicité
  10. #7
    JackFost

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Me revoilà.
    J'ai donc bossé comme un taré pendant les grandes vacances, j'ai démarré la seconde année avec optimisme, que j'ai vite perdu d'ailleurs car ma copine qui est passée en PC* m'a laissé tomber fin octobre. Après trois mois de déprime, j'ai finalement remonté la pente grâce à mes amis ; et après de gros efforts, j'ai fini ~1760 ème à CCP Chimie et j'ai intégré chimie Lille.

    En résumé, si vous allez en prépa :

    1°) Soyez prêts à sacrifier votre vie sociale
    2°) Ayez des amis sur place
    3°) Vous avez le droit de tomber amoureux mais gardez en permanence à l'esprit que ça peut (très) mal finir.

  11. #8
    jackymoumoute

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    n'importe quoi

    faut pas prendre ton cas pour une généralité...

  12. #9
    JackFost

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    C'est vrai, si vous êtes un génie, vous n'êtes pas concerné puisqu'à l'origine vous aviez déjà troqué votre vie sociale contre des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne.

    J'ajouterai que les gens qui disent du bien de la prépa sans faire la part des choses (et ils sont nombreux) sont généralement des inconscients incapables de comprendre la douleur de ceux qui ne disposent pas de capacités intellectuelles suffisantes pour garder le moral.

  13. #10
    jackymoumoute

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    t'es le champion du cliché toi... sous prétexte que tu fais partie d'une proportion de gens, et que tu en jalouses ou méprises une seconde, tu divises le monde en deux catégories. C'est con mais il existe des gens qui réussissent en prépa ( et ils sont nombreux ) sans sacrifier leur vie sociale, ou sans être des génies, et il existe des génies qui ont une vie sociale. Faudrait ptêt mettre le nez en dehors de ton établissement, justement, en parlant de vie sociale

  14. #11
    JackFost

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Je plaisantais, c'est juste que ça défoule de dire ça après deux ans d'oppression ...

    Plus sérieusement, avant mon entrée en prépa, j'ai lu beaucoup de témoignages qui précisaient que la prépa n'était pas insurmontable et qui ne mettaient pas en garde sur la baisse de moral.
    D'après ce que j'ai pu voir au cours de ces deux années (tu me diras si je me trompe), les gens qui vivent le mieux leur prépa sont ceux qui sont capable de prendre du recul par rapport à leurs résultats et de rester motivés même en cas de (gros) coup dur ; ou bien ceux qui sont capables de bosser sans arrêt mais il ne faut pas exagérer, ces personnes sont rares, même si j'en ai connu une ; ou encore à l'opposé, ceux qui s'en fichent un peu mais bossent quand même parce qu'il le faut bien. Ce qui compte, c'est de ne pas se focaliser sur la perfection mais sur le mieux possible.

  15. #12
    jackymoumoute

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    là, tu rentres dans le raisonnable... Y'a encore une catégorie de gens qui vivent bien en prépa : ceux qui foutent rien et qui réussissent, ou alors foirent, mais s'en tapent... Mais y'a des lycées bien moins pressurisées que d'autres

  16. Publicité
  17. #13
    Guillaume69

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Bonjour

    Selon toi, tu as échoué ?
    Tu étais avant dernier en sup dans une prépa moyenne et tu as quand même réussis à intégrer en deux ans : à mon avis il existe des échecs plus cuisants

  18. #14
    JackFost

    Re : Chances inexistantes aux concours (?)

    Mais où as-tu vu que j'avais échoué ? Au contraire, je suis très satisfait de ce que j'ai eu, c'est presque un miracle pour moi ^^

Discussions similaires

  1. Concours international aux ENS
    Par likithatwey dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/01/2007, 17h14
  2. Accès aux écoles après deug mias, mes chances ?
    Par benoit_t dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2006, 15h07