Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

controle qualité beton sur terrain



  1. #1
    lepap

    Smile controle qualité beton sur terrain


    ------

    Bonjour,

    Travaillant en Pays en voie Développement (PVD) je suis amené à faire faire des constructions béton.
    J’ai de sérieuse difficulté à assurer la qualité des constructions. Les difficultés ne sont pas que d'ordre technique mais surtout liées aux conditions suivi et contrôle qualité (vol de matériaux, superviseur ne supervisant pas, laxisme, etc..). Au final on se retrouve à ne pas pouvoir faire confiance (et c’est très lourd !) l'on doit cependant arriver à assurer que les constructions tiendront.
    J'aimerais savoir quel type d'appareillage je pourrai acquérir pour faire sur terrain une mesure de la qualité du béton, en termes de résistance afin de s'assurer qu'un béton 350 et un béton 350.

    Auriez-vous des pistes? Y a t'il aujourd'hui des kits appropriés pour ce type de problématique (contrôle qualité résistance de matériaux pour terrain) sans avoir à un prélever un échantillon et l'emmener au laboratoire.

    Merci pour les informations.

    Amicalement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ouk A Passi

    Re : controle qualité beton sur terrain

    Bonjour,

    Je ne souhaite pas vous faire pleurer, mais ainsi que disait une poule à ses petits en leur montrant un oeuf d'autruche:
    << Je ne critique pas, je ne dénigre pas, je me contente d'attirervotre attention sur ce qui se fait ailleurs>>.

    Plus sérieusement, si je comprends votre situation, j'ai du mal à en cerner la problématique:
    Vous n'êtes sans doute pas installé dans un bureau climatisé, car j'ai vu par ailleurs que vous tentiez de crépiner au plus juste vos forages.

    Cependant, à vous lire, je comprends que vous ne pouvez pas être partout à la fois.
    ... conditions suivi et contrôle qualité (vol de matériaux, superviseur ne supervisant pas, laxisme, etc....
    Au final on se retrouve à ne pas pouvoir faire confiance ...
    l'on doit cependant arriver à assurer que les constructions tiendront.
    On connait parfaitement la courbe de résistance d'un béton dosé à 350 kg.
    Mais c'est du CPA, CPJ ou CLK ? Vibré ou non ? etc
    ---> prélèvement sur le chantier, érouvettes, stockage en piscine,
    essai de résistance à la presse (7, 15, 28 et éventuellement à 45 jours).

    Je ne pense pas que cette grosse cavalerie vous convienne. Pourtant...

    Il serait sans doute utile pour la suite de préciser s'il s'agit de réaliser
    des plate-formes bétonnées pour des forages, des habitations ou des ouvrages d'art.

    Vous avez sans doute analysé avant moi les ingrédients:
    - répartition des granulats
    - ciment
    - eau séléniteuse ? et dosage précis de l'eau
    - préparation/ malaxage (à la pelle, bétonnière, centrale à béton)
    - mise en oeuvre (ferraillage placé correctement, béton vibré ?)
    - hydratation pendant le séchage ?

    Comment vous apporter quelques indications constructives afin de concilier
    pas pouvoir faire confiance ... et cependant arriver à assurer que les constructions tiennent.
    en adéquation avec les moyens dont vous disposez.

    A moindre coût, je ne vois que le sérieux et la compétence de chefs d'équipe, mais il semble que ce soit une denrée rare.

    D'après tout ce que vous ne nous avez pas dit, j'entrevois pour l'instant deux moyens très simples à mettre en oeuvre:
    -- mesure de la plasticité du béton au moment de la coulée, en mesurant l'affaissement au cône de Marsh ou d'Abrams, je ne sais plus)
    -- a postériori, de pauvres mesures au scléromètre sur un béton durci (qu'il faudra au préalable décaper, meuler).

    Dans l'attente de précisions,
    Cordialement

  4. #3
    lepap

    Smile Re : controle qualité beton sur terrain

    Merci pour ta réponse.
    Alors voici quelques éléments de plus.

    Pour le ciment il s’agit de CPA, vibré à la main (piqué), mélangé à la pelle. Petit moyen !
    Le dosage de l’eau est toujours à la louche. Le mélange est fait sur la base (1/1,5/3 pour 350kg/m3) mesure par volume. Le sable et le gravier sont propres de dimension appropriée.
    Curage toujours demandé, peu ou mal effectué. Je sais y a rien de bon et c’est bien pour ça que c’est dur !
    Pourquoi est-il mieux d’utiliser une eau séléniteuse. Faut y ajouter un adjuvant (sulfate de calcium c’est ça ou ciment?)
    Le ferraillage est bien placé (ça je demande des photos sous toutes les faces) et dimensionnement ok. L’enrobage est cependant souvent mauvais.

