Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 67

GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS



  1. #1
    dgidgi

    GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS


    ------

    Pour déterminer sa position, le GPS utilise la synchronisation de son horloge interne avec les signaux reçus de satellites qui eux émettent une heure atomique bien précise.

    Cette synchronisation se fait par l'émission locale d'une réplique des codes PRN envoyés par le satellite (PRN :Pseudo Random Noise : définit le numéro du générateur pseudo-aléatoire utilisé pour identifier le satellite).

    Quelqu'un sait-il ce qu'est cette réplique (ou répliquât selon les auteurs), sa nature, sa puissance ?

    En particulier, puisqu'il doit s'agir d'une onde électromagnétique, quelle est la portée de sa diffusion ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bon, je vais expliquer mieux ma démarche.


    Je vois dans certains forums, ou dans la presse ou les médias, une croyance assez ancrée dans les esprits : le GPS permettrait d'être repéré à tout moment. Un dernier exemple, ce reportage vu aux informations nationales de France 2 dans lequel un écolier de 9 ans possède un GPS simpliste (grosses touches peu nombreuses) dans lequel est enregistré le parcours de son domicile à l'école afin qu'il le suive. Puis on voit la maman qui affirme qu'elle sait comme cela où se trouve le fiston, car elle a conçu l'itinéraire. S'ensuit un nouveau plan où on voit le gamin qui téléphone à sa mère (avec un portable, ou avec le GPS, ce n'est pas précisé) en lui disant qu'il est à tel endroit, que tout va bien etc.

    Je veux dire qu'on vulgarise n'importe quelle idée dans le public et tout le monde gobe cela, le marchand de GPS récolte le bénéfice.

    J'ai aussi vu des articles plus sérieux dans lesquels il est dit que le gps échange des informations avec les satellites, y compris dans la presse Futura-sciences.

    Et cela m'inquiète davantage : en fouillant l'information grand public, on trouve bien que le GPS reçoit des infos venant des satellites (les fameux signaux PRN) et qu'il émet lui des repliques de ces signaux et c'est la synchronisation des deux qui permet de calculer la différence d'horloge ou encore la distance du GPS au satellite.

    La réplique n'a pas à être transmise au satellite, à mon humble avis, dit-on.

    C'est le sens de ma question : quelle est la portée réelle de cette rélique, quelle est sa nature physique ?

    Si on explique bien cela, peut-on encore parler d'échange de signaux entre GPS et satellites ?

    Voila, j'attends vos contributions

  4. #3
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    bonjour,
    ne suis pas féru en la matière,
    mais la combinaison GPS et tel portable permet effectivement de localiser une voiture,,(j'ai cette fonction sur le mien, mais cela s'effectue via un GPS compatible avec le mien et l'accord du possésseur) pour info, c'est une fonctionnalité du tom tom go 910
    cela se comporte comme un traceur,
    mais cela n'est pas la fonction du GPS seul qui en usage classique n'envoie aucun signal au satellite,
    tout passe via la fonction GPRS(transfert de données numériques) du tel portable, via un système bluetooth entre le gps et le portable lui même,(peut-être que cette fonction est intégrée sur certains tel mobiles gps+gprs????)
    reste que des flottes de poids lourds sont suivis par une fonction similaire, et certaines voitures de luxe via un abonnement a un service adéquat
    ceci ne contredit pas vos dires, mais complète l'info,
    car en fait le système que je cite est la combinaison des 2,
    reception via satellite pour la position,
    les relais des opérateurs pour la transmission des données
    pour moi en fait,
    le tel pompe les données de son gps(avec l'accord du possésseur) pour les communiquer au mien et se caler dessus via le tel (style je suis a cet endroit, voici les coordonnées pour me trouver, cela en mode automatique)
    pour rejoindre un ami, cela évite des guidages sans fin par exemple,
    s'il se déplace, il faut maintenir le contact gprs,
    sinon le 1er transfert suffit, a noter que l'on peut avoir en sus la possibilité d'utiliser le tel en mode vocal indépendamment du transfert gprs, il n'a aucune incidence (le coût des communications gprs est faible)
    Dernière modification par richard 31 ; 23/06/2007 à 13h42.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  5. #4
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bonjour,

    Je me suis mal fait comprendre, car j'ai rédigé trop succintement mon message.

