Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

pouvoir de coupure d'un disjoncteur



  1. #1
    burzum01100

    pouvoir de coupure d'un disjoncteur


    ------

    bonjour a tous,

    je voudrais savoir comment choisir le pouvoir de coupure d'un disjoncteur en monophasé.

    si il y a un calcul pour cela?

    merci d'vance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bjr bur....
    Faut savoir SIMPLEMENT quelle intensité tu dois couper sous la tension souhaitée.Pas plus compliqué que ça !!
    Bonne soirée

  4. #3
    FBL85

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Salut.
    Le pouvoir de coupure d'un disjoncteur est la plus grande intensité du courant de court-circuit (présumé) que celui-ci peut interrompre sous une tension et un cos f donné. Si un disjoncteur ne possède pas un pouvoir de coupure au moins égal au courant de court circuit présumé en son point d'installation, il doit être associé à un autre dispositif de coupure situé en amont, ayant le pouvoir de coupure nécessaire.

    Le pouvoir de fermeture est la plus grande intensité que le disjoncteur peut établir sous une tension donnée.
    lien : http://perso.orange.fr/alain.borie/P...ntensites.html
    @+

  5. #4
    gigi69

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonsoir,
    que souhaitez-vous protéger???

  6. #5
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonsoir,
    pour faire simple,
    faire le calcul ainsi,
    valeur connue= puissance watts du composant a protéger
    valeur connue= tension si 230v
    l'intensité est watts/tension qui sera la valeur minimale du disjoncteur a placer, ceci dans les valeurs proposées par le fournisseur
    style 14A= disjoncteur 16A
    style 18A= disjoncteur 20A
    style 26A= disjoncteur 32A
    cela est le plus classique
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gigi69

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bravo richard31

  9. Publicité
  10. #7
    alerian

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bonsoir Burzum01100
    Peut-être ce lien éclairera t-il ta lanterne
    http://www.schneider-electric.fr/sto...ques/ct158.pdf

  11. #8
    alerian

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Re-bonsoir
    Petite précision : le pouvoir de coupure n'est pas la valeur en ampères que doit protéger un disjoncteur, mais bien l'intensité de court-circuit que doit pouvoir encaisser celui-ci (en Kilo-ampères !).
    Bonne nuit à tous

  12. #9
    gigi69

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    je pense que burzum01100 voulait simplement connaitre une formule pour choisir un disjoncteur magnétothermique ou à fusible pour protéger quoi???? il n'a pas répondu, mais les conseilles de richard31 vont lui éclairer la chandelle.
    a+

  13. #10
    alerian

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bonjour
    Après une bonne nuit, réflexion faite, Burzum01100 comme tu le dis Gigi69, semble rechercher l'intensité de protection plutôt que le pouvoir de coupure (à lui de confirmer !).
    La réponse de Richard31 est donc adaptée, mais rappelons que le disjoncteur ne protège pas "l'appareil" mais bien "la ligne" (le conducteur) qui alimente cet appareil. Il faut que la section de cette ligne concorde avec le calibre de la protection.

  14. #11
    burzum01100

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonjour a tous, dsl pour le retard de ma réponse.

    enfaite je voudrais savoir comment choisir le pouvoir de coupure sur un circuit de prise ou bien d'éclairage. (si il faut du 3000 ou autre)


    merci

  15. #12
    invite76532345
    Invité

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bonjour burzum
    Ta question revient à déterminer le courant de court circuit possible entre phase et neutre ou entre phase et terre (les deux sont reliés chez "edF"). c'est à dire que tu dois déterminer l'impédance de court circuit dans l'installation.
    Pour aider:
    http://sitelec.free.fr/cours/abati/ccc.htm
    Excellent problème d'école mais en fait les appareils de protection électro-domestique des grands constructeurs sont prévus avec un pouvoir de coupure suffisant pour englober tous les cas de figure d'une installation particulière.
    Des fusibles HPC (habituellement 8kA) en tête de ligne protègent parfaitement pour un prix de revient très correct.
    A+

