Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Sueur d'homme contre le stress...




  1. #1
    kinette
    Femmes stressées, voici la solution!
    La sueur des aisselles des hommes aurait des vertus relaxantes...

    Des recherches montrent que la sueur des aisselles des hommes calmerait les femmes.
    Ceci aurait de plus comme effet de modifer les taux des homones contrôlant les cycles menstruels, ce qui fait que cette découverte pourrait être à l'origine de médicament dérivés de la transpiration afin de manipuler le fertilité féminine.

    "Le dessous de bras produit des phéromones physiologiquement actives", déclare le chimiste George Preti du Monell Chemical Senses Center (Philadelpha, Pennsylvania), qui a mené cette étude. Ces composés modifiant le comportement - qui sont communs dans le règne animal- peuvent agir sur le cerveau et aussi le reste de l'organisme sans qu'on s'en rende compte.

    Pendant six heures, des femmes volontaires ont été exposées à des phéromones extraites de dessous de bras (dont l'odeur était masquée par du parfum). Les niveaux d'hormone lutéinisante (LH), une hormone clef du cycle menstruel, ont été contrôlés.

    La LH est sécrétée par le cerveau par pulses, qui deviennent plus importants et plus fréquents à la période de l'ovulation. L'exposition à l'odeur d'un homme accélèrerait l'arrivée du pic suivant de cette hormne, d'après cette étude.

    Les volontaires soumise à cette odeur ressentiraient de plus moins de stress.
    Ces deux effets pourraient être liés au passé de l'espèce humaine.
    Les chasseurs-cueilleurs préhistoriques et leurs compagnes aurait pu avoir peu de temps pour être ensemble. Le système reproductif des femmes des cavernes aurait pu évoluer pour être en phase avec les rencontres avec la présence de leurs hommes en répondant à leur odeurs, accorde le chercheur Charles Wysicki qui travaille aussi sur les phéromones au centre Monell. "les femmes pourraient répondre aux signaux de leur environnement qui facilitent la reproduction" dit-il.

    Biens sûr, tout ceci n'est que suppositions, mais l'effet relaxant reporté pourrait aussi augmenter les chances de reproduction. Une femme relaxée est plus susceptible d'être réceptive à un homme, suggère Wysocki.

    "Ceci présente une dichotomie", déclare Ivaka Savic du Karolinska Institute de Stockholm, qui étudie les effets des phéromones sur le cerveau. L'impression de liberté de notre volonté de notre époque peut être en fait compromise par notre histoire évolutive. "Notre biologie est primitive mais nous vivons dans un monde sophistiqué".

    Cette découverte pourrait être intéressante pour les couples désirant minimiser la probabilité d'avoir des enfants. Une fois que les phéromones actives auront été identifiées et isolées, les chercheurs pourraient être capables de les modifier pour produire une nouvelle génération de médicaments contrôlant la fertilité, imagine Preti. "A la recherche de nouveaux médicaments on a exploré es forêts vierges et les océans, mais il pourrait y avoir des composés actifs intéressants sous les bras"


    Preti, G. et al. Male axillary extracts contain pheromones that affect pulsatile secretion of luteinizing hormone and mood in women recipients. Biology of Reproduction, 68, 2107 - 2103, (2003).
    K., parfois trop stressée 8)

    -----

    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Bon je voulais juste ajouter que ce genre d'études est généralement très controversé... donc les résultats de cette étude peuvent très bien être contredits par une autre étude demain.
    Enfin vous pouvez toujours essayer de renifler les aisselles de votre conjoint ou des vos collègues (avec leur accord de préférence) pour lutter contre le stress, je décline toute responsabilité si ça ne marche pas.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Cécile
    Je retiens une phrase importante si on veut obtenir l'effet relaxant :
    dont l'odeur était masquée par du parfum
    .


  5. #4
    kinette
    Bonjour,
    Pour tester l'effet de la sueur (s'il ne l'ont pas fait c'est grave mais dans ce cas ça n'aurait certainement pas été publié), les chercheurs ont dû utiliser un "groupe témoin", c'est-a-dire un groupe soumis à des conditions similaires excepté la sueur d'hommes. Donc les femmes "témoin" ont dû avoir le parfum sans la sueur, et n'ont pas montré le même effet de relaxation.

    Toutefois, tu fais bien de le souligner, l'odeur de sueur toute seule pourrait pourquoi pas avoir l'effet inverse (?)

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    Solitonique
    Je suis perplexe.

    Dans le métro je ne trouve pas les femmes particulièrement relaxées. Et pourtant elle y sont soumises à de fortes doses !

    Et que dit l'étude sur les effets sur les hommes ? Je suppose que serait proche de la réalité !

    Comme dirait le chercheur : les chasseurs-cueilleurs, en sentant l'odeur de sueur masculine deviendraient plus agressifs car c'est l'odeur de concurrents potentiels. En plus s'ils retrouvent cette odeur sur leur femme...

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. trou d'homme et modélisation échanges gazeux
    Par van84 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2007, 17h50
  2. Conseils contre le stress
    Par kidnapped dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/02/2007, 10h23
  3. Origine de la sueur?
    Par HydrUra dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/12/2006, 21h41
  4. Nb max d'homme sur Terre
    Par Xerthro dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/07/2004, 10h49
  5. [Physiologie] sueur...
    Par Tomzack dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/01/2004, 11h38