Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?



  1. #1
    neriyane974

    Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?


    ------

    bonjour ou bonsoir je me demmmande depuis que j'ai regardé LUCY (Luck Bessson) je me pose vraiment la question si on n'utilise qu 10 pour cent de notre cerveau mon beau pere me dit qu'il s'est renseigné et il me dit qu'on utilise tout notre cerveau et que c'est un mythe on n'a pas vraiment la preuve que c'est Albert Einstein qui a dit cela il me dit comme certaines personnes quand ils ont une lésion au cerveau cela affecte tout le corps . Mais moi je pense qu'on utilise peut etre toutes les parties de notre cerveau mais cela ne veut pas dire qu'on peut faire en quelque chose de plus en quelque sorte je n'arrive pas à l'expliquer correctement par exemple : si on utilise 20 pour cent de notre capacité cerebrale on peut peut- etre controler notre metabolisme et ensuit controler les objet qui nous entour et les autres. Donc j'aimerais en savoir plus merci^^

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Première remarque sur la forme. Tu as sûrement lu la charte du forum. Il faut rédiger ses messages en français standard, comme on a appris à l'école, autrement dit faire des phrases qui commencent par une majuscule et finissent par un point, mettre des accents et des apostrophes là où il faut, etc. Il vaut donc mieux éviter d'écrire sur sa tablette ou son smartphone.
    Il faut aussi se relire avant de poster et même, ce que je fais systématiquement, passer un correcteur orthographique (il existe des traitements de texte gratuits qui font ça très bien).
    Ton message est pratiquement illisible. Je ne l'ai donc pas lu.

    Sur le fond. Ta question revient de manière récurrente.
    Cette idée ne repose sur aucune base scientifique et est de plus totalement invraisemblable. Une des grandes lois de l'évolution veut que les organes sous-utilisés s'atrophient et disparaissent s'ils sont inutilisés. On constate ainsi chez les cétacés une régression progressive de leur bassin et de leurs membres inférieurs jusqu'à leur absence totale aujourd'hui.
    Pour un organe qui, ne comptant que pour 2% du poids total du corps chez un individu au repos, reçoit 15% du débit cardiaque et consomme 20% de l’oxygène et 25% du glucose, il est totalement inconcevable que le cerveau ne soit utilisé qu'en partie. Au cours de l'évolution d'homo sapiens il n'a cessé de grossir. Il aurait dû au contraire régresser selon cette idée reçue.

    Nico

  4. #3
    myoper
    Modérateur

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Je ne peux résister...
    Citation Envoyé par neriyane974 Voir le message
    on peut peut- etre controler notre metabolisme et ensuit controler les objet qui nous entour et les autres.
    Mais c'est le cas: je transpire quand il fait trop chaud, modifie ma circulation sanguine en fonction de l’environnement ou de mon activité, mets mon corps au repos la nuit (avec des phases de récupération super-chiadées), j'adapte mes apports d'oxygène, d'eau et de nutriments à mes besoins, enfin, non, pas les apports de nutriments, j'arrive a faire bouger les touches de mon clavier, bouger des objets et même une voiture et, très fort, faire apparaitre ce message sur l'écran de tous ceux qui regardent (), etc.
    Et pour beaucoup de ces choses, je le fais sans y penser !


    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Pour un organe qui, ne comptant que pour 2% du poids total du corps chez un individu au repos, reçoit 15% du débit cardiaque et consomme 20% de l’oxygène et 25% du glucose, il est totalement inconcevable que le cerveau ne soit utilisé qu'en partie.
    Ben si c'est concevable avec cet argument, de la même façon que les muscles et dans ce cas, "à plein régime", il consommerait simplement plus (...).

  5. #4
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Pour un organe qui, ne comptant que pour 2% du poids total du corps chez un individu au repos, reçoit 15% du débit cardiaque et consomme 20% de l’oxygène et 25% du glucose, il est totalement inconcevable que le cerveau ne soit utilisé qu'en partie.
    Ben si c'est concevable avec cet argument, de la même façon que les muscles et dans ce cas, "à plein régime", il consommerait simplement plus (...).
    Je m'aperçois que ma phrase n'est pas très compréhensible. Je la refais :
    Le cerveau ne représente que 2% du poids total du corps mais, chez un individu au repos, il reçoit 15% du débit cardiaque et consomme 20% de l’oxygène et 25% du glucose avec des variations très faibles selon son activité cognitive, émotionnelle, perceptive, etc. Bien sûr quand l'individu a une activité physique la proportion change mais la consommation du cerveau reste constante. L'évolution ne peut pas avoir sélectionné un organe aussi gros consommateur pour ne l'utiliser qu'en partie.