  16. Publicité
  17. #13
    chatelot16

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    arretez de confondre courant nominal et pouvoir de coupure : appeler pouvoir de coupure les 10 15 ou 20 A : c'est pire qu'une faute d'orthographe ! c'est l'embrouille de celui qui veut utiliser des grands mot sans savoir ce que ca veut dire

    burzum01100 cherche bien des information sur le vrai pouvoir de coupure en kA

    dans le materiel domestique tout le monde ignore ce chiffre car l'ensemble du matierel et conforme a des normes qui font que c'est a peu pres bon sans avoir a reflechir

    mais celui qui veut faire une installation qui sort de l'ordinaire a raison de reflechir

    quand il y a un court circuit le courant augmente tres vite et le disjoncteur coupe comme il peut : si un petit disjoncteur de 10A est branché directement a la sortie d'un enorme alternateur : en cas de court circuit le courant peut etre enorme : si il monte a 10KA est que le disjonteur n'a que 3KA de pouvoir de coupure il fera un gros arc electrique et ne coupera pas

    dans une instalation classique le disjoncteur edf a un pouvoir de coupure largement superieur aux petit disjoncteur du tableau , donc meme si vous ete tres pres du transformateur edf et que le courant de court circuit est enorme le disjoncteur edf sauvera la vie aux petits disjoncteurs

    cette notion de pouvoir de coupure existe aussi pour les fusibles

    pratiquement le pouvoir de coupure neccessaire ne depand pas de l'utilisation mais de la source du courant : tant qu'il y a un disjoncteur edf normal il n'y a pas de probleme

    une autre facon d'avoir des probleme de pouvoir de coupure serait d'utiliser en 220 des petit disjoncteur prevu pour du 12V : en 12V les courant de court circuit sont bien plus faible et de tel disjoncteur pourait avoir des pouvoir de coupures bien trop faible

  18. #14
    billylancien

    Post Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonjours : pour proteger une installation le disjoncteur EDF 500mA protege que la ligne EDF et couper l'installation contre un gros court-circuit.
    Tu doit mettre apres le disjoncteur EDF soit 1 ou 2 disjoncteur 30mA protection des personne contre les electrocutions avec la terre. TYPE AC pour les eclairages et les price de courants et le TYPE A pour tous les appareils electriques de la cuisine plus les radiateurs electrioque. Et ensuite tu peut mettre des fusibles 10A fil rigide 1.5mm² 16A fil rigide 2.5mm² 20A fil rigide 4mm² et 32A fil rigide 6mm² ( cuisiniere ).
    Pour les disjoncteurs 30mmA 32A fil rigide 10mm².
    -------------------- 30mmA 63A fil rigide 16mm²
    fusible 10A 5 à 6 circuit d'eclairage
    fusible 16A 5 à7 price de courant.
    1 fusible pour chaque appareil electrique ( raditeur electrique , cheauffe-eau ,frigot , lave-linge , lave vaiselle ext )

  19. #15
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonjour,

    [QUOTE]
    arretez de confondre courant nominal et pouvoir de coupure : appeler pouvoir de coupure les 10 15 ou 20 A : c'est pire qu'une faute d'orthographe ! c'est l'embrouille de celui qui veut utiliser des grands mot sans savoir ce que ca veut dire[/QUOTE]
    ceci commence a m'agacer sérieusement,
    d'une part les grands mots c'est vous chatelot qui les sortez,
    pas moi,
    je suis parfaitement conscient que la demande de burzum
    concerne le pouvoir de coupure, (cela moi aussi je le sais)
    mais la demande au départ pouvait porter a confusion (et suis pas le seul)d'ou ma réponse qui ne concerne que ce a quoi je peux répondre,
    ben oui je ne suis qu'un ÄNE bâté de technicien,
    restait plus qu'a attendre ensuite si cela répondait a sa question,
    pas de quoi pavaner en fait,
    correctif donc effectué par burzum,
    ceci est ok,
    ma démarche ne vas pas plus loin,
    car un calcul permettant de connaitre le pouvoir de coupure, je connais pas, (même si j'en imagine le principe de calcul)
    donc je me tais,


    reste que pour l'instant la réponse n'est toujours pas donnée,

    ceci est ma mise au point et préfère en rester là
    Dernière modification par richard 31 ; 26/09/2007 à 11h59.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  20. #16
    Quisit

