Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Pompes à chaleur




  1. #1
    jrl

    Pompes à chaleur

    La mise en service de ma pompe à chaleur eau/eau (2 forages verticaux de 72 mètres de profondeur équipés chacun de 2 sondes) a été effectuée voilà 8 jours. Les premiers relevés ne semblent pas bons sur le plan énergétique. Je mets en doute la manière dont les sondes ont été raccordées. Un spécialiste de la "mécanique des fluides" pourrait-il m'aider ?

    La charte du forum dit :
    La courtoisie est de rigueur sur ce forum: pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes.
    JPL, modérateur.

    -----

    Dernière modification par JPL ; 27/01/2005 à 00h11.

  2. Publicité
  3. #2
    Joe Hell

    Re : Pompes à chaleur

    Je suis très sceptique tant qu'à l'efficacité d'utilisation d'énergie géothermique pour les raisons suivantes :

    1-Cela requiert une grande connaissance de la géologie (fissures ou failles) et connaissance des températures des formations rocheuses à certaines profondeurs.

    2- À mon avis, les trous de forage doivent être "capés" par de la tuyauterie pour s'assurer que l'eau va jusqu'au fond absorbé la chaleur.

    3- Les forages verticales doivent se croiser au fond pour être efficaces, c'est à dire, formé un espèce de V.


    J'ai pensé quelques temps utiliser cette source d'énergie pour maintenir un entrepot tempéré face aux durs hivers québécois. Cependant, j'ai évalué que les coûts de forage ne valait pas le risque. Toutefois, je sais qu'en allemagne, la technologie est assez avancée pour permettre d'utiliser efficacement cette source d'énergie.

  4. #3
    Mikhail
    Invité

    Re : Pompes à chaleur



  5. #4
    JPL

    Re : Pompes à chaleur

    Quand je lis cela :

    Autonomous electro stations with molecular engine (AESME) is operating with usual air and without any fuel.
    The air molecules produce the useful work.
    j'ai de très gros doutes, à moins qu'on m'explique un peu plus clairement comment cela fonctionne.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #5
    Mikhail
    Invité

    Re : Pompes à chaleur

    Il y a toute une théorie de Mr Andreev pour expliquer comment ça marche, mais en russe. Si quelqu'un veut lire avec le traducteur automatique, ça ce trouve ici:
    http://sandrtu.chat.ru/And/andreev.html

    Le traducteur (de russe en anglais) ici:
    http://babelfish.altavista.com/
    De russe en français ici:
    http://www.online-translator.com/srvurl.asp?lang=fr

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Mikhail
    Invité

    Re : Pompes à chaleur

    J'ai traduit un petit bout de texte de la préface.

    Andreev E.I.
    La production d'énergie naturelle -3.

    St Petersbourg 2003

    Le régime de l'auto-thermie - la combustion de l'air, a été réalisé dans la pratique et, en particulier, dans le moteur d'automobile. Ce livre termine la trilogie sur la production d'énergie naturelle.
    Pour tous, qui s'intéressent a la nouvelle physique et la production d'énergie.

    Préface.

    Ce livre termine la trilogie sur la production de l'énergie naturelle. Le premier livre /1/ est consacré à l'énergie accumulée dans la matière (substance); le second /2/ - a l'nergie libre, se trouvant dans le mileu environnant ; le troisième - aux questions pratiques de la réalisation.
    Le phénomène de l'auto-thermie - la combustion sans dépenses des carburants organique ou nucléaire - historiquement en premier est réalisé et employé sur le moteur à carburateur de l'automobile VAZ -2106 le 25 juillet, 2001, à St Petersbourg.
    Longtemps avant ce moment, en voitures de courses, on faisais le réglage des moteurs a la capacité maximale a l'aide des savoir, accueillies par la pratique : la garantie du mélange singulièrement pauvre d'essence-air; les réglages des moteurs à la puissance maximale à l'aide des méthodes connues, accueillies par la pratique, et reproduit longtemps avant ce moment, sur les voitures des courses: la garantie d'un mélange essence-air pauvre au maximum; l'ajustement de l'angle d'allumage et de puissance de l'étincelle; l'addition des catalyseurs de combustion. Dans quelques moteurs (automobiles, motos), les coureurs disais : "la puissance monté soudainement ", elle a excédé sensiblement la puissance nominale du moteur. Ca donné l'avantage de la vitesse, et aussi - pas besoin de faire le plain si souvent, bien qu'il ne manque pas des carburants, et on ne pensé pas beaucoup à ses dépenses . De tels faits sont connus depuis au moins 20... 30 ans. À l'étape historique suivante, quelques individus habiles ont commencé à appliquer la pratique du réglage des moteurs de courses aux automobiles ordinaires. Par exemple, l'ingénieur-mécanicien A.V.Tchistov au cours de 20-ans a rglé au régime de la puissance elevé et à l'économie de carburant d'approximativement 200 automobiles /8/. L'économie de carburant était de 30 à 70%. L'absence de la théorie et l'impossibilité d'expliquer les faits à l'aide des idées de la physique traditionnelle dans la longue période, ont empêché d'obtenir le régime stable du fonctionnement des moteurs indiqués.Le regime de fonctionnement avec l'économie de carburant a disparessais rapidement, mais personne n'a pensées au régime de l'auto-thermie, sans consommation de carburant: - les idées ne sont pas venues dans las têtes.
    Pendant plusieurs années de contact avec les physiciens au cour des conférences urbaines, régulièrement conduit par A.P.Smirnov, il été fait beaucoup de travail sur les informations sur les nouvelles théories de physique. Les plusieurs dizaines des théories (environ cent), beaucoup sont publiés sous forme de diverses monographies, peuvent être essentiellement divisées en deux parts : amélioration et mathématisation sur la base de la physique traditionnelle. Et seulement la physique de hyper-fréquence de D.Kh.Baziyev /5 /, édité en 1994, différé sensiblement des autres, bien qu'il ait été construit sur les mêmes faits expérimentaux connus.
    La différence essentielle était dans le fait, qu'il était théoriquement établie existence de la nouvelle particule élémentaire, sensiblement plus petite que l'électron, et par analogie avec lui l'auteur a appelé l'electrino. Plus tard d'existence d'electrino a était confirmé expérimentalement /7/. La physique des hyper-fréquences à permis de développer, de comprendre et de ce réprésenter clairement le mécanisme physique de la combustion, dans lequel des composants obligatoire, comme avant, étaient le carburant et l'oxydant. Mais leurs rôles et interaction ont été identifié au niveau des particules élémentaires - électron et elektrino...

