Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

pression souffle humain



  1. #1
    michel dhieux

    pression souffle humain


    ------

    bonjour a tous;
    je suis habituer au pressions hydraulique et j ai eu a répondre a une question , que je m étais pas encore posé.
    quel est la pression du souffle d un être humain , on va dire normalement constitué , surtout au niveau des poumons. dans un lointain souvenir , j ai "vu ", le chiffre 300 mbar en moyenne , et j ai eu comme réponse 800 gr a 1 bar!!!!
    cella m a semblé énorme mais faute de justificatif..... quand pensez-vous ??
    a 1 bar je gonfle les pneus de ma voiture au moins pour depannage

    -----
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  2. Publicité
  3. #2
    Tropique

    Re : pression souffle humain

    Hello

    300mbar me parait raisonnable pour un humain moyen, mais il y a des cas.... qui sont des cas:
    J'ai vu un artiste de cirque exploser une bouillote (si si, une bonne vieille, en caoutchouc épais) à la seule force de ses poumons; et ça, clairement, il faut plus de 300mbar.....
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  4. #3
    wizz

    Re : pression souffle humain

    Bonsoir

    Un grand coup de pied dans le derrière pourrait permettre de booster momentanement la pression du soufle

    et bonne nuit....

  5. #4
    chatelot16

    Re : pression souffle humain

    j'ai vu l'exploseur de bouillotte a la television : il me semble que ce n'est pas ses poumon qui font la pression mais ses joues ou sa machoire avec la gorge et les levres qui servent clapet ca fait moins de debit que les poumon mais c'est plus solide ...

    les alveole pulmonaire sont fragile et un exes de pression est catastrophique bien avant 1 bar

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite76532345
    Invité

    Re : pression souffle humain

    Bonjour à tous

    L'inspiration et l'expiration sont causées par la position du diaphragme qui agit "comme une membrane de pompe" (ou comme le membrane d'un accu "Olaer") et le volume de la cage thoracique.
    Une série de muscles dont votre prof d'anatomie se fera un plaisir de vous faire apprendre les noms "par coeur" actionne l'ensemble.
    La différence moyenne entre Patm et inspiration ou bien entre Patm et expiration est de l'ordre de 7mBar.
    A l'intérieur des poumons l'air est à la pression atmosphérique; l'atmosphère étant "ce qui entoure le bipède".
    On peut considérer que l'air se comporte dans les conditions "normales" comme un gaz parfait. Donc P x V = cte.
    Si P = 1013 mBar (norme)
    et Capacité pulmonaire du bipède: 5 litres.
    Variation moyenne du volume
    5 x (1-(1006 / 1013) = 0.035 litre (arrondi, en+ ou en -)
    Si le bipède "bloque" son souffle, fait bouger son diaphragme pour augmenter la pression interne des poumons, pour obtenir 300 mBar il devra réduire le volume de ses poumons de:
    5 x (1-(1013 / 1713) = 1.14 litre (arrondi)
    sans changer le volume de sa cage thoracique. Cela paraît possible.
    Si dans les mêmes conditions il voulait obtenir une pression de 1Bar supérieure à Patm, il devrait réduire le volume de ses poumons de:
    5 x (1-(1013 / 2013) = 2.48 litre (arrondi)
    soit ~50% uniquement par mouvement du diaphragme, ce qui est impossible pour un individu normalement constitué. Un phénomène ???
    Ou un "magicien" de music-hall (profession tout à fait honorable d'ailleurs) chez qui il y a toujours "un truc" !!!!!!
    Mais nous sommes sur Futura Sciences, pas Futura Cirque.....

    Citation Envoyé par chatelot 16
    les alveoles pulmonaires sont fragile et un exces de pression est catastrophique bien avant 1 bar
    Donc Messieurs Cousteau et Cagnan ont perdu leur temps en créant un détendeur de plongée qui équilibre la pression ambiante de l'eau afin d'éviter l'écrasement de la cage thoracique du plongeur.
    Et les plongeurs qui ont voulu descendre en dessous de 10 mètres sont tous morts puisque leurs alvéoles pulmonaires ne résistent pas à +1Bar.
    Jadis, quand j'étais gamin, il existait un engin nommé "vélo", (que certains veulent remettre à la mode, pourquoi pas ?) ayant deux roues constituées entre autres d'un pneu, d'une chambre à air et d'un certain nombre de "Rustines". Quand, après avoir ajouté une "Rustine" on gonflait la chambre à air hors du pneu on obtenait une hernie à ~250 à 300mBar (dépendant de la marque et de l'état de la chambre) avant éclatement. Par contre, une fois tout remonté dans le pneu, on pouvait gonfler à 3 bars sans risque (avec la pompe "Machin" seulement; parce-qu'avec la pompe "Truc" on n'y arrivait pas). Le phénomène est identique pour le tissu pulmonaire à l'intérieur de la cage thoracique.

