Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?



  1. #1
    okert

    Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?


    ------

    Bonjour,

    C'est ce qu'on m'a toujours raconté! C'est aussi ce que semble aussi indiquer la notice sur certaines de telles lunettes de grands magasins indiquant qu'elles sont à utiliser pour de courtes durées, que sinon, il faut consulter un ophtalmo.

    Or, je suis précisément allé consulter un ophtalmo, et ce docteur qui m'a prescrit des lunettes adaptées à ma vue, me dit que le seul avantage est le confort (qui se paie quand-même cher), mais que les lunettes à deux balles vendues dans les hypermarchés seront juste moins confortables à l'utilisation mais de détérioreront en rien ma vue. Le même ophtalmo me dit aussi, ce qui est plus étonnant encore, que ne pas mettre de lunettes du tout et "forcer" sur la vue ne fera que me fatiguer davantage mais que je ne risque rien de plus.

    Ici, c'est quand-même un ophtalmo qui le dit! Alors qui croire ??

    Merci d'appuyer vos dires par des arguments médicaux.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Je suppose que vous parlez des lunettes destinées à corriger la presbytie?
    Euh..en fait l'ophtalmo a raison ; le fait de forcer l'accomodation fait travailler les muscules oculo-moteurs, donc ça peut effectivement fatiguer et donner éventuellement des maux de tête, mais rien de plus.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  4. #3
    Kissagogo27

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour, , il faut juste prendre correctement son temps avant de choisir la bonne correction a la distance que vous aurez a les utiliser ^^ j'ai fait cet achat fin juin , pour ma lecture quotidienne que ce soit sur papier pc, et au travail , et pas de soucis particuliers a noter depuis ce n'est pas un encouragement juste le fait de ma démarche récente qui plus est par contre depuis impossible de m'en passer comme une paire normale obtenue par l'intermédiaire d'un ophtalmo

  5. #4
    myoper

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Si ce n'est pas clair, je mets un lien qui comporte un schéma et il faut comprendre que la correction devrait corriger une des valeurs que peut ne peut plus prendre la flèche rouge en pointillé ; il y a donc une fourchette.
    http://www.gatinel.com/recherche-for...multifocalite/

  6. #5
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour

    En fait les lunettes bon marché que l'on trouve par exemple en pharmacie ne sont rien d'autre que des loupes avec une correction uniquement sphérique. Leur rôle est uniquement de réduire la distance à laquelle l’œil est capable d’accommoder. Je prends un exemple simple : Si la personne est capable de voir net uniquement à l'infini une paire de lunette +2 lui permettra de voir net à 1/2 = 0.5m. Une paire de +3 à 1/3 = 0.33m.
    Avec une correction trop faible il faudra forcer pour accommoder (ce qui engendre une fatigue, mais ne détériore pas la vue) ou augmenter la distance de lecture. Avec une correction trop forte il sera impossible de voir net au delà d'une certaine distance, donc il faudra s'approcher suffisamment près, et il ne sera pas possible de "forcer" pour voir net car les muscles sont au repos.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Avec une correction trop faible il faudra forcer pour accommoder (ce qui engendre une fatigue, mais ne détériore pas la vue) ou augmenter la distance de lecture. Avec une correction trop forte il sera impossible de voir net au delà d'une certaine distance, donc il faudra s'approcher suffisamment près, et il ne sera pas possible de "forcer" pour voir net car les muscles sont au repos.
    Sans anicroche, j'aimerais en connaître plus sur le stress oculaire et ses (absences ? de) conséquence sur l'évolution de l'acuité visuelle.

    Pour ce que j'en sais, le cristallin et de manière générale l'oeil ne bénéficie pas d'un squelette rigide comme un anneau sclérotique. Or l'intégralité du corps est soumis à des déformations par contraintes tout au long de notre croissance mais aussi de notre vie adulte et de notre sénescence. Il me paraît improbable que forcer sur sa vue soit inconséquent à la longue.


