Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?



  1. #1
    Soldina

    Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?


    ------

    Bonjour,

    Avant tout, j'ai déjà consulté avec grand intérêt les sujets du forum traitant des problématiques liées aux scanners et autres examens radiologiques en tout genre.
    Toutefois, il y a un point que je souhaiterais éclaircir un point qui ne me semble pas avoir été abordé.

    Le contexte : j'ai passé un scanner cérébral à 21 ans et la dose figurant sur le compte-rendu était 636 mGy.cm (ce qui est, par ailleurs, très faible par rapport aux moyennes des doses généralement administrées en France - qui doivent tourner autour de 1100 mGy.cm de mémoire).

    Pour établir une comparaison avec, par exemple, les doses d'irradiations naturelles présentent en France et dans le monde, on convertit les valeurs en mGy.cm en Sv (ce qui nous donne la dose efficace), via un coefficient multiplicatif dépendant à la fois de la zone du corps examinée ainsi que de l'âge du patient. Ainsi, pour une tête d'adulte, ce facteur est de 0.0021 mSv.(mGy.cm)-1 donc finalement, la dose efficace vaut environ 1.3 mSv. C'est sûr que c'est très faible si l'on regarde les tables de valeurs d'irritations naturelles dans des pays comme le Brésil, l'Iran, ou même simplement un voyage en avion sur une longue distance.

    Toutefois, la grandeur "dose efficace" est-elle suffisamment pertinente pour rendre réellement compte de la dose reçue par les tissus pris individuellement ? L'article suivant [cliquer ici] (voir page 27) mentionne explicitement que la dose réelle reçue par le cerveau est de 50 mGy i.e. de 50 mSv.

    Mais cette grandeur n'est pas la dose efficace donc on ne peut comparer cette donnée à celles que nous aurions pour le rayonnement naturel s'appliquant sur le corps entier. Je trouve cet article un peu biaisé dans la mesure où précisément, donner la valeur de 50 mSv pour un organe ne peut pas être mis en perspective avec des données référencées par ailleurs.

    D'où mes questions : Que signifie ce "50 mSv pour le cerveau" ? Qu'en serait-il, par exemple, pour une personne vivant au Brésil (recevant une dose efficace annuelle >> 10 mSv) ? Comment évaluer l'impact de ce rayonnement naturel sur chaque organe ? Diviser par une longueur, une surface, un volume ? Aucun sens puisque l'on ne comparerait plus de grandeurs dans une même unité.

    En espérant obtenir quelques éléments de réponses.

    Bien cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    XK150

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Bonjour ,

    Sauf erreur de ma part , vous pouvez lire une dose organe par acte de 50 mGy pour un scanner cérébral mais vos n'avez pas le droit
    de le transformer en dose efficace de 50 mSv , ceci est faux et ceci n'est pas écrit .

    La dose organe de 50 mGy entraîne une équivalence d' environ 2 mSv de dose efficace corps entier .
    C'est une équivalence , vous ne pouvez rien en déduire de plus .
    Voir l'encadré fin de page 28 .

    Même les personnes en irradiation naturelle ne le sont pas " corps entier " : si c'est à cause du radon , l'organe critique est le poumon .
    Les doses ponctuelles en radiothérapie sont beaucoup plus élevées .

  4. #3
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Bonjour,

    Je n'ai pas prétendu convertir 50 mGy en dose efficace, et c'est justement là que se situait mon interrogation de départ. Je n'avais peut-être pas été assez claire, puisque le Sv est justement l'unité de dose efficace, bien que le Gy et le Sv aient la même dimension.

    Le problème vient en fait de la définition des deux unités. Le Gray n'apporte qu'une information physique sur le rayonnement et non biologique, alors que le Sievert est adapté pour décrire l'absorption du rayonnement par les organes. C'est pour cela que je ne comprends pas comment passer du 50 mGy à une valeur qui rend davantage compte des effets du rayonnement sur les tissus. J'aimerais en savoir un peu plus sur l'équivalence entre les deux unités. Faute de quoi, sans informations supplémentaires, on ne peut que s'inquiéter des effets néfastes du scanner sur le cerveau...

    Aussi : que veut dire un rayonnement reçu par le corps entier ? Comme on ne parle que de dose efficace dans ce cas, je ne comprends pas comment l'on peut mesurer l'impact d'un rayonnement sur un organe précis.
    Par ailleurs, le 50 mGy dépend-il de la dose administrée par l'appareil (dans mon cas 636 mGy.cm) ? Comment convertir 636 mGy.cm en mGy ? Quelle distance utiliser (en cm) ?

    Cordialement
    Dernière modification par Soldina ; 08/02/2020 à 16h19.

  5. #4
    XK150

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    le passage du Gy au Sv se fait par l'applicaiton de 2 coefficients , l'un tenant compte de la sensibilité de l'organe ,
    l'autre, de l'efficacité du rayonnement utilisé .

    https://www.irsn.fr/FR/connaissances...x#.Xj7m0FRKhdg

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Du coup, prenons les 636 mGy.cm, en divisant par le facteur de proportionnalité donné dans le document (1408/82 = 1013/59 = 17 cm) on a 636/17 = 37 mGy donc cela donne une dose efficace "locale" de 37*1*0.01 = 0.37 mSv.