    Le reportage laissait croire que le GPS indiquait constamment sa position à la mère de l'enfant (ce qui rassure la ménagère mère de famille) et même le présentateur a dit que la mère savait à tout moment où était son fils, ce qui n'est pas vrai.

    Mais les explications réellement données étaient toutes autres : la trace à suivre avait été enregistrée par la mère, sa seule certitude était donc que le gamin était guidé par le GPS sur le bon trajet à condition qu'il ne s'éloigne pas de la trace à suivre à l'écran, mais elle n'avait pas de certitude sur la position du gamin. Quant au coup de téléphone, c'est moi qui caricature, le gamin téléphone avec un portable pour raconter où il se trouve à sa mère.

    Je veux donc dire qu'on entretient dans les pensées populaires l'image du GPS qu'on peut repérer à tout moment. L'objectif étit la promotion d'un GPS simple d'utilisation et accessible à un enfant, avec un argument falacieux sur la tranquilisation du parent.

    D'ailleurs, quand on discute autour de soi avec un GPS à la main, c'est une des questions qui revient en premier, de savoir si on est repéré avec cet appareil.


    Pour revenir au sujet du fil, je suis conscient qu'il existe des GPS couplés à des systèmes emetteurs (radio ou téléphone) qui leur permettent d'être repérés. Mais je les considère comme des exceptions, dans la mesure où je m'intéresse aux GPS "normaux" qui n'émettent rien. Je m'intéresse d'ailleurs surtout aux GPS autonomes dit de randonnée, car c'est ce que je pratique (à pied ou à vélo) et j'ai peu d'attirance pour les GPS routiers "détecteurs de radars" dont on nous rabat les oreilles (bonjour le civisme).

    Il n'empêche que même en n'émettant rien, tous les GPS synchronisent leur horloge interne en fabriquant cette réplique du signal PRN reçu du satellite. C'est des renseignements sur cette réplique que je recherche.

    http://www.futura-sciences.com/fr/co...504/c3/221/p5/

    Le lien ci-dessus est un article qui évoque clairement "l'échange" de signaux entre GPS et satellite.
    En particulier, sur le positinnement (fin de l'article) :
    Il calcule le temps mis au signal pour lui parvenir et détermine le retard de phase entre ce dernier et le pseudo signal qu'il génère lui-même.



    Ce que l'auteur appelle pseudosignal est ce que j'ai désigné par réplique ou répliquât du signal PRN. C'est sur lui que je cherche de l'info...........

    Nature physique de cette émission, puissance, portée ?

  6. #5
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re,

    D'ailleurs, quand on discute autour de soi avec un GPS à la main, c'est une des questions qui revient en premier, de savoir si on est repéré avec cet appareil.
    effectivement cela n'informe rien, ce n'est pas un émetteur,

    j'ai détaillé mon principe d'ailleurs dans ce sens, pour comprendre en fait comment on peut avoir un retour d'info,
    car je le pratique avec des collègues,
    avant de s'équiper,
    on a cherché la compatibilité entre nous,
    pour éviter de se planter a l'achat,
    ça fonctionne bien,
    mais reste malgré tout un gadget relativement onéreux dans sa globalité, mais bon!!
    ça c'est chacun de nous qui le voyons,
    ce que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir, est le tel équipé gps, j'ai un ami qui en possède un avec cette fonction, mais n'en connais pas les caractéristiques exactes, il lui manque a ces dires un logiciel (sais pas lequel)
    mais l'on peut donc imaginer mon application tout en un sur un appareil de ce type
    reste qu'il faut enlever malgré tout cette idée d'un gps qui soit un émetteur systématique,
    cela est totalement faux, on est du même avis,
    sinon il faut qu'on m'explique

    le lien donné, n'est pas a mon avis pour une utilisation grand public
    Dernière modification par richard 31 ; 23/06/2007 à 15h24.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bon ,on est d'accord, sauf pour les GPS spécialement équipés, les GPS ne sont pas des émetteurs.


