Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

alcool et mémoire



  1. #1
    jumijumi

    Question alcool et mémoire

    Bonsoir,
    ayant très peu de connaissance sur le sujet, je pense que des personnes calées en bio pourront répondre à ma question:



    l'alcool peut entraîner des pertes de mémoire (quand l'hippotalamus arrête tout simplement d'enregistrer ce quil se passe) ok ok...
    prenons l'exemple concret d'une soirée alcoolisée:

    je bois beaucoup disons entre 22h et minuit, et j'ai des trous de mémoire furtifs, c'est à dire que je peux raconter ma soirée mais jen oublie des détails ublier de danser sur une table par exemple ^^ ou faire une déclaration d'amour ...
    Le reste des évenements est totalement mémorisé, j'arrête de boire à minuit trente car fermeture du bar et me souvient ensuite de tout.


    Sachant que l'alcool met 30minutes ou 1heure à monter apres ingurgiation du dernier verre,
    qu' étant donné qu'une heure après la sortie de bar, je me souviens de tout,
    une perte de mémoire aurait elle été possible 3h ou 4h après la sortie de ce même bar, alors que je n'aurai rien re-bu depuis ??

    Autrement dit, si on a des petites pertes de mémoires pendnat la soirée ou l'on s'alcoolise à fond, qu'une fois partie de la soirée on se remet à enregistrer tout ce quil se passe et quon arrête de boire, une perte de mémoire peut elle surgir soudainement quelques heures après ??

    Est il possible de faire un black out 3h apres le derniere verre, sans raison ou bien est ce du domaine de la science fiction?


    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    Si je reste eveillé toute la nuit et arrête de boire, puis je perdre la mémoire de fatigue ??

    si je vais me coucher une heure trente après être sorti du bar, que je me rappelle de m'être couché; puis-je me reveiller dans un black out après une heure de sommeil?? (tel un somnanbule qui oublirait tout)
    ou bien au contraire, une bonne sieste même d'une heure après une soirée, requinque t'elle de façon à être en meilleur état (au niveau de la mémoire) qu'au moment ou l'on s'est couché?

    Je suis conscient d'avori des difficultés à m'exprimer clairement, j'espère que vous me comprendrez!

    Merci davance futura !!

  4. #3
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Bonsoir.
    En commençant par le début, l'alcoolémie commence à monter quelques minutes après le premier verre (moins si on est à jeun) et dépend des quantités ingérées et de la vitesse à la quelle elles le sont.
    Ensuite, on peut se baser sur une diminution (métabolisation) moyenne qui correspond très grossièrement à une diminution de l'alcoolémie de O.1 g/L par heure et donc ses effets sur la mémoire peuvent se retrouver plusieurs heures après l'alcoolisation.

  5. #4
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    C'est à dire même lorsque l'on a pratiquement décuvé??

  6. #5
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    la perte de mémoire peut apparaître pendant la phase de "décuvage" alors que pendant la phase de pleine alcoolisation on se souvient de tout sauf de détails?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    la perte de mémoire peut apparaître pendant la phase de "décuvage" alors que pendant la phase de pleine alcoolisation on se souvient de tout sauf de détails?
    Non, on croit se souvenir de tout mais même à l'état normal on ne se souvient pas de "tout" (sauf quelques hypermnésiques) - ou alors on peut dire que ce sont les détails qui forment le tout et puisqu'ils sont oubliés...
    Le décuvage est une baisse de l'alcoolémie et la mémorisation y est corrélée donc tant que l'alcoolémie n'est pas revenue à zéro, il y a un risque de moins bonne mémorisation.

  9. Publicité
  10. #7
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    d'accord merci

    petite précision: quand vous dites "Le décuvage est une baisse de l'alcoolémie et la mémorisation y est corrélée donc tant que l'alcoolémie n'est pas revenue à zéro, il y a un risque de moins bonne mémorisation."

    cela est donc possible que je puisse raconter ma phase d'alcoolisation excessive (quand j'atteinds par exemple le seuil des 2grammes) -malgres quelques oublis légers- et que, paradoxalement, je puisse, quelques heures apres, en phase de décuvage (disons par exemple à 1gramme 5) tomber en black out alors qu'à 2grammes je n'étais pas en black out???

    ou y a til quand même une logique ??genre "si a deux grammes je me souviens des deux tiers" ya pas de raison pour qu a un gramme et demi joublie toutt

