Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Misophonie, hypersensibilité



  1. #1
    LouSG

    Misophonie, hypersensibilité


    ------

    Bonjour,
    Je suis atteinte d'un problème de misophonie, ce n'est pas une "pathologie" très rare d'après les articles qui parlent du sujet (je met "pathologie" entre guillmets parce qu'on y connais pas grand chose scientifiquement parlant). Mais en voilà quelques symptômes : je suis régulièrement très agacée et dégoutée par tous les bruits guturaux, intestinaux de mes proches, au point que parfois je décide de manger seule dans ma cuisine, échappe au repas en famille qui me sont vraiment très insupportable. Je pense appartenir aux HPE, c'est à dire les gens hypersensibles. Quand j'étais petite j'étais terrifiée par les sons graves, forts et réguliers, exemple : aspirateur, moto, violoncelle (malheureusement). A chaque fois j'avais l'impression que la terre tremblait et que je devais fuir à tout prix (plusieurs fois j'ai laché la main de mes parents dans la rue pour tenter de m'esquiver quand une moto passait). Je suis toujours un peu figée lorsque j'entend le grondement d'une moto.
    Le problème : cette sensibilité commence à devenir un problème familial, je commence à ressentir un certain dégoût lorsqu'à la maison on tente de m'embrasser, de me caliner. J'ai peur que rapidemement le problème devienne aussi social...Je me sens de plus en plus coupable par rapport à ce que peuvent ressentir mes proches.

    Etes vous / connaitriez vous quelqu'un dans une situation similaire ? Si oui, auriez vous des conseils à partager ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vep
    Responsable des forums

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Bonjour.
    Dans ce cas la meilleure chose à faire est de consulter un ORL pour mesurer votre degré de sensibilité au ruit. Est-il normal ou êtes vous vraiment hypersensible ? Le suil de douleur est également important.
    Si votre sensibilité au bruit est dans la norme, mais que vous focalisez autant sur les bruits, il y a peut-être un trouble anxieux ou TOC, qui vous fait focaliser sur les bruits ambiants.
    Dans ce cas, aller consulter un psychologue qui pratique les thérapies cognitivo-comportementales serait une bonne solution
    Dans le cas contraire, s'il y a vraiment une hypersensibilité aux bruits, il faudra trouver le moyen de s'en protéger, et éventuellement rechercher d'autres troubles associés (cette hypersensibilité est fréquente chez les personnes ayant un trouble du spectre autistique par exemple).

  4. #3
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Merci pour votre réponse. Alors je ne suis par hyperacousique, je crois percevoir certains sons plus forts mais ca ne doit pas être lié à un degré d'audition trop important, vu que je ne souffre pas de douleur physique. Je suis misophone donc je pense il s'agit plutôt d'un trouble (anxieux ? je ne sais pas)... Dans ce cas je vais me renseigner sur ce que sont les thérapie cognitivo comportementales. J'ai vu une psycologue avec qui on en a discuté mais on en cherché davantage la cause, la solution était difficile à trouver. Ce serait aussi, potentiellement, relié à la question de la "douance" (je tiens à préciser ici que je ne suis pas du tout convaincu par le sytème QI, je vois la "douance" comme un rapport au monde) mais entre autre j'ai lu un article disant que ce serait lié à une hyperactivité du cortex préfontal insulaire (responsable de la perception des stimulis de l'environnement), est ce que ce serait juste d'après vous ?

  5. #4
    vep
    Responsable des forums

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Je ne vois pas le lien entre douance et perception des sons ... (et au passage, la mesure du QI reste le seul moyen éfficace et objectif de le mesurer hors de tout bullshit et auto-diagnostic - il y a pléthore de Hqi auto diagnostiqués ^^)

    Quant aux TCC, oui, c'est le plus adapté pour les troubles anxieux.