    @ all

    Des études ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité
  10. #7
    JluK

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour,

    Le cristallin est fait d'une multitude de feuillets empilés qui glissent les uns sur les autres, quand ils ne glissent plus, c'est la presbytie qui s'installe.

    J'ai fait l'expérience, je travaillé derrière des oculaires (pour explorer les yeux !) et je devais faire des efforts pour voir correctement. Puis durant huit mois, je me suis essayé comme commercial, il n'a pas fallu longtemps pour constater que ma vue devenait mollassonne, les lunettes pour lire devenaient indispensable !
    Retour à l'activité précédente et ma vision est redevenue presque comme avant.

    J'en ai conclu qu'il était préférable que je fasse travailler mon cristallin pour éviter qu'il vieillisse prématurément, faire bouger mes petits feuillets pour les empêcher d'adhérer les uns aux autres.

    Je suppose que c'est généralisable, encore faudrait-il qu'il y ait une volonté d'expérimenter cette horreur pour un ophtalmo, cela pourrait tuer le marché !

    P.-S.
    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    En fait les lunettes bon marché que l'on trouve par exemple en pharmacie ne sont rien d'autre que des loupes avec une correction uniquement sphérique
    Mais Dudulle, les lunettes de presbytes sont faites avec des loupes ! Rien de plus, à moins d'un astigmatisme sévère, mais à seulement 0,25 ou 0,5D, cela devient symbolique.
    Le doute est l'essence même de l'esprit scientifique

  11. #8
    myoper

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Le cristallin est fait d'une multitude de feuillets empilés qui glissent les uns sur les autres, quand ils ne glissent plus, c'est la presbytie qui s'installe.
    Ce sont des fibres, un peu différent.
    La presbytie peut être due à une efficacité du muscle ciliaire diminuée ou un durcissement de ces fibres (dégénérescence des protéines, altérations des milieux cellulaires...).

    Le cristallin adulte comporte 2000 à 3000 fibres à disposition antéro-postérieure.
    Avec une basale, un épithélium...


    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...51495398,d.d2k

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...51495398,d.d2k

    http://pst.chez-alice.fr/1svision.htm

  12. #9
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Mais Dudulle, les lunettes de presbytes sont faites avec des loupes ! Rien de plus, à moins d'un astigmatisme sévère, mais à seulement 0,25 ou 0,5D, cela devient symbolique.
    Pas tout a fait, les véritables lunettes pour corriger la presbytie sont des optiques très complexes, dont la correction est variable en fonction de la zone sur le verre, mais effectivement il est tout à fait possible d'utiliser une lentille convergente (ou même divergente si la personne est myope à la base), et uni-focale (qui ne corrigera pas un astigmatisme éventuel), mais cela ne permettra de voir net que dans une plage réduite.

  13. #10
    JluK

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour à tous,

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Ce sont des fibres, un peu différent.
    La presbytie peut être due à une efficacité du muscle ciliaire diminuée ou un durcissement de ces fibres (dégénérescence des protéines, altérations des milieux cellulaires...).
    Vous inversez le problème, si les muscles ciliaires perdent en efficacité, c'est bien parce que c'est le cristallin qui durcit et non les fibres ciliaires. Lorsqu'on enlève le cristallin parce qu'il s'est cataracté, celui-ci peut-être dur comme un caillou.

    Sur le schéma que vous présentez, les fibres ciliaires ne sont pas très réalistes, c'est déjà mieux sur cette fiche ou sur cette page.
    Ici, un bel article qui parle, entre autres, de la structure en feuillets du cristallin « L'étrange transparence du cristallin », cette structure qui n'apparait pas dans la multitude des documents que j'ai pu trouver sur Internet, mais qui est parfois signalée en embryologie et qui est révélée avec certaines cataractes aux opacités localisées. Je n'ai malheureusement pas d'images à vous présenter, pourtant j'en ai fait des multitudes, je vous l'assure.



