Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Les chatouilles



  1. #1
    moiimaite
    Bonjour,

    Juste une question, qui peut paraitre toute bête mais qu'on ne se pose pas forcément.
    Pourquoi rigole t'on lorsque l'on nous fait des chatouilles ?
    Est-ce seulement nerveux ?
    Y a-t-il des endroits du corps plus sensibles que d'autres ?
    A quoi cela est-il du ?

    Mercii !!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Bonjour,
    Bon à mon avis la chatouille a un rôle social, et il me semble qu'on la rencontre aussi chez d'autres primates.

    Pourquoi rigole t'on lorsque l'on nous fait des chatouilles ?
    Ben euh... il me semble que c'est un réflexe (plus ou moins contrôlable).

    Est-ce seulement nerveux ?
    ?
    En fait je ne comprends pas trop cette question...

    Y a-t-il des endroits du corps plus sensibles que d'autres ?
    D'expérience: oui!

    A quoi cela est-il du ?
    C'est probablement lié à la densité et au type de récepteurs présents dans la peau...

    K., guili guili...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    M. Kiwi Blanc-Jaune
    Salut !
    Citation Envoyé par kinette
    C'est probablement lié à la densité et au type de récepteurs présents dans la peau...
    Sûrement, mais je crois qu'il y a aussi le facteur psychologique : inhibition liée à certaines zones "taboues" du corps, pudeur exagérée...
    Je connais certains "grand chatouilleux" qui ont une réaction de recul et se mettent à rire à l'avance dès qu'on esquisse le geste dans leur direction, même sans les toucher.
    Par ailleurs, par un savant massage on peut temporairement réduire les zones chatouilleuses, voire en faire disparaître certaines...


    MKBJ, n'est-ce pas ?
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-

  5. #4
    charlie
    Bonjour,

    Sûrement, mais je crois qu'il y a aussi le facteur psychologique : inhibition liée à certaines zones "taboues" du corps, pudeur exagérée...
    c'est surment psychologique mais je suis pas sur pour l'histoire du tabou. exemple: je suis enormement chatouileux de la plante des pieds et c'est pas une zone particulièrement tabou...

    Je connais certains "grand chatouilleux" qui ont une réaction de recul et se mettent à rire à l'avance dès qu'on esquisse le geste dans leur direction, même sans les toucher.
    Hé oui j'en fais partie, hélas

    Par ailleurs, par un savant massage on peut temporairement réduire les zones chatouilleuses, voire en faire disparaître certaines...
    tout à fait d'accord, c'est magique

    C'est probablement lié à la densité et au type de récepteurs présents dans la peau...
    peut-être au type de recepteur mais pour la densité je suis moins sûr...

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  6. #5
    Darklingg
    Hello!

    C'est ce qu on appelle un conditionnement...
    On te chatouille --> tu rigoles.
    Les normes sociales depuis des générations l imposent.

    Certaines personnes se collent des étiquettes "je suis particulierement chatouilleux (au cou par exemple)" et ressentiront des effets plus appuyés sur certaines zones.

    Cela explique les différentes réactions des individus

    - Darklingg

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette
    Les normes sociales depuis des générations l imposent.
    Je ne suis pas sûre que ce soient des normes sociales.
    Il me semble que les primates sont aussi chatouilleux...

    Par contre le fait d'être plus ou moins chatouilleux peut ensuite être lié à une repésentation sociale, une façon de se définir... (???)

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    anaïlce

    Re : Les chatouilles

    concernant le fait de rire lorsque l'on subit des chatouilles je ne sais pas pourquoi ca engendre ca mais en tout cas le but des chatouilles (je l'ai lu dans une revue) est de se proteger, ce qui me parait fondé pour toute la partie ventrale, ca protegerait les viscères, par contre pour les pieds et en dessous de bras je n'en voit pas bien la raison.

    pour ma part, je suis très chatouilleuse, ce qui me derange dans les rapports intimes (je ne parle pas de rapports sexuel mais bien de l'intimité) que je peux avoir avec mon copain, en effet, il s'en plaint pas mal, et ce n'est pas que le ventre ou lees flancs, je suis hypersensible (hyper par rapport à la moyenne) des bras... de partout en fait

  11. #8
    Karine942

    Re : Les chatouilles

    j'ai remarqué que lorsque l'on se concentre et que l'on se dit:" non ça chatouille pas" ça marche (pas sur toutes les parties du corps, perso sous les pieds je peux dire ça tant que je veux ça changera rien). donc c'est bien psychologique (du moins en partie).

    et comment se fait-il qu'avec la fatigue je devienne plus chatouilleuse et plus sensible de partout?

  12. #9
    Corazon

    Re : Les chatouilles

    Selon moi le rire provenant de la chatouille est ce que l'on appelle le "rictus craintif". C'est un rire qui implique une soumission à la fois volontaire et involontaire (complicité et soumission dans la peur).

