Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Danger de l'apnée



  1. #1
    Pym-s

    Question Danger de l'apnée


    ------

    Bonjour a tous

    Je m'entraine a faire des longeurs dans ma piscine sous l'eau, et j'aimerais savoir si il y'a des risques lieer au manque d'oxigene ?
    J'avais lu quelque par, qu'au bout d'un certain temps des organes mouraient du manque d'oxygene, est-ce vrai ?

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Neutrino

    Re : Danger de l'apnée

    Bonjour

    Ca s'appelle tout simplement l'asphyxie, en effet les organes n'apprécient pas le manque d'oxygène. Mais il s'agit surtout du sytème nerveux en fait... 3 minutes sans oxygène du tout suiffisent à détruire les neurones. Si on rajoute la réserve d'oxygène dans le sang et dans les poumons si on bloque sa respiration en poumons pleins... 6-8 minutes grand maximum.

  4. #3
    Damon

    Re : Danger de l'apnée

    Salut,

    Un des plus grand danger de l'apnée, vient de la pratique de l'hyperventilation (respiration rapide avant de plonger) contrairement à la croyance cela n'augmente pas le taux d'O2 emmagasiné mais cela diminue celui de CO2 ce qui peut avoir pour conséquence de bloquer le réflexe respiratoire qui est justement provoqué par ce taux de CO2, résultat tu ne ressens plus le besoin de respirer, tu crois pouvoir maintenir ton apnée et c'est la syncope sans avertissement.

    Pour plus d'information sur l'apnée en géneral : http://www.apnee.be/article.php3?id_article=71

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  5. #4
    Neutrino

    Re : Danger de l'apnée

    Oui, c'est la concentration plasmatique en CO2 qui assure l'alerte en cas de blocage de la respiration. Si on compare la quantité de CO2 dans le sang à celle d'O2... on est au moins dans un rapport de 20 à 1!

  6. #5
    kinette

    Re : Danger de l'apnée

    Un des plus grand danger de l'apnée, vient de la pratique de l'hyperventilation (respiration rapide avant de plonger) contrairement à la croyance cela n'augmente pas le taux d'O2 emmagasiné mais cela diminue celui de CO2 ce qui peut avoir pour conséquence de bloquer le réflexe respiratoire qui est justement provoqué par ce taux de CO2, résultat tu ne ressens plus le besoin de respirer, tu crois pouvoir maintenir ton apnée et c'est la syncope sans avertissement.
    En fait, ce n'est pas exactement ça: le taux d'O2 augmente, mais la diffusion de ce gaz est plus faible que celle du CO2 qui du coup diminue plus rapidement que l'O2 n'augmente en hyperventilation.
    Et comme l'a expliqué Neutrinon, comme le réflexe de respiration est déclenché par une augmentation du CO2 dans l'organisme, ce dernier se retrouve à court d'oxygène avant que le taux de CO2 n'ait suffisamment augmenté pour entraîner le réflexe.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Damon

    Re : Danger de l'apnée

    Salut Kinette,

    L'augmentation du taux d'O2 est négligeable, en tout cas c'est ce que j'ai appris lors de mes cours de plongée et que j'ai trouvé sur les différents sites parlant d'apnée et d'hyperventilation.

    Par contre l'abaissement du taux de CO2 est lui assez important, pour les raisons de vitesse de diffusion que tu indiques.
    Le risque se situe dans le fait que la quantité d'oxygène emmagasinée soit insuffisante que pour atteindre à nouveau le taux de CO2 nécessaire que pour éprouver le besoin de respirer (réflexe respiratoire).

    Damon
    Dernière modification par Damon ; 10/08/2004 à 01h41.
    Un EeePc ça change la vie !

  9. Publicité
  10. #7
    Paul_UTT

    Re : Danger de l'apnée

    Bon ça n'a peut-être rien à voir, mais est-ce la même raison qui peut conduire à "l'ivresse des profondeurs", bien illustrée dans Le Grand Bleu ?

