Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Tours Aérogénératrices



  1. #1
    Alain Coustou

    Tours Aérogénératrices


    ------

    Bonjour, je suis Alain Coustou et je vous propose un nouveau concept de centrale électrique, permettant de produire massivement de l'énergie, sans pollution, à faible coût et de manière continue. Un rêve ? Non. le brevet a été déposé en août 2004 et des contacts sont déjà en cours.
    Le procédé est basé sur la combinaison de plusieurs forces et effets naturels et de calories d'origine solaire ou/et industrielle.
    Pour nourrir le débat, je vous propose d'en savoir plus en visitant les deux sites consacrés aux tours aérogénératrices:
    http://groups.msn.com/<ToursAerogeneratrices/
    http://groups.yahoo.com/group/aerogeneratrice/

    -----

  2. #2
    Quisit

    Re : Tours Aérogénératrices

    Je suis etonné par votre brevet, à quelques détails prêt c'est celui des projets de tours aerogénératrices qui devaient équiper le désert australien. Hors si il y a antériorité, votre brevet est caduc, non ?

  3. #3
    Alain Coustou

    Re : Tours Aérogénératrices

    Citation Envoyé par Quisit
    Je suis etonné par votre brevet, à quelques détails prêt c'est celui des projets de tours aerogénératrices qui devaient équiper le désert australien. Hors si il y a antériorité, votre brevet est caduc, non ?
    Pas grand chose avec le projet de tour australienne. Ils n'utilisent que l'effet de serre et l'effet cheminée dans une structure tubulaire, sorte d'invraisemblable et très large "tuyau de poële" d'1 Km de haut, avec un coût monstrueux et un bien faible rendement.
    Mon projet utilise en plus la force de Coriolis, l'effet Venturi et la récupération de basses calories autrement perdues. De plus, la gestion des volets périphèriques permet de tirer avantage du vent éventuel, bien que celui-ci ne soit pas nécessaire au fonctionnement de l'ensemble.
    Par ailleurs, les turbines sont dans l'axe et au sommet de la tour dans la partie retrécie, contrairement aux pales d"éolienne du projet australien, disposées cote à cote en bas de leur tour.
    la structure de ma tour autorise un flux d'air atteignant mach7 à la base des turbines contre 60Km/h seulement dans le délirant et simpliste projet de tour australienne.
    L'estimation du prix de revient du Kw/h est inférieure à 2 centimes d'euro dans mon projet contre environ 12 pour les Australiens (et 3,5 pour l'électricité nucléaire)
    De plus mon système peut se substituer aux tours de réfrigération des centrales nucléaires, doublant presque leur rendement, (et évitant le rejet de calories dans les rivières) ce qui n'est absolument pas le cas de la tour australienne.
    Enfin, je prévois un carénage divergent au sommet, ce qui améliore le rendement aérodynamique de l'ensemble, réduit les turbulences et joue le role de silencieux pour éviter d'éventuelles nuisances sonores.
    Quand aux dispositifs annexes du brevet (systèmes anti-évaporation, volets, système de protection des chassis vitrès...), il n'existe rien de tel dans le malheureux projet australien.
    Et si ça peut vous rassurer, mon projet a été soumis pour évaluation à des ingénieurs qui l'ont validé.
    Alain Coustou

Discussions similaires

  1. tours de magie
    Par dolmen dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 18
    Dernier message: 14/03/2010, 12h40
  2. Tours à métaux
    Par Olivier_34 dans le forum Technologies
    Réponses: 27
    Dernier message: 04/05/2009, 17h40
  3. compte tours
    Par sdow dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/06/2007, 19h11
  4. compte-tours
    Par bstef dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/09/2003, 10h21
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.