Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Un homme seul au monde et sa sexualité



  1. #1
    mathspountz

    Arrow Un homme seul au monde et sa sexualité


    ------

    Je suis en train d écrire un livre sur un homme qui a vécu seul toute sa vie. Il na jamais vu aucun autre être humain. Lors de son éveil sexuel, je me demandais quelle hypothèse vous semble la plus probable:
    -il s interessse aux animaux?
    -il s excite a la vue de son propre corps?
    -il na pas de sexualité?
    -il invente une amie imaginaire?

    Merci pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Impossible.
    Laissé seul, il serait mort depuis très longtemps (quelques heures après sa naissance)

  4. #3
    mathspountz

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Il a été élevé par des robots

  5. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Alors il y a certainement des robots sexuels. De toutes façons la plupart des ados découvrent la sexualité seuls : Elle est à portée... de la main
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Dans la mesure où vous êtes parti dans des hypothèses improbables ... vous pouvez continuer à imaginer ce que bon vous semble, et toutes vos hypothèses se valent.

    Et un homme n'a pas seulement besoin de nourritures matérielles pour vivre , mais également de liens, d'affection.

    Un homme élevé totalement isolé ne serait très certainement pas très équilibré et n'aurait sans doute pas eu un développement psychologique et cognitif normal et harmonieux.
    En clair, il serait très certainement déséquilibré.
    Alors, pour prédire quel objet sexuel il choisirait ...

    Et dans vos hypothèses vous avez oublié l'onanisme (qui à la rigueur me semblerait la plus crédible)



    Edit : voilà, JPL arrive à la même conclusion que moi

  8. #6
    mathspountz

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Merci pour vos réponses pertinentes, alors admettons qu'il pratique la masturbation. A quoi pense-t-il vu qu'il n'a pas la possibilité d'établir de scénarii érotiques ?

  9. Publicité
  10. #7
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    De toute façon, ce brave homme s’il n’est pas élevé par des humains jouant le rôle de substituts parentaux et ayant répondu à ses besoins affectifs sera certainement très particulier.

    Je vous invite vraiment à informer sur la théorie de l’attachement (Bowlby) ou la dépression anaclitique décrite par Spitz ou encore sur les enfants sauvages.
    Chez un enfant placé dans de telles conditions, Il y a un risque non négligeable de décès, non pas par manque de nourriture mais en raison d’autres manques. Le tableau clinique comprendra très certainement une dépression sévère .
    On peut également supposer des comportements de type autistique par incapacité à gérer les angoisses avec des automutilations , gestes stéréotypés, difficultés à entrer en relation avec d’autres.

    Sans compter que le développement cognitif sans stimulations sera très sommaire.
    Votre humain aura sans doute un retard intellectuel (saura t-il parler ?)


    Alors avec un tel tableau, comment imaginer ce que serait sa sexualité ?
    A la rigueur, on peut imaginer une masturbation comme moyen de décharge d’une tension sur le plan physique.
    Difficile d’imaginer qu’il puisse avoir un imaginaire et des fantasmes sur ce plan là, s’il n’a pas été nourri à la fois sur le plan affectif et sur le plan culturel.

    Mais encore une fois, ce ne sont que supputations.
    Dernière modification par vep ; 13/12/2014 à 18h03.

  11. #8
    mathspountz

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    OK je vois le topo merci je t'enverrai une version du livre dédicacée. 😉 Envoie moi ton adresse à l'occasion !

  12. #9
    Thomas markley

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    si il est élevé par des robots, il faut qu'ils soit "étrangement humain"... en tout cas, son cerveau porteras son activité sur un référent affectif, qui seras l'objet de toute ses attentions à l'age adulte... dans tout les cas comme dit JPL, pour la découverte de soi, c'est à porté de main... donc la pulsion, même si elle n'a pas d'objet "majeur"... finiras par se faire un chemin, quoiqu'il en coute...