    Merci.

  11. #8
    kinette

    Re : Danger de l'apnée

    Bonjour,
    Je ne pense pas que ce soit si négligeable que ça, sinon l'hyperventilation aurait moins d'intérêt...
    Les taux de diffusion (différent) de ces deux gaz, ainsi que l'affinité des hémoglobines sont des paramètres essentiels pour comprendre la physiologie de la respiration.
    Il est intéressant de noter que chez les poissons, la régulation de la respiration n'est pas faite selon le taux de CO2 mais selon celui d'O2...

    K.i aimait bien la physio
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Damon

    Re : Danger de l'apnée

    L'intérêt se situe dans un retardement du réflexe respiratoire, donc dans une possibilité d'apnée plus longue. Le problème est qu'il n'existe pas de possibilité d'évaluer si l'abaissement du taux de CO2 a dépassé le stade critique ou pas (sauf analyse sanguine, mais cela me semble assez peu praticable).

    Toutefois cette pratique est déconseillée, voire interdite, dans les clubs ou concours d'apnée.

    Une autre norme de sécurité est de toujours pratiquer l'apnée à deux (un surveillant, un plongeur).

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  13. #10
    Damon

    Re : Danger de l'apnée

    Un des autres danger de l'apnée (mais cela concerne plutôt la plongée, différente de la nage telle que pratiquée par Pym-s), dont il n'a pas encore été fait mention, c'est la barrière des sept mètres.

    http://www.thelin.net/laurent/plongee/rendez-vous.html

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  14. #11
    Wasichun

    Smile Re : Danger de l'apnée

    Personne selon moi n'a répondu à la question : y a-t-il oui ou non une souffrance des organes nobles coeur et cerveau lorsqu'on s'entraîne de façon rationnelle et sécurisée en apnée? Merci pour la réponse à cette question.

  15. #12
    myoper

    Re : Danger de l'apnée

    Bonjour,
    Dans l'état de nos connaissances: non.
    (on a pas observé de morts cellulaires ou de signes de souffrance cellulaire irréversibles ou non physiologiques (rechercher effort anaérobie)).

  16. Publicité
  17. #13
    piwi

    Re : Danger de l'apnée

    Je ne pense pas qu'il y ait le moindre risque à faire des longueurs en apnée au fond de sa piscine. Quand le besoin de respirer se fait sentir il suffit de sortir la tête de l'eau et c'est terminé. On est loin d'une situation d'asphyxie contrainte où la souffrance organique s'installe.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  18. #14
    invite431

    Re : Danger de l'apnée

    Bonjour,

    Si je suis d'accord avec la dernière phrase,

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    On est loin d'une situation d'asphyxie contrainte où la souffrance organique s'installe.
    Je ne suis pas du tout d'accord avec le début,

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Je ne pense pas qu'il y ait le moindre risque à faire des longueurs en apnée au fond de sa piscine. Quand le besoin de respirer se fait sentir il suffit de sortir la tête de l'eau et c'est terminé.
    En trente ans de plongée avec bouteille ou en apnée, j'ai vu pas mal de rendez-vous syncopal en piscine. Le risque d'hyperventilation est parfaitement réel, à été très bien expliqué supra et est indépendant de la profondeur (même si le rendez-vous syncopal des 7m existe lui aussi mais fait intervenir une invertion brutale de la tension relative des gaz considérés)

    Bref l'apnée en piscine se fait sans hyperventilation, avec un surveillant.
    Le risque est réel et même très réel !

    Amicalement

  19. #15
    myoper

    Re : Danger de l'apnée

    Pour moi la réponse est correcte car la question tournée ainsi, apres toutes les précisions faites sur les syncopes et le risque de noyade, concerne la souffrance chronique, pas une souffrance aigue.
    Je pense que wasichum a bien compris ce risque.