  9. #7
    Rincevent

    Re : Pompes à chaleur

    Citation Envoyé par Mikhail
    La différence essentielle était dans le fait, qu'il était théoriquement établie existence de la nouvelle particule élémentaire
    une existence ne peut par définition pas être "théoriquement établie"... c'est un non-sens pur et dur.

    sensiblement plus petite que l'électron,
    plus petite qu'un point? pas mal...

    et par analogie avec lui l'auteur a appelé l'electrino.
    il aurait aussi bien pu l'appeler "Père Noël"... quoique, je sais pas pourquoi, j'ai moins de doutes au sujet de l'existence de ce dernier que sur celle de cette prétendue particule révolutionnaire.

    Plus tard d'existence d'electrino a était confirmé expérimentalement
    bah oui : le 24 décembre, elle a été apportée par le Père Noël...

  10. Publicité
  11. #8
    Mikhail
    Invité

    Re : Pompes à chaleur

    ??? ??? ???

  12. #9
    claude27

    Re : Pompes à chaleur

    Citation Envoyé par Mikhail
    J'ai traduit un petit bout de texte de la préface.

    Andreev E.I.
    La production d'énergie naturelle -3.

    St Petersbourg 2003

    Le régime de l'auto-thermie - la combustion de l'air, a été réalisé dans la pratique et, en particulier, dans le moteur d'automobile. Ce livre termine la trilogie sur la production d'énergie naturelle.
    Pour tous, qui s'intéressent a la nouvelle physique et la production d'énergie.

    ...

    Déjà pour commencer ( çà commence mal ), l' air n' est pas un combustible, mais par l' oxygène qui le compose , un comburant !
    Donc on ne peut pas parler de la " combustion de l' air ! "

  13. #10
    JPL

    Re : Pompes à chaleur

    Après les illuminés du moteur à eau on a le moteur qui brûle de l'air ! Ouaffff !
    Vais-je aller jusqu'à risquer un mauvais jeu de mot... c'est du vent.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    claude27

    Re : Pompes à chaleur

    Citation Envoyé par JPL
    Après les illuminés du moteur à eau on a le moteur qui brûle de l'air ! Ouaffff !
    Vais-je aller jusqu'à risquer un mauvais jeu de mot... c'est du vent.
    ouais, mais s' il a le " vent en poupe " çà va peut être faire avancer le schmilblic !

  15. #12
    meteor31

    Re : Pompes à chaleur

    euh , oui l'air peut brûler car N2+O2--->2NO

    Mais ,et oui il y a un mais ,heureusement pour nous ,à une température supérieure à 2500°C et la réaction est endothermique.
    C'est la première méthode pour faire de l'acide nitrique (1910)
    La source chaude était un arc électrique.

    A part les moteurs à air comprimé...

    bon excusez-moi ,je ne faisais que passer.

    à plus

  16. #13
    claude27

    Re : Pompes à chaleur

    Citation Envoyé par meteor31
    .

    A part les moteurs à air comprimé...

    bon excusez-moi ,je ne faisais que passer.

    à plus
    Et les moteurs à air " déprimé " .
    Tu passes à la pompe et tu dis " faites moi le vide ! "

    çà redérive ...

  17. #14
    JPL

    Re : Pompes à chaleur

    Citation Envoyé par meteor31
    euh , oui l'air peut brûler car N2+O2--->2NO
    Pour ceux qui auraient pris naïvement au sérieux cette affirmation ironique, la réaction existe bien, mais ce n'est pas une combustion puisqu'elle consomme de l'énergie. Elle se produit aussi dans les moteurs à explosion et est à l'origine de la pollution par les oxydes d'azote.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #15
    meteor31

    Re : Pompes à chaleur

    Bonsoir

    Pour redevenir un peu sérieux j'ai regardé le premier post.
    Il me semble que jrl veut capter la chaleur de l'eau souterraine ,dont la température dans son coin est au minimum de 13°C.(si c'est plus c'est meilleur évidemment)
    Donc je suppose que sa pompe à chaleur fonctionne avec cette source chaude ,au sens thermo , et donc le retour d'eau dans la nappe devrait être plus froid que l'arrivée.
    Il aurait du préciser la nature de l'anomalie.
    Il serait aussi intéressant qu'il nous donne la distance entre les deux forages .

    à plus

Discussions similaires

  1. Pompes à Chaleur Solaire
    Par VéVé58 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 13/04/2011, 09h54
  2. pompes à chaleur géothermie
    Par catouni dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/08/2007, 13h55
  3. Pompes à chaleur
    Par gaz et chaleur dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 31
    Dernier message: 14/02/2007, 12h13
  4. pompes à chaleur réversibles!
    Par kimouki dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/05/2005, 17h48
  5. Pompes à chaleur
    Par omz dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/04/2004, 09h41