    Citation Envoyé par article de Jean-Michel Dominguez sur futura-sciences
    La mesure de T nécessite une manipulation : le satellite et le récepteur émettent tous deux au même instant (instant réglé sur les horloges atomiques des satellites, 2 au Césium et 2 au Rubidium d'une précision de 10E-12 sec) le code pseudo aléatoire (le récepteur en génère une réplique). Le récepteur retarde ensuite le début de cette émission jusqu'à ce que son signal se superpose avec celui provenant du satellite (jusqu'à ce qu'ils sont en phase). La valeur de ce retard est ainsi le temps mis par le signal pour se propager du satellite jusqu'à l'utilisateur.
    L'article que je cite ci-dessus explique le mode de calcul de la durée de transmission du signal satellite au recepteur GPS, ce qui permet de calculer la distance satellite-GPS. Il est extrait du site dont je donne le lien dans mon mesage précédent.

    Il exprime explicitement que le satellite et le GPS émettent des signaux.

    Le GPS émet bien un petit quelque chose. Il fabrique une réplique d'après d'autres auteurs. Cette réplique est de nature électromagnétique, c'est indéniable, il s'agit de la mettre en phase (synchronisation) avec le signal de l'horloge atomique du satellite
    Le signal du GPS n'est que la réplique du signal satellite et l'astuce du codage et de la mise en phase des deux signaux permet de déterminer la durée de transmission T.

    C'est sur la nature et les caractéristiques de cette réplique que je cherche des renseignements

  9. Publicité
  10. #7
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re, j'ai effectué durant votre message un edit sur mon post,
    mais donc je voie ceci sur un matériel qui n'est pas grand public, mais plutôt a usage professionnel,tel qu'utilisé dans les grands travaux, style viaduc de Millau, ou la précision doit être maximale,
    mais là, je laisse cela a plus compétent que moi
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  11. #8
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Merci tout de même, c'est moi qui ai fait partir la discussion dans deux directions à la fois.

    La discussion sur les systèmes téléphones GPS intégrés reviendra, on ne peut pas imaginer l'avenir sans tenir compte de ces fonctionnalités.

    Pour ma part,

    je vais bien finir par trouver quelqu'un qui connaît ou qui connaît quelqu'un qui connaît quelque chose sur cette fameuse réplique de signal satellite fabriquée dans le GPS.

    Ou bien, par exemple, comment joindre Jean-Michel Dominguez, l'auteur de l'article cité dans Futura-Sciences ?
    Dernière modification par dgidgi ; 23/06/2007 à 15h56.

  12. #9
    f6bes

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bjr dgi..
    Il semblerait que la synchronisation du Récepteur ne se fasse pas de la façon (réplique) que vous décrivez.
    Extrait du lien : ".. Le récepteur va synchroniser son horloge en utilisant l'intersection des cercles de position (lorsque les trois cercles se coupent exactement en un seul point)..."
    Un lien:
    http://www.foehn-aventure.com/indlandsis/GPS/gps1.htm
    Cordialement

  13. #10
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re,

    Ou bien, par exemple, comment joindre Jean-Michel Dominguez, l'auteur de l'article cité dans Futura-Sciences ?
    par contre vais m'informer en modo si cela peut être possible, le sujet est loin d'être sans intérêt
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  14. #11
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    J'en rajoute une, je viens de comprendre le sens de l'édition du message de Richard 31.

    Je suis d'accord que la précision centimétrique recherchée pour lestravaux publics comme le viaduc de Millau n'est pas grand public, et je pense que Richard a cru que je citais ce pasage sur la précision centimétrique.

    Mais ce n'est pas sur ce paragraphe que je voulais attirer l'attention , mais sur un paragraphe précédent, juste sous la deuxième figure (l'intersection donne la position) qui fait bien partie d'une utilisation grand public.