  13. #10
    shokin

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    S'il a vécu seul toute sa vie, c'est que sa vie est terminée.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  14. #11
    minushabens

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Sans compter que le développement cognitif sans stimulations sera très sommaire.
    Votre humain aura sans doute un retard intellectuel (saura t-il parler ?)
    Pourquoi sans stimulation? Un robot pourrait remplir ce rôle, et notamment apprendre à l'enfant à parler. Bien sûr ça ne serait pas la même chose qu'un parent aimant, mais puisqu'on n'a aucune expérience en la matière, on ne peut pas vraiment savoir si la personne aurait un retard intellectuel. Les cas d'enfants élevés par des animaux (ou supposés tels) ne nous éclairent pas ici.
    Dernière modification par minushabens ; 14/12/2014 à 12h27.

  15. #12
    mh34
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    On n'en sait rien en effet. Et il est douteux qu'on le sache un jour ; qui va oser tenter le coup?
    "Tout commence et tout finit avec Bach."
    Ludwig Van Beethoven

  16. Publicité
  17. #13
    minushabens

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Personne évidemment. On pourrait à la rigueur expérimenter sur un modèle animal.

  18. #14
    minushabens

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Au fait j'y pense, cette circonstance d'humains élevés par des robots et qui ne rencontrent jamais d'autres humain a déjà été imaginée, par Asimov. Si je me souviens bien, ils communiquent quand-même par ce qu'on appelle maintenant visio-conférence, mais ils n'ont pas de sexualité. Ils se reproduisent entièrement in vitro.

  19. #15
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    en fait le sujet est double, parce que l'hypothèse des robots vient se rajouter à l'exercice de pensée initial.
    alors concernant les robots :
    soit ils ont aussi une intéraction de type érotique ( ou plus si affinité ) avec l'humain et auquel cas il existe un substitut à une libido naturelle.
    soit pas, mais même dans ce cas, rien n'empêche l'humain isolé de faire la propre découverte de son corps et de trouver naturellement des manières de trouver du plaisir.
    ( même en supposant que la nature du désir soit différente ou absente ).
    la simple recherche du plaisir peut possiblement entraîner une forme de désir. l'onanisme se suffisant à lui même.
    ( je crois que je reprends un peu l'analyse de Thomas )

    ps: je ne saisi pas totalement le post précédent de minushabens.
    " ils communiquent par visio", OK mais jusqu'où vont leurs échanges ? sont-ils dénué de toute connotation érotique ?
    et par ailleurs, s'ils ne se croisent pas, ils peuvent difficilement avoir une sexualité "de couple".
    ensuite, comme ils se reproduisent ( in vitro ou pas ) ils leur reste donc des organes sexuels fonctionnels.
    à moins qu'ils soient clonés.
    Dernière modification par ansset ; 14/12/2014 à 13h11.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  20. #16
    minushabens

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    C'est ce livre : http://en.wikipedia.org/wiki/The_Naked_Sun
    Malheureusement je m'en souviens très mal. Il me semble qu'il y a des couples mais ils ne se rencontrent pas physiquement. Ils ont développé une aversion pour le contact physique. C'est assez amusant. Le livre fait partie d'un diptyque, l'autre livre décrivant une société où au contraire les gens vivent de façon très concentrée dans des villes souterraines.

  21. #17
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    il y a semble t-il comme un cousinage avec le THX1138 de Lucas.
    dans celui ci, il n'y a pas d'aversion, mais plutôt un "formatage" ( dont répression ) anti rapport-sexuel. ( ce qui est sensé produire le même effet )
    mais j'ai peur d'éloigner le sujet par rapport au fil de départ.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  22. #18
    minushabens

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    En effet. D'ailleurs Asimov n'insiste pas sur la sexualité (le livre est de 57). JE ne pense pas que quelqu'un ait la réponse à la question originale. Je dirais que si une société a prévu de faire élever ses enfants par des robots, elle aura aussi prévu une forme d' "éducation sexuelle" à laquelle les robots pourvoiraient. Maintenant je ne connais pas le scenario de mathspountz, si la situation est accidentelle c'est différent.

