Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Laisser le corps se guérir lui-même ??



  1. #1
    kosh5

    Laisser le corps se guérir lui-même ??


    ------

    Bonjour à tous,
    Une petite demande d’avis…
    Depuis l'adolescence je souffre de différents maux, courts et bénins mais handicapants. Maux de tête, d’estomac, ainsi qu’une certaine sensibilité aux petits états grippaux.
    Les médicaments me font peu d’effets, d’autant que ceux qui marchent un temps ne fonctionnent plus tellement au bout de quelques mois ou années. Au mieux ça amoindrit la douleur un petit laps de temps, et encore. Il n’y a que pour les légers maux de tête qu’un médoc peut parfois faire l’affaire.
    Depuis plusieurs années, j’ai pris le parti (à tort ou à raison) de ne… rien faire. Quand j’ai un mal, je me contente de rester au lit à laisser les heures passer, ayant dans l’idée que la maladie c’est le corps qui se soigne. Je laisse donc mon corps se soigner tout seul jusqu’à ce que ça passe.
    (…faute de mieux ! Mais je crois presque aussi un peu par "philosophie", j'ai un peu dans l'idée qu'un corps trop soigné artificiellement ce n'est pas forcément sain car on ne le laisse jamais guérir de lui-même)
    (je précise évidemment que je n’adopterai pas telle attitude pour une maladie grave. Si je l'adopte c'est uniquement car ce sont des soucis passagers. Par contre c'est franchement douloureux).
    Le fait de rester statique à ne rien faire est-il selon vous une bonne chose, une mauvaise chose ? Devrais-je continuer à rechercher un traitement ? Ou bien me forcer à avoir une activité physique pendant les maux pourrait-il me guérir plus vite ?

    P.S. : Je ne sais pas si ça peut aider mais pour précision, quand je dis « handicapant » j’entends par là que je ne parviens à RIEN faire. J’ai le cerveau disponible pour rien, même si je commence à écouter une musique / une conférence / un livre audio ou quoi que ce soit d’autre je stoppe au bout de 5 mn car mon cerveau ne le supporte pas. Près d'une 20taine d'heures d'affilée ainsi je vous assure que le temps passe trèèèèèèès lentement...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    J'imagine que tu as du peut-être le faire mais les médecins sont les mieux placés certainement pour te donner les causes si connues de maux que tu peux avoir au niveau biologique. Donc il faut donc déjà utiliser cette source de connaissance qui est sociétalement fait pour ça pour t'aider à comprendre ce qui n'irait pas.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  4. #3
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Je n'ai pas consulté 50 médecins, mais on ne m'a en tout sincérité jamais rien dit de très particulier à ce sujet.
    Après...
    Sensible au petits virus c'est avant tout une question de forme et d'immunité me semble-t-il.
    Et pour la reste il y a une GRANDE part de somatisation.

    Ce que j'aimerais surtout c'est des points de vue sur la question soulevée même sans parler de mon cas perso

  5. #4
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Ben si tu as besoin d'avoir un bon équilibre psychique avec de problèmes physiques tu trouveras toujours un "mauvais" psychiatre ou psychologue qui ne t'orientera pas d'abord vers un médecin pour une recherche préalable d'une cause médicale. Car je ne vois pas ce qui te permet de dire que c'est de la somatisation pour une grande part. C'est tout le malheur que je te souhaite.

    Comme tu l'as dit ton cas est perso, la réponse l'est aussi (relative à toi).

    Après si c'est en grande partie de la psycho-somatisation, effectivement tu devrais plutôt voir un "psy" en passant par ton médecin généraliste.
    Dernière modification par Merlin95 ; 07/04/2021 à 22h46.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Amanuensis

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    La plupart des gens souffrent, plus ou moins, de "petits problèmes" (j'appelle cela les petites misères). La réponse en terme de médecine est assez limitée. Médicaments d'un côté, "voir un psy" de l'autre.