  11. #8
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    cela est donc possible que je puisse raconter ma phase d'alcoolisation excessive (quand j'atteinds par exemple le seuil des 2grammes) -malgres quelques oublis légers- et que, paradoxalement, je puisse, quelques heures apres, en phase de décuvage (disons par exemple à 1gramme 5) tomber en black out alors qu'à 2grammes je n'étais pas en black out???

    ou y a til quand même une logique ??genre "si a deux grammes je me souviens des deux tiers" ya pas de raison pour qu a un gramme et demi joublie toutt
    Pour ça, il faudrait avoir mesuré vos alcoolémie tout le long de la soirée car il est probable qu'au moment de votre "black out", vous ayez une alcoolémie bien supérieure à celle du moment ou vous conservez un certain nombre de souvenir.
    Il faudrait aussi que vous puissiez comparer vos souvenir avec la réalité (un film ou le récit exhaustif de plusieurs témoins à jeun) alors que vous ne pouvez comparer vos souvenirs qu'avec vos souvenirs et les seules réponses sont soit qu'il n'y en a pas, soit que vous avez forcément tout mémorisé correctement, ce qui n'est même pas envisageable à jeun (et entre autres, ce que vous avez bu, à quel rythme et à quel moment, fait partie des souvenirs qui ne sont pas, par définition, fiables).

    En résumé, il est inutile d'essayer de comparer ce que vous croyez vrai avec ce que vous pensez devoir avoir cru vrai.

  12. #9
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    ben si!
    par rapport aux récits de mes amis qui ne boivent pas!!

  13. #10
    jumijumi

    Question Re : alcool et mémoire

    Il semble logique que si à 2grammes je ne suis pas en balck out, je ne risque aps de l être à 1 gramme 2

  14. #11
    tarninou

    Re : alcool et mémoire

    Comme vous l'a dit Myoper, ce n'est pas grâce à quelques récits que vous saurez à combien de grammes vous étiez à quel moment...

    Et puis la mémorisation est un processus très complexe qui dépend d'énormément de facteurs. certaines personnes "oublient" sans consommer d'alcool par exemple. On ne peut pas avec ces processus dire clairement: "tel dose de telle substance a exactement tel effet". Ce sont des processus avec plusieurs causes, des effets pas toujours identique selon les personnes, les circonstances etc.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

  15. #12
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    ben si!
    par rapport aux récits de mes amis qui ne boivent pas!!
    Je vais le dire autrement: alcoolisé, on ne fait pas attention à grand chose et on en retient encore moins.

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    Il semble logique que si à 2grammes je ne suis pas en balck out, je ne risque aps de l être à 1 gramme 2
    Oui, si tout est égal par ailleurs mais je doute que vous ayez fait une mesure de votre alcoolémie toute les heures...

  16. Publicité
  17. #13
    noir_ecaille

    Re : alcool et mémoire

    Sans compter qu'en n'étant pas à jeun, je suppute certains aliments de provoquer un allongement de "libération alcoolique" du bol alimentaire. Sans oublier l'état de fatigue ou d'excitation, ou encore l'hydratation.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  18. #14
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    Je sais qu'en quittant le bar jetais à 2 grammes car je me suis "amusée" à calculer tous mes verres + mon poids+ ce que j ai mangé grace à différents sites et aplications qui proposent ce systeme de "mesure" donc jetais à 2grammes. javais arreté de boire depuis trente minutes donc jetais au stade maximal selon ce que javais mangé et bu là jetais bien défoncé!!

    mais après vu que je nai plus retouché à une goutte dalcool , jentre logiquement dans la phase descendante
    donc pas de risque de black out en phase descendante si à 2grammes jetais encore "là"

    non?


    qu'est ce qui déclenche cette absence d'enregistrement des evenements lors des black out chez les personnes alcoolisées? une surdose?
    merci

  19. #15
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    Je sais qu'en quittant le bar jetais à 2 grammes car je me suis "amusée" à calculer tous mes verres + mon poids+ ce que j ai mangé grace à différents sites et aplications qui proposent ce systeme de "mesure" donc jetais à 2grammes. javais arreté de boire depuis trente minutes donc jetais au stade maximal selon ce que javais mangé et bu là jetais bien défoncé!!
    Ca, c'est une vague estimation moyenne qui a peu de chance de correspondre à la réalité, sinon, on utiliserait pas d'appareil de mesure.
    On peut simplement dire qu'elle était certainement élevée.