  23. Publicité
  24. #19
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Pourquoi sans stimulation? Un robot pourrait remplir ce rôle, et notamment apprendre à l'enfant à parler. Bien sûr ça ne serait pas la même chose qu'un parent aimant, mais puisqu'on n'a aucune expérience en la matière, on ne peut pas vraiment savoir si la personne aurait un retard intellectuel. Les cas d'enfants élevés par des animaux (ou supposés tels) ne nous éclairent pas ici.
    oui, je suis allée trop vite, j'ai fait beaucoup de raccourcis

    Les stimulations intellectuelles sont faites d'interactions permanentes entre le bébé et les autres humains.
    Un robot me semble difficilement à même d'avoir la même richesse de comportement, réactions qu'un humain.
    exemple : un bébé sait faire la différence entre une grimace d'un adulte exprimant un dégoût voulant dire "c'est toxique et mauvais pour tous les humains" (les excréments) et une autre grimace voulant dire "je n'aime pas" (les épinards).


    Et puis, le bébé recherche naturellement l'affection, la douceur, le fait d'être porté, materné.

    une partie d'un texte intéressante par les expériences exposées
    L’attachement


    Il est incontestable que parmi les nombreuses études éthologiques auxquelles Bowlby se réfère, les expériences d’Harlow sur les jeunes singes rhésus vont venir occuper une place centrale ; ces expériences sont d’ailleurs bien connues et s’avèrent extrêmement riches d’enseignements. Harlow et ses collaborateurs ont privé, dès leur naissance, des enfants singes du contact avec leur mère en leur proposant plusieurs types de substituts sous la forme de mannequins. Ces mannequins construits à partir d’armatures métalliques sont mis en présence des bébés rhésus suivant différentes combinaisons : nus ou couverts de fourrure, munis ou pas d’un biberon, etc. Les résultats de ces expériences sont très clairs, les singes préfèrent immanquablement ceux qui sont couverts de fourrure. Même quand ils sont mis en présence de deux mannequins, l’un dont l’armature reste dépouillée mais qui porte un biberon et l’autre habillé mais dépourvu de nourriture, les jeunes singes vont au biberon uniquement quand ils ont faim et passent tout le reste de leur temps soit agrippés au mannequin habillé, soit à sa proximité. Qui plus est, au moindre signe nouveau et inquiétant, les bébés rhésus vont toujours se réfugier sur ce dernier.

    Bowlby en conclut que la satisfaction du besoin alimentaire est tout à fait dissociée des conduites d’attachement dont le développement est non seulement autonome mais auquel les singes consacrent beaucoup plus de temps et d’importance, surtout dès que quelque chose pourrait signaler l’imminence d’un danger. Cette dernière constatation est extrêmement importante pour comprendre la portée de la théorie de l’attachement. En effet, l’attachement qu’on peut définir comme la recherche de proximité avec une figure privilégiée de son environnement a pour fonction essentielle de procurer sécurité et apaisement. Notamment, nous aurons l’occasion d’y revenir, le contact d’abord physique, s’il est « sécure », avec le corps de la mère, ou de son substitut, a réellement des effets neurophysiologiques d’apaisement, c’est-à-dire que ce contact est un remède très efficace contre à la fois l’angoisse, la tristesse et la douleur. C’est d’ailleurs, dans les premiers temps de la vie, la seule chose qui puisse rassurer efficacement un enfant.

    Pour Bowlby, la base des comportements d’attachement repose sur leur nécessité vitale. En effet, leur fonction première est d’assurer la survie dans un environnement sauvage où, pour un jeune, la probabilité de mourir dévoré par un prédateur est beaucoup plus grande que celle de mourir de faim. Ce qui explique que les bébés rhésus attachent beaucoup plus d’importance à la possibilité de s’accrocher à une fourrure qu’à passer du temps à téter un biberon. Au moindre signe qui pourrait signaler l’approche d’un prédateur – et cela peut aller très vite dans la vie sauvage – il faut à tout prix s’accrocher au corps de sa mère pour profiter de sa vitesse de déplacement pour fuir. Il est évident que pour des bébés humains se développant en milieu urbain le risque de se retrouver dévoré par un prédateur est assez faible ! Il n’empêche que la proximité d’une mère bienveillante évite bien des dangers. De plus, l’instinct d’agrippement peut être compris comme un héritage phylogénétique.