    Pour compléter ce que dit myoper, la plus grande partie de l'activité du cerveau est totalement inconsciente et pas seulement en tant que gestionnaire et pilote de la machinerie corporelle. Une bonne part de nos perceptions et des processus cognitifs sont aussi non conscients. À moins que l'évolution de l'espèce humaine se poursuive, cela n'a aucune chance de changer. L'idée qu'on puisse contrôler notre métabolisme est donc parfaitement utopique… et j'ai envie de dire heureusement. Je vois d'ici les dégâts si on pouvait gérer à volonté sa digestion, son débit cardiaque, sa circulation sanguine, etc.

    Cela dit, myoper, je ne suis pas sûr de bien comprendre ta phrase non plus.

    Nico

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yoda1234

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Bonjour,

    comme c'est en science ludique, je me permet de poster une vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=7GiQuG2S26Q
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  8. #6
    jiherve

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Bonjour,
    a suivre l'actualité il semblerait que certains n'en n'utilisent même pas 1%!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. Publicité
  10. #7
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Bonjour,

    Le cerveau est utilisé à 100% mais pas simultanément, simultanément on ne peut utilisé au plus 10% de nos neurones. Mais il existe des gens qui peuvent en utilisé quasiment 100% simultanément on dit alors qu'ils sont en transe ou plus communément font une crise d'épilepsie...

    Cordialement.

  11. #8
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Théorie personnelle sans fondement.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Le cerveau est utilisé à 100% mais pas simultanément, simultanément on ne peut utilisé au plus 10% de nos neurones. Mais il existe des gens qui peuvent en utilisé quasiment 100% simultanément on dit alors qu'ils sont en transe ou plus communément font une crise d'épilepsie...
    Tu vas certainement pouvoir nous donner les sources scientifiques de ces idées.

    Nico

  13. #10
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Tu vas certainement pouvoir nous donner les sources scientifiques de ces idées.

    Nico
    Effectivement les pourcentages sont de trop :
    Le cerveau est utilisé dans sa totalité mais pas simultanément, on a observé que certaines crises d'épilepsies dites généralisés ont lieu dans les deux hémisphères.
    Dernière modification par contrexemple ; 03/09/2014 à 18h52.

  14. #11
    vep
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Effectivement les pourcentages sont de trop :
    Le cerveau est utilisé dans sa totalité mais pas simultanément, on a observé que certaines crises d'épilepsies dites généralisés ont lieu dans les deux hémisphères.
    Bonsoir

    Dire que lors d'une crise d'épilepsie, la personne "utilise" son cerveau est une erreur.

  15. #12
    Bluedeep

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par neriyane974 Voir le message
    bonjour ou bonsoir je me demmmande depuis que j'ai regardé LUCY (Luck Bessson) je me pose vraiment la question si on n'utilise qu 10 pour cent de notre cerveau
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_d...8te_du_cerveau

    Pour le reste, votre message non ponctué est illisible, donc je n'ai pas lu plus loin.

  16. Publicité
  17. #13
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Bonsoir

    Dire que lors d'une crise d'épilepsie, la personne "utilise" son cerveau est une erreur.
    Bonsoir,
    Je pense que le choix de ce mot ou d'un autre relèverai d'un débat philosophique, (quel est l'organe portant notre moi profond : pour moi c'est le cœur).
    Cordialement.

  18. #14
    vep
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    il n'y avait aucun débat philosophique dans ce que je disais.