    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    mais après vu que je nai plus retouché à une goutte dalcool , jentre logiquement dans la phase descendante
    donc pas de risque de black out en phase descendante si à 2grammes jetais encore "là"

    non?
    Non car comme noir_écaille l'a précisé, l'alcool va d'abord dans le tube digestif et y rester un certain temps avant de passer dans le sang donc l'alcoolémie ne commence pas à descendre à l'arrêt de la buverie, elle peut même continuer à monter.

  20. #16
    tarninou

    Re : alcool et mémoire

    Et puis il y a des évenements dont on a plus ou moins "envie" de se rapeller. Le côté psychologique peut jouer aussi.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

  21. #17
    noir_ecaille

    Re : alcool et mémoire

    L'absorption commence bien entendu au niveau de l'estomac -- seulement 10 à 20% de l'éthanol, d'où un effet plutôt immédiat et en même temps prolongé.

    La majeure partie de l'alcool sera absorbée tout au long de l'intestin grêle avec l'eau et les graisses (à vue de nez, ça peut durer 6-10h après la dernière prise).
    Dernière modification par noir_ecaille ; 09/10/2013 à 13h04.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  22. #18
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    oui mais au maximum en une heure!!

  23. Publicité
  24. #19
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    (surtout si on est fatigué!) en une demie heure maxmum dans ce cas

  25. #20
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    oui mais au maximum en une heure!!
    Citation Envoyé par jumijumi Voir le message
    (surtout si on est fatigué!) en une demie heure maxmum dans ce cas
    Si c'est de l'absorption de l'alcool dont vous parlez, c'est non.

  26. #21
    jumijumi

  27. #22
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Il "monte à la tête" rapidement, c'est à dire commence ses effets très rapidement mais il continue à les produire tant qu'il passe dans le sang et ça dure tout le temps de sa digestion.

  28. #23
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    et en combien de temps atteint il son seuil maximum?

  29. #24
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Réponse au messages 13 et 17.

  30. Publicité
  31. #25
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    L'alcool se réparti dans l'ensemble des tissus de l'organisme.

    L'alcool est hydrophile, sa concentration dans un tissu dépend de sa teneur en eau.

    L'alcool passe depuis l'estomac dans la circulation sanguine, au niveau de la veine porte. Il suit le circuit sanguin en passant successivement dans la veine cave inférieure, le coeur droit, les poumons, le coeur gauche puis dans tous les organes.

    Combien de temps est nécessaire pour que le taux d'alcoolémie maximum soit atteint ?

    A l'arrêt de l'ingestion d'alcool, le taux maximum d'alcool est atteint plus ou moins rapidement en fonction des conditions de consommation.

    La présence d'aliments dans l'estomac retarde la diffusion dans le sang.

    La concentration en alcool de la boisson consommée a un effet amplifiant.

    13 et 17????

    "La vitesse de consommation de boissons alcoolisées (temps très court entre deux verres) a également un effet amplifiant.

    Ainsi le taux maximum d'alcool est atteint en 30 minutes lorsque le sujet est à jeun et en 1 heure après un repas."

    (source :http://www.saser.fr/alcool.html)


    "Le taux d'alcool dans le sang s'appelle alcoolémie, il est mesuré soit par alcotest ou par prélèvement sanguin et s'exprime en grammes d'alcool pur par litre de sang.

    Après l'absorption d'une boisson alcoolique, l'alcoolémie atteint son maximum en une 1/2 heure si l'ingestion d'alcool est faite à jeûn, en 3/4 d'heure à 1 heure si elle est faite au cours d'un repas. "

    (source: http://www.ama.lu/alcool_2verres.php )

    "rappelez-vous que le taux maximal d'alcoolémie est atteint 1 heure après avoir consommé au cours d'un repas, et 1/2 heure après avoir consommé à jeun : c'est seulement après ce pic d'alcoolémie que le taux d'alcool dans le sang diminiue"
    (source:http://www.preventionalcool.com/inde...lcoolemie.html)

  32. #26
    ansset

    Re : alcool et mémoire

    mais pourquoi voulez vous que pic d'alcoolémie coincide avec d'autres pics pathologiques comme la perte de mémoire.?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  33. #27
    Kissagogo27

    Re : alcool et mémoire

    Bonjour, d'autant vu les quantités d'alcool dont on parle, il n'y a pas une déshydratation sous-jacente qui elle même provoque des pertes de mémoire ?