    Mais l’intérêt de la théorie de l’attachement se mesure encore mieux quand on suit Bowlby dans le développement de cette hypothèse de base. La sécurité physique proposée par le contact corporel avec la mère ou son substitut se prolonge dans l’acquisition progressive d’une sécurité psychique. La mère est bien la base de sécurité qui permettra à l’enfant d’acquérir une sécurité de base dont le but est de pouvoir lui permettre de se livrer à une autre activité « instinctuelle » et vitale pour son développement : la plaisir de découvrir son environnement, de plus en plus loin du corps de sa mère et, donc, la possibilité de devenir un individu autonome. Là encore, les expériences d’Harlow sont très convaincantes. Les jeunes rhésus qui ont à leur disposition un substitut maternel couvert de fourrure sont beaucoup moins effrayés par la nouveauté et se risquent beaucoup plus rapidement à explorer les jouets qu’on met à leur disposition en y trouvant un plaisir évident. Cela est tout à fait conforme aux observations en milieu naturel où l’on voit les jeunes primates s’éloigner progressivement de leur mère avec l’avancement de leur développement ; la recherchant de moins en moins dans les moments d’insécurité. Ces aller-retours sont encouragés par la mère qui alternera entre rattraper son enfant quand elle estime qu’il prend de trop grands risques et le repousser, parfois rudement, quand elle trouve qu’il reste trop collé à elle. Ce type d’observation n’est d’ailleurs pas très éloigné de celle qu’on peut faire dans une plaine de jeux, ces sortes de danses faites de proximité et d’éloignement du corps, puis du regard de la mère. On y voit même clairement les fonctions d’apaisement que j’ai évoquées plus haut : un petit enfant effrayé par un événement inattendu ira calmer son inquiétude dans les bras de sa mère, si un de ses pairs en vient à lui prendre un de ses jouets il se mettra à pleurer pris par un mélange de tristesse et de colère ; mais les pleurs sont des appels clairs destinés à provoquer de nouveau la proximité avec la figure privilégiée de l’attachement. Et s’il vient à tomber en courant, la douleur le ramènera encore dans les bras de sa maman, le contact de son corps stoppera assez vite ses larmes par son effet analgésique.

    Bien évidemment, les comparaisons entre les bébés singes et les bébés humains ont leurs limites mais, d’ailleurs, la poursuite de la recherche sur les processus d’attachement amènera Bowlby à s’intéresser au vécu humain complexe de la perte.


    La motivation, l'envie d'apprendre, de s'ouvrir à l'extérieur, de découvrir le monde dépend donc de facteurs affectifs.
    (Et on sait bien qu'une personne déprimée se replie en général sur elle même)

    Et les performances intellectuelles sont corrélées avec la motivation ...


    Donc, à mon sens, il faudrait que ce soit un robot, imitant à la perfection un humain, que soit sur le plan physique ou comportemental, qui prenne soin de ce bébé humain isolé pour que celui-ci se développe à peu près normallement.
    Dernière modification par vep ; 14/12/2014 à 19h04.

  25. #20
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    elle est pas drole ton histoire mathspountz:
    il devient quoi Adam sans son Eve.
    il doit finir berger, non ?
    bon
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  26. #21
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    elle est pas drole ton histoire mathspountz:
    c'est clair ... les dialogues promettent d'être ... palpitants



  27. #22
    JeSuisConscient

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    elle est pas drole ton histoire mathspountz:
    il devient quoi Adam sans son Eve.
    il doit finir berger, non ?
    bon
    euh si tu sors c'est que tu es ... ( je n'ose pas imaginer )
    cela me rappelle un peu l'histoire de la survivante de paul gillon

  28. #23
    myoper
    Modérateur

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    c'est clair ... les dialogues promettent d'être ... palpitants
    Dans le livre mis en exemple par minushabens, en 30000 ans, les intéressés n'ont pas changés (involués, peut être)...