    A+

  8. #6
    Tropique

    Re : pression souffle humain

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    Si dans les mêmes conditions il voulait obtenir une pression de 1Bar supérieure à Patm, il devrait réduire le volume de ses poumons de:
    5 x (1-(1013 / 2013) = 2.48 litre (arrondi)
    soit ~50% uniquement par mouvement du diaphragme, ce qui est impossible pour un individu normalement constitué. Un phénomène ???
    Je sais plonger en apnée jusqu'à une dizaine de m, ce qui équivaut à ça. Suis-je pour autant un phénomène?
    Je n'en ai pas l'impression, il y a des plongeurs qui vont bien plus bas....
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. Publicité
  10. #7
    polo974

    Re : pression souffle humain

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    ...
    Citation Envoyé par chatelot16
    les alvéoles pulmonaires sont fragile et un excès de pression est catastrophique bien avant 1 bar
    Donc Messieurs Cousteau et Cagnan ont perdu leur temps en créant un détendeur de plongée qui équilibre la pression ambiante de l'eau afin d'éviter l'écrasement de la cage thoracique du plongeur.
    Et les plongeurs qui ont voulu descendre en dessous de 10 mètres sont tous morts puisque leurs alvéoles pulmonaires ne résistent pas à +1Bar.
    ...
    1bar de pression relative interne/externe ambiant ! ! !
    Donc, non, les plongeurs ayant passés sous 10m ne sont pas des zombies (moi compris ).
    Bref, quelqu'un a-t-il un baromètre pour souffler dedans et nous donner le résultat?!

  11. #8
    invite76532345
    Invité

    Re : pression souffle humain

    Bonjour Polo
    C'est bien cela, voir mon image de la chambre à air et du pneu de vélo. Sur (ou dans) le bipède humain, c'est la cage thoracique qui joue le rôle du pneu sur le vélo.
    Le tissu pulmonaire est très élastique. Quand j'étais gamin, j'avais un chat et "Ronron, Félix at autres marques" n'étant pas encore inventé(e)s, j'allais chez le tripier (profession aujourd'hui disparue) acheter du "mou" pour le chat. Ce brave commerçant gonflait avec une "pompe automobile" un poumon de ???? (mais pas d'un homme j'espère). Le volume du poumon était multiplié par 4 ou 5 sans qu'il y ait éclatement.
    Même chose pour une vessie dans un ballon; c'est l'enveloppe rigide et souple à la fois qui empêche l'expansion (action/réaction) et c'est la différence de pression interne/externe qui risque de causer des dégâts si l'enveloppe ne résiste pas.
    La cage thoracique d'un humain peut "mécaniquement" tenir une surpression interne de l'ordre de 1 bar. Par contre si cela se présentait, je ne pense pas que l'échange gazeux air/sang se ferait correctement. Mais là on sort du domaine de la mécanique pour entrer dans celui de la médecine. Dans ce domaine je ne suis pas compétent.
    A+

  12. #9
    polo974

    Re : pression souffle humain

    1Bar, ça fait tout de même environ 1tonne sur la cage (ok, j'accepte) et environ 300kg sur le diaphragme, et là intuitivement (je l'avoue), je tousse...

    Quelqu'un a un mano pour souffler dedans...

  13. #10
    chatelot16

    Re : pression souffle humain

    il n'y a pas de probleme pour les poumon des plongeur car le sang et l'air sont toujours a la meme pression

    il n'y a aucun probleme en apnée : tout se comprime et se retrecit en descendant et reprend son volume normal en remontant

    mais il y a un rique d'accident bien connu en plongé avec bouteille : si on remonte en catastrophe sans penser a expirer pendant toute la remonté on peut soumetre ses poumon a une surpression tres grave : cela arive quand quelqu'un panique et a peur de manquer d'air

  14. #11
    michel dhieux

    Re : pression souffle humain

    bonsoir
    quelque part il y a divergence a la question préliminaire:
    je sais bien que les plongeurs en apnée ont atteint plus de 100 mètres de profondeur et donc une pression supérieure a 10 bars, mais la question est ,quel est la pression du souffle humain , en pression maxi, pas en débit, et a l air libre.
    merci de votre réponse moi je suis collé, JE PENSE 300MBAR , et vous ???
    bref; comme dit polo quelqu 'un a t il un baromètre ??
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  15. #12
    michel dhieux

    Re : pression souffle humain

    RE
    ce lien sur les reccords de plongées en apnée.
    http://www.chez.com/defaut/apnee/records.htm
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Limites de pression sur le corps humain
    Par cydream dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/10/2019, 22h18
  2. A bout de souffle !
    Par A1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/10/2005, 11h17
  3. souffle
    Par david28 dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/05/2003, 20h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.