    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Pas tout a fait, les véritables lunettes pour corriger la presbytie sont des optiques très complexes, dont la correction est variable en fonction de la zone sur le verre, mais effectivement il est tout à fait possible d'utiliser une lentille convergente (ou même divergente si la personne est myope à la base), et uni-focale (qui ne corrigera pas un astigmatisme éventuel), mais cela ne permettra de voir net que dans une plage réduite.
    Vous parlez des verres progressifs, je suppose ? Eh bien ! je me contente de lunette de supermarché, je m'en sers le moins possible et j'ai 64 ans. Il y a beaucoup à dire sur la correction de la vue et l'ensemble du marché qui s'en nourrit — Optique : des lunettes 50% plus chères en France qu'en Allemagne.
    Le doute est l'essence même de l'esprit scientifique

  14. #11
    myoper

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Rebonjour.
    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Vous inversez le problème, si les muscles ciliaires perdent en efficacité, c'est bien parce que c'est le cristallin qui durcit et non les fibres ciliaires. Lorsqu'on enlève le cristallin parce qu'il s'est cataracté, celui-ci peut-être dur comme un caillou.
    Pour la cataracte qui n'est pas à confondre avec la presbytie, c'est le cas et en effet, le patient peut même le voir à l’œil nu mais pour la presbytie, les deux mécanismes physiopathologiques sont possibles et n'ont pas été tranchés (théorie d’Helmholtz et théorie extralenticulaire de Donders)..
    Ce n'est parce qu'un cause est possible et qu'une cause est retrouvée dans la cataracte que celle-ci est obligatoire et empêche absolument l'autre dans une autre pathologie (en particulier la ou il n'y a pas forcément de dégénérescence visible du cristallin).
    D'ailleurs, combien de gens se font opérer de la cataracte au lieu d'avoir des lunettes ?


    En ce qui concerne l'histologie de l’œil, je vous mets donc les photos en lien de ce massif épithélial transparent.



    Sur le schéma que vous présentez, les fibres ciliaires ne sont pas très réalistes, c'est déjà mieux sur cette fiche
    Qu'on ne trouve nulle part, qui n'apparait pas non plus dans mon cours et dont on ne connait pas la composition histologique (feuillets qui seraient composés de quoi ?) ?
    D'ailleurs, en désaccord avec leur propre schéma, on peu lire:
    Les fibres du cristallin correspond à laxe visuel
    "La" faute n'est pas de moi mais ça empêche d'avoir des milliers de feuillets qui seraient perpendiculaires à l'axe, comme sur le schéma ; ce n'est pas qu'il ne soit pas réaliste, c'est qu'il y a forcément une erreur dans la fiche.



    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Ici, un bel article qui parle, entre autres, de la structure en feuillets du cristallin « L'étrange transparence du cristallin », cette structure qui n'apparait pas dans la multitude des documents que j'ai pu trouver sur Internet, mais qui est parfois signalée en embryologie et qui est révélée avec certaines cataractes aux opacités localisées. Je n'ai malheureusement pas d'images à vous présenter, pourtant j'en ai fait des multitudes, je vous l'assure.
    Ca c'est une description qui ne correspond pas aux deux autres schémas que vous avez posté.
    Ils parlent de mille couches sur 5 millimètres (leur figure 1 n'est pas disponible), les fibres pouvant être confondues avec des couches.
    mais ou il est écrit textuellement:
    ...cet organe est constitué d'une superposition de cellules très allongées, alignées régulièrement, et dont les extrémités se rencontrent au niveau des pôles antérieur et postérieur du cristallin.
    Pas de couches dans la description histologique: erreur ou mauvaise interprétation ?

    Je vous avais posté le schéma embryologique dans mon dernier message qui montrent le sens antéropostérieur de ces cellules qu'on peut appeler fibre mais qui ne sont pas des feuillets et qu'il ne faut pas confondre avec les feuillets embryologiques qui n'ont rien a voir (vous pouvez en retrouver bien d'autres de différents auteurs du domaine sur internet).

    ou sur cette page.
    Ici, comme "couche", on voit en effet bien le noyau, sa face antérieure et postérieure (cortex), les fibres, l'épithélium, c'est le même schéma pas très réaliste que j'ai posté mais il y manque la basale.
    Dernière modification par myoper ; 05/09/2013 à 09h06.