  8. #6
    KLOUG

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Bonsoir
    Avec d'autres facteurs de conversion donnés par des spécialistes médicaux dans le domaine des scanners, j'ai un peu plus comme dose efficace.
    636 mGy.cm . 0,0021 (mSv/mGy.cm) = 1,33
    J'ai 1,33 mSv soit le quart de la dose annuelle NATURELLE.
    La dose efficace est en effet une dose fictive qui permet de faire des comparaisons.
    Mais au niveau cérébral c'est un des tissus qui est le moins radiosensible.
    Il a fallu plus de 50 ans aux survivants des explosions d'Hiroshima et Nagasaki pour voir des tumeurs cérébrales apparaître en excès par rapport à une population non exposée.
    Kloug
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  9. Publicité
  10. #7
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Bonjour,

    En plus de ce scanner, j'ai déjà passé quelques radios dentaires (deux ou trois, pour appareil dentaire et extraction des dents de sagesse, comme tout le monde monde en somme...) et une radio des sinus. Dans ces deux derniers cas, les doses délivrées sont très faibles (quelques uSv), mais en ce qui concerne le scanner, on reçoit effectivement environ 1.3 mSv de dose efficace.

    Bien que personne ne puisse prédire le futur, je voudrais savoir si ces quelques examens pouvaient être dangereux dans mon cas.

    De plus, ce que je ne comprends pas trop, c’est la grandeur de dose efficace et la comparaison avec les valeurs typiques reçues naturellement par an. Comment un examen qui cible une zone du corps bien définie peut-il être mis en relation, du point de vue des doses, avec la dose naturelle reçue par tout le corps ? Pourriez-vous redéfinir la notion de dose efficace ?

    Par ailleurs qu’en est-il au sujet de la fréquence et de la durée d’exposition ? Recevoir une grosse dose d’un coup n’est pas sans danger évidemment, mais en recevoir des petites dans le temps est-il pour le coup inoffensif ?

    Merci d’avance pour vos réponses éclairées.


    S.

  11. #8
    XK150

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    re ,

    Comme vous le dites si bien , PERSONNE ne peut savoir si ces examens sont dangereux , surtout face à votre organisme , qui est unique .

    Traverser la rue pour chercher du travail et fumer une cigarette par mois , ce sont aussi des actes potentiellement dangereux ...

    Certaines théories , défendues par certains , prétendent que les faibles doses sont peut être bénéfiques : pourquoi pas ? Il y a bien d'autres exemples où c'est vrai .
    C'est l'effet " Hormesis " ou hormèse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Horm%C...0%5Barchive%5D.

    Le Wiki anglais est plus complet et développe un paragraphe pour les rayonnements ionisants .

  12. #9
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Merci pour l'article, je ne connaissais pas ce phénomène.

    J'ai une autre question : est-il pertinent d'extrapoler les données collectées sur le survivants des bombardements à Hiroshima et Nagasaki au sujet des éventuels cancers radio-induits par les examens d'imagerie ? Je n'y connais pas grand-chose, mais d'après ce que j'ai lu, les rayonnements ont été essentiellement dus à des rayonnements neutroniques et gamma, autrement plus énergétiques que les rayons X classiquement utilisés en imagerie. En ce sens, la dose équivalente reçue par le corps humain est multipliée par un certain coefficient correspondant au type de rayonnement (ce coefficient vaut 1 pour les rayons X).

    J'imagine que comme partout, c'est le principe de précaution qui prévaut en ce qui concerne les actes d'imagerie utilisant les rayons ionisants et qu'il vaut mieux avoir une borne Sup très inférieure à la valeur à partir de laquelle on commencerait à avoir potentiellement des problèmes.

  13. #10
    XK150

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Je ne peux vraiment pas faire mieux que de vous conseiller cette lecture . Et de plus , en français ....

    http://www.cea.fr/drf/prositon/Documents/Prosinfo20.pdf

  14. #11
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    L'article est très bien détaillé, mais l'inconvénient reste quand même l'étude sur les enfants et in utero

  15. #12
    Soldina

    Re : Scanner cérébral : quelle sont les doses VRAIMENT reçues ?

    Parce que quand on lit ce genre d'étude (ici) il y a de quoi avoir un peu voire très peur !

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Actu - Les plus vieilles momies du monde sont chiliennes et sont passées au scanner
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2016, 14h30
  2. Doses reçues en Gray et Sievert
    Par calculair dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 18/12/2013, 14h30
  3. Actu - Imagerie médicale : les doses de rayonnement sont trop élevées en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/07/2011, 17h42
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 31/01/2011, 07h07
  5. Scanner et doses d'irradiation
    Par Calimero31 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/05/2009, 08h12