Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Probiotiques : efficacité



  1. #1
    Aqualung

    Probiotiques : efficacité

    Bonjour,

    J'ai regardé le grand nombre de sujets sur le domaine, mais j'ai préféré rouvrir un post que de remonter un vieux.

    Ayant travaillé un an dans le domaine des pro-biotiques j'ai toujours pensé que leur efficacité était un fait (je travaille en biochimie, j'ai parfois du mal à juger du sérieux d'une étude médicale).

    J'aurais voulu avoir l'avis des médecins pour savoir si les effets supposés sur le système immunitaire et sur certaines maladies auto-immune comme la maladie de Cröhn était fondé médicalement? Est-on proche de la pseudo-science ou s'agit-il de résultats concrets?


    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Probiotiques : efficacité

    Bonsoir,

    En attendant les médecins, voilà de la lecture :
    http://www.eufic.org/article/fr/nutr...s-poursuivent/
    H u m a n i t y

  4. #3
    myoper

    Re : Probiotiques : efficacité

    L'"effet" est certain.
    On en a même aussi les effets délétères.
    http://www.thelancet.com/journals/la...207-X/abstract
    (de mémoire, mortalité multipliée par environ 3 en 4 mois)

  5. #4
    Aqualung

    Re : Probiotiques : efficacité

    Oui je me rappelais l'effet négatif en cas de pancréatite... Alors oui un effet délétère indique qu'il y a, du moins, une action (c'est ce qui ressort par exemple lors des test sur l'homéopathie). Mais est-ce que c'est valable également pour des agents biologiques...

    Comment parler de concentration alors que la quantité de bactérie passant l'estomac semble variable.

    Merci de vos réponses

  6. #5
    myoper

    Re : Probiotiques : efficacité

    Citation Envoyé par Aqualung Voir le message
    Oui je me rappelais l'effet négatif en cas de pancréatite... Alors oui un effet délétère indique qu'il y a, du moins, une action (c'est ce qui ressort par exemple lors des test sur l'homéopathie).
    Il ne me semble pas avoir lu d'effet particulièrement délétère lors de l'utilisation d'homéopathie (vs placébo) ou alors je n'ai pas compris le sens de la remarque.

    Mais est-ce que c'est valable également pour des agents biologiques...
    Oui, tous les agents ont un effet plus ou moins perceptibles (suivant quantité, concentration, contexte ...) et ici versus placébo.

    Comment parler de concentration alors que la quantité de bactérie passant l'estomac semble variable.
    Oui et ça pourrait expliquer la variabilité des résultats (l'inconstance / la faiblesse) surtout dans des conditions non extrêmes (ou un effet pourrait être plus important car demandant une variation plus minime dans un contexte plus "sensible" (?)).

    .
    Dernière modification par myoper ; 08/03/2011 à 22h05.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Aqualung

    Re : Probiotiques : efficacité

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il ne me semble pas avoir lu d'effet particulièrement délétère lors de l'utilisation d'homéopathie (vs placébo) ou alors je n'ai pas compris le sens de la remarque.

    Pardon je me suis mal exprimé. Simplement, (en lisant les différentes discussions) lorsqu'on parle de l'efficacité ou non d'un composé/méthode/technique vous expliquez également que l'absence d'effet délétères quelque soit la concentration indiquerait une absence d'efficacité. (je résume sans doute la notion, encore une fois je n'ai pas étudié ce genre de concept médical). Je me demandais si cette "loi" s'appliquait aux agents biologiques et vous y avez répondu.



    Oui et ça pourrait expliquer la variabilité des résultats (l'inconstance / la faiblesse) surtout dans des conditions non extrêmes (ou un effet pourrait être plus important car demandant une variation plus minime dans un contexte plus "sensible" (?)).
    Ha oui c'est une bonne explication.

    Merci pour la réponse

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Probiotiques : efficacité

    Pour "me" préciser :

    Citation Envoyé par Aqualung Voir le message
    Pardon je me suis mal exprimé. Simplement, (en lisant les différentes discussions) lorsqu'on parle de l'efficacité ou non d'un composé/méthode/technique vous expliquez également que l'absence d'effet délétères quelque soit la concentration indiquerait une absence d'efficacité.
    Plus précisément, l'absence d'effets délétères observés est en faveur de l'absence d'effets (et il n'y a en effet que deux sortes d'effets dans cette "classification" ).
    Mais il faut aussi savoir reconnaitre les effets en tant que tels par rapport à une norme (état dit normal, placébo ou autres).

    Car dans ce cas précis, les probiotiques (en qualité, quantité et concentration) pourraient bien avoir un effet que d'autres agents biologiques (au sens large) trouvés de façon normale dans certaines "nourritures" (au sens large également) pourraient avoir aussi (ne serait ce que parce qu'ils se retrouvent eux même dans certains aliments).
    La difficulté de reconnaitre les effets viendrait donc de ce qu'ils appartiendraient à une variation (fourchette d'effets) pouvant être observée de façon normale (habituelle).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. probiotiques et leurs rôles
    Par nanouchka33 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/02/2011, 12h25
  2. questionnaire - produits probiotiques
    Par phibze dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/12/2009, 17h37
  3. Probiotiques et obesite
    Par invite765432345678 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/11/2009, 13h07
  4. [Biochimie] Probiotiques
    Par foulifi dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/04/2009, 20h01
  5. Probiotiques?
    Par rowing91 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2008, 08h50