  15. #12
    JluK

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Pour la cataracte qui n'est pas à confondre avec la presbytie, c'est le cas et en effet, le patient peut même le voir à l’œil nu mais pour la presbytie, les deux mécanismes physiopathologiques sont possibles et n'ont pas été tranchés (théorie d’Helmholtz et théorie extralenticulaire de Donders).
    Ce n'est parce qu'un cause est possible et qu'une cause est retrouvée dans la cataracte que celle-ci est obligatoire et empêche absolument l'autre dans une autre pathologie (en particulier la ou il n'y a pas forcément de dégénérescence visible du cristallin).
    D'ailleurs, combien de gens se font opérer de la cataracte au lieu d'avoir des lunettes ?
    La cataracte dont vous parlez n'est que le stade ultime de la dégradation du cristallin, heureusement, il y a de nombreuses étapes intermédiaires, et en dehors de traumatismes, l'opacification du cristallin est très lente et progressive.
    Le vieillissement du cristallin par une perte de son élasticité (comme cela est bien formulé ici). À vos deux causes possibles, j'en ajouterais une troisième, le cristallin perdant de sa souplesse, cela doit finalement fatiguer les muscles du corps ciliaire.
    Je suis surpris par votre proposition d'ablation du cristallin à viser optique, la fonction de cette lentille n'étant pas uniquement de focaliser l'image sur la rétine, mais aussi de réaliser l'accommodation, la mise au point de l'image. En supprimant le cristallin, on supprime donc cette accommodation, à ce stade, les verres progressifs deviennent une obligation.

    En ce qui concerne l'histologie de l’œil, je vous mets donc les photos en lien de ce massif épithélial transparent.
    Qu'on ne trouve nulle part, qui n'apparait pas non plus dans mon cours et dont on ne connait pas la composition histologique (feuillets qui seraient composés de quoi ?) ?
    D'ailleurs, en désaccord avec leur propre schéma, on peu lire:
    "La" faute n'est pas de moi mais ça empêche d'avoir des milliers de feuillets qui seraient perpendiculaires à l'axe, comme sur le schéma ; ce n'est pas qu'il ne soit pas réaliste, c'est qu'il y a forcément une erreur dans la fiche.
    Ca c'est une description qui ne correspond pas aux deux autres schémas que vous avez posté.
    Ils parlent de mille couches sur 5 millimètres (leur figure 1 n'est pas disponible), les fibres pouvant être confondues avec des couches.
    mais ou il est écrit textuellement:
    Pas de couches dans la description histologique: erreur ou mauvaise interprétation ?
    Je vous avais posté le schéma embryologique dans mon dernier message qui montrent le sens antéropostérieur de ces cellules qu'on peut appeler fibre mais qui ne sont pas des feuillets et qu'il ne faut pas confondre avec les feuillets embryologiques qui n'ont rien a voir (vous pouvez en retrouver bien d'autres de différents auteurs du domaine sur internet).
    Ici, comme "couche", on voit en effet bien le noyau, sa face antérieure et postérieure (cortex), les fibres, l'épithélium, c'est le même schéma pas très réaliste que j'ai posté mais il y manque la basale.
    Pour l'histologie, tout dépend de la portion du cristallin qui est analysée. Sur vos images, l'alignement des fibres de façon parallèle à l'axe optique est surprenant. Quel est ce cristallin, car a priori on ne pratique pas l'ablation d'un cristallin sain chez l'homme ? D'ailleurs sur certaines autres images que vous présentées, l'organisation des fibres cristallinienne est circulaire autour du noyau, ce que l'on observe in vivo (ou ici) avec un biomicroscope, dit aussi lampe à fente. Cela correspond à ce schéma ou celui-ci et à cette coupe histologique à plus faible grossissement. Vous avez ici une autre page intéressante sur le cristallin.
    Cette notion même de noyau cristallinien est elle même critiquable et pourrait n'être qu'un début de dégradation (fusion) du cristallin. Chez les personnes possédant un cristallin limpide, même âgées, il est impossible de mettre en évidence ce « noyau », celui-ci semble toujours lié à des états pathologiques.
    Sur la fiche « L'oeil », téléchargeable sur les sites de Loucachevsky (et dont il ne signale pas l'origine), je trouve la représentation des fibres ciliaires particulièrement bien représentative (pages 2 en bas et 3 en haut) de ce que l'on peut observer in vivo (en cas d'aniridie, après des opérations ou certains traumatismes de l'iris). L'attache de ces fibres à la fois à la périphérie, avec fonction d'aplatir le cristallin, et sur les faces antérieure et postérieure, assez proches de l'axe optique, dont la fonction est de l'arrondir.