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    c'est l'embrouille de celui qui veut utiliser des grands mot sans savoir ce que ca veut dire
    je trouve cette remarque péremptoire et parfaitement déplacée, et de nature à transformer une simple précision en agression

    mais celui qui veut faire une installation qui sort de l'ordinaire a raison de reflechir

    à mettre en relation avec :


    enfaite je voudrais savoir comment choisir le pouvoir de coupure sur un circuit de prise ou bien d'éclairage. (si il faut du 3000 ou autre)

    voilà qui ne signe pas vraiment une installation sortant de l'ordinaire, donc ok pour la précision sur le pouvoir de coupure - mais la réponse de papikiwi est finalement bien plus pragmatique, les correspondances de Richard restant valables :


    Excellent problème d'école mais en fait les appareils de protection électro-domestique des grands constructeurs sont prévus avec un pouvoir de coupure suffisant pour englober tous les cas de figure d'une installation particulière.


    prière à l'avenir de prendre en compte dans vos réponse qu'ici tout le monde veut aider, pas "embrouiller" selon vos termes, à fortiori un modérateur

  21. #17
    invite76532345
    Invité

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bonjour à vous Richard et Quisit
    Le calcul du pouvoir de coupure revient à calculer l'impédance du circuit utilisateur en cas de court circuit (Richard, je ne t'apprends rien !).
    Si on connait la tension, l'impédance et la loi d'Ohm, on trouve le courant à couper..........
    L'ennui, pour un particulier, c'est qu'il ne possède pas les instruments de mesure nécessaires.
    Si notre collègue "burzum" est en mesure d'estimer, j'ai donné l'adresse d'un site qui permet d'effectuer le calcul (à condition de lire tout et de suivre les liens).
    Dans le cas où il ne peut pas estimer, une appréciation de "z" à 0.1 ohm (qui semble une estimation enveloppe) entraîne un courant de 2.2kA.
    C'est pourquoi j'ai aussi parlé des fusibles HPC (utilisés de façon classique dans moult ateliers pour pallier aux faibles pouvoirs de coupure des disjoncteurs calibrés pour le courant normal d'utilisation).
    Personnellement, je fais confiance à Télémécanique (maintenant Schneider), Klockner-Moeller, Square D, Hitachi,... et bien d'autres pour fournir des disjoncteurs à usage domestique construits avec un pouvoir de coupure suffisant pour être "enveloppe" sur tous les cas de figure pouvant normalement se présenter.
    Je pense donc avoir donné une réponse exploitable
    je voudrais savoir comment choisir le pouvoir de coupure d'un disjoncteur en monophasé.
    Réponse: trouver l'impédance du circuit en cas de court circuit
    si il y a un calcul pour cela?
    Voir le site, lire et faire le calcul
    mais je ne peux pas aller plus loin ne connaissant pas son installation.

    Et je suis en parfait accord avec vous deux à la lecture de messages qui, outre leur caractère plus ou moins venimeux, ne reflètent que des "on dit", voire des "Je dis" sans aucune preuve ou référence contrôlable.
    Il me semblait que ce forum s'appelait "Futura Science".
    Cordialement

  22. #18
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    re,
    n'avait pas vu le lien de papikiwi, désolé, mais c'est toi qui l'as donné(excellent papikiwi, merçi),ainsi qu'a alérian


    je retire ceci, mais pas le reste:
    reste que pour l'instant la réponse n'est toujours pas donnée,
    Dernière modification par richard 31 ; 26/09/2007 à 13h25.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  23. Publicité
  24. #19
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    re,
    pour le coup papikiwi tu m'as fait progresser,
    car au niveau professionnel, je m'en référais aux constructeurs quand a la qualité d'un produit,
    mais ma qualification ne me permettait pas de faire ce type de calcul en lieu et place,
    je ne regrette qu'une chose c'est le fait de ne pas avoir remarqué ton lien,
    de fait j'ai lancé une remarque qui est,
    je l'avoue adressée a chatelot,(chatelot, vous m'avez sorti de mes gongs)
    alors que toi par contre tu en donnes le mode de calcul exact,
    d'où mon retrait de citation,
    n'en prend donc pas ombrage
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  25. #20
    polo974

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Comme l'a dit chatelot, la charge importe peu, puisque le court-circuit peut intervenir en sortie du disjoncteur.