    La mesure de T nécessite une manipulation : le satellite et le récepteur émettent tous deux au même instant (instant réglé sur les horloges atomiques des satellites, 2 au Césium et 2 au Rubidium d'une précision de 10E-12 sec) le code pseudo aléatoire (le récepteur en génère une réplique). Le récepteur retarde ensuite le début de cette émission jusqu'à ce que son signal se superpose avec celui provenant du satellite (jusqu'à ce qu'ils sont en phase). La valeur de ce retard est ainsi le temps mis par le signal pour se propager du satellite jusqu'à l'utilisateur.

    Cette mesure de T se fait à chaque instant dans le GPS de Monsieur ToutLeMonde.

  15. #12
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr dgi..

    Extrait du lien : ".. Le récepteur va synchroniser son horloge en utilisant l'intersection des cercles de position (lorsque les trois cercles se coupent exactement en un seul point)..."
    Un lien:
    http://www.foehn-aventure.com/indlandsis/GPS/gps1.htm
    Cordialement

    Pas d'accord : le problème des trois cercles sert à minimiser l'incertitude de position sur le calcul de la position ; il interviendra après que trois distances aient été calculées.

    Et pour en calculer trois, il faut déja en calculer une.

    Et pour le calcul de chacune des trois distances, le GPS reçoit des satellites un code PRN pour chacun desquels il émet une réplique qu'il synchronise afin de déterminer la durée de transmission.

    Après, quand les durées de transmissions sont déterminées, on va positionner le point....

  16. Publicité
  17. #13
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re,
    j'ai bien lu cela, mais suis pas convaincu que ce soit celui de tout le monde, j'avoue que j'ai du mal a interpréter ce texte, il est un peu confus pour moi
    j'en suis a lire le lien de f6bes, qui me conforte dans mon idée, car il donne une interprétation plus claire du mode de fonctionnement, or tel que décrit le recepteur n'a pas besoin de fournir une info pour valider une position,
    je commet une erreur???
    edit,
    je signale que le satellite donne l'info de l'heure d'envoi, le gps la compare avec la sienne, non???
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  18. #14
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    re,


    par contre vais m'informer en modo si cela peut être possible, le sujet est loin d'être sans intérêt

    Un bien bel espoir

  19. #15
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par dgidgi Voir le message
    Un bien bel espoir
    re,
    je garanti rien , la question est posée, ça c'est assuré, reste a voir le retour

    la polémique (si l'on peut la traiter ainsi) serait donc le gps de mr tout le monde a-t'il besoin d'émettre une donnée??
    je suis convaincu que non, il recoit a mon avis les infos qui lui sont nécéssaires avant même d'avoir a les valider?
    si je me fie au lien de F6BES,
    comme c'est un amateur assez averti je lui demande son avis,
    edit:dommage, on ne peut citer le paragraphe que je prend en référence
    Dernière modification par richard 31 ; 23/06/2007 à 16h31.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  20. #16
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    re,

    je signale que le satellite donne l'info de l'heure d'envoi, le gps la compare avec la sienne, non???

    Tout le problème est là !

    Les satellites ont embarqué des horloges atomiques, c'est l'heure la précise (et précieuse ) qui soit.

    Le GPS pour comparer valablement devrait avoir les mêmes horloges et ce n'est pas le cas, vu le prix de l'appareil et autres contraintes techniques et physiques.

    Le GPS n'a qu'une horloge à quartz, comme nos montres et il faut d'abord mettre à l'heure cette horloge interne (c'est le premeier fix) puis comparer après avec l'heure reçue des satellites à cuaque localisation.

    Pour la comparaison avec l'heure reçue des satellites, chaque satellite est identifié par un code (le PRN) il envoie comme information son code, l'heure d'émission , ses éphémérides.

    Le gps , à reception du code, reconnaît le satellite et émèt à ce moment là cette réplique qui reproduit le code reçu.