    Simplement dire qu'on "utilise" son cerveau implique la mobilisation consciente ou non des ressources de son cerveau à des fins utiles (respiration, mémorisation, résolution de pb, langage etc ...)
    Or dans le cas d'une crise d'épilepsie ce n'est pas le cas.
    Tout simplement

  19. #15
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Un bêtise de plus à ton actif : et si on te greffe un nouveau cœur ton moi profond est-il celui du donneur ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  20. #16
    myoper
    Modérateur

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    ...on a observé que certaines crises d'épilepsies dites généralisés ont lieu dans les deux hémisphères.
    La crise comitiale généralisée veut dire que c'est tout le corps qui subit des secousses tonico-cloniques: ça n'a aucun rapport avec l'activité du cerveau.

  21. #17
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Je pense que le choix de ce mot ou d'un autre relèverai d'un débat philosophique, (quel est l'organe portant notre moi profond : pour moi c'est le cœur).
    J'attends toujours tes sources… qui ne soient pas de simples opinions personnelles.

    Nico

  22. #18
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Un bêtise de plus à ton actif : et si on te greffe un nouveau cœur ton moi profond est-il celui du donneur ?
    C'est aussi de bête que de croire que le moi profond d'un individu réside dans son activité cérébrale. Le cœur fixe le cap à tenir et le cerveau fait au mieux pour le suivre.
    Un cap possédant une inertie il est pas étonnant de voir des transplantés cardiaques survirent quelques années, et à ma connaissance il n'y a pas de transplanté cardiaque ayant une vie aussi longue que celle avant transplantation.(si tu donnes ce contre-exemple alors là tu pourras me faire vaciller sur mes convictions sans cela je t'ai donné mes arguments)

  23. Publicité
  24. #19
    vep
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Il faudrait que tu définisses ce qu'est le"moi profond" pour toi !
    Existe-il un (ou des) "moi superficiel" ??


    Bref, tu as des croyances, c'est bien.
    Mais avant d'en faire des théories, il faudrait qu'il y ait des preuves scientifiques à ce que tu avances !
    Dernière modification par vep ; 03/09/2014 à 21h34.

  25. #20
    Bluedeep

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    C'est aussi de bête que de croire que le moi profond d'un individu réside dans son activité cérébrale. Le cœur fixe le cap à tenir et le cerveau fait au mieux pour le suivre.
    Auriez vous l’obligeance de fournir une source crédible à l'appui des insanités et des sottises que vous débitez à gros bouillons ? (déjà, prouver l'existence d'un "moi profond"; je me délecte d'avance).

  26. #21
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Il faudrait que tu définisses ce qu'est le"moi profond" pour toi !
    Existe-il un (ou des) "moi superficiel" ??


    Bref, tu as des croyances, c'est bien.
    Mais avant d'en faire des théories, il faudrait qu'il y ait des preuves scientifiques à ce que tu avances !
    J'ai aussi un contre-exemple plausible qui s'il est vérifier me fera revoir mes croyances.
    En est-il de même, votre croyance est-elle falsifiable ?
    Dernière modification par contrexemple ; 03/09/2014 à 21h43.

  27. #22
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    J'ai aussi un contre-exemple plausible qui s'il est vérifier me fera revoir mes croyances.
    En est-il de même, votre croyance est-elle falsifiable ?
    La science n'est pas une affaire de croyance. Par conséquent il n'est pas question de discuter des croyances des uns et des autres, quelles qu'elles soient.
    Le “moi profond“ est une notion inconnue en science. Est-ce qu'il se mesure ? Est-ce qu'on peut faire des expériences reproductibles pour le mettre en évidence ? La question de sa localisation ne se pose donc pas. Tout discussion sur le sujet est donc oiseuse.

    Remarque : tu utilises manifestement le terme “falsifiable“ dans son sens anglais, ce qui n'a aucun sens en français même s'il est (trop) souvent employé ainsi. Le terme français est “réfutable“.

    Ton orthographe est plutôt correcte, en tout cas nettement au dessus de la moyenne, c'est ta syntaxe et ta ponctuation qui pèchent. Tu devrais te relire plus soigneusement et faire de vraies phrases pas trop longues.

    Nico

  28. #23
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    J'attends toujours tes sources… qui ne soient pas de simples opinions personnelles.

    Nico
    Pour ce qui est du moi profond (âme) cela relève de croyances et donc il n'y a pas lieu d'en discuter ici.

  29. #24
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    ...1/Par conséquent il n'est pas question de discuter des croyances des uns et des autres, quelles qu'elles soient...

