Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Vannes utilisées dans les centrales nucleaires



  1. #1
    ElevInG

    Vannes utilisées dans les centrales nucleaires


    ------

    Bonjour,

    Je doit rédiger un rapport sur le dimensionnement des vannes utilisées dans les centrales nucléaire et je voudrais savoir si quelqu'un pourrait me renseigner à ce sujet.

    Les premières questions que je me pose sont :
    Quels sont les types de vannes utilisées ?
    Où puis-je trouver des informations pour le dimensionnement ?

    Merci par avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bjr à toi et bienvenue sur FUTURA,
    Hum ,il serait bon d'INDIQUER quel LIQUIDE ?
    Le dimensionnement va dépendre des conduites et du débit qui y circule.
    Et des "vannes" de toutes dimensions (dimensionnement ) doit certainement y en avoir pas mal dans une centrale nucléaire.
    A+

  4. #3
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour ElevING & à tous,

    Et puis quelle type de vannes?
    Vannes à clapets
    Vannes à opercules
    Vanne de régulation
    Vanne de décharge
    Le sujet est vaste, ... très vaste...
    Le rapport correspond à quoi? Une simple étude pour connaître le panel utilisé?

    Bien Cordialement

  5. #4
    ElevInG

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Merci !
    Pour faire rapide, dans une centrale nucleaire, tu as trois circuits principaux et de nombreux circuits de sécurité. Dans tous les circuits le fluide est de l'eau sous forme liquide ou vapeur à des pressions élevées ou pas ( ex: 155bars pour le circuit primaire), mélangée à du bore ou d'autres produits neutrophages.

    Le rapport doit faire un point de "l'état de l'art" en quelque sorte des vannes utilisées dans les centrales et des méthodes utilisées pour les dimensionner.

    Je sais qu'il y a des vannes manuelles, motorisées, pneumatiques...
    Elles ont des roles de vannes réglantes de charge ou encore de vanne de détente basse pression.

    Mais ce que je voudrais savoir et que je ne trouve pas c'est justement quels types sont utilisées...

    A bientot

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Re,

    Donc tu te limiterais à quels réseaux? > Circuit Primaire, Secondaire, Refroidissement Réacteur à l'Arrêt,... par exemple.

    Les méthodes utilisées pour les dimensionner > Pour les REP 900 MW, la conception a été réalisée ou supervisée par Westhinghouse.
    Pour les plus récentes, REP 1300 et 1450 MW, c'était du ressort de la Sté Framatome ou maintenant Areva.

    En final, si j'ai pas trop mal percuté, tu voudrais par exemple :
    Secondaire >Vanne débit vapeur, type pneumatique réglante, à doubles clapets, Vannes de décharge vapeur, par exemple, ...etc, etc,

    Bien Cordialement

  8. #6
    pont2

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour,

    Ton travail est très simple: tu demandes une liste à EDF, tu visites une dizaine de centrales nucléaires, on rentre là-dedans comme dans un moulin, la preuve ils m'acceptent. Et tu prends des belles photos au flash de toutes les vannes que tu vois de belles, grosses ou petites, n'oublies pas les vannes à hydrogène, tu prends des mesures avec un mètre à ruban, tu fais au crayon un petit schéma du circuit, et un petit baratin sur chacune, et sans faute de français. Et l'ensemble de tes visites, tu relies ça en 5 exemplaires et ton rapport est terminé, Cool Raoul. Remercie le gars qui t'a donné un sujet aussi simple... Pense à présenter style Touristique Classe, avec la photo de la centrale en premier, mais aussi technique approfondi, chiffré, les servo-vannes particulièrement, tu relèves les plaques signalétiques et sur Internet tu essaies d'en savoir plus chez le fabricant. Et d'une centrale à l'autre varie tes centres d'intérêt, ne lasse pas l'auditoire. Et attention aux "grosses vannes"!
    pont

  9. Publicité
  10. #7
    ElevInG

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Re,

    AMATY tu as bien percuté. C'est exactement ce qu'il me faudrait.