    Comme l'a dit burzum, c'est bien du pouvoir de coupure qu'il s'agit.

    Comme l'ont dit plusieurs, le matériel normalisé est suffisant dans la majorité des cas.

    Mais comme de nombreuses réponses étaient à coté de la plaque, même au moins une après l'intervention de chatelot, il est clair que la notion de pouvoir de coupure est à éclaircir et développer, si possible dans le calme et sans péter un plomb (trop facile...).

    Donc, quand on coupe un circuit, il peut se créer un arc, c'est une ionisation de l'air ambiant qui devient de ce fait conducteur. Cet arc doit normalement être éteint le plus vite possible (sauf pour la soudure à l'arc!).

    Le courant de court-circuit correspond au max que peut fournir edf aux bornes du disjoncteur (ou fusible) directement court-circuité coté utilisateur. Et c'est entre beaucoup et encore plus (des kilo ampères, quoi!).

    A ne pas confondre avec les valeurs de déclenchement de quelques ampères à quelques dizaines pour le domestique, ni avec les courants différentiels où là on parle en mA...

    Je me tais maintenant pour (éviter de dire des bêtises et) laisser d'autres développer le sujet. Ou bien laisser à chacun le soin de suivre les liens pertinents donnés précédemment par alerian et papykiwi.

  26. #21
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    re,

    si possible dans le calme et sans péter un plomb (trop facile...).
    vous estimez qu'il n'y a pas de quoi, a la lecture de ceci??

    c'est pire qu'une faute d'orthographe ! c'est l'embrouille de celui qui veut utiliser des grands mot sans savoir ce que ca veut dire
    voyez la réflexion de gigi69 revue par alérian:

    Après une bonne nuit, réflexion faite, Burzum01100 comme tu le dis Gigi69, semble rechercher l'intensité de protection plutôt que le pouvoir de coupure (à lui de confirmer !).
    ceci était pourtant bien pour moi aussi, au final le doute engendré,
    or a cela je pouvais y répondre,
    désolé,
    mais les grands mots,
    je les cherche,
    le reste n'étant pas suffisamment compétent,
    je vous en ai laissé le soin,

    ormis le fait que je ne m'attendais pas a une telle agression
    or de cela,
    je dois signaler que j'en ai le rôle de modérateur,
    et serait donc intervenu a ce titre,
    si cela avait été adressé a l'un de vous de la même façon,
    le fait a voulu que cela tombe sur moi


    d'où l'intervention de quisit,
    car étant partie prenante, j'ai laissé cela a un autre modo
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  27. #22
    chatelot16

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    excuse moi richard 31 mon but n'etait pas de vexer

    quand je parle de grand mot ce n'est pas ton message que je critiquais mais la mode qu'il y a dans beaucoup de document plus ou moins technique d'employer des mots qui sonnent bien meme si il sont completement impropres donc mon but etais simplement de dire , quand vous voulez un disjoncteur de 10A ne dites pas pouvoir de coupure 10 A car ce n'est pas mieux c'est faux

    il arrive souvent que quelqu'un pose des question avec des termes impropre , loin de moi l'idée de l'envoyer promener , mais il faut eviter que la reponse entretienne pour d'autres lecteurs l'usage de termes impropres

    j'ai mis mon message apres que les bonnes reponses soit arrivé car je n'aime pas faire tourner a la polemique un post sans qu'aucune reponse ne soit donnée

  28. #23
    YBaCuO

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Le courant de court-circuit correspond au max que peut fournir edf aux bornes du disjoncteur (ou fusible) directement court-circuité coté utilisateur. Et c'est entre beaucoup et encore plus (des kilo ampères, quoi!).
    Je suis tout fait d'accord, le courant de court-circuit maximum ne dépend pas du circuit de l'utilisateur.
    Lorsque l'on dimensionne une installation électrique industrielle, un paramètre à prendre en compte est la puissance de court-circuit du réseau amont (Tension nominal par le courant de court-circuit). Pour ce qui concerne les particuliers, je suppose que les normes intègrent ce paramètre.