    Évidemment que le rictus émanant de la chatouille est prédéterminé par la perception que l'on a de celui ou celle qui la commet. Par exemple, si un Ours sauvage vient vous chatouiller les flancs, tout bonnement comme ca, et bien il y a plus de chances qu'il ait droit à des cris d'horreur plutôt qu'à de petits rires complices. Si tel n'est pas le cas, là il faut vraiment consulter

  13. #10
    Jennytickle

    Re : Les chatouilles

    Personnellement, je pense que le rire dû aux chatouilles est plurifactoriel. En effet, il y a une part due au réflexe, une part due à l'interaction sociale, une part due à l'environnement...et même pourquoi pas une part de génétique ?
    Pour ma part je suis très chatouilleuse des la plante des pieds. Le rire est pour moi un réflexe, mais je sais (et d'autres vont le confirmer je pense) que je ne réagis pas pareil suivant l'état affectif ou de fatigue dans lequel je me trouve...
    Après vient le contexte bien sûr...certaines personnes ne sont pas très chatouilleuses, mais si l'on commence à "délirer", dans une période de rire, les chatouilles seront là + efficaces...
    Il est aussi vrai que celà dépend du "chatouilleur" comme le dit Vésicule.
    Pour répondre à Karine492, le cerveau exerce en permanence un certain contrôle inhibiteur sur nos sens, nous permettant de ne pas être noyés dans un océan d'informations. Lorsque l'on est fatigué, le cerveau "déconnecte" un petit peu...d'où le fait que tu supportes moins le bruit, ou la lumière...ou les chatouilles !
    Pour résister au rire des chatouilles, certaines personnes usent de leur self-control, il n'a pas été démontré que celui-ci soit présent chez tout le monde (loin de là !!! mes pieds en savent quelque-chose lol !!)

  14. #11
    mayonaise

    Re : Les chatouilles

    J'avis vu que les chatouilles étaient à l'homme ce que les coups de pattes griffes rétractées sont au chaton... C'est un entrainement à se défendre, une situation d'agresseur - agressé un peu bizzare car c'est l'inconscient de l'agressé qui la demande afin d'améliorer ses techniques de défense. D'ailleurs, pour être sûr que l'agresseur continue l'exercice, l'agressé rit aux éclats. Cela ne lui plait pas forcément toujours, mais son incoscient le réclame à celui de l'agresseur. Il y-a bien un peu de masochisme là dedans, mais doublé d'une pointe de symbiose...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  15. #12
    Jennytickle

    Re : Les chatouilles

    Citation Envoyé par anaïlce
    le but des chatouilles (je l'ai lu dans une revue) est de se proteger, ce qui me parait fondé pour toute la partie ventrale, ca protegerait les viscères, par contre pour les pieds et en dessous de bras je n'en voit pas bien la raison
    En fait cette théorie fait référence à la préhistoire, quand l'Homme vivait à même le sole et que de petites bébêtes pouvaient lui monter dessus pendant son sommeil par exemple, ce qui expliquerait la sensibilité de la plante des pieds et d'autres endroits stratégiques du corps...

    Pour répondre à ce que dit mayonaise, il est intéressant de soulever le masochisme des chatouilles, mais cette explication trouve ses limites dans la classique "torture par les chatouilles"...là, le supplicié n'en redemande pas à son bourreau...mais c'est dû, comme je l'ai dit plus haut, au fait que le rire des chatouilles est plurifactoriel, et que les facteurs deviennent plus ou moins prédominants par rapport aux autres suivant la situation (par exemple le petit garçon et sa maman : facteur social prédominant ; le supplice de la plume sous la plante des pieds : facteur réflexe prédominant)

  16. Publicité
  17. #13
    seb69

    Re : Les chatouilles

    Bonjour
    J'adore faire' des chatouilles depusi tout gamin et je vous confirme qu'effectivement il y a une part de cerebrale important. J'ai découvert que l'intervention d'un élément extérieur casse la concentration possible. Par exemple une personne pense être chatouiller avec les doigts, vous sortez une petite brosse ou autre, la il est devant un objet qui va provoquer une sensation qu'il ne connais pas, il devient alors trés chatouilleux. Il y a aussi la double stimulation, c a dire que l on chatouilel deux zones en même temps, il n'y a alors plsu de concentration possible.. Voilou..

  18. #14
    Jennytickle

    Re : Les chatouilles

    Exactement, l'effet de surprise, sous toutes ses formes, est un facteur de sensibilité. De même, si les chatouilles viennent d'une personne par laquelle on ne s'y attend pas du tout, on est sensibilisé et on réagira plus vivement. Mais c'est général et ce n'est pas reproductible, à cause des nombreux autres facteurs qui peuvent modifier la sensibilité aux chatouilles.

