Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

biophysique respiratoire



  1. #1
    cholangiocytes

    biophysique respiratoire


    ------

    Bonjour!
    J'ai passé dernièrement un examen de biophysique repiratoire (théorie) et il y a quelques affirmations que je ne comprends pas:

    -La proportion approximative du volume pulmonaire de repos occupé par l'espace mort anatomique est de 5%
    Comment trouve-t-on ce chiffre?

    -Si la ventilation totale et la prod de CO2 restent constante, comment ça se fait qu'une augmentation de la fréquence respiratoire ne diminue pas la PCO2 artérielle alors qu'une augmentation du volume courant diminue la PCO2?

    Merci beaucoup!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    myoper
    Modérateur

    Re : biophysique respiratoire

    Citation Envoyé par cholangiocytes Voir le message
    -La proportion approximative du volume pulmonaire de repos occupé par l'espace mort anatomique est de 5%
    Comment trouve-t-on ce chiffre?
    On mesure les volumes et on soustrait.
    Tu as du laisser peut être le volume total = capacité vitale totale obtenue enfermé "dans la boite" ou la mesure a l'hélium.
    http://udsmed.u-strasbg.fr/emed/cour...eq=PHYSIOLOGIE
    P 39 a 42.

    Citation Envoyé par cholangiocytes Voir le message
    -Si la ventilation totale et la prod de CO2 restent constante, comment ça se fait qu'une augmentation de la fréquence respiratoire ne diminue pas la PCO2 artérielle alors qu'une augmentation du volume courant diminue la PCO2?
    Dans le lien précédent tu vois que le volume courant correspond a l'espace mort (pas d'échange gazeux) et l'air alvéolaire.
    L'espace mort reste fixe donc on augmente le volume alvéolaire en augmentant le volume courant mais pas en augmentant la fréquence.

    Ton exemple :
    Ventilation = Fréquence X Volume courant. (expl. si besoin lien suivant)
    Et Volume courant = Vespace mort physiologique + Volume alvéolaire ventilé
    (page 52 du lien précédent)

    On voit que si on augmente la fréquence, on doit diminuer le volume courant et proportionnellement, il y aura moins d'air alvéolaire pour les échanges ; les 150 ml de l'espace mort restent fixes et si on augmente la fréquence suffisamment, on aura un Volume courant qui ne correspondra plus qu'a l'espace mort et ne ventilera rien du tout.

    L'exercice reste théorique, ces augmentation (F et V) augmentant, en réalité la production de CO² (effort).

    Cours de P2 : http://e.carabin.free.fr/pcem2/roneo...espphysio3.htm
    Dernière modification par myoper ; 25/04/2010 à 10h19.

  4. #3
    cholangiocytes

    Re : biophysique respiratoire

    merci beaucoup pour cette réponse!

  5. #4
    myoper
    Modérateur

    Re : biophysique respiratoire

    Citation Envoyé par cholangiocytes Voir le message
    merci beaucoup pour cette réponse!
    Tu est trop bon.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    ... ces augmentation (F et V) augmentant ...
    Ca a le mérite d'être plus clair que clair même si, a ce point la, les augmentations pourraient prendre un "s" .


  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cholangiocytes

    Re : biophysique respiratoire

    ...et le "tu est trop bon" pourrait se transformer en..."tu es trop bonne"

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Rythme respiratoire
    Par linkyboy dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/11/2009, 21h12
  2. Insuffisance respiratoire
    Par sandrine1609 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/06/2009, 13h07
  3. Problème respiratoire
    Par -SMith- dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2009, 16h37
  4. [Physiologie] Physiologie respiratoire
    Par Etudiante P1 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/05/2008, 16h42
  5. Physiologie respiratoire
    Par DuRbaNPoiSoN dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2008, 14h42