    Je cite maintenant Paul Correia :
    "Le recepteur produit un "répliquât" du code d'un satellite dont la position est déterminée à partir de l'almanach qu'il possède en mémoire. Le récepteur compare ensuite ce répliquât aux signaux reçus. Si l'almanach est à jour, l'horloge du récepteur à l'heure et la position du récepteur connue avec précision-ce qui peut paraître paradoxal-, les signaux sont alors bien en phase. Un signal, dont le niveau est proportionnel à la corrélation du code PRN avec le répliquât produit localement, permet de juger de la synchronisation des signaux" fin de citation.

    Il y a donc deux signaux émis par le GPS : le répliquât du code PRN et le signal de corrélation. Vos questions me poussent à en trouver plus !

    Voir Guide pratique du GPS, Paul Correia, éditions Eyrolles, 4ème édition (je sais, maintenant, c'est la 5ème) page151 : acquisition des signaux.
    Dernière modification par dgidgi ; 23/06/2007 à 16h48. Motif: Sources

  21. #17
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    re,
    je garanti rien , la question est posée, ça c'est assuré, reste a voir le retour

    la polémique (si l'on peut la traiter ainsi) serait donc le gps de mr tout le monde a-t'il besoin d'émettre une donnée??
    je suis convaincu que non, il recoit a mon avis les infos qui lui sont nécéssaires avant même d'avoir a les valider?
    si je me fie au lien de F6BES,
    comme c'est un amateur assez averti je lui demande son avis,
    edit:dommage, on ne peut citer le paragraphe que je prend en référence

    C'est tout le travail qui se fait dans le chipset et dont on n'a pas conscience. J'aimerais en savoir plus sur ces émissions. Je pense ne pas être le seul !

  22. #18
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re,
    effectivement je me fourvoie quand je cite l'horloge du gps,(effectivement pas assez précise)
    mais a ce que j'ai compris, c'est les autres satellites qui lui font le correctif,(c'est du moins ce que je comprends a la lecture du lien de f6bes)
    avec un seul satellite mon gps est paumé même avec 2, cela est caractéristique, j'en conviens
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  23. Publicité
  24. #19
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par dgidgi Voir le message
    Pas d'accord : le problème des trois cercles sert à minimiser l'incertitude de position sur le calcul de la position ; il interviendra après que trois distances aient été calculées.

    Et pour en calculer trois, il faut déja en calculer une.

    Et pour le calcul de chacune des trois distances, le GPS reçoit des satellites un code PRN pour chacun desquels il émet une réplique qu'il synchronise afin de déterminer la durée de transmission.

    Après, quand les durées de transmissions sont déterminées, on va positionner le point....
    Je reprends cette réponse que j'ai peut-être fait un peu trop rapidement : l'objection n'est pas du tout incompatible avec ce que j'annonce : il fait comment techniquement, l'appareil pour minimiser l'espace d'intersection de trois cercles ? Les modalités de synchronisation de l'horloge du gps avec l'horloge atomique consistent à utiliser des techniques d'émission de signaux codés à synchroniser avec les signaux reçus des satellites.
    Et cette synchronisation se fait à chaque instant, à chaque position du GPS.

  25. #20
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    re,
    effectivement je me fourvoie quand je cite l'horloge du gps,(effectivement pas assez précise)
    mais a ce que j'ai compris, c'est les autres satellites qui lui font le correctif,(c'est du moins ce que je comprends a la lecture du lien de f6bes)
    avec un seul satellite mon gps est paumé même avec 2, cela est caractéristique, j'en conviens

    Le lien de f6bes ne donne pas les modalités de la synchronisation. Il ne fait que décrire le principe général de la nécéssité de 3 satellites minimum pour positionner un point. Le lien de Jean-Michel Dominguez va un peu plus loin en donnant le principe de calcul d'une distance satellite-GPS et c'est là qu'il est amené à parler d'émission d'une réplique du code reçu du satellite par le GPS.

    Le livre de Correia que j'ai chez moi va encore plus loin dans le description de l'acquisition du signal du satellite par le GPS en décrivant mieux la synchronisation entre le code PRN et sa réplique fabriquée dans le GPS. IL indique même que cette synchronisaton est controlée par un (deuxième) signal émis par le GPS et Correia le nomme signal de corrélation.