    Or une bonne partie des petites misères viennent de son propre comportement, de sa manière de vivre. Cela inclut l'alimentation (quoi, quand, où, comment), mais aussi la manière de dormir, les postures, les gestes répétitifs, la manière de s'habiller, sa manière de regarder, son comportement vis-à-vis des autres humains, etc.

    Par conséquence, il peut arriver que certaines des petites misères soient contrôlables en modifiant certains aspects de sa manière de vivre.

    Il n'y a malheureusement peu ou pas de "spécialistes" pour aider à cela. Le rôle des médecins est de remédier aux "grosses misères", infections et accidents, éventuellement dégradations importantes de l'organisme. C'est déjà beaucoup de travail pour le peu qu'ils sont. Le rôle des psys, pas clair pour moi.

    Faut donc se débrouiller, mais aussi se battre, chercher par soi-même des solutions, ne pas hésiter à essayer des modifications. Ne pas se laisser aller avec une perception de fatalité, sombrer dans une routine : cela ne peut que maintenir ou même empirer les petites misères.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  8. #6
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Merci pour ces réponses.

    Il n'y a pas que la somatisation, mais je remarque par exemple que quand tout va bien dans ma vie je peux manger à peu près n'importe quoi n'importe comment (même si c'est pas conseillé je sais) sans le moindre mal d'estomac. A contrario, en certaines périodes une petite imprudence peut me donner de violentes douleurs.
    Par ailleurs, dépressif depuis l'adolescence, j'ai énormément travaillé sur moi-même et mon état s'est beaucoup, beaucoup amélioré : quand je suis malade, avant c'était à se tordre de douleur au lit, vraiment. Aujourd'hui la douleur s'est considérablement amoindrie.

    Psychologue, psychiatre : pas pour moi. Là encore c'est une question de philosophie. Je considère que je dois affronter mes soucis moi-même. Je ne rejette pas la profession !

    Oui bien sûr, l'hygiène de vie et tous les petits détails (posture, alimentation etc.) a une vraie importance.

    J'aimerais qu'on en revienne au sujet principal, car à trop parler de moi on a un peu dévié :

    Mr Machin a un état grippal. Il reste confiné pendant 48 H sans rien faire ni rien prendre (autre que vitamines et eau chaude) afin de laisser son corps combattre la mal via l'état patraque, la fatigue et les maux de tête.

    Est-ce recommandé, déconseillé ?

    (Comme dit, je suis plutôt Mr Machin style)

  9. Publicité
  10. #7
    titijoy3

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Bonjour,

    perso, je pense qu'il faut maintenir le maximum d'activité, quand c'est possible et qu'on a suffisamment d'énergie, ça maintient le physique en état de marche et le mental n'est plus mobilisé par la douleur, ça permet même parfois de l'occulter complètement,

    c'est même une manière de faire un pied de nez à la douleur, du genre "tu veux me mettre à plat mais ça ne marche pas", psychologiquement je pense que c'est bénéfique,

    cela dit, tout est relatif et le cas de chacun ainsi que son ressenti est particulier
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  11. #8
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Difficile à tenter en cas de maux de ventre, où là j'ai même du mal à ne parcourir que 10 m, mais en cas de maux de tête je pourrais tenter la prochaine fois oui, ne serait-ce qu'une bonne marche.

  12. #9
    titijoy3

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    est ce que les symptômes auraient à voir avec la maladie de lyme ?
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  13. #10
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Je comprends pas la question, oui quand on est malade, il vaut mieux se reposer le temps que le corps guérissent. D'une car on ne peut pas faire d'autres activités en général à cause de la maladie et d'autres part pour économiser le plus d'énergie afin de lutter contre la maladie.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  14. #11
    Amanuensis

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Je me demande si quelque part la question n'est pas dans l'autre sens !

    Genre, "je ressens le besoin de me reposer, de ne rien faire, est-ce que je suis malade ?"
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  15. #12
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    effectivement. Un peu comme la fibromyalgie...
    La vie trouve toujours un chemin

  16. Publicité
  17. #13
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Le rapport avec la maladie de Lyme me semble vague, en tout cas on ne m'en a jamais parlé.