  34. #28
    myoper

    Re : alcool et mémoire

    Les sources que vous donnez sont valables pour une absorption ponctuelle et limitée dans le temps d'une consommation également limitée d'alcool (quelques verres en milieu ou début de repas ou à jeun) mais si vous voulez savoir quand sera atteinte une alcoolémie maximale lors d'une soiré ou les verres l'alcool est absorbé tout le long de la soirée, ces remarques ne s'appliquent plus dès que la quantité d'alcool devient trop importante pour que le ma absorbée durant ce laps de temps et dès que la durée d’alcoolisation s’allonge.

    Sans éthylomètre , vous ne pouvez pas connaitre votre alcoolémie, vous ne pouvez que l'évaluer très grossièrement.

  35. #29
    noir_ecaille

    Re : alcool et mémoire

    Concernant les équivalences mentionnées, on parle bien d'une quantité fixe d'alcool, soit... dix grammes ! Et pas un verre de plus. Tout le reste, y compris et surtout le pic d'alcoolémie, est basé sur cette quantité.

    Par contre pour l'effet "amplifiant"... Bof. Pas sûr que le fait de manger salé ou sucré "amplifie". C'est même plutôt l'inverse puisque les aliments, en faisant de la rétention liquidienne avant passage dans le colon, vont donc balader la même quantité d'alcool mais sur une plus grande distance intestinale -- et donc ça allonge le temps d'absorption dans le sang sans modifier cette quantité d'alcool. Ou alors les auteurs souhaitaient vulgariser concernant le temps d’absorption mais franchement ils se sont vautrés en pensant bien faire.

    Qui plus est, certains médicaments agissent peu ou prou sur les mêmes récepteurs neuronaux que l'alcool -- d'où contrindication de principe de consommation d'alcool quand on est sous traitement.
    Un de ces multiples autres facteurs que l'heure du dernier verre. On peut aussi compter les cocktails chimiques en tout genre, y compris ce "bon" vieux chichon qui n'a rien d'anodin lui non plus, ainsi que tous ses petits et grands frères, collègues et j'en passe (sniff de colle, éther, drogues...).

    Rassurez-vous : plus vous êtes crevé, moins votre organisme travaille vite. Déjà parce qu'à force de fatigue on peut être mal oxygéné, et là ça fait produire de l'acide lactique à certains tissus comme les muscles, truc qui sera lui aussi à éliminer par les reins. Puis certains hormones de stress comme l'adrénaline vont perturber les glandes surrénales, lesquelles jouent un rôle décisif dans l'hydratation et en particulier la filtration rénale. Ça veut dire qu'on peut d'un seul coup produire une grande quantité d'urine, puis comme le corps est déshydraté on coupe court à la filtration pour éviter d'autres désordres dû à la baisse hydrique -- et là c'est raté quant à éliminer l'alcool encore dans le sang. Et cætera.


    Autant dire que l'alcoolémie ne se "mesure" ou "calcule" pas sur Internet, mais par des praticiens dûment formés. Le test du ballon sert juste de drapeau rouge, un peu comme les alertes à la méduse en Méditerranée, sans rien indiquer sur la quantité factuelle de méduse ou d'alcool.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  36. #30
    jumijumi

    Re : alcool et mémoire

    Bonsoir

    "Sans compter qu'en n'étant pas à jeun, je suppute certains aliments de provoquer un allongement de "libération alcoolique" du bol alimentaire. Sans oublier l'état de fatigue ou d'excitation, ou encore l'hydratation."

    qu'est ce que la "libération alcoolique" du bol alimentaire??

    et qu'est ce que l'état modifie?

    et le fait de boire beaucoup d eau nous aide à ne pas avoir de pertes de mémoire??

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Alcool chimie / alcool vraie vie
    Par Bratschicolo dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/04/2011, 10h45
  2. QR - L'alcool bio produit-il les mêmes effets que l'alcool ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2010, 18h05
  3. Alcool isopropylique/alcool dénaturé
    Par Choupi dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/12/2009, 17h49
  4. alcool dénaturé = alcool à bruler
    Par djfood dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2009, 19h18
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2008, 08h00