    2/Remarque : tu utilises manifestement le terme “falsifiable“ dans son sens anglais, ce qui n'a aucun sens en français même s'il est (trop) souvent employé ainsi. Le terme français est “réfutable“.

    3/Ton orthographe est plutôt correcte, en tout cas nettement au dessus de la moyenne, c'est ta syntaxe et ta ponctuation qui pèchent. Tu devrais te relire plus soigneusement et faire de vraies phrases pas trop longues.

    Nico
    1/Tout à fait d'accord, j'avais bien avertit que c' était ma position philosophique (pour ne pas parler de croyance) et je ne vois pas au nom de quoi je devrais avaler (pour moi) des couleuvres sous prétexte que cette l'opinion majoritaire chez les scientifiques.

    2/ oui.

    3/Merci, j'essayerais d'être plus attentif à cela. Mais j'avoue ne pas connaître toutes les subtilités de la syntaxe du français.

    haf.

  30. Publicité
  31. #25
    myoper
    Modérateur

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    C'est aussi de bête que de croire que le moi profond d'un individu réside dans son activité cérébrale. Le cœur fixe le cap à tenir et le cerveau fait au mieux pour le suivre.
    Un cap possédant une inertie il est pas étonnant de voir des transplantés cardiaques survirent quelques années, et à ma connaissance il n'y a pas de transplanté cardiaque ayant une vie aussi longue que celle avant transplantation.(si tu donnes ce contre-exemple alors là tu pourras me faire vaciller sur mes convictions sans cela je t'ai donné mes arguments)
    C'est vraiment ce qu'on appelle n'importe quoi: même les NON transplantés cardiaques ont une vie moins longue que celle avant la transplantation.
    Si l'âge moyen de la transplantation, c'est 60 ans, vous en connaissez combien des NON transplantés qui vivent 120 ans.

    D'autre part, la durée de vie n'a pas de rapport avec le "moi profond": je doute même que vous ayez la moindre idée de ce que c'est. D'ailleurs, tous les gens meurent, y compris les non-transplantés, donc aucun d'eux n'a jamais eu de "moi profond".

    En passant, les transplantés du cerveau ne survivent pas du tout et selon votre logique, ça signifierait que le "moi profond" s'y trouve bien plus que dans le cœur.
    Ensuite, vous faites un lien de cause à effet la ou il n'y a rien: c'est comme si vous disiez que puisque les voitures rouges ont un chauffeur, la lune doit être carrée.
    Vous n'avez toujours pas compris ce qu'étaient les facteurs confondants.

    S'il vous plait, il faudrait arrêter de vous baser sur votre ignorance des sujets abordés pour valider vos croyances.

  32. #26
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    C'est vraiment ce qu'on appelle n'importe quoi: même les NON transplantés cardiaques ont une vie moins longue que celle avant la transplantation.
    1/Si l'âge moyen de la transplantation, c'est 60 ans, vous en connaissez combien des NON transplantés qui vivent 120 ans.

    2/D'autre part, la durée de vie n'a pas de rapport avec le "moi profond": je doute même que vous ayez la moindre idée de ce que c'est. D'ailleurs, tous les gens meurent, y compris les non-transplantés, donc aucun d'eux n'a jamais eu de "moi profond".

    3/En passant, les transplantés du cerveau ne survivent pas du tout et selon votre logique, ça signifierait que le "moi profond" s'y trouve bien plus que dans le cœur.
    Ensuite, vous faites un lien de cause à effet la ou il n'y a rien: c'est comme si vous disiez que puisque les voitures rouges ont un chauffeur, la lune doit être carrée.
    Vous n'avez toujours pas compris ce qu'étaient les facteurs confondants.

    4/S'il vous plait, il faudrait arrêter de vous baser sur votre ignorance des sujets abordés pour valider vos croyances.
    1/http://spiral.univ-lyon1.fr/files_m/M6576/WEB/02-praticien_des_formation_contin ue/03-les-differentes-transplantations/04-coeur/particularites-adulte-enfant/tc-enfant.pdf

    2/opinion intéressante.

    3/Auriez-vous une observation plausible qui permettrais de remettre en question votre opinion ?