    Merlin tu as répondu à la question donc tu sembles l'avoir compris.

    Le fait est qu'il y a 2 attitudes très différentes que l'on observe chez les gens : certains prennent tout de suite des médicaments, d'autres se bornent à laisser le corps les guérir, via la fièvre, la fatigue etc.

    "Genre, "je ressens le besoin de me reposer, de ne rien faire, est-ce que je suis malade ?""
    Oui mais moi ce n'est pas dans ce sens que ça m'arrive.
    Les fois où je suis juste à avoir envie de me reposer et ne rien faire, je me fais une petite pause oisive et après ça repart. ça c'est autre chose, c'est juste quand l'esprit a besoin de faire un peu le vide, c'est sans rapport avec un état patraque, maux d'estomacs, migraine etc.

    à priori tout ça ne répond pas non plus aux symptomes de la fibromalgye

  18. #14
    mh34
    Responsable des forums

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    ....état patraque, maux d'estomacs, migraine etc.
    Mais vous avez consulté un médecin pour ça ou pas?

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    est ce que les symptômes auraient à voir avec la maladie de lyme ?
    On va éviter les suppositions diagnostiques SVP.
    Dernière modification par mh34 ; 08/04/2021 à 11h48.

  19. #15
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Je n'ai pas consulté spécifiquement pour cela, mais oui à l'occasion j'en ai déjà parlé à un généraliste.
    Au moins 1, peut-être 2 ou 3.

    Sincèrement à part vous conseiller tel médoc ou tel autre je n'ai jamais rien entendu de très incroyable.

  20. #16
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    P.S. :

    (J'ADORE ce truc qu'a le généraliste de vous regarder avec un air extrêmement sérieux
    "mmm mmm... oui... bien..."
    comme si on était en train de confier des trucs de fou à un prix nobel mondial, tout ça pour in fine ne pas ressortir plus avancé qu'en entrant...
    OK c'est un peu salaud désolé, je ne pas anti médecine)

  21. #17
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    Merlin tu as répondu à la question donc tu sembles l'avoir compris.
    Et donc où est le problème même à présent que tu as une réponse ?
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  22. #18
    titijoy3

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Mais vous avez consulté un médecin pour ça ou pas?


    On va éviter les suppositions diagnostiques SVP.
    je ne pose en aucun cas un diagnostique, je ne suis pas medecin et n'aurait pas cette prétention !

    je ne fais que demander si les symptômes pourraient y faire penser, simplement par ce qu'il semble que ce soit une affection difficile à diagnostiquer..
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  23. Publicité
  24. #19
    f6bes

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Bjr ,
    (....Psychologue, psychiatre : pas pour moi. Là encore c'est une question de philosophie. Je considère que je dois affronter mes soucis moi-même...)


    Que voilà une mauvaise déçision !!'
    Sans SAVOIR ce que pourrait t'apporter ces gens là.... par ...philosophie...tu préféres les ignorer !
    T'aider à VAINCRE tes souçis seraient donc ....une mauvaise "solution".
    Droles de concepts.
    Moi je teste d'abord, me fais une opinion sur du réel...pas par philosophie !
    J'y retourne ou pas si satisfait / pas satisfait.
    J'évite les..... aprioris !!
    A+

  25. #20
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    "Et donc où est le problème même à présent que tu as une réponse ?" : bah en fait tu n'es pas Dieu le père, donc je suis venu chercher différents points de vue. Le tiens est intéressant mais ne vaut pas plus qu'un autre (pas moins non plus)

    "Que voilà une mauvaise déçision !!'(...) J'évite les..... aprioris !!" : je ne peux pas vraiment donner d'avis sur les psychiatres. Les psychologues par contre j'ai dû en voir au moins 4 ou 5 différents mais il y a longtemps, au moment de l'enfance et l'adolescence, et j'ai estimé que c'était globalement du gros n'importe quoi.
    OU en tout cas des gens qui n'étaient pas pour moi.