  6. #5
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Je vous remercie pour l'information lié au TCC, je vais me pencher là dessus !
    Le lien ne serait pas entre douance et perception des sons, mais entre douance et hypersensitivité/émotivité. (c'était une petite parenthèse)

    Bon, cela n'a plus de rapport avec le thème mais je trouvais interressant d'en dire quelque mots:
    Niveau test de QI, je concois que ce soit le moyen le plus efficace, et en effet plus sûr par rapport à ce que le peut trouver sur internet (comme beaucoup d'autre test que l'y trouve je pense).
    Après voilà, j'ai davantage un penchant pour l'interprétation que fait Carlos Tinoco de la douance (antropologue) co-auteur du livre "Les "surdoués" et les autres" et qui traite du sujet des "surdoués"(qu'il met bien entre guillmets), comme davantage une posture et un regard sur le monde qu'un taux d'intelligence comme souhaite le mesurer le sytème QI. Je vous invite à consulter sa chaine youtube "demonster" je vous met un petit lien si ca peut vous interesser : https://www.youtube.com/watch?v=ZBgFTFzut0A

    Merci encore pour vos réponse )

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vep
    Responsable des forums

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Alors Carlos Tinoco est philosophe, anthropologue, prof, critique musical, comédien, psychanalyste ... bref, tout sauf psychologue.
    Il développe, d'après ce que je comprends une "vision" c'est à dire un avis, une approche, de ce qu'est la "douance" dans la société. Libre à lui, mais c'est de la philosophie, de la reflexion personnelle, pas de la science.
    Donc ses conférences et livres sont à prendre comme tels, comme des ouvrages où il développe sa vision de la vie, ses opinions. Rien de plus.
    Et s'il ose prétendre que sa vision des choses et LA vérité, on peut même le classer dans la catégorie "pseudo-science".

    En aucun cas il n'a les compétence pour "diagnostiquer" et définir la douance. S'il le fait c'est de l'imposture, voire même de l'exercice illégal de la psychologie.
    Si vous voulez des ressources sérieuses sur la douance, je vous invite à lire Nicolas Gauvrit, ou Franck Ramus, ou même le livre de Nadine Kirschgesner.

    Quant à trouver des "spécificité" comme l'hyper sensibilité aux personnes HQI, c'est faux, aucune étude n'a pu le démontrer.
    C'est la conséquence d'un biais de recrutement des personnes qui font ces observations et d'un effet Barnum.

    Et enfin j'insiste, seuls les tests de QI sont fiables pour dire si vous êtes ou non HQI.
    Sinon tout le monde peut se dire HQI
    D'ailleurs, si on fait un sondage ici ou dans la rue, je suis sûre qu'on trouverait 30% de HQI, alors qu'ils représentent 2% de la population.

    Si vous avez des troubles anxieux, que vous soyez ou non HQI pour de vrai, ce n'est pas lié à ce HQI.
    C'est ce que la science dit. Et nous sommes sur un forum scientifique, je vous le rappelle.

    Un blog avec plein d'articles sourcés sur le sujet, si vous voulez une approche un tant peu sérieuse du sujet et pas juste du blabla pseudoscientifique : http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/

  9. Publicité
  10. #7
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Re-bonjour,

    Alors, Carlos Tinoco n'affirme pas détenir LA vérité sur la douance, au contraire. Je vous suis tout à fait sur le point que quicquonque affirmerait détenir LA vérité serait un pseudo-scientifique, ou un charlantant... Carlos Tinoco n'est pas de ce monde là. Il ne fait pas non plus d'exercice illégal de la psycologie, il exerce bien en tant que psycanaliste il n'y pas de doute là dessus. (si vous voulez, vous pouvez jeter un oeil à la vidéo de lui que je vous est partagé, je pense que tout est assez bien exprimé et résumé dedans).