    4/Une vérité est une croyance à la quelle vous croyez aussi fort qu'a votre existence.

    Je vous demande de rester cordiale ou de quitter la conversation, il y a déjà des précédents qui ont conduit à la fermeture systématique de fil.
    Dernière modification par contrexemple ; 03/09/2014 à 22h27.

  33. #27
    myoper
    Modérateur

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    1/http://spiral.univ-lyon1.fr/files_m/M6576/WEB/02-praticien_des_formation_contin ue/03-les-differentes-transplantations/04-coeur/particularites-adulte-enfant/tc-enfant.pdf
    Votre lien qui oublie TOUS les adultes ne prouve absolument rien, sauf que les enfants auraient eu une vie beaucoup plus courte avec leur cœur d'origine.

    Ici, votre logique oublie que sans cette greffe, tous ces patient allaient mourir bien plus rapidement avec ce moi profond qui selon vous doit les faire vivre (jusqu'à leur mort ?).
    Enfin, vous pouvez faire très exactement le même raisonnement avec n'importe quelle intervention médico-chirurgicale.

    2/opinion intéressante.
    Ce n'est pas une opinion, c'est la démonstration, avec votre propre raisonnement, que le "moi profond" n'existe pas comme vous nous l'exposez (ou alors, vous dites maintenant que votre logique est fallacieuse).


    3/Auriez-vous une observation plausible qui permettrais de remettre en question votre opinion ?
    Ce n'est toujours pas une opinion mais la stricte application de votre logique: maintenant qu'elle prouve n'importe quoi, vous la trouvez défaillante ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    4/Une vérité est une croyance à la quelle vous croyez aussi fort qu'a votre existence.
    C'est la raison pour laquelle il est inutile de demander des contre-exemples ou d'en discuter car vous garderez vos croyances jusqu'à la mort.



    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Je vous demande de rester cordiale ou de quitter la conversation, il y a déjà des précédents qui ont conduit à la fermeture systématique de fil.
    Alors commencez vous même par ne pas nous insulter en vous incrustant dans ce fil et en nous imposants vos croyances basées sur des ce que vous essayez de nous faire passer pour un raisonnement.
    C'est encore votre logique qui vous pousse a taper sur les gens puis leur dire qu'ils doivent pas se plaindre parce c'est mal poli et que vous, vous comportez correctement en leur tapant dessus ?

  34. #28
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    (si tu donnes ce contre-exemple alors là tu pourras me faire vaciller sur mes convictions sans cela je t'ai donné mes arguments)
    Tu sais que tu commences à nous gonfler sérieusement avec ta demande rituelle de contrexemple dans chaque discussion où tu interviens ? En fait ton pseudo montre bien ce que tu es : un contrexemple à une participation ouverte dans un forum scientifique.

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Pour ce qui est du moi profond (âme) cela relève de croyances et donc il n'y a pas lieu d'en discuter ici.
    Alors pourquoi l'as-tu introduit toi-même ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Je vous demande de rester cordiale ou de quitter la conversation, il y a déjà des précédents qui ont conduit à la fermeture systématique de fil.
    Tu te prends pour qui à nous donner des ordres ? Pour un modérateur ? Pour le patron du forum ?

    Jusqu'à présent j'ai écrit en noir. Si je suis amené à écrire en vert dans un prochain message cela pourra faire mal.

    Rappel de la charte du forum :

    Tout acte de modération est écrit en vert ; dans les autres cas les modérateurs s'expriment à titre personnel.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  35. #29
    contrexemple

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    ...Alors commencez vous même par ne pas nous insulter en vous incrustant dans ce fil et en nous imposants vos croyances basées sur des ce que vous essayez de nous faire passer pour un raisonnement.
    C'est encore votre logique qui vous pousse a taper sur les gens puis leur dire qu'ils doivent pas se plaindre parce c'est mal poli et que vous, vous comportez correctement en leur tapant dessus ?
    1/Cela serait me donner un pouvoir que je n'ai pas, que de me dire que j'impose quoi que ce soit, à qui que ceux soit.
    2/Je rappelle d'où est partie ma parenthèse : sur le fait que j'ai dit "le cerveau utilise..." et que vep m'a dit que c'était une erreur et je lui ai répondu que pour des raisons philosophiques (croyance) cela ne l'était pas pour moi, cela aurait put passer mais c'est JPL qui a dit une affirmation qui méritait une justification de ma part
    JPL : " Un bêtise de plus à ton actif : et si on te greffe un nouveau cœur ton moi profond est-il celui du donneur ? "
    Et c'est ainsi que c'est ouvert un débat philosophique qui n'a pas lieu d'être ici.
    Et je suis pour arrêter ce débat de croyance ici et ainsi fermé cette parenthèse qui aurait du se fermer là :
    contrexemple : "Bonsoir,
    Je pense que le choix de ce mot ou d'un autre relèverai d'un débat philosophique, (quel est l'organe portant notre moi profond : pour moi c'est le cœur).
    Cordialement. "