    Ces deux signaux (la réplique et le signal de corrélation) ont une raison d'être.
    Dernière modification par dgidgi ; 23/06/2007 à 17h30. Motif: deux signaux fabriqués par le GPS

  26. #21
    YBaCuO

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bonjour,
    Je pense qu’il doit y avoir un abus de langage lorsque l’on parle « d’émission de réplique ». Je pense que l’on devrait dire « génération de réplique ».
    En fait je pense que ce signal n’est ni plus ni moins que l’horloge du récepteur reconstituée à partir des signaux envoyés par les satellites (au moins 4). La comparaison de ce signal avec celui des satellite permet de mesurer la distance qui les séparent.
    Donc je pense que le récepteur GPS n’émet pas de signal vers les satellite. Quel en serait l’intérêt ? En effet le satellite GPS ne va pas adapter son horloge pour chaque récepteur, c’est au récepteur de caler le sien par rapport aux satellites.

  27. #22
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par YBaCuO Voir le message
    Bonjour,
    Je pense qu’il doit y avoir un abus de langage lorsque l’on parle « d’émission de réplique ». Je pense que l’on devrait dire « génération de réplique ».
    En fait je pense que ce signal n’est ni plus ni moins que l’horloge du récepteur reconstituée à partir des signaux envoyés par les satellites (au moins 4).
    La comparaison de ce signal avec celui des satellite permet de mesurer la distance qui les séparent.
    Donc je pense que le récepteur GPS n’émet pas de signal vers les satellite. Quel en serait l’intérêt ? En effet le satellite GPS ne va pas adapter son horloge pour chaque récepteur, c’est au récepteur de caler le sien par rapport aux satellites.
    re, cela rejoint tout a fait mon avis, (j'avais du mal a admettre un autre moyen)
    vu le caractère particulièrement pointu de placer un émetteur dans un gps, l'application en mode grand public ne serait pas possible aux coûts actuels de distribution, ce n'est qu'un avis bien sûr,
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  28. #23
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re, s'imaginer simplement le coût d'un teléphone satellite(et l'antenne nécéssaire) pour imaginer le coût généré sur un gps, on lâche vite prise
    Dernière modification par richard 31 ; 23/06/2007 à 18h48.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  29. #24
    f6bes

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bsr...
    Un satellitte GPS émet avec une certaine puissance non négligable et une antenne directrice (probablement parabolique).
    Tout cela fait des Watts.
    Je vois mal un GPS récepteur sur pile etre capable de joindre le satellite dans des conditions au sol plus au moins douteuse.
    Je vois plus tot:Le satellite envoie son code "horloge" et le récepteur COMPARE avec le sien.Si pas d'accord le récepteur se RECALE sur l'horloge satellite.Le récepteur connait l'écart et corrige donc.
    Cordialement

  30. Publicité
  31. #25
    richard 31

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    re,
    a ce rythme l'on va vite arriver a un consensus, il est vrai qu'avec certains abus de langage, la confusion se crée rapidement,
    et vu la parano sur certains publics qui s'est crée sur ce thème, il est bon d'en éclaircir les fonctions réelles
    f6bes ton lien est super, je t'en remercie, le sien aussi, mais plus difficile a interpreter pour moi
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  32. #26
    YBaCuO

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    J’ai cru comprendre aussi que la mise en route d’un GPS prenait un certain temps justement pour reconstituer son horloge à partir des satellites.
    Ensuite le fonctionnement était plus rapide car l’horloge a seulement besoin de corrections mineurs.