    Maintenant s'il en va de parler de la fiabilité des tests de QI, je pense que c'est davantage une affaire d'opinion que d'une affaire scientifique. Je m'explique, lorsque l'on souhaite tester des être vivants sur tel ou tel paramètre, il ne me semble pas logique d'être radical sur les résulats du test.
    Je vous donne un argument qui n'est pas le mien mais que je trouve pertinent :
    Admettons que l'on veuille tester une grenouilles et établir une loi qui donnerait (c'est bidon comme exemple) le degré de pression sanguine en fonction du taux d'ingestion d'un certain aliment par cette grenouille. Pour établir une loi il faudrait prendre 500 voir 1000 grenouilles. Admettons que cette loi suivent une courbe linéaire (oui c'est vraiment bidon). Il semble logique scientifiquement parlant de retrouver la très très grande majorité de nos grenouilles qui ne soit pas sur la courbe !
    Cette pression sanguine elle va dépendre de presque une infinité de paramètres différents. Alors pourquoi donner un résultat si certain (oui alors vous c'est bon, parcontre vous non) lors de test de QI. Attention, non pas qu'il ne soient pas fiable, ces tests sont même bien pensé ce n'est pas ça, mais qu'on ne peut affirmé être certain.
    Un compromis serait de tester l'individu dans de multiples situations différentes, et sur une dizaines d'années, là, à la rigueur, je pense qu'on se rapprocherai suffisamment d'un chiffre...

    Concernant la possibilité de séparer la population humaine en deux catégories (98%-2%), je pense qu'il s'agit là plutôt d'un sujet philosophique et anthropologique que scientifique alors je ne peut pas approfondir ici le sujet.

    Quelque soit votre opinion sur le sujet, je la respecte et n'hésiterait pas à jeté un coup d'oeuil à vos liens !

    Merci pour vos réponses si rapides.
    Dernière modification par LouSG ; 22/05/2020 à 13h13.

  11. #8
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Pardon, il y a aussi que je réalise que nous nous éloignons du sujet, n'hésitez pas à me le dire si la discussion s'en écarte trop.
    Dernière modification par LouSG ; 22/05/2020 à 13h12.

  12. #9
    vep
    Responsable des forums

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    cet argument, si je l'ai bien compris , est assez comique

    Je vous donne un argument qui n'est pas le mien mais que je trouve pertinent :
    Admettons que l'on veuille tester une grenouilles et établir une loi qui donnerait (c'est bidon comme exemple) le degré de pression sanguine en fonction du taux d'ingestion d'un certain aliment par cette grenouille. Pour établir une loi il faudrait prendre 500 voir 1000 grenouilles. Admettons que cette loi suivent une courbe linéaire (oui c'est vraiment bidon). Il semble logique scientifiquement parlant de retrouver la très très grande majorité de nos grenouilles qui ne soit pas sur la courbe !
    Cette pression sanguine elle va dépendre de presque une infinité de paramètres différents. Alors pourquoi donner un résultat si certain (oui alors vous c'est bon, parcontre vous non) lors de test de QI. Attention, non pas qu'il ne soient pas fiable, ces tests sont même bien pensé ce n'est pas ça, mais qu'on ne peut affirmé être certain.
    Un compromis serait de tester l'individu dans de multiples situations différentes, et sur une dizaines d'années, là, à la rigueur, je pense qu'on se rapprocherai suffisamment d'un chiffre...
    Ca veut donc dire qu'on ne peut plus faire de moyenne ?
    Donc plus de science descriptive ?


    Et puis, oui, les auteurs des tests de QI savent bien les limites de ce test, mais la part variable n'est que très faible (d'ailleurs la plupart des psychologue ne donnet pas un chiffre brut), ils sont au maximum standardisés.
    Ce n'est pas une raison pour réfuter la validité et la fiabilité de ces tests.
    Et mesurer un chiffre de QI reste un million de fois plus fiable que de dire "je pense que suis HQI car je suis hypersensible"
    Vous réfuter une mesure, faite avec un test élaboré scientifiquement, utilisé dans le monde entié, éprouvé, pour faire une auto-évaluation (bonjour la subjectivité) au doigt mouillé, vous dire HQI et ensuite attribuer à ce HQI tous vos dysfonctionnements ou votre mal-être.
    J'ai du mal à trouver la logique là.

    Les gens qui font ce type de Livre (Tinoco, Jeanne Siaud Fachin ou des centaines d'autres - oui c'est un marché très lucratif apparemment vu comme sont remplis les rayons des librairies sur ce sujet) font leur beurre sur la souffrance et la crédulité des gens.
    Ils font une liste de "signes" du HQI longue comme le bras, liste qui n'a pas de sens, où on trouve tout et son contraire, en jouant sur l'effet barnum.
    Plus de la moitié des gens peuvent se reconnaitre en lisant ces listes de signes, et du coup se pensent HQI, ce qui les rassure suant à l'origine de leurs pb, échecs ou mal être.