    Si je vous ai "taper" dessus j'en suis profondément désolé, mais comprenait que mes opinions sont aussi à respecter comme je peux respecter les votre tant qu'elle ne consiste pas à tout bonnement me priver de la parole.

    Pour JPL (je ne sais pas faire les multi-citations) :
    "Tu te prends pour qui à nous donner des ordres ? Pour un modérateur ? Pour le patron du forum ?"
    Si vous l'avez prix pour un ordre j'en suis désolé, mais cela n'était pas un ordre :
    J'ai juste rappeler avec mes mots le principe de la charte du forum et rappeler également que des échanges peux cordiaux avaient conduit à la fermeture de fil aux quels je participais.

    Cordialement.

  36. #30
    saint.112

    Re : Utilise-t-on que 10 pour cent de notre cerveau?

    C'est curieux : tu sembles toucher ta bille en math et en logique (et probablement dans d'autres disciplines), donc tu es formé à la rigueur scientifique et pourtant tu dérapes totalement dès que tu abordes d'autres domaines.
    Tes interventions partent dans tous les sens.
    Ce fil est à propos du cerveau donc il est question ici de neurologie. La question initiale (si l'on peut parler de question à proprement parler) repose sur des idées reçues qui n'ont rien de scientifique. Tout ce qu'on peut en dire c'est que c'est du pipeau.

    Quelles sont tes compétences en neurologie pour apporter ton grain de sel dans cette discussion ? Quelles sont tes sources ? Applique ici la rigueur que tu appliques en maths et en logique au lieu de parler de tes croyances.

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    j'avais bien avertit que c'était ma position philosophique (pour ne pas parler de croyance) et je ne vois pas au nom de quoi je devrais avaler (pour moi) des couleuvres sous prétexte que cette l'opinion majoritaire chez les scientifiques.
    Tu dois comprendre deux choses :
    1. Ta position philosophique, pour parler crument, ne présente aucun intérêt, non pas parce que c'est la tienne mais parce que c'est le principe de ce forum. Par conséquent tu ne dois pas te sentir brimé si tu ne peux pas exprimer tes opinions.
    2. Tu devrais savoir qu'il n'y a pas d'opinion au sens strict en science. Il y a essentiellement a) des choses démontrées et b) des hypothèses qui sont par définition non prouvées mais sont peut-être en passe de l'être ou d'être réfutées. Celles-ci peuvent être plus ou moins fondées et faire l'objet de convictions plus ou moins fortes de la part de scientifiques mais ce n'est pas une croyance, au sens commun ou religieux du terme, car il ne faut pas perdre de vue qu'une théorie ne peut être tenue pour vraie que si elle a reçu une preuve scientifique. La preuve s'impose à tout le monde. Il n'y a d'ailleurs pas de courants en sciences comme il y en a en politique ou en religions.

    Nico

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actualité - Pour apprendre vite, notre cerveau synchronise des ondes cérébrales
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/07/2014, 17h21
  2. CPU cent pour cent avec firefox ou thunderbird
    Par carogreg dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 37
    Dernier message: 09/05/2012, 21h40
  3. Notre cerveau est-il aveugle ?
    Par clementdousset dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 35
    Dernier message: 07/05/2011, 11h59
  4. Notre cerveau...
    Par Dordon dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 40
    Dernier message: 23/03/2005, 08h28
  5. Et les 90 % restant de notre cerveau ?
    Par Doctor Z dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 56
    Dernier message: 22/01/2005, 14h58