    Je reviens au fil de la discussion, je persiste dans l'idée que trop de correction est probablement nocive, contrairement à l'idée reçue, mais non prouvée (?), qui consiste à rechercher toujours la correction optimale. Il est vrai que parfaitement corrigé, on arrive à des performances hors norme, on a poussé ma vision à 13/10e il y a 18 ans ! Mais cette excellente vision, on la conserve combien de temps avec un excès d'aides optiques et un minimum de travail de l'accommodation (verres progressifs) ?

    Pourquoi ne pas évaluer ces deux options, dans une étude au long cours : la correction maximale préconisée actuellement et le choix d'inciter au travail du cristallin. Cela me semblerait salutaire et on ne peut évacuer d'un revers de la main l'hypothèse d'un vieillissement accéléré du cristallin en cas d'assistances optiques trop prégnantes.

    D'ailleurs, le corps ciliaire étant un muscle, très complexe, le faire travailler régulièrement doit aussi être favorable au bon fonctionnement de l'accommodation.

    P.-S. Il est étrange que l'évolution ne nous ait pas dotés d'une correction de l'astigmatisme, car la machinerie corps ciliaire - cristallin devrait le permettre.



    Voici mes lunettes de secours et/ou de voyage, achetées moins de 3 € (avec l'étui métallique) chez un discounter généraliste bien connu. Faites de même, essayez ! Si vous les trouvez confortables, celles-là ou d'autres, que vous n'ayez pas de problèmes d'écartement pupillaire ou de convergence, pourquoi payer plus, surtout si vous avez de petits revenus ?
    Le doute est l'essence même de l'esprit scientifique

  16. Publicité
  17. #13
    myoper

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    La cataracte dont vous parlez n'est que le stade ultime de la dégradation du cristallin, heureusement, il y a de nombreuses étapes intermédiaires, et en dehors de traumatismes, l'opacification du cristallin est très lente et progressive.
    Tout à fait mais la cataracte n'est pas la presbytie.
    Deux maladies différentes, deux noms différents, deux traitements différents et certains mécanismes physiopathologiques différents et parfois, pour un certain nombre de cas, communs.


    Le vieillissement du cristallin par une perte de son élasticité (comme cela est bien formulé ici). À vos deux causes possibles, j'en ajouterais une troisième, le cristallin perdant de sa souplesse, cela doit finalement fatiguer les muscles du corps ciliaire.
    C'est simplement une conséquence de l'un qui donne l'autre comme effet, pas vraiment une troisième cause puisque les deux causes sont confondues sans nouvel effet.

    Je suis surpris par votre proposition d'ablation du cristallin à viser optique, la fonction de cette lentille n'étant pas uniquement de focaliser l'image sur la rétine, mais aussi de réaliser l'accommodation, la mise au point de l'image. En supprimant le cristallin, on supprime donc cette accommodation, à ce stade, les verres progressifs deviennent une obligation.
    Personnellement, je ne propose (??) rien mais l'accommodation/la mise au point permet précisément de focaliser l'image sur la rétine.

    Il ne faut pas oublier non plus qu'a chaque changement de milieu, une partie de la lumière est réfléchie et une multitude de feuillets provoqueraient une perte non négligeable que la transparence du cristallin à toutes les incidences dément.


