Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

OK euh... hoquet




  1. #1
    flimo

    OK euh... hoquet

    Je pense que cette discution va sans doute en intéresser plus d'un:

    Lorsqu'on avale trop vite, ou dans certaines circonstances, on attrape le hoquet, et c'est franchement fort désagréable, d'autant que ça porte à rire bien souvent et ça n'arrange pas les choses!!

    Il existe plusieurs méthodes pour le faire passer, avaler un verre d'eau sans respirer par exemple, et je ne parle pas de certaines position yoguesques (mot inventé par moi)...

    Mais d'un point de vue SCIENTIFIQUE, quelle est la meilleure?

    Merci de vos réponses éclairées.

    Francis

    -----

    Le monde est à l'envers certes, mais qui va le remettre dans le bon sens?

  2. Publicité
  3. #2
    Opale68

    Re : OK euh... hoquet

    Bonjour,

    Une "méthode" assez efficace, consiste à tenter de se souvenir ce que l'on a mangé l'avant veille ou le dimanche précédent.
    En effet, lors de l'exercice de remémoration, l'esprit est souvent suffisamment occupé pour que le hoquet disparaisse.

    cordialement
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  4. #3
    delirium539

    Re : OK euh... hoquet

    Salut !

    tout est en fait lié à la concentration : si l'on se concentre réellement pour stopper le hoquet, on y parvient.
    C'est le principe qu'utilise la remémoration, il suffit de se focaliser sur quelque chose de précis, et le hoquet disparait.

    @+
    "L'intelligence c'est comme les parachutes, quand on en n'a pas, on s'écrase..."


  5. #4
    calimeroz

    Re : OK euh... hoquet

    Bonjour,

    pour moi le meilleur moyen reste le verre d'eau a l'envers !!!

    a plus

    cal.

  6. #5
    Denoby

    Re : OK euh... hoquet

    Bonjour,
    Je ne comprend pas comment ce fait il que la concentration suffise à arreter le hoquet.
    Merci !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dr Nono

    Re : OK euh... hoquet

    Tu peux essayer un sucre avec du vinaigre dans le fond de la bouche.
    Si tu as du Primpéran, ça marche qque fois (pas plus de 3/j)
    Attention! A partir d'un certain âge, ce syptome (s'il se répète) peut être évocateur d'une pathologie ss-jacente.
    Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito.

  9. #7
    Florette

    Re : OK euh... hoquet

    Ou alors retenir sa respiration. Ou alors si quelqu'un nous fait (vraiment) peur, pas un bouh! previsible et plus risible qu'autre chose.

  10. Publicité
  11. #8
    Florette

    Re : OK euh... hoquet

    C'est l'histoire d'un gars qui rentre dans un bar et il demande un verre d'eau. Le barman lui braque une carabine dessus. Pourquoi?

  12. #9
    Bibikirt

    Re : OK euh... hoquet

    Citation Envoyé par flimo

    Mais d'un point de vue SCIENTIFIQUE, quelle est la meilleure?
    A vue de nez, une des solutions logiques (qui reprend d'ailleurs les trucs du style boire un verre sans respirer...etc) c'est l'effort de poussée à glotte fermée dite manoeuvre de Valsalva : en gros, faite comme si vous étiez aux toilettes, et....poussez !!!!! (le plus longtemps possible).

    Par contre, j'ai remarqué que le fait de de faire poser la simple question "est ce que tu aimes le chocolat / sucre/ autre chose ?" marche de façon constante...mais pas d'explication sur ce cuop là
    Carpe Diem

  13. #10
    zouilles

    Re : OK euh... hoquet

    Salut

    En parlant de hoquet, à chaque fois que je l'ai, je ne peux pas m'empêcher de bailler, je ne sais pas si ça arrive à tout le monde, mais j'aimerai comprendre pourquoi. Merci

  14. #11
    kinette

    Re : OK euh... hoquet

    Bonjour,
    En ce qui concerne les méthodes pour le faire cesser on trouve ceci ici:
    http://www-smbh.univ-paris13.fr/smbh...tif_mod6.3.pdf
    Traitements
    La persistance du hoquet est très pénible pour le patient et entrave son sommeil et son
    alimentation. Pour le faire disparaître il faut utiliser :
    - des moyens non médicamenteux stimulant la région nasopharyngée en faisant boire de l'eau
    glacée, en faisant éternuer, en stimulant la muqueuse avec une sonde nasogastrique. Si le hoquet est
    lié à une stase gastrique, l’estomac doit être vidangé au moyen d’une sonde gastrique. Les
    manœuvres d'hyperventilation, la technique de Valsalva peuvent également être proposées
    - les traitements médicamenteux :
     chlorpromazine 25 à 50 mg 3 fois par jour PO ou IV, halopéridol 5m/j PO, SC ou
    IV
     baclofène
     midazolam après échec des neuroleptiques et du baclofène, 0.05 à 0.2 mg/kg en
    IV ou SC
    Pour le baillement, consulter l'excellent site http://webperso.easyconnect.fr/baillement/ (il sort quelques liens en faisant une recherche sur le site avec le mot hoquet mais je n'ai pas pris le temps de consulter toutes les pages).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. Méthode étrange pour arrêter le hoquet !
    Par dolmen dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 25
    Dernier message: 10/07/2009, 07h53
  2. hoquet et effort sportif
    Par sylvaingbio dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2006, 21h12