Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

La mort subite du fumeur ?



  1. #1
    undergrad

    Exclamation La mort subite du fumeur ?


    ------

    Tout le monde sait que le fumer provoque des cancers et que la cigarette en elle meme comprend de nombreux cancerigene et autres toxique.
    Je me demande pourquoi un gros fumeur (60 cigarette par jours) ne meurt pas en fin de journee d'intoxication aigue a un de ces composant ?

    Par exemple l'acroleine :

    Une cigarette peu en contenir jusqu'a 140 µg(http://fr.wikipedia.org/wiki/Cigarette) et selon les donnes experimental, une exposition de 8 heure a 0.27 ppm d'acroleine est mortel pour 50% des individus. (http://www.epa.gov/oppt/aegl/pubs/results82.htm)

    Donc si on fait le calcul, sachant qu'on respire a peu pres 14 metre cube par jours, sur huit heure on aura respirer 4.667 metre cube d'air.

    Apparement 1 ppm = 2.29 mg/m3 pour l'acroleine donc c'est une exposition durant 8 heure a une atmosphere contenant (0.27*2,29) 0.6183 mg/m3 d'acroleine ou 618,3 microgramme/m3.

    Pendant 8 heure notre fumeur aura absober ( [60/2]*140 ) 4200 microgramme d'acroleine alors que 50% des gens meurt apres avoir inhaler (4.667 *618,3) 2885.6 microgramme d'acroleine soit 1314,4 microgramme de moins que le gros fumeur......


    Quelqu'un pourrait m'expliquer ou est mon erreur ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    sailx

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Je ne sais pas si tu a fait une erreur. Seulement tu a oublié l'accoutumance (je sais pas si le terme est le meilleur...). Je prend l'exemple de l'alcool : Le coma éthylique se trouve vers 3g/L (la moyenne je crois) Et des gros buveurs on été retrouvé à 6g/L, j'ai même entendu une fois parler de 9g/L
    Je pense qu'a force de "cotoyer" la substance mortelle, on est désensibilisé. ça doit être le cas chez les grands fumeurs, Leur organisme est habitué à la presence de tout ces produit toxique.

  4. #3
    undergrad

    Re : la mort subite du fumeur ???

    J'ai pense a l'accoutumance mais je ne pense pas que ce soit valable pour ce cas. On atteint 4200 microgramme en fumant 30 cigarettes en 8 heure, donc pour atteindre la dose mortel il suffirait de fumer 20 cigarettes en 8 heure.
    Et par experience je sais qu'il est facile de fumer 5 cigarette en une heure dans un bar apres avoir un peu bu, meme pour un fumeur non regulier. Il doit y avoir une erreur, je pense qu'on aurait deja entendu parler d'adolescent mort parcequ'ils ont fume 20 cigarette en moins de 8 heure alors qu'il n'etait pas accoutumer au toluene. De plus on depasse la dose letal de pres de 50 % .

  5. #4
    sailx

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Oui, c'est vrai. Cependant je me souvient avoir lu quelque part qu'un adolescent était mort aprés avoir essayer de fumer un paquet de tabac en entier (toutes les cigarettes du paquet d'un coup).
    Sinon, je ne sas pas du tout...

  6. #5
    JPL

    Re : la mort subite du fumeur ???

    L'acroléine est un irritant de voies respiratoire, donc l'effet est plus sensible à la concentration qu'à la quantité cumulée. Alors que pour les toxique classiques par voie aérienne on a approximativement :
    effet= concentration x temps
    pour les toxiques irritants on a :
    effet=concentrationn x temps
    avec l'exposant n>1
    Ça c'est pour les effets irritants à court terme, pour répondre à la question initiale. Mais l'acroléine a aussi des effets irritants à long terme et des effets cancérogènes qui n'obéissent pas à cette relation.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    undergrad

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Ok merci beaucoup pour cette reponse, par contre je me demandais juste si mes calculs de quantite absorber etait juste ?

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Pour ce qui est de la voie respiratoire, tu ne peux jamais savoir exactement ce qui a été absorbé, une partie étant rejetée avec l'air expiré. C'est pourquoi on utilise empiriquement la notion de "dose" équivalente qui est le produit de la concentration (élevée dans le cas des irritants respiratoire à un certain exposant n - qui n'est d'ailleurs connu que pour quelques irritants majeurs employés dans l'industrie, comme le chlore, l'ammoniac...) par le temps d'exposition.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    quetzal

    Re : la mort subite du fumeur ???

    ton erreur viens peut-etre que pour la dose letale c'est en 1 fois, tendis que pour un fumeur c'est sur 8 heures..

    je ne sais si mon argument est pertinant, mais si il y a une différence a mon avis elle serait là.

  12. #9
    Zunder

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    ton erreur viens peut-etre que pour la dose letale c'est en 1 fois, tendis que pour un fumeur c'est sur 8 heures..

    je ne sais si mon argument est pertinant, mais si il y a une différence a mon avis elle serait là.
    Nope puisqu'il parle pour la dose létale d'une exposition de 8 heures.

    Je pense que comme le dit JPL, ça vient du fait que seule une infime partie est absorbée. Même s'il inhale 140µg/cigarette, la majorité repart je pense avec la fumée qu'il expire.

  13. #10
    undergrad

    Re : la mort subite du fumeur ???

    Oui mais si tout repart avec la fumee il en est de meme pour l'experience de 8 heure avec une atmosphere a 0.27 ppm, non?

  14. #11
    JPL

    Re : la mort subite du fumeur ?

    Non, l'erreur du calcul initial est de se baser sur la quantité totale d'acroléine fumée alors qu'il faut raisonner sur la concentration dans l'air inspiré avec la fumée. Or si on raisonne en concentration (en ne tenant compte que de l'effet irritant, qui n'est pas le seul, mais qui rend compte de la toxicité aiguë invoquée ici) on est très loin du compte.
    Bien entendu pour des effets à plus long terme les choses sont plus complexes et le principe de calcul que j'ai indiqué n'est pas applicable.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    Europa73

    Re : la mort subite du fumeur ?

    Bonsoir.

    J'ai en mémoire le cas d'un Chinois d'une vingtainne d'années qui n'a pas survécu à un pari ou un jeux stupide, ce dernier avait fumé un peu plus de 100 cigarettes d'affilé et je crois me rappeller qu'il est mort d'un arrêt cardiaque. (à vérifier)

    Cordialement,
    Europa

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. subite luminosité de HOLMES
    Par aurechose dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2007, 09h50
  2. panne tv jvc subite...
    Par masse dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/07/2005, 21h37
  3. Fréquence cardiaque à l'effort : facteur de risque de mort subite
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/05/2005, 18h46
  4. Mort subite du nourrisson
    Par raco dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/08/2004, 17h29