    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Pour l'histologie, tout dépend de la portion du cristallin qui est analysée. Sur vos images, l'alignement des fibres de façon parallèle à l'axe optique est surprenant.
    Quel est ce cristallin, car a priori on ne pratique pas l'ablation d'un cristallin sain chez l'homme ? D'ailleurs sur certaines autres images que vous présentées, l'organisation des fibres cristallinienne est circulaire autour du noyau, ce que l'on observe in vivo (ou ici) avec un biomicroscope, dit aussi lampe à fente. Cela correspond à ce schéma ou celui-ci et à cette coupe histologique à plus faible grossissement. Vous avez ici une autre page intéressante sur le cristallin.
    Cette notion même de noyau cristallinien est elle même critiquable et pourrait n'être qu'un début de dégradation (fusion) du cristallin. Chez les personnes possédant un cristallin limpide, même âgées, il est impossible de mettre en évidence ce « noyau », celui-ci semble toujours lié à des états pathologiques.
    Sur la fiche « L'oeil », téléchargeable sur les sites de Loucachevsky (et dont il ne signale pas l'origine), je trouve la représentation des fibres ciliaires particulièrement bien représentative (pages 2 en bas et 3 en haut) de ce que l'on peut observer in vivo (en cas d'aniridie, après des opérations ou certains traumatismes de l'iris). L'attache de ces fibres à la fois à la périphérie, avec fonction d'aplatir le cristallin, et sur les faces antérieure et postérieure, assez proches de l'axe optique, dont la fonction est de l'arrondir.
    La coupe histologique vous surprend parce que vous confondez avec des vues quasiment macroscopiques (lente à fente qui ne permet pas de faire ce genre d'observation) ainsi que des photos et schémas de presque tous vos liens..
    Si vous voulez savoir de quoi est composé votre cristallin, le seul moyen est la coupe d'un cristallin, c'est la ou la vue histologique du cours d’infirmier(e) que vous présentez ou des milliers de feuillets ne sont pas visibles mais seulement un certain nombres de corps cellulaires (ou fibres, si on veut) disposées concentriquement.

    Et c'est ce que tous les médecins et ophtalmos apprennent et si c'est faux, ou que les sites que vous citez sont critiquables (notion de noyau), il faut que vous fassiez une communication à l'académie des sciences afin que les facs changent leurs cours.
    la lampe à fente est un outil de diagnostic clinique, l'histologie nécessite une découpe en tranche et des conditions d'observations, dont des microscopes plus puissants.
    Puisque ça à l'air de vous surprendre, pour info, on étudie l'histologie du cristallin comme pour toutes les autres parties du corps, c'est à dire qu'on utilise aussi des tissus post-mortem (sujets jeunes aussi, hélas) quand on ne peut avoir d'autres prélèvements.
    Mais vous remarquez aussi dans vos liens qu'il n'y a quand même pas une "multitude de feuillets" composant le cristallin (en histologie, embryologie et anatomie, le terme feuillet possède une signification et des propriétés qui lui sont propres).

    PS: en ce qui concerne la complexité de la correction, je crois que Dudulle ne faisait pas allusion aux verres progressifs mais au fait que les anomalies optiques n'étaient pas uniformes sur toute la vision mais souvent plus ou moins localisées, ce qui implique de faire des verres dont la correction varie suivant les endroits du verre.

  18. #14
    Garion

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Ce que vous dite confirme la formule "le bon moment pour mettre des lunettes pour la presbytie, c'est quand les bras deviennent trop courts"
    C'est que la maladie a une évolution rapide entre 40 et 60 ans, et se faire faire des lunettes à ce moment là de la de la vie, c'est s'assurer qu'elles ne seront plus parfaitement adaptées rapidement. Alors autant étirer les bras ou s'équiper d'une paire de lunette générique si l'on n'a pas d'autre problème de vue.