    Citation Envoyé par Wasichun Voir le message
    Personne selon moi n'a répondu à la question : y a-t-il oui ou non une souffrance des organes nobles coeur et cerveau lorsqu'on s'entraîne de façon rationnelle et sécurisée en apnée? Merci pour la réponse à cette question.
    Lorsqu'on s'entraine, pas en cas d'accident.

    Hormis, donc, la syncope entrainant une noyade, ce qui a peu/pas (sous entendu, ce risque a part) de chance d'arriver dans un tel contexte car a ce moment :

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Quand le besoin de respirer se fait sentir il suffit de sortir la tête de l'eau et c'est terminé.
    et donc:

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    On est loin d'une situation d'asphyxie contrainte où la souffrance organique s'installe.
    ...

  20. #16
    invite431

    Re : Danger de l'apnée

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Pour moi la réponse est correcte car la question tournée ainsi, apres toutes les précisions faites sur les syncopes et le risque de noyade, concerne la souffrance chronique, pas une souffrance aigue.
    Je pense que wasichum a bien compris ce risque.



    Lorsqu'on s'entraine, pas en cas d'accident.

    Hormis, donc, la syncope entrainant une noyade, ce qui a peu/pas (sous entendu, ce risque a part) de chance d'arriver dans un tel contexte car a ce moment :
    ...
    Non, la réponse n'est pas correcte. Par rapport à la souffrance ou à la mort d'organes pendant l'entraînement, je suis d'accord, cela n'existe pas même en apnée prolongée (en séance de chasse sous-marine par exemple), mais dire qu'il suffit de relever la tête et de respirer est une stupidité.
    Face à la question telle que posée quant à la souffrance des organes, la réponse est non, ce qui ne permet pas d'éliminer les dangers de l'apnée et les problèmes qu'elle recèle, et ce sont ces dangers qui sont justement à craindre.

    Bonne soirée

  21. #17
    myoper

    Re : Danger de l'apnée

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    ... Face à la question telle que posée quant à la souffrance des organes, la réponse est non, ce qui ne permet pas d'éliminer les dangers de l'apnée et les problèmes qu'elle recèle, et ce sont ces dangers qui sont justement à craindre.
    ... hormis ces risques d'accidents qui ont été suffisamment énumérés dans les messages précédents, il n'y a pas de risques. (on est d'accord).
    Pour moi, la question ne portait donc pas sur ces risques, puisqu'une fois ceux ci clairement exposés, la question mentionne bien:

    Citation Envoyé par Wasichun Voir le message
    Personne selon moi n'a répondu à la question ...
    C'est clairement d'autre chose dont il veut parler.
    Comme si on demandait si la conduite automobile présente des dangers, les accidents a part.
    Il n'y a qu'a attendre l'auteur du message pour qu'il nous délivre de ce dilemme.

  22. #18
    Wasichun

    Talking Re : Danger de l'apnée

    Je vous remercie pour vos réponse, mais ne vous fachez pas je vous prie.
    Myoper a bien compris la spécificité de ma question.
    Ce que je retiens est que l'entraînement régulier ne va pas entraîner de dégradation, même modeste, de mes capacités cardiaques ou cérébrales, en dépit de répétition contrôlées d'apnées (dans le cadre d'un entrainement en club). Merci encore.

  23. Publicité
  24. #19
    piwi

    Re : Danger de l'apnée

    Je suis parti du principe que la question était articulée autour de la pratique de natation en apnée (faire "des longueurs" sous l'eau dans une piscine). C'atait là l'objet initial de la discussion sur laquelle nous rebondissons à présent. A aucun moment il n'a été précisé que l'on changeait ce cadre pour passer à de la plongée en apnée.
    Dans le contexte initial je ne vois pas bien en quoi le fait de retenir sa respiration dans une piscine est plus problématique que de la faire au bord de la piscine. De plus, avec trois metres de fond au maximum on peut bien dire qu'il suffit de sortir la tête de l'eau pour respirer. Au pire une petite poussée sur les jambes et la seconde suivante on est dehors. En quoi est ce stupide?