  29. #24
    giny28

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    elle est pas drole ton histoire mathspountz:
    il devient quoi Adam sans son Eve.
    il doit finir berger, non ?
    bon
    A condition , que Adam soit un type bon et généreux , et qu'il se marie bien entendu avec sa Eve , sinon c'est pas bien
    Mais malheureusement , il y'a de moins en moins de mec mignon et sérieux
    Dernière modification par giny28 ; 15/12/2014 à 12h44.

  30. Publicité
  31. #25
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Dans le livre mis en exemple par minushabens, en 30000 ans, les intéressés n'ont pas changés (involués, peut être)...
    Chacun est libre d'imaginer ce qu'il veut, mais c'est l'hypothèse qui me semblerait la plus plausible quand on connait les besoins qu'à un "bébé d'homme" pour se développer harmonieusement.

  32. #26
    Dynamix

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    On peut regarder du coté des animaux .
    Les fermières donnent parfois à une poules des œufs de canne à couver .
    La poule n' y voit que du feu .
    Les canetons se comportent comme si la poule était leur mère la suivent partout et copient ses comportements .
    Sauf qu' ils ont gardé l' instinct de se baigner , ce qui affole complètement la poule quand elle les voit barboter dans la mare .
    Il serait intéressant de savoir si , adultes , les canetons sont attirés par les cannes ou par les poules .
    Ou quelle est la part de l' inné dans la sexualité ...?
    Dernière modification par Dynamix ; 16/12/2014 à 17h56.

  33. #27
    JeSuisConscient

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par giny28 Voir le message
    A condition , que Adam soit un type bon et généreux , et qu'il se marie bien entendu avec sa Eve , sinon c'est pas bien
    Mais malheureusement , il y'a de moins en moins de mec mignon et sérieux
    tu as oublié gentil , serviable ... mais le problème aprés on se retrouve avec un homme doux comme un agneau , on risque de se lasser non ?

  34. #28
    kcnarf07

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par vep Voir le message

    Donc, à mon sens, il faudrait que ce soit un robot, imitant à la perfection un humain, que soit sur le plan physique ou comportemental, qui prenne soin de ce bébé humain isolé pour que celui-ci se développe à peu près normallement.
    Pour l'intéret de l'histoire, il est peut-être justement préférable qu'il ne se développe pas normalement, et donc que le(s) robot(s) imitent les humains de manière relativement imparfaite.
    Concernant "face aux feux du soleil" d'Asimov, il me semble que l'aspect sexuel n'était pas vraiment absent. La Spacienne pouvait se présenter nue en visioconférence sans aucune gêne, mais ressentait un inconfort extrême et une excitation certaine en présence physique du terrien.

  35. #29
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par JeSuisConscient Voir le message
    tu as oublié gentil , serviable ... mais le problème aprés on se retrouve avec un homme doux comme un agneau , on risque de se lasser non ?
    je suis pas certain que giny ait saisi ma blague lourdingue. !

    sinon, puisqu'il s'agit d'une idée de SF, elle me semble avoir un point faible, c'est l'intéret des robots dans cette histoire
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  36. #30
    vep
    Responsable des forums

    Re : un homme seul au monde et sa sexualité

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    je suis pas certain que giny ait saisi ma blague lourdingue. !

    sinon, puisqu'il s'agit d'une idée de SF, elle me semble avoir un point faible, c'est l'intéret des robots dans cette histoire
    Oui, le point de départ me semble à la fois capilotracté et ... stérile
    Dernière modification par vep ; 17/12/2014 à 20h04.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Seul au monde.
    Par xavier7-2 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/08/2013, 18h35
  2. sexualité chez l'homme
    Par deviera dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/01/2013, 17h34
  3. l'homme: seul être doté de raison?
    Par cicou001 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/11/2008, 19h57
  4. la sexualité de l'homme
    Par poupet dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/09/2004, 11h53