    Pour ce qui est du dimensionnement je vais essayer de me renseigner auprés de framatome et westhinghouse ( merci pour l'info )

    Et pont2 pour ton info, j'ai déja visité deux centrales et on a pas le droit de prendre des photos. Mais si tu connais qqn chez EDF qui aurai une telle liste ne te gène pas pour me donner le contact.

    Cordialement

  11. #8
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonsoir ElevInG & à Tous,

    Je regarde pour les infos, mais il faudra quelques jours..., si ce n'est pas pour hier, ça devrait être OK.

    Malheureusement, impossible de prendre des photos sans autorisation du Directeur de Centrale et il faut que celles-ci concernent un problème technique conséquent pouvant aider à sa résolution.

    Ce qu'oublie de dire pont2, c'est qu'au préalable pour accéder dans une Centrale, une enquête administrative gérée par les préfecture est réalisée sur chaque intervenant.
    Pour accéder au bâtiment réacteur en tant que visiteur accompagné, ça se complique d'autant plus du fait de la présence des risques qui sont connus par formation des intervenants.

    Un moulin, oui mais drôlement bien verrouillé, ça je suis formel.

    Bien Cordialement

  12. #9
    pont2

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour Amaty

    Alors je vais te dire que si tu te lances dans les demandes d'autorisations, tu n'iras jamais nulle part! Tu m'as bien fait rigoler. Je n'ai jamais eu la moindre "autorisation" pour visiter tout ce que j'ai visité, de toute sorte, que je n'oserais même pas te dire. Aïe aïe Aïe....Je n'ai pas fait de collection de centrales nucléaires, mais j'ai visité Golfech et Blaye sans aucun problème, et des autres centrales en quantité. Il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot...
    Pour la liste des centrales, ce ne doit pas être difficile à avoir.
    pont

  13. #10
    pont2

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Voilà ta liste, du nord vers le sud:
    Flamanville
    Paluel
    Penly
    Gravelines
    Chooz
    Cattenom
    Nogent sur Seine
    St Laurent des Eaux
    Dampierre
    Chinon
    Fessenheim
    Belleville
    Civaux
    Blaye
    Golfech
    St Alban
    Le Bugey
    Tricastin
    Cruas 58 réacteurs pour 19 centrales

    pont

  14. #11
    invite76532345
    Invité

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour
    Citation Envoyé par ElevIng
    Je doit rédiger un rapport sur le dimensionnement des vannes utilisées dans les centrales nucléaire et je voudrais savoir si quelqu'un pourrait me renseigner à ce sujet.
    Un rapport pour qui, pour quoi.
    Tout est dit dans un ouvrage de normalisation français qui se nomme le RCC-M (en vente chez AFNOR)
    Les premières questions que je me pose sont :
    Quels sont les types de vannes utilisées ?
    Où puis-je trouver des informations pour le dimensionnement ?
    Voir (par exemple) chapitre C3500 pour les matériels de classe 2

    Citation Envoyé par pont2
    Tu m'as bien fait rigoler. Je n'ai jamais eu la moindre "autorisation" pour visiter tout ce que j'ai visité, de toute sorte, que je n'oserais même pas te dire. Aïe aïe Aïe....Je n'ai pas fait de collection de centrales nucléaires, mais j'ai visité Golfech et Blaye sans aucun problème, et des autres centrales en quantité. Il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot...
    Là on frise (non, on est en plein dans) le n'importe quoi.Entrer dans un "BR" en France sans être en tenue, muni du film du LCIE et du dosimètre d'EDF n'est pas matériellement possible. Pour accéder à la zone il faut passer le portique où le tourniquet ne laisse passer qu'un homme à la fois; déclenchement par le badge.
    Pour obtenir le badge il faut....l'autorisation après enquête !!!!!!
    En cas de visite "spéciale",réacteur arrêté, le personnel non "homologué" accompagné par un agent EDF autorisé ne pourra en aucun cas aller au dessus de la zone "jaune".
    Existe t-il sur ce forum un intervenant en "BR" pour me contredire ?
    Visiter la partie "Non Nucléaire" (salle des machines) c'est possible sous certaines conditions.