    Et c'est compréhensible, au niveau de l'estime de soi, c'est plus facile, plus valorisant de penser qu'on a loupé ses études, sa vie pro, qu'on est anxieux, qu'on a des TOC, qu'on est insomniaques, intolérant à la frustration, colérique, peu patient, trop sensible au regard des autres etc (oui la liste est longue comme le bras, je vous disais) parcequ'on est HQI, donc plus intelligent que la moyenne, que parcequ'on a un pb psychologique.

    Ce qui est "drôle" chez les gens qui adhèrent à ce type de thèse, c'est que la très grande majorité n'a jamais fait de test de QI pouvant corroborer ça.

  13. #10
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Il n'ai pas agréable d'avoir senti ses propos étiquettés (voir un déformés et un peu moqués) (quelque peu surprenant dans un forum scientifique). Que cela me serve de leçon, je débute sur les forums. Je ne laisserais plus mon opinion trop personnelle à la libre interprétation, à un/une inconnu(e).

    Je n'aurais plus rien à ajouter dans ce fil de discussion. Merci pour cette bonne leçon.

  14. #11
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Vos propos n'ont pas été spécialement étiquetés, ce sont les sources que vous avez présentées qui ont été critiquées à la lumière des connaissances actuelles dans ce domaine.

  15. #12
    minushabens

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Citation Envoyé par LouSG Voir le message
    Je suis atteinte d'un problème de misophonie, ce n'est pas une "pathologie" très rare d'après les articles qui parlent du sujet (je met "pathologie" entre guillmets parce qu'on y connais pas grand chose scientifiquement parlant). Mais en voilà quelques symptômes : je suis régulièrement très agacée et dégoutée par tous les bruits guturaux, intestinaux de mes proches, au point que parfois je décide de manger seule dans ma cuisine, échappe au repas en famille qui me sont vraiment très insupportable.
    une de mes filles souffrait du même problème quand elle était adolescente. Elle prenait ses repas à part. Ca lui a passé spontanément, je ne sais pas trop comment (je ne sais pas si ça a été progressif ou soudain, pas plus que pour le commencement d'ailleurs).

  16. Publicité
  17. #13
    LouSG

    Re : Misophonie, hypersensibilité

    Je suis dans l'adolescence comme votre fille, et la meilleure des réponse que j'ai pu recevoir c'est celle de mes parents : à l'adolescence, surtout au moment de quitté le nid, il est normal pour la famille de vivre une "phase rupture", (ce ne sont pas des termes scientifiques), c'est une phase durant laquelle l'adolescent se prépare, se détache ; et, comme chaque sujet est complexe et infiniment singulier, alors cette phase peut s'exprimer de plein de façons, entre plein d'autres : ces agacements qui peuvent être liés aux bruits...
    Il y aura toujours je pense un moment dans la vie durant lequel les parents ou les proches avec qui nous avons pu vivre toutes ces années, ou un certain nombre d'années en tous cas, ne sont plus trop suportables, de quelque manière qu'il soit. Si votre fille ne présente plus ce problème vis à vis de vous, c'est peut être qu'en quittant le nid, eh bien cette phase est passée, parce qu'elle a pris son envol.
    Mes propos sont à prendre avec des pincettes si l'on souhaite des réponses purement scientifiques, sinon, à prendre avec humanité simplement ?

Discussions similaires

  1. hypersensibilité
    Par Anna-Vidacovic dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2015, 23h19
  2. hypersensibilité de type 1
    Par Weasley14 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2013, 19h58
  3. [Immunologie] Autoimmunité et hypersensibilité !!
    Par cysto dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2011, 18h36
  4. [Immunologie] Hypersensibilité de type II
    Par AgatheJ dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2010, 23h44
  5. a propos de l'hypersensibilité
    Par genetician dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/04/2007, 22h13