  26. #21
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    "Et donc où est le problème même à présent que tu as une réponse ?" : bah en fait tu n'es pas Dieu le père, donc je suis venu chercher différents points de vue. Le tiens est intéressant mais ne vaut pas plus qu'un autre (pas moins non plus)
    Oui belle réponse rhétorique qui ne t'aidera pas avoir plus de réponse en tout cas de ma part.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  27. #22
    mh34
    Responsable des forums

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    Je n'ai pas consulté spécifiquement pour cela, mais oui à l'occasion j'en ai déjà parlé à un généraliste.
    Si ça fait des années que ça traine et que l'intensité de la douleur est telle que vous la décrivez, oui il vous faut consulter, et consulter spécifiquement pour cela.

    Essayez de vous souvenir des circonstances de survenue ( prise alimentaire? Si oui quel genre? ), de l'horaire éventuel dans la journée, de l'intensité et de la durée des symptômes, de leur fréquence, etc...l'interrogatoire est un temps capital de l'examen.
    Ceci :
    et pour la reste il y a une GRANDE part de somatisation.
    ne veut pas dire grand chose en soi, et surtout ne doit être envisagé que par élimination ( quand on a éliminé les autres possibilités diagnostiques).

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    "Et donc où est le problème même à présent que tu as une réponse ?" : bah en fait tu n'es pas Dieu le père, donc je suis venu chercher différents points de vue.
    Des points de vue sur quoi exactement?
    Dernière modification par mh34 ; 08/04/2021 à 17h09.

  28. #23
    f6bes

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Des points de vue sur quoi exactement?
    Bsr, Qui soient conformes à sa pensée !!
    (je sors vite)
    Bonne soirée

  29. #24
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Essayez de vous souvenir des circonstances de survenue ( prise alimentaire? Si oui quel genre? ), de l'horaire éventuel dans la journée, de l'intensité et de la durée des symptômes, de leur fréquence, etc...
    +1 et ça il n'y a que toi qui pourra le savoir.
    Même sans médecin sur cet aspect, ça peut se faire, mais avec un médecin c'est complémentaire. Faudrait que je raconte mon expérience. Ca serait marrant.

    Ceci : ne veut pas dire grand chose en soi, et surtout ne doit être envisagé que par élimination ( quand on a éliminé les autres possibilités diagnostics.
    +1, très souvent (pour pas dire tout le temps en théorie) un diagnostic psychiatrique est un diagnostic par élimination (dixit mon psy).
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  30. Publicité
  31. #25
    kosh5

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    « Oui belle réponse rhétorique qui ne t'aidera pas avoir plus de réponse en tout cas de ma part. »
    Je ne cherche pas avoir 1000 réponses de toi mais ton point de vue m’intéresse autant que celui des autres. Réponds ou ne réponds pas fais comme tu le souhaites
    Je t’ai répondu ça car j’ai trouvé ton invective un peu prétentieuse, tu semblais me reprocher de poursuivre les échanges bien que j’avais eu ta réponse. Relis ta phrase, elle était un peu spéciale.

    Je suis sceptique mais oui, consulter spécifiquement pour cela, pourquoi pas. Je vais y réfléchir.

    Les circonstances n’ont rien de précis, c’est ça le souci ! Ça peut être lié à la bouffe ou non, parfois sans aucun élément déclencheur apparent, parfois à un peu trop d’écran, parfois une minuscule bière, mais la plupart du temps aucune circonstance précise. Soir, matin…

    Même si on peut mettre un peu la somatisation à toutes les sauces, je n’y peux rien, plus j’évolue dans la vie et moins j’ai de maux. Et quand ça resurgit de nouveau ce sont lors de périodes de stress, genre séparation, recherche de logement ou ce genre de choses. J’ai même été hospitalisé une journée en service psychiatrie où on m’a posé 1000 questions et où j’ai vu plusieurs personnes, ils n’ont pas détecté + de choses que mes généralistes.