    Alors on peut essayer de préciser le nouveau cadre. Parle-t-on bien de natation en apnée ou de plongée en apnée?
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  25. #20
    myoper

    Re : Danger de l'apnée

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    ... Quand le besoin de respirer se fait sentir il suffit de sortir la tête de l'eau ...
    Ta réponse était très claire (et juste).
    (Tu le savais, mais c'était pour ne pas finir sur une interrogation).

  26. #21
    laportej21

    Lightbulb Re : Danger de l'apnée

    Bonjour à tous et bravo cette discussion particulièrement intéressante

    Selon vous, afin d'augmenter son taux d'oxygène dans le sang est-il interessant d'avoir une activité aerobique au préalable en complément d'une légère hyperventilation.
    Cette supposition vient du fait qu'hier avant de descendre à -25m (une première pour moi) j'ai suivi jusqu'au spot de plongé sans palme un ami qui lui en avait. Pendant 15 min avant, mes globulles rouges ont dû se charger en O² (comme quand je cours) sauf que 2 min avant de plonger j'ai mis tous mes muscles au repos, stoppant donc la forte consommantion d'O².

    J'attendant vos commentaires pour savoir si j'ai bien fais ou si j'ai eu beaucoup de chance de remonter conscient et vivant.

    A plouf

    Jean-Michel

  27. #22
    CorpsTech

    Re : Danger de l'apnée

    Le repos de quelques minutes avant l'apnée elle-même permet effectivement de calmer "la machine" et de ralentir le rythme cardiaque, le réflexe d'immersion fera le reste (bradycardie, vasoconstriction des extrémités) pour économiser ton oxygène.

    Pour remonter vivant, il suffit de ne pas plonger seul

  28. #23
    CorpsTech

    Re : Danger de l'apnée

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    ... je ne vois pas bien en quoi le fait de retenir sa respiration dans une piscine est plus problématique que de la faire au bord de la piscine. De plus, avec trois metres de fond au maximum on peut bien dire qu'il suffit de sortir la tête de l'eau pour respirer. Au pire une petite poussée sur les jambes et la seconde suivante on est dehors. En quoi est ce stupide?
    Pfou la remontée de post d'il y a 1 an !!

    Mais bon je ne peux pas m'empêcher de revenir là-dessus.
    Que ce soit en plongée ou en natation, l'apnée peut dans certains cas provoquer des syncopes subites, difficiles à sentir venir.

    Des accidents fatals se sont déjà produit, y compris en apnée statique, donc en surface, alors qu'il y avait du monde autours du syncopé.
    En cas de syncope, on a pas le temps de remonter, ou de sortir la tête de l'eau. Si on est seul ou sans surveillance, c'est la noyade.
    Ce n'est pas un fatalité heureusement, mais le risque ne doit pas être pris à la légère. C'est pourquoi de nombreuses piscines refusent la nage en apnée dans leurs lignes d'eau...

  29. #24
    Hazel

    Re : Danger de l'apnée

    Tout a fait.
    J'appuie fermement les derniers messages postés, dans la mesure où j'ai perdu deux de mes amis dont un de ma promo cet été des suites d'accidents de plongée. Ils sont morts a 4 jours d'écarts et il s'agissait de deux situations totalement différentes ( le premier plongeait en bouteilles, le second plongeait en apnée avec son frère et son père - a priori une syncope - ). Ils étaient tous les deux expérimentés et n'en étaient pas à leur coup d'essai.

    Ne plongez jamais seul quoiqu'il arrive, ne prenez aucun risque inutile, ça n'en vaut vraiment pas la peine.

  30. Publicité
  31. #25
    piwi

    Re : Danger de l'apnée

    Et ne faites jamais de jogging seul.... Ne changez pas d'ampoule seul... Ne faites rien seul.
    Je ne pense pas que le risque de syncope au cours d'une apnée en piscine soit très supérieur à celui de faire un infarctus en pratiquant n'importe quelle activité. Toute activité porte sa part de risque.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  32. #26
    myoper

    Re : Danger de l'apnée

    Il faut faire la différence entre "plonger" en apnée (...) et retenir sa respiration en surface durant un temps raisonnablement court (avant de voir le risque d'hypoxie ou de réflexes délèteres survenir).
    Techniquement ce sont des apnées mais de limites "physiologiques" différentes.