  33. #27
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par YBaCuO Voir le message
    Bonjour,
    Je pense qu’il doit y avoir un abus de langage lorsque l’on parle « d’émission de réplique ». Je pense que l’on devrait dire « génération de réplique ».
    En fait je pense que ce signal n’est ni plus ni moins que l’horloge du récepteur reconstituée à partir des signaux envoyés par les satellites (au moins 4). La comparaison de ce signal avec celui des satellite permet de mesurer la distance qui les séparent.
    Donc je pense que le récepteur GPS n’émet pas de signal vers les satellite. Quel en serait l’intérêt ? En effet le satellite GPS ne va pas adapter son horloge pour chaque récepteur, c’est au récepteur de caler le sien par rapport aux satellites.
    Bonjour,

    Fort bien entendons-nous sur le langage. La réplique, quelle est sa nature ? Elle est en tout cas identique au code reçu du satellite et ce code reçu du satellite est une onde électromagnétique n'est-ce pas ?

    Cette réplique, il s'agit de la mettre en phase avec le code reçu du satellite, elle est donc bien de nature "ondulatoire" si elle a des phases.

    Un autre signal est "fabriqué" dans le GPS , le signal de corrélation qui sert à vérirfier la mise en phase du code reçu et de la réplique. Ce deuxième signal fait apparaître les différences entre le code et sa réplique. C'est encore quelque chose de nature ondulatoire.

    Ces deux signaux, ce ne sont pas l'horloge interne du GPS, mais cela fait partie de l'environnement de l'horloge interne. Le GPS a dans sa mémoire les codes PRN de chacun des satellites et il compare les codes qu'il reçoit à ceux de sa mémoire afin d'identifier le satellite. Une fois le satellite identifié, il peut savoir à quelle distance il devrait le trouver car il a en mémoire la trajectoire (ou éphéméride) du GPS. Et il peut comparer cette distance à celle qu'il calcule en mesurant la durée de transfert de signal en synchronisant son horloge interne avec l'horloge atomique.

    L'un des deux signaux est le double (la réplique) du code PRN du satellite. Ce n'est pas une date, ce que serait l'horloge interne.

    L'autre signal, le signal de corrélation fait apparaître les différences entres le code et sa réplique. Ce n'est pas non plus l'horloge interne, ce n'est pas une date.

    Autre point : je n'ai jamais prétendu que les signaux fabriqués par le GPS étaient transmis aux satellites, bien au contraire.

    Je ne le pense pas. Je demande tout le temps de quoi sont constitués ces signaux, comment ils sont générés,quelle est leur nature, leur portée, leur puissance, etc.

    Admettre leur présence est déja un beau progrès. C'est peut-être la vibration (modifiée pour cadrer avec le code PRN) d'un quartz ? Hypothèse à valider.

    Trouver la nature des signaux émis (ou engendrés, fabriqués, générés) dans le GPS, avec des certitudes avérées serait bien. La piste d'un quartz ne serait pas une mauvaise idée, mais ce quartz se doit d'être différent de celui de l'horloge interne. Ou tout du moins, il ne peut que s'agir d'une utilisation différente de l'utilisation pour l'horloge interne du quartz

    Le quartz, quand il vibre, il émet ? il fabrique ? il génère ? il engendre ? et quels genre d'objets ?

    Peut-on concevoir qu'une onde émise par le quartz soit comparable et corrélable à l'onde électromagnétique du code PRN du satellite ?

  34. #28
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr...

    Je vois plus tot:Le satellite envoie son code "horloge" et le récepteur COMPARE avec le sien.

    le code du satellite, c'est le code PRN.
    Le GPS a tous les codes PRN en mémoire. A réception du code du satellite, le GPS identifie le satellite.
    Le GPS a en mémoire les éphémérides du satellite, il sait donc où le satellite se trouve. Le GPS sait aussi il est lui-même situé (à cause des mesures faites sur d'autres satellites),

    Donc, après comparaison des almanachs (positions de satellites), des heures du GPS et de l'horloge atomique et si la position du GPS est connue avec précision , alors les signaux sont en phase.

    Sinon, c'est a dire si aucune corrélation n'est trouvée, le GPS fait une nouvelle tentative de corrélation en décalant l réplique, jusqu'à obtenir une corrélation suffisante.