    « Des points de vue sur quoi exactement? »
    Relire mon tout 1er message : principalement point de vue sur le sujet « laisser le corps guérir de lui-même ou prendre des médocs ». Mais relis bien mon post car il y a un contexte.

    « Bsr, Qui soient conformes à sa pensée !! »
    Bah non, si j’étais persuadé d’avoir raison je ne chercherais pas à échanger !

  32. #26
    Merlin95

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    « Oui belle réponse rhétorique qui ne t'aidera pas avoir plus de réponse en tout cas de ma part. »
    Je ne cherche pas avoir 1000 réponses de toi mais ton point de vue m’intéresse autant que celui des autres. Réponds ou ne réponds pas fais comme tu le souhaites
    Je t’ai répondu ça car j’ai trouvé ton invective un peu prétentieuse, tu semblais me reprocher de poursuivre les échanges bien que j’avais eu ta réponse. Relis ta phrase, elle était un peu spéciale.
    En général quand quelqu'un dit qu'il n'a peut-être pas compris la question , on répond "ta réponse me convient" ou "ta réponse répond à coté" mais pas "tu as compris la question puisque tu y as répondu". A moins que je dois comprendre "tu sembles avoir compris voyons les autres réponses". Dans ce cas je n'ai rien à dire.
    Dernière modification par Merlin95 ; 09/04/2021 à 12h29.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  33. #27
    trebor

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    Bonjour,

    perso, je pense qu'il faut maintenir le maximum d'activité, quand c'est possible et qu'on a suffisamment d'énergie, ça maintient le physique en état de marche et le mental n'est plus mobilisé par la douleur, ça permet même parfois de l'occulter complètement,

    c'est même une manière de faire un pied de nez à la douleur, du genre "tu veux me mettre à plat mais ça ne marche pas", psychologiquement je pense que c'est bénéfique,

    cela dit, tout est relatif et le cas de chacun ainsi que son ressenti est particulier
    Bonjour, même avis, mais il ne faut pas attendre que la douleur soit trop intense, prendre directement un médoc adapté au mal mais pour ça il faut agir directement dès le début du 1er symptôme.
    Si la somatisation en est la cause, au 1er symptôme, essayer d'aller courir, faire du vélo, prendre l'air ou effectuer un travail qui était en suspens,.......une activité que vous adoré effectuer.
    Aller se mettre au lit est évident, si le mal est directement très intense.
    La précipitation est mauvaise conseillère

  34. #28
    noir_ecaille

    Re : Laisser le corps se guérir lui-même ??

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    Le fait de rester statique à ne rien faire est-il selon vous une bonne chose, une mauvaise chose ?
    Une très mauvaise chose, à bien des égards. Pour info, même les personnes alitées en hôpital subissent des inconvénients... du fait même de ne rien faire. Même si ce n'est pas toujours facile de se bouger (j'en sais quelque chose, au moins chaque fois que j'ai une crise migraineuse qui échappe à mon contrôle), ça reste une nécessité car notre corps est conçu pour palier au mouvement mais pas à l'immobilité. Moins on bouge, plus ça fait (de) mal.

    Citation Envoyé par kosh5 Voir le message
    Devrais-je continuer à rechercher un traitement ? Ou bien me forcer à avoir une activité physique pendant les maux pourrait-il me guérir plus vite ?
    Au moins rechercher une hygiène de vie qui limite les symptômes, et oui : un traitement pour les crises car ne rien faire est prendre le risque que ça empire.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 10/04/2021 à 13h30.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. Guérir de toutes les maladies en sachant guérir du Mauvais œil
    Par mich59700 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2020, 08h18
  2. L'esprit peut-il guérir le corps ?
    Par dramione26 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/11/2014, 12h00
  3. Un corps ne peut pas avancer de par lui même dans le néant
    Par Franc84 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 113
    Dernier message: 07/12/2012, 00h16
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.