Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Iode pour les habitants proches d'une centrale nucléaire



  1. #1
    Adequate

    Iode pour les habitants proches d'une centrale nucléaire


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai lu l'info ce matin : Des courriers vont ête adressés aux habitants et aux ERP se situant à moins de dix Kms d'une centrale, pour leur proposer de venir s'approvisionner en pastilles d'iode.
    Je pensais à ceux qui n'avaient plus de thyroïde, ou à ceux dont la thyroïde était en sous activité voire en activité quasi nulle comme c'est mon cas (Hashimoto).
    Du coup les pastilles ne leur apporteront rien ?
    Et, du coup, comment réagiraient-il en cas de radioactivité ambiante ?
    Merci de vos répnses !
    Bonne journée à tous.

    -----

  2. #2
    Pterygoidien

    Re : Iode pour les habitants proches d'une centrale nucléaire

    La personne qui n'a pas du tout de tissu thyroïdien (aplasie thyroïdienne congénitale, ou thyroïdectomie totale au cours de la vie) n'a théoriquement pas besoin de se substanter de ces pastilles d'iodes. Cet ion sert à saturer la thyroïde en cas d'accident nucléaire, et empêcher à l'iode radioactif émis par les retombées d'être captées par la thyroïde et d'y provoquer des lésions qui pourraient, à terme, avoir des effets néfastes (inflammations, dysthyroïdies et cancer de la thyroïde). Si il vous reste même un petit peu de tissu thyroïdien, il faut prendre ces cachets même si l'activité est très faible. Bien sur, le risque est un peu diminué, mais ce tissu résiduel est tout à fait à même de stocker l'iode et d'y provoquer des lésions s'il s'agit d'iode radioactif. Et les lésions peuvent également atteindre les tissus voisins.

    Les pastilles n'apportent rien du point de vue fonctionnel, que ce soit chez le patient euthyroïdien ("bonne thyroïde") ou dysthyroïdien : l'iode en tant que tel ne corrige qu'une hypothyroïdie étant causée par une carence en iode, mais chez le patient atteint de maladies thyroïdiennes telles que l'hashimoto ou basedow, la prise de cachets d'iode ne va pas faire grand chose du point de vue fonctionnel (il n'y aura pas d'amélioration d'une dysthyroïdie existante), mais sa prise est tout à fait recommandée en cas d'accident nucléaire pour éviter des lésions plus graves. J'aurais même tendance à recommander de prendre ces cachets que le patient ayant subi une résection totale de la thyroïde, par précaution (on ne sait jamais, qu'il y aurait du parenchyme résiduel dans la loge thyroidienne). Le problème ici c"est que la thyroïde sait très bien capter l'iode et le concentrer, donc si cet iode est radioactif, c'est pas bon du tout .
    Dernière modification par Pterygoidien ; 18/09/2019 à 19h01.

  3. #3
    Adequate

    Re : Iode pour les habitants proches d'une centrale nucléaire

    Merci beaucoup, beaucoup pour votre réponse fournie. Bien cordialement.

Discussions similaires

  1. Réponses: 51
    Dernier message: 01/04/2019, 06h11
  2. Actu - Kilopower, la centrale nucléaire de la Nasa pour les futurs colons de Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/01/2018, 19h06
  3. Actu - Des robots pour inspecter la centrale nucléaire de Fukushima
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/12/2012, 20h11
  4. On a vu centrale nucléaire+tsunami, qu'est-ce que donne centrale+volcan ?
    Par whuffo dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/04/2011, 11h57
  5. Actu - Accident nucléaire au Japon : de l'iode pour éviter la contamination
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 52
    Dernier message: 30/03/2011, 14h57