Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

antibiotiques : oral versus injections intraveineuses



  1. #1
    okert

    antibiotiques : oral versus injections intraveineuses


    ------

    Bonjour,

    La prise orale est généralement considérée comme plus adéquate. Pourquoi?
    Avec l'injection, on évite le passage par l'estomac,... à part ça, cela revient au même. Je ne vois pas en quoi cela peut être plus mauvais.

    Merci de tout éclaircissement si vous êtes est au courant.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    etoile64

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Que veut dire "généralement"?

    Pour toutes les infections "graves", on passe systématiquement par voie IV ou IM...

  4. #3
    rafale_b1

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Beh en fait tout dépend de l'antibio que tu prends !
    Il y a des préférences pour certains antibiotiques du fait de leur structure/stabilité.
    La pénicilline G ne peut pas être administrée en voie orale, seule la forme injectable (IM IV...) est possible car dans l'estomac elle est dégradée. D'autre familles ne sont pas absorbées par la muqueuse digetive (ex des aminosides).
    Puis il faut prendre en compte la bactérie à "éliminer" , de l'état du patient...
    Dernière modification par rafale_b1 ; 08/06/2007 à 12h41.

  5. #4
    okert

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    ok, "généralement", je veux dire que s'il n'y a pas une raison impérative telle que celles citées plus haut, on préférera quasi systématiquement prescrire la prise orale. Or l'effet d'une injection est plus rapide, ce qui devrait être bénéfique, même si l'infection n'est pas grave.

    Il doit bien avoir une raison à cette préférence. Je me demande laquelle. (J'ai déjà lu quelque chose à ce propos, mais je ne parviens pas me souvenir ni à retrouver).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jean-Luc P

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    La prise en injection en se fait qu'en milieu hospitalier, afin d'assurer un suivi. La prise orale permet une prise à domicile.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  8. #6
    okert

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Merci. C'est donc uniquemenet une question pratique? Il n'y a donc aucune contrindication à l'injection? Il me semblait avoir lu qqchose à ce sujet il y a longtemps, mais je ne me souviens plus.

  9. Publicité
  10. #7
    etoile64

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Citation Envoyé par okert Voir le message
    Merci. C'est donc uniquemenet une question pratique? Il n'y a donc aucune contrindication à l'injection? Il me semblait avoir lu qqchose à ce sujet il y a longtemps, mais je ne me souviens plus.
    Non, je ne crois pas...
    Il y a quelques anitibio qu'on prend par injection aussi... Même quand ce n'est pas en milieu hospitalier ou que c'est grave...
    Par exemple la ceftriaxone (c3G) est souvent proposée en injection IM...

  11. #8
    blanche45

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Bonsoir,

    Lorsque les antibiotiques sont injectés par piqures I.M ou I.V leur action est plus rapide, surtout en I.V ( intraveineuse).
    Les injections peuvent très bien se faire hors milieu hospitalier et seront faite par une infrmière libérale.
    Les antibiotiques lorsqu'ils sont pris par voie orale ont une action moins rapide, dans le temps, puisqu'il faut qu'ils passent la barrière de l'estomac et que la pellicule qui les entourent doit être dissoute avant de liberer les principes actifs du médicament .
    Mais tout aussi efficace puisque c'est la même molécule.
    Le médecin décidera des modalités de la prise du médicament et en fonction de la maladie à traiter.

    Bonne soirée @+
    "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien" Socrate

  12. #9
    Ecthelion22

    Re : antibiotiques : oral versus injections intraveineuses

    Il y a quelques contre-indications (en tout cas en médecine vétérinaire, mais j'imagine que ça s'étend bien à la médecine humaine) pour la voie générale, en plus de l'aspect pratique de la voie orale :
    - les aminosides et les polypeptidiques à la toxicité élevée sont contre-indiqués à fortes doses par ces voies (surtout chez les animaux atteints d'insuffisance rénale)
    - l'autre soucis est l'intolérance locale au point d'injection (trop acide ou trop basique pour les macrolides, sulfamides, quinolones)
    D'où des contre-indications fortes pour certaines espèces et en fonction des possibles pathologies (surtout l'insuffisance rénale).
    Est-ce que ça peut s'appliquer à chaque fois à l'espèce humaine, je n'en suis pas certain mais ça peut servir de base...

    Cordialement,
    Ecthelion

Discussions similaires

  1. H+ versus H -
    Par invite654345 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/05/2007, 21h17
  2. Injections - Surjections -Bijections
    Par Kate901 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2007, 19h09
  3. Injections, Surjections !
    Par Elo23 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/10/2006, 14h41
  4. Alzheimer : des injections d'enzymes pour recouvrer la mémoire ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/08/2006, 16h38
  5. aldols versus hydratation
    Par Bastien dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/01/2005, 17h27