    Il semble que la plante des pieds soit une zone communément chatouilleuse (bien que certaines personnes y soient insensibles aux chatouilles), surtout chez les femmes (les hommes sont plutôt chatouilleux des côtes).

    Cà serait bien d'avoir des "témoignages" de filles ou de garçons sur leur sensibilité aux chatouilles (sous les pieds par exemple) et les différentes circonstances qui peuvent augmenter leur sensibilité...

  19. #15
    aquilegia

    Re : Les chatouilles

    Bonjour,
    voici un petit article fort interessant:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chatouilles

  20. #16
    seb69

    Re : Les chatouilles

    Bonjour Jenny, me concernant c un peux space car avant je n'était pas du tout chatouilleux des pieds. Juste sensible aux cotes, maintenant je suis devenu trés sensible des pieds. Et vous quel sensibilité ?

  21. #17
    seb69

    Re : Les chatouilles

    Bonjour aquilegio, merci pour ton liens il est genial

  22. #18
    tikl86

    Re : Les chatouilles

    Bonjour et merci de ce topic depuis longtemps j’espérais pouvoir échanger sur le sujet.
    Il est vrai que cette sensation est très étrange et c’est ce qui en fait pour moi son intérêt. Une sensation que certains peuvent aimer (moi, pourtant très chatouilleux mais cela est synonyme pour moi de jeu, de sensualité, à l’extrême d’érotisme : cf l’article sur les pharaonnes qui se faisaient chatouiller les pieds par les eunuques, je rajouterai la tradition orientale qui donne au pied un attribut de zone érogène et sensuelle très forte), d’autres au contraire détester.
    Contrairement à la douleur, qui est ressenti (au-delà de la capacité de résistance) de la même manière – la brulure par exemple, une piqure etc… - il y a des gens chatouilleux, d’autres non, et plus curieux, à certaines zones du corps pas à d’autres et même comme Jennytikle l’a soulevé, un même individu va avoir des variations dans le temps en fonction de certains paramètres psychologiques ou physiologiques. J’avais pas songé au role de la fatigue et du relachement cérébral, en effet bravo c’est une bonne remarque. Mais tout bêtement aussi, preuve qu’il y a bien un effet « capteurs sensitifs», cela peut dépendre aussi de la température par exemple. En hiver, par grand froid, j’ai les pieds glacés comme bcp de monde, je suis ainsi anesthésié et donc quasi insensible. Par contre au printemps, après avoir fait mon entrainement de course à pied (échauffement) ou après avoir mis mes pieds dans de l’eau assez chaude (faites l’expérience !), le moindre effleurement de la plante des pieds me fait sauter au plafond !

    Quand au role social, oui il est évident. J’ai bien aimé l’exemple de l’ours qui viendrait nous chatouiller ! en effet, il y a là aussi au sein de cette sensation de chatouilles plusieurs variantes : il est évident qu’entre la maman qui va chatouiller son enfant, le faisant rire et s’amuser, ou même des chatouilles entre amants (role sensuel majeur pour moi, je sais pas si je suis normal mais bon c’est ainsi ? apparemment il y a au moins Seb de la même veine) et la chatouille torture il y a un fossé (il parait que Simon de Montfort aurait grandement utilisé ce supplice à partir de carcan pendant la croisade des hérétiques cathares).

    Alors oui, il s’agit là d’une sensation ambiguë, parfois en effet un peu mazochiste au sens freudien. Mais il n’y a qu’à voir le nombre impressionnant de sites anglosaxons consacrés au « tickling » pour voir qu’il n’y a bien qu’en France que ce sujet est tabou et si peu abordé comme un moyen d’expression de sensualité au même titre que d’autres.

    Bon j’arrête suite au prochain numéro je suis un incorrigible bavard…

  23. Publicité
  24. #19
    Footmark500

    Re : Les chatouilles

    Je suis en accord avec pas mal toutes les hypotheses soumise.Je suis fetichistes des pieds.Donc pour moi les chatouille au pieds et ou partout sur le corp sont un jeu tres erotique. Toutes mes partenaires ont adorer se faire masser,careaaer,embrasser,chat ouiller et lecher les pieds.Evidement dans un contexte passionel et non agression.Chacune ont ete excite a des niveaux different.Mais des resultats tres agreable pour les deux(elle et moi). Apres l'orgasme ont endure plus les chatouilles,elles deviennent agressantes.

    Salut a tous.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les questions les plus fréquentes sur les rêves
    Par Bio_mec dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/04/2007, 14h58
  2. Les canicules récentes ruinent les sols en décimant les microorganismes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/09/2006, 14h21
  3. Les trous noirs : les moteurs les plus performants de l'univers !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2006, 16h34
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 26/02/2005, 11h48