    Les constructions sont variées, mais je pense surtout à celle en béton armé ayant des sollicitudes pas spécialement les plateformes de pompe, mais plutôt des dalots (dalle sur piédroit maçonnés), buses.

    J’ai eu évidemment de la casse et souhaiterait l’éviter. Des tests terrains peuvent contraindre à faire mieux en apportant une plus value.

    Le chef d’équipe est primordial mais corruption, laxisme fait que non ce n’est pas possible de s’appuyer sur cette seule personne.

    Je pensais aussi au scléromètre sans l’avoir vraiment utilisé. Cela semble bien et pas très cher. Serait-il possible de m’en dire plus ? Combien de mesure à faire pour avoir une idée de l’ensemble de l’ouvrage (par m2 par ex), A quelle étape faire les mesures (jours). Tu dis qu’il faut meuler le béton, au papier de verre cela est-il suffisant ? L’appareil redonne t’il, pour comparaison la résistance équivalente pour 28j par exemple ? Ou doit-on utiliser des abaques ? Ces abaques sont-ils fournis ? (Aurais tu des abaques?)

    Je pensais par exemple faire une journée démonstration. Préparer un béton 350, attendre 7 jours et faires des mesures. Si je n’obtiens pas les mêmes résultats avec les entrepreneurs alors cela indiquerait la fraude, malfaçon ?
    Si sept jours était possibles pour des mesures cela serait bien. La durée est en effet pas trop longue pour demander de reprendre.

    Le cône d’Abrams c’est bien mais pour des gens qui sont prêt à accepter de corriger les remarques. Ici, il faudrait que je fasse faire des tests sans arrêt, y a jamais un dosage identique, trop fastidieux.

    Je garde le scléromètre qui semble pouvoir convenir. Si tu sais m’en dire plus sur l’usage ? Est-ce simple et fiable ?

    En tout cas merci bien

    Et bonne journée

  5. #4
    Ouk A Passi

    Re : controle qualité beton sur terrain

    Bonjour,

    Et désolé d'avoir laissé filer le sujet.

    La lecture de votre message appelle quelques commentaires que vous me pardonnerez de faire apparaître sous une forme brute.

    Le dosage de l’eau est toujours à la louche ---> Ah! c'est pas bon, Toubab!

    L’enrobage est cependant souvent mauvais ---> No comment. Vos ouvrages sont-ils prévus pour durer?

    Pourquoi est-il mieux d’utiliser une eau séléniteuse ---> Ce ne serait pas mieux, ce serait pire (corrosion)

    Le chef d’équipe est primordial mais corruption ---> Le dosage ciment est-il respecté (besoin de liant de la part de personnes nécessiteuses?)

    Scléromètre sans l’avoir vraiment utilisé. Cela semble bien et pas très cher ---> Oui, mais contrôle à postériori, sur du béton durci, quand le mal est déjà fait.

    Si sept jours était possibles pour des mesures cela serait bien ---> le béton a une courbe de durcissement asymptotique, mais il me semble difficile d'extrapoler la résistance finale à partir de mesures effectuées sur un béton si frais.

    Le cône d’Abrams c’est bien mais... ---> Pourtant, c'est lors de la mise en oeuvre d'un béton que l'on peut, presque à coup sûr, présager de sa qualité future.
    En effet, le personnel chargé de la préparation du béton a généralement tendance à travailler le produit avec un excès d'eau, essentiellement afin de fournir un moindre effort lors du malaxage, et ensuite au cours de la coulée.
    En entrainant les particules fines, cette eau en surquantité "lave" le béton, qui perdra ainsi beaucoup de résistance.


    C'est pourquoi j'estime que la mesure de l'affaissement au cône devrait être primordiale, elle est incontournable pour améliorer la qualité.


    Mais je suis conscient des conditions dans lesquels vous travaillez.
    Le scléromètre vous permettra d'avoir des arguments ... percutant vis-à-vis de vos interlocuteurs.

    Le bon usage de cet instrument veut que l'on effectue les mesures sur une surface meulée (disqueuse indispensable); en effet, ce n'est pas la résistance du "laitier" que vous cherchez à tester.