  33. #27
    CorpsTech

    Re : Danger de l'apnée

    Oui Myoper, on ne parle pas ici de mettre la tête sous l'eau 10 secondes ou d'une longue brasse coulée, quand même pas.
    On parle bien d'apnées poussées. Pour l'apnée profonde la question ne se pose pas, mais pour le statique ou la nage en apnées longues, il est important d'être surveillé.
    De plus, ça permet de pousser les performances l'esprit tranquille.
    Mon site pro : www.corpstech.fr - Mon side-project : deepinapnea.over-blog.com

  34. #28
    Hazel

    Re : Danger de l'apnée

    A piwi: je parle de la véritable plongée en apnée ( en l'occurrence ici au large ) qui dépasse le fait de faire des longueurs dans une piscine en mettant la tête sous l'eau de temps a autres... et qui, je le répète, ne doit pas se faire seul ( ils étaient d'ailleurs trois dont un médecin thésé et pourtant il y a eu un mort... comme quoi hélas un accident est toujours possible ). Si tu veux continuer a minimiser ce genre de risque libre a toi. Moi les enterrements de cet été m'ont suffis.

  35. #29
    piwi

    Re : Danger de l'apnée

    Le contexte est précisé au message #19 de cette discussion. Il se trouve que l'on ne parlait pas ici de la plongée sportive en apnée, mais bien de nager en apnée dans une piscine. Si l'on admet que cette activité (et pas une autre) est dangereuse, alors autant ne plus rien faire du tout de sa vie, c'est beaucoup trop risqué.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  36. #30
    CorpsTech

    Re : Danger de l'apnée

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Si l'on admet que cette activité (et pas une autre) est dangereuse, alors autant ne plus rien faire du tout de sa vie, c'est beaucoup trop risqué.
    Voilà tout à fait le genre de commentaire qu'on ne veut pas voir dans les clubs d'apnée.

    L'apnée en piscine n'est pas moins dangereuse parce qu'elle se fait dans 2 mètres d'eau. Certains exercices d'apnée retardent des alarmes physiologiques qui déclenchent la ventilation, ce qui permet de retenir son souffle plus longtemps. Notamment lorsqu'on travaille en hypercapnie, où on habitue l'organisme à un taux élevé de CO2 dans le sang.
    En gros le risque est alors de ne pas ressentir le besoin de respirer, et c'est là qu'il y a un risque de syncope, qui peut arriver sans prévenir. Le tout est de se connaitre et de savoir faire ces exercices dans de bonnes conditions.

    Alors bien sur qu'on met la tête sous l'eau, qu'on descend voir le fond pour le plaisir que ça procure, ce n'est pas le problème. Je plonge moi même seul en mer dans un cadre purement récréatif sans jamais pousser mes apnées.
    Mais en fonction de vos objectifs, surtout si elle rentre dans un entrainement spécifique ou de haut niveau, l'apnée doit être pratiquée dans le cadre d'un club ou sous la surveillance d'un moniteur ou apneiste expérimenté.

    Ensuite, chacun est responsable de ses actes, sachez juste qu'on ne pratique pas l'apnée seul, en mer COMME en piscine, en recherche de performances.
    Mon site pro : www.corpstech.fr - Mon side-project : deepinapnea.over-blog.com

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. danger
    Par 100%sciences dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/08/2007, 23h58
  2. danger
    Par darkpilou1 dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/11/2006, 16h59
  3. incinérateur : le danger?
    Par pyrrha73 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 30/11/2005, 05h45
  4. l'apnée... dangereuse?
    Par cedbont dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/01/2005, 18h14