  29. #24
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    re,
    ok pour vos excuses Chatelot,
    j'ai donné mon ressentiment sans aucune retenue, (quand j'en ai sur la patate, cela sort)
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  30. Publicité
  31. #25
    invite76532345
    Invité

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Re- bonjour à tous
    Une affaire épineuse et "étincelante" de plus qui va se régler dans le calme.
    Tous les professionnels qui ont dans leur vie "fait du chantier" savent que les "engueulades" sont monnaie courante sur certains sites, cela ne changeant pas l'estime ou la mésestime que les participants se vouent (ou montrent).
    Essayons donc de:
    éclaircir et développer, si possible dans le calme et sans péter un plomb (trop facile...).
    (Même un fusible HPC ?.....humour)
    quand on coupe un circuit, il peut se créer un arc, c'est une ionisation de l'air ambiant qui devient de ce fait conducteur.
    Oui. et il se crée toujours un arc (même à l'interrupteur de la lampe de chevet de 20W (90mA). C'est pourquoi les pompiers avertissent de ne jamais toucher un interrupteur s'il y a un risque d'explosion (gaz ou farine par exemple).
    Le courant de court-circuit correspond au max que peut fournir edf aux bornes du disjoncteur (ou fusible) directement court-circuité coté utilisateur.
    Encore oui. Et non pas
    pratiquement le pouvoir de coupure neccessaire ne depand pas de l'utilisation mais de la source du courant : tant qu'il y a un disjoncteur edf normal il n'y a pas de probleme
    Car je me vois très mal, dans ma petite maison normande située à mi chemin entre Paluel et Penly obligé de couper, en cas de court circuit de la cafetière, la production de ces deux centrales, en négligeant le fait que l'ensemble du réseau edF est maillé.
    Le pouvoir de coupure dépend de l'intensité de court-circuit du circuit "utilisateur" (revoir le lien, le calcul etc pour le démontrer)
    Et tant pis YBaCuO si je ne suis pas d'accord avec ton écriture (tout en étant d'accord avec ton idée mal exprimée) car c'est bien l'impédance du court-circuit utilisateur qui va déterminer le courant de court cicuit sur la ligne, sa valeur maximale étant celle donnée par le générateur; valeur maximale qui fort heureusement est rarement, voire jamais atteinte (OK il y a les distributions "primaire", "secondaires" etc mais ne compliquons pas trop pour les non initiés)
    Lidée est bien mieux exprimée par Polo
    Le courant de court-circuit correspond au max que peut fournir edf aux bornes du disjoncteur (ou fusible) directement court-circuité coté utilisateur..
    Analogie hydraulique: Le joint qui "pète" sous le lavabo (court circuit local) ne crée pas une fuite vidant instantanément le château d'eau du canton (court circuit du générateur) mais avec la pression existante (tension), une fuite importante (relatif) limitée par la "résistance hydraulique" de la tuyauterie (impédance).
    Cette discussion n'est pas close (tant mieux ou tant pis !!!) mais "de grâce", amis du forum qui vous sentez concernés, méditez ce bon vieux Jean de La Fontaine:
    "Ne forçons point notre talent, nous ne ferions rien avec grâce".
    Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de "faire du chiffre" au nombre de messages sur ce forum, au contraire je pense que nos réponses à tous doivent être documentées et se référer à des sources de notoriété publique (Ex: la loi d'Ohm) ou vérifiables (Ex: le site "Schneider" ou le site "sitelec").
    De plus la fonction "Prévisualisation du message" permet de se relire, corriger les fautes de frappe, de syntaxe ou d'orthographe. Il n'est pas interdit de s'en servir.
    Richard:
    n'en prend donc pas ombrage
    Je n'en prends pas ombrage, j'ai bien vu que tu réagissais à une attaque personnelle et que personne n'avait lu mon message.
    Tout est bien qui finit bien!
    Note: Dans toute l'histoire du Far-West et de la bande dessinée, seul "Lucky Luke" tire plus vite que son ombre. Il est vain de chercher à l'imiter.
    Bonne fin de journée à tous