  19. #15
    JluK

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour à tous,

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je suppose que vous parlez des lunettes destinées à corriger la presbytie?
    Euh..en fait l'ophtalmo a raison ; le fait de forcer l'accomodation fait travailler les muscules oculomoteurs, donc ça peut effectivement fatiguer et donner éventuellement des maux de tête, mais rien de plus.
    A priori, rien n'est totalement certain, les muscles oculomoteurs n'ont rien à voir dans l'accommodation, celle-ci est le faite des muscles ciliaires qui sont associés à l'iris, donc à l'intérieur de l'œil, et non à l'extérieur comme les muscles oculomoteurs.

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Pas tout a fait, les véritables lunettes pour corriger la presbytie sont des optiques très complexes, dont la correction est variable en fonction de la zone sur le verre, mais effectivement il est tout à fait possible d'utiliser une lentille convergente (ou même divergente si la personne est myope à la base), et uni-focale (qui ne corrigera pas un astigmatisme éventuel), mais cela ne permettra de voir net que dans une plage réduite.
    Bon, d'abord, la vision nette est uniquement centrale, autour, cela devient vite très très flou. Mais comme notre œil est une superbe machine, je devrais plutôt dire un super ordinateur (c'est un morceau de cerveau…), il corrige, complète et efface les zones non vues. Ensuite, les verres optiques ne sont que des loupes (pas pour les myopes, la courbure est inverse) avec, s'il y a un astigmatisme, deux axes de courbure différents à 90°, mais pas forcément verticalement. Ensuite, il y a les verres multifocaux qui sont en réalité deux corrections dans un même verre avec une transition douce entre les deux. Mais on reste sur le principe de la loupe et si des verres peu onéreux vous permettent de voir correctement, pourquoi s'en priver ? Ça se contrôle facilement en supermarché avec la multitude de textes en petits caractères sur les emballages ! Encore que les verres dont vous avez besoin ne doivent pas forcément vous aider à déchiffrer ces minuscules caractères. J'ai d'ailleurs deux paires de lunettes de supermarchés, l'une pour lire et l'autre pour faire des travaux de minutie. Rien d'extraordinaire, lors de mes débuts en ophtalmologie, j'ai vu mon patron opérer avec des lunettes loupes à double verres.


    Ensuite, l'accommodation et la presbytie.
    myoper, j'ai fait des recherches et rien n'est certain ! On ne sait pas encore comment fonctionne l'accommodation !!! Ici, une interprétation française de la théorie classique (avec un rapport de la SFO), mais il y a une deuxième théorie apparue en 1992 et qui s'assimile un peu à ce que j'ai signalé plus avant, mais pas tout à fait. Ma théorie pourrait être plus intéressante, il va falloir que je creuse cela avec des ophtalmos.
    De même, pour la presbytie, la théorie de Schachar, pour qui le cristallin est toujours sous tension, constatant que celui-ci grossissant avec l'âge, les muscles ciliaires n'arrivent plus à effectuer la focalisation. Sur cette base est apparue une opération chirurgicale : l’expansion sclérale (ou ici encore).
    Je signalerais aussi ce beau et récent travail des optométristes espagnols, eh oui ! la correction optique est à l'étranger généralement le fait de techniciens médicaux et non d'ophtalmologistes comme chez nous ! On y parle de rigidité et de noyau…
    Le doute est l'essence même de l'esprit scientifique

  20. #16
    myoper

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    A priori, rien n'est totalement certain, les muscles oculomoteurs n'ont rien à voir dans l'accommodation, celle-ci est le faite des muscles ciliaires qui sont associés à l'iris, donc à l'intérieur de l'œil, et non à l'extérieur comme les muscles oculomoteurs.
    Les muscles oculomoteurs sont divisés en extrinsèques et intrinsèques et concernent bien l’accommodation.



    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Ensuite, l'accommodation et la presbytie.
    myoper, j'ai fait des recherches et rien n'est certain !
    D'autant plus d'accord que c'est très précisément ce que j'ai écrit dès mon premier message (message 8, confirmé au message 11 si l'utilisation du verbe pouvoir n'était pas claire).
    C'est déjà "un peu" creusé avec ceux-ci.