    Bon courage

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lepap

    Smile Re : controle qualité beton sur terrain

    Salut,
    desolé aussi pour le retard mais j'au du fuir les lieux, c'est un roman polar..

    je garde en tout cas ta réflexion et proposition de controler aux cones d'abrams.
    C'est certainement le mieux, faut juste s'equiper de plusieurs cône pour les differents lieux et faire des controles regulièrement (appuyé sur photo +date et heure).

    Le resultat sera décoiffant, la majorité du temps l'eau est en excès par mauvaise habitude et facilité.

    pour le scléromètre, sur un béton brut de decoffrage est il vraiment necessaire de meuler? ne peu-on pas juste nettoyer?
    Le fait de controler le resultat terrain du scléromètre à la courbe de resistance du béton (resistance fct jour) devrait pouvoir nous donner une quasi certitude sur le futur, je surpris que tu dises qu'
    "il me semble difficile d'extrapoler la résistance finale à partir de mesures effectuées sur un béton si frais.
    "

    n'est ce pas là aussi l'intérêt de l'appareil?

    merci et bonne journée

  8. #6
    Ouk A Passi

    Re : controle qualité beton sur terrain

    Bonjour,

    En ce qui concerne la plasticité du béton, il existe des produits fluidifiants qui permettent une mise en oeuvre aisée, tout en maintenant au béton fini d'avoir une résistance bien plus honorable qu'avec un excès d'eau.
    Mais cela a un coût.

    Pour le scléromètre, sur un béton brut de decoffrage est il vraiment necessaire de meuler?
    Je l'ai déjà dit: quel serait l'intérêt de mesurer la résistance du laitier?
    Par contre, s'il s'agit simplement de donner le change à l'aide d'un appareil "qui ne saurait mentir", alors faites comme vous l'entendez.

    J'avais écrit:
    "il me semble difficile d'extrapoler la résistance finale à partir de mesures effectuées sur un béton si frais."
    Et je confirme.
    En effet, la courbe de résistance à la compression en fonction du temps suit une direction asymptotique.
    Si vous "tapez" un béton frais au scléromètre, vous vous retrouvez dans la toute première partie (oblique) de la courbe, mais cela ne vous donnera AUCUNE possibilité d'en extrapoler la résistance finale de l'ouvrage, car vous ignorez alors à quelle hauteur se situe le "plateau" à 28 jours.
    Un essai effectué sur un béton "brut de décoffrage" vous donnera une valeur que vous ne saurez où placer: courbe rose, verte ou rouge?

    Bon courage pour la suite de votre "polar"

  9. Publicité
  10. #7
    chatelot16

    Re : controle qualité beton sur terrain

    avant de controler et de soupsonner les gens de mal faire il faut se donner les bon moyen : le malaxage a la pelle est une catastrophe : avec une betonneuse on fait du beton plus solide avec moins de ciment

    et le temps que l'on gagne avec la betonneuse permet d'ameliorer le reste

    a la pelle melanger du beton trop sec est trop dur : ca pousse a mettre trop d'eau pour se faciliter le travail

    avec la betoneuse ca coute rien de laisser tourner avec un melange plutot trop sec , et de mettre petit a petit juste l'eau qu'il faut

  11. #8
    Ouk A Passi

    Re : controle qualité beton sur terrain

    Bonjour à tous,

    Hélas! Notre monde est ainsi fait!

    Les ONG ont les moyens de mettre en place les machines et le hommes pour forer à 70 mètres des puits de diamètre que j'évalue à 10 ou 12", ainsi que le pompes qui y sont descendues, mais ne sont pas en mesure de forer 3 ou 4 "piezo" de faible diamètre afin d'avoir une idée du cône de rabattement de la nappe lors du pompage!

    Alors, une bétonière à 700 euros, vous rigolez?

  12. #9
    chatelot16

    Re : controle qualité beton sur terrain

    700euro ? le made in china arrive en afrique aussi

    une petite betoneuse coute toujours moins cher que le ciment que ca permet d'economiser

    une betoneuse ameliore la qualité du premier coup , alors que faire des mesures couteuse apres melange a la pelle est une pure perte

Discussions similaires

  1. controle de qualité du methane
    Par chatelot16 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/06/2008, 22h43
  2. [Biologie Moléculaire] Controle qualité
    Par bicou13 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/01/2008, 12h22
  3. [Biologie Cellulaire] Controle qualité dans le RE
    Par Delphinette dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/01/2008, 20h32
  4. master 2 controle qualité
    Par biologie dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/06/2007, 13h13
  5. qualité béton pour cuves recupération d' eau
    Par dider dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2007, 19h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.