  32. #26
    richard 31

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    re,

    Note: Dans toute l'histoire du Far-West et de la bande dessinée, seul "Lucky Luke" tire plus vite que son ombre. Il est vain de chercher à l'imiter.
    zut,
    mes filles m'ont collé ce surnom depuis plus de 25 ans environ,
    (et c'est pas une blague),
    pourtant je n'ai pas souvenir qu'elles soient allées en Normandie si ce n'est en coup de vent,
    papikiwi faut que je te surveille, tu sais des choses qui m'inquiètent
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  33. #27
    polo974

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    ...
    Oui. et il se crée toujours un arc (même à l'interrupteur de la lampe de chevet de 20W (90mA). C'est pourquoi les pompiers avertissent de ne jamais toucher un interrupteur s'il y a un risque d'explosion (gaz ou farine par exemple).
    ...
    Bien vu, il y a toujours un arc (qui risque de faire péter autre chose que les plombs). Le disjoncteur doit donc se débrouiller pour le faire s'éteindre et cela le plus vite possible.

  34. #28
    philsurf69

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    bonsoir
    DSL de répondre si tardivement a toute c’est question réponse il y a du vrai et faux dans toutes les réponses.

    Le pouvoir de coupure et l’intensité maximum admissible par un disjoncteur souvent exprimé en Ka cela sert quand il a un court circuit (par exemple si un disjoncteur de 3Ka reçoit un courant de court circuit supérieure par exemple 5Ka les pôles reste collé et les chambres de coupure ne font plus leur travaille et tous péte c’est la CATA !!!!)

    Pour les personnes qui souhaite installer leur elec chez eux pas besoin de prendre un pouvoir sup a 3KA car vous êtes en tarif BLEU EDF et le courant de court circuit max et de 3KA (il mette des fusible de 3KA avant votre disjoncteur général souvent un BACO ou un DB 90)

    (à savoir la plus part des fusible dans le commerce on un PDC de 100KA)


    Pour les installations de tarif jaune les plus gros consommateur contrat sup à 36 KVA

    Les pouvoir de coupure sont de 10KA avant 1999 et âpres 1999 il sera de 20KA
    Donc tous les disjoncteurs inferieure a 10KA a viré immédiatement ou 20KA âpres 99


    Ensuite pour le tarif vert (les sociétés la plus part du temps) le PDC se calcule suivant le transfo et la distance transfo récepteurs (cela s’applique aussi pour le tarif jaune mais dans d’autre circonstance)

    Pour plus d’info ya pas de problème je peut vous aider car il y a des affiliations entre les disjoncteurs (par exemple un disjoncteur de 3KA peu être installer sur du tarif jaune mais il faut qu’en amont de celui si il y ai un disjoncteur compatible mais je ne peu pas tous expliqué car cela va durée des lignes et des lignes encore mais je peu vous répondre par mail directement pour un problème particulier en élec


    Bonne soirée

  35. #29
    otachlef

    Re : pouvoir de coupure d'un disjoncteur

    Bonjour
    Le pouvoir de coupure PDC en domestique c'est pas grand chose; mettre le même PDC du disjoncteur amont qui est supposé installé par des connaisseurs. En domestique il faut regarder les valeurs dans le rectangle en Ampère 3000 ou 6000
    Or je pense qu'il faut se pencher sur autre chose pour avoir une bonne protection; le courant thermique le courant magnétiques et placer ou pas un différentiel

    Bonjour
    Réponse intéressante bien que hors du sujet d'origine et avis personnel non étayé.(Relire toute la discussion)
    Il s'agit de plus d'un "déterrage".
    En conséquence la discussion est fermée.

    La modération
    Papykiwi
    Dernière modification par invite76532345 ; 27/08/2009 à 12h09. Motif: Déterrage

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. automatisation d'un disjoncteur
    Par tawfik20 dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/08/2007, 23h42
  2. coupure sue l'aluminiun d'un congelateur whirpool
    Par christ042 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2006, 19h02
  3. pouvoir de résolution d'un système optique
    Par ktul dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/02/2006, 22h03
  4. coupure son lors d'un appel
    Par semopy dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2004, 13h19
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 25/09/2003, 11h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.