  35. #29
    f6bes

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Citation Envoyé par dgidgi Voir le message
    Bonjour,

    La réplique, quelle est sa nature ? Elle est en tout cas identique au code reçu du satellite et ce code reçu du satellite est une onde électromagnétique n'est-ce pas ?

    Je ne le pense pas. Je demande tout le temps de quoi sont constitués ces signaux, comment ils sont générés,quelle est leur nature, leur portée, leur puissance, etc.

    Le quartz, quand il vibre, il émet ? il fabrique ? il génère ? il engendre ? et quels genre d'objets ?
    Bsr...
    Premiérement:
    Réplique: Ne mélangeons pas les choses !
    Un code est une INFORMATION (pas une onde électromagnétique) qui est TRANSPORTEE par une ONDE électromagnétique.

    Deuxiémement:
    Si le GPS ne communique pas avec le satellite; donc il n'y a pas lieu de parler
    de "portée" et de "puissance". Une "portée" pour aller OU et vers QUI ??
    La nature des signaux: certainement que du numérique et faudrait connaitre l'organigramme (mais pourquoi faire) pour savoir quel est leur différents role.

    Trosiémement:
    Un quartz engendre une fréquence qui permet des COMPARAISONS, de déterminer des DUREE (période de la fréquence).Un quartz peut commander une HORLOGE.
    Cette fréquence peut (pas forcément directement) etre COMPAREE avec les fréquences en PROVENANCE du satellite.
    Le COMPARATEUR agira sur l'horloge interne du GPS jusqu'à , si nécessaire, concordance.
    On appelle cela un ASSERVISSEMENT.

    Ca se pratique dans de nombreux domaine.!
    Cordialement
    Dernière modification par f6bes ; 23/06/2007 à 22h19.

  36. #30
    dgidgi

    Re : GPS Synchronisation des horloges atomiques et de celle du GPS

    Bonsoir
    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr...
    Premiérement:
    Réplique: Ne mélangeons pas les choses !
    Un code est une INFORMATION (pas une onde électromagnétique) qui est TRANSPORTEE par une ONDE électromagnétique.
    Il n'empêche que dire que le recepteur reçoit le code du satellite n'est pas incorrect.
    Si le GPS ne communique pas avec le satellite; donc il n'y a pas lieu de parler
    de "portée" et de "puissance". Une "portée" pour aller OU et vers QUI ??
    La nature des signaux: certainement que du numérique et faudrait connaitre l'organigramme (mais pourquoi faire) pour savoir quel est leur différents role
    Je ne vois pas ce que tu reproches aux mots que j'utilise. La portée peut se définir sans but précis, la puissance aussi.

    Sur la nature des signaux, tu ne comprends pas ce que je veuxdire : je pense à la nature physique.
    Un quartz engendre une fréquence qui permet des COMPARAISONS, de déterminer des DUREE (période de la fréquence).Un quartz peut commander une HORLOGE.
    Cette fréquence peut (pas forcément directement) etre COMPAREE avec les fréquences en PROVENANCE du satellite.
    Le COMPARATEUR agira sur l'horloge interne du GPS jusqu'à , si nécessaire, concordance.
    On appelle cela un ASSERVISSEMENT
    D'accord, mais cela ne répond pas aux questions que je pose.EDIT :
    Je pense que les réponses àmes questions sont vers la dixième ou onzième page de ce site :
    http://perso.orange.fr/geea.org2/IMG/doc/le_gps.doc
    Dernière modification par dgidgi ; 23/06/2007 à 23h01. Motif: un site plus technique

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Coordonnées GPS des sites d'observation en France
    Par demarez69 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 64
    Dernier message: 12/09/2010, 22h15
  2. Tpe Mesures GPS des vitesses et sens de déplacement lié à la tectonique des plaques
    Par L.lot dans le forum Qu'est-ce qui fait trembler la Terre ?
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2007, 21h44
  3. Les horloges atomiques
    Par lolozim dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/03/2007, 14h52
  4. comment ça marche les horloges atomiques ?
    Par Boson_2_higgs dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/08/2006, 14h32
  5. position gps des radar
    Par nanard dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/09/2005, 11h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.