Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?



  1. #1
    acx01b

    Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Bonjour,

    tout est dans le titre.

    Il refuse de prescrire des génériques et on l'invite sur des plateaux de TV (par exemple sur france 5) où il explique qu'il est révolté par les différences de concentration et d'excipients entre le médicament breveté et son générique.

    Il n'y a personne (de renommé j'entends) pour le discréditer et convaincre le grand public que c'est un fou ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Khremy

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Peux-tu en dire plus sur son discours stp ? Parce que pour l'instant, il n'y a rien de choquant dans ce que tu en rapportes :
    - Oui il y a une différence d'excipients entre générique et princeps
    - Oui il y a une différence de "concentration" (pas réellement en termes de quantité de principe actif contenue dans le médicament, mais dans la pratique en termes de quantité assimilée): on demande juste une bioéquivelance à -15 / +20 % entre le générique et le princeps. Ca fait une différence non négligeable, et encore plus grande quand tu compares deux génériques (sans compter que cette bioéquivalence n'est évaluée que sur des sujets sains)

    Va-t-il plus loin que ces constatations ?

    Khremy
    Dernière modification par Khremy ; 05/03/2012 à 16h19.

  4. #3
    mh34

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Jamais entendu parler de lui, moi...
    De toutes les façons, il n'est pas le seul à ne pas vouloir prescrire de génériques pour certaines spécialités.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  5. #4
    myoper

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Le fait d'avoir inventé les génériques tels qu'ils sont est un bon indicateur de l'état du système de soins (entres autres) ...
    Bonsoir à tous et à toutes.

  6. #5
    acx01b

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Pour moi c'est à cause de personnes de mauvaise volonté comme lui qu'on a un taux de générique aussi bas en France. Ce qui me révolte c'est qu'on le laisse tenir ce genre de discours à la télé, comme si c'était un discours intelligent ...

    Pour la bioéquivalence : vous allez faire croire que pour des comprimés par exemple (pas à action prolongée), changer la quantité d'excipients (de lactose par exemple) change quoi que ce soit au final ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mh34

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Si si, ça peut changer des choses dans l'efficacité et la répartition de la substance active ; je ne suis pas prescripteur donc je m'intéresse peu aux médicaments, mais je crois bien que quelques études sont sorties sur ce sujet. Certains de mes collègues refusent de prescrire des génériques pour certaines spécialités, ( les anti HTA par exemple), et ce n'est pas juste pour em...der la sécu.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  9. Publicité
  10. #7
    kryok

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Un peu de lecture :http://www.atoute.org/n/article85.html

    les choses ne sont effectivement pas aussi simples qu'affirmées par les autorités sanitaires ; par exemple de nombreux neurologues refusent les génériques en cas d'épilepsies ,ayant constaté souvent une inéfficacité relative avec un taux plasmatique du produit abaissé / produit princeps ...

  11. #8
    Khremy

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Citation Envoyé par acx01b Voir le message
    Pour moi c'est à cause de personnes de mauvaise volonté comme lui qu'on a un taux de générique aussi bas en France. Ce qui me révolte c'est qu'on le laisse tenir ce genre de discours à la télé, comme si c'était un discours intelligent ...

    Pour la bioéquivalence : vous allez faire croire que pour des comprimés par exemple (pas à action prolongée), changer la quantité d'excipients (de lactose par exemple) change quoi que ce soit au final ?
    Ne préfères-tu pas discuter avant de vociférer comme ça ?

    Par définition, un générique est différent de son princeps, et par définition deux génériques peuvent différer de manière vraiment significative.
    Oui la quantité et le type d'excipient va changer la cinétique d'un médicament. Je ne pense pas que tu te rendes compte de la difficulté pour modifier, même de manière extrèmement marginale, la composition d'un médicament non générique.

    Est-ce grave ? Pour de nombreux médicaments, clairement pas. Pour des spécialités plus sensibles, oui.