    Mais mon intervention était juste pour souligner que le cristallin n'est pas fait de feuillets et encore moins d'une multitude, comme le montrent les liens pointant vers des coupes histologiques (cellulaires), comme ce message qui précise seulement que les oculomoteurs concernent aussi l'intérieur de l’œil.

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Mais comme notre œil est une superbe machine, je devrais plutôt dire un super ordinateur (c'est un morceau de cerveau…), il corrige, complète et efface les zones non vues.
    Et aussi que si l’œil est bien une partie de cerveau, il ne fait que des corrections optiques, le reste du travail ("superordinateur") étant fait, pour être exact, au niveau des aires occipitales (et du reste de l'intégration corticale), ceci dit pour éviter de poser des théories qui pourraient pêcher par ces erreurs ou êtres déjà connues comme ces précisions.
    Dernière modification par myoper ; 08/09/2013 à 09h41.

  21. #17
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Citation Envoyé par JluK Voir le message
    Bon, d'abord, la vision nette est uniquement centrale, autour, cela devient vite très très flou. Mais comme notre œil est une superbe machine, je devrais plutôt dire un super ordinateur (c'est un morceau de cerveau…), il corrige, complète et efface les zones non vues. Ensuite, les verres optiques ne sont que des loupes (pas pour les myopes, la courbure est inverse) avec, s'il y a un astigmatisme, deux axes de courbure différents à 90°, mais pas forcément verticalement. Ensuite, il y a les verres multifocaux qui sont en réalité deux corrections dans un même verre avec une transition douce entre les deux. Mais on reste sur le principe de la loupe et si des verres peu onéreux vous permettent de voir correctement, pourquoi s'en priver ? Ça se contrôle facilement en supermarché avec la multitude de textes en petits caractères sur les emballages ! Encore que les verres dont vous avez besoin ne doivent pas forcément vous aider à déchiffrer ces minuscules caractères. J'ai d'ailleurs deux paires de lunettes de supermarchés, l'une pour lire et l'autre pour faire des travaux de minutie. Rien d'extraordinaire, lors de mes débuts en ophtalmologie, j'ai vu mon patron opérer avec des lunettes loupes à double verres.
    Et alors ? j'ai du mal à voir la contre argumentation dans cette longue diatribe Tu ne fais que répéter et développer un peu ce que j'ai dis et que tu as cité.
    Je n'ai jamais dis que les verres bon marché ne faisaient pas l'affaire, simplement ils ne font leur boulot que dans une plage réduite, là où le verre progressif permet de voir net à toutes les distances. Par ailleurs il s'agit tout de même d'optiques qui n'ont pas les mêmes qualités : Avec des indices faibles, une dispersion importante, pas de traitements... Mais bien sur chacun y trouve son compte.

  22. #18
    Pxft

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Bonjour,
    J'ai une vue de 13/10 (certifier par un ophtalmologiste) et je souhaite commander dès lunette ############ anti lumière bleu qui propose une "correction" +0.75. Je souhaiterais savoir si avec cela je verrais net et donc pas flou.
    Merci d'avance.
    Dernière modification par mh34 ; 02/08/2016 à 08h00. Motif: pas de nom commercial

  23. Publicité
  24. #19
    QueNenni

    Re : Est-il mauvais d'utiliser des lunettes de lecture bon marché non spécifiques à sa propre vue ?

    Franchement, avec une vue de 13/10 à quoi bon vouloir s'acheter des lunettes spéciales pour voir net !
    Je vois, j'oublie. Je fais, je retiens.

Discussions similaires

  1. Fonction propre pour la valeur propre 0 et exponentiel
    Par julien_4230 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/10/2009, 19h32
  2. Lunettes à vision nocturne : Comment sa marche ?
    Par darkspy1313 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2009, 18h52
  3. calculs de valeur propre et vecteur propre dune matrice 2*2
    Par johane971 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/03/2009, 08h16
  4. Mauvais lecture sur windows media player
    Par benjy_star dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/07/2008, 21h35
  5. dimension du sous-espace propre d'une application associé à une valeur propre
    Par Chokaolic dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2005, 12h13