    Ce sujet n'est jamais abordé en France. Quelles sont les sources d'information pour le grand public ?
    - Les media. J'ai le souvenir amer d'une ministre de la santé disant en direct à la télévision : "Il n'y a aucune différence entre un générique et un princeps". Discuter de l'impact des différence est une chose, les nier comme ça est clairement un mensonge
    - Les pharmaciens. En France, un pharmacien gagne plus d'argent à vendre un générique qu'à vendre son princeps : est-ce une source d'information fiable ?
    - Les médecins, malgré la forte pression qui leur est mise de prescrire des génériques en toute situation. A l'échelle locale, ils sont, j'ai l'impression, de plus en plus nombreux à essayer de faire prendre conscience du problème posé pour certaines spécialités, notamment aux caisses d'assurance maladie. Cependant leur discours n'est pas relayé.


    Quelques pistes de réflexions si tu veux approfondir le sujet :
    - Qu'est-ce que la bioéquivalence et comment est-elle évaluée ? (nombre de lots, type de patients, critères)
    - Quels sont les critères de libération d'un lot de médicament (en ce qui concerne le dosage notamment), et en quoi est-ce totalement incohérent avec les critères de bioéquivalence ?
    - Si tu veux aller encore plus loin, on peut également discuter des impacts des génériques sur le système de santé, la sécurité des médicaments et l'économie. Je pense par contre que ce sera hors des thématiques de ce forum, mais ba boite à MP est disponible

    Khremy

  12. #9
    myoper

    Re : Dr sauveur boukris, les generiques, élucubrations anti-scenfitiques d'un fou ?

    Pour être clair, les génériques ne me gênent pas la plupart du temps en tant que produit mais force est de constater certaines différences et outres celles mentionnées plus haut et concernant les antibiotiques hospitaliers : http://www.docbuzz.fr/2011/09/14/123...es-generiques/

    Il y a aussi le fait que certaines spécialités doivent leur balance bénéfice/risque à leur excipient et le supprimer revient à supprimer cet effet (formes LP, gastrorésistants, enrobés, effervescents, dispersibles, sublingual ...).

    Moins abordé mais tout aussi évident : les emballages sont différents et lorsqu'on le change pour une personne âgée qui est y est habituée, il peut y avoir des erreurs de prises (prises multiples - une par boite -), des tolérances différentes (réelles ou "nocebo") qui rendent l'acceptabilité du produit moindre avec retour à la forme antérieure, consommation médicale supplémentaire.
    Il y a pourtant 4 faces très visibles sur une boite et une uniformisation n'aurait pas couté plus cher ...
    Si ces problème n'avaient duré que dans les premières semaines de la mise en service des génériques, ça aurait été (peut être) tolérable mais ils se produisent toujours régulièrement et ne sont pas comptés dans le coût économique de la mesure.

    Personnellement, comme je l'ai écrit, je suis gêné de constater le besoin de cette mesure : des labos (ceux qui arrêtent la production) arrivent à ne pas gagner assez avec des produits qu'ils ont déjà en fabrication (tout est en place : production, publicité, etc ...) alors que d'autres y arrivent avec les mêmes produits moins cher sans avoir de structure de production au départ.
    Sans compter que certains princeps sont régulièrement moins chers que les génériques (à estimer).
    Tout ça pour que la santé, donc les soignants mais surtout les patients et les soins dont ils disposent, se plie à une loi économique, avec toutes les dérives que cela implique (si les soignants ne sont pas une profession commerciale et ont interdiction d'en faire, ce n'est pas pour rien et ça ne se passe déjà pas comme "on" voudrait, alors inféoder le secteur le plus important de cette façon aux règles de marché engendre forcément des problèmes, dont des problèmes de qualité.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les génériques en question
    Par quantat dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 13
    Dernier message: 24/06/2008, 21h40
  2. Présence d'un virus ou d'un spyware non reconnus par les différents Anti-virus
    Par Rvc dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/02/2008, 17h38
  3. Dr Rath: le sauveur!
    Par Steph dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 12
    Dernier message: 31/07/2004, 19h24
  4. les génériques
    Par IGNO dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/07/2004, 20h11