    A+
    Images attachées Images attachées  

  15. #12
    pont2

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour

    Le LCIE, cela existe encore? Mes visites datent de plus de 20 ans, cela a peut-être changé, je me rappelle dans le bunker rond où il y a la piscine le pont roulant sur un chemin rond, c'est d'ailleurs la seule fois que j'ai vu un pont roulant de ce genre, il était diamétral, et tu vas aussi me contester qu'à Golfech le châssis qui porte les machines est monté sur ressorts. A Blaye, comme anecdote en salle des machines il y avait les employés qui étaient verts de peur et terrés dans leur local vitré au fond à droite de la salle et je leur ai demandé pourquoi ils n'osaient pas circuler dans la salle, c'était à cause de l'usure des paliers, qui devaient être des paliers lisses, et que le rotor de l'alternateur était en fin de vie, il vibrait et ils avaient peur que ça explose, il me semble qu'il disaient que ce rotor faisait 80 tonnes, et lancé à 3000 t/minute, refroidi à l'hydrogène sous pression, 1,7 bar. Oui effectivement j'ai eu une petite pochette avec un film à transporter, et rendre à la sortie, c'est l'habitude dans tous les sites nucléaires, même au CERN à Genève.

    Dans toutes les visites que j'ai faites la seule qui a été "délicate", c'est l'usine IBM de Montpellier, je me rappelle qu'effectivement ils avaient fait une enquête et à l'arrivée, badge avec photo, comme j'étais accompagné de mon garçon, 6 ans, ils m'ont dit qu'il ne pouvait visiter, c'était une visite en groupe, je ne sais pas qui étaient les autres, et j'ai insisté, expliquant que depuis son âge de 2 ans il visitait tout et ne créait aucun désordre, ils lui ont collé un badge qui était énorme par rapport à sa taille, et dans la visite, il a été parfait comme d'habitude et c'est lui seul qui a été autorisé à quitter l'allée centrale pour voir de près un détail qui m'intéressait. chez IBM, alors là, oui, c'est ultra encadré, tout est sous verre, il y a des chemins par terre, c'est à voir quand même, chaque ordinateur en construction portait le nom de son destinataire, et il y avait le même en plus petit pour surveiller le gros. Il y avait d'énormes sommes en jeu dans ces matériels faits à la demande.
    Les visites d'usine font partie de la culture. Un collègue, sur Paris organisait une visite chaque semaine pour ses élèves du bac, je ne l'ai jamais entendu dire qu'il aie été refusé quelque part.
    pont

  16. Publicité
  17. #13
    ElevInG

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Messieur,

    Je vais répondre à chacun de vous:

    Pont2 : Ce que je voulais dire par liste n'était pas une liste des centrales françaises mais une liste des vannes utilisées dans ces centrales.

    papikiwi : Le rapport que je dois faire entre dans le cadre de mes études d'ingénieur à spécialisation nucléaire, après le rapport chaque binôme présente son travail et cela sert de cours à toute la classe.
    Pour ce qui est du RCC-M , l'ouvrage coutant 1500 euros je ne vais pas l'acheter uniquement pour un rapport. Et je ne pense pas pouvoir consulter un ouvrage aussi spécialisé dans les BU... Va falloir que je trouve un autre moyen.

    AMATY : Merci pour ton aide, j'ai encore un peu de temps pour mes recherches.

  18. #14
    ElevInG

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Cordialement

  19. #15
    Tropique

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bon ben je vais me dévouer: voici un exemple de vanne utilisée dans les centrales nucléaires:

    Que dit un réacteur amoureux à sa chérie?

    Quand je te vois, mon coeur fond!
    Désolé, fallait que quelqu'un s'y colle
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  20. #16
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour à Tous,

    Non seulement je confirme, mais j'entérine les propos de papykiwi. Et ceci pour les raisons suivantes :

    Ce qu'oublie encore une fois pont2, c'est qu'il a visité des centrales en cours de construction ou en cours d'essais, il y a bien longtemps...
    Il est certain à une époque, pour dédramatiser le nucléaire, on faisait visiter à tour de bras.

    En 1983, lors des essais à froid d'un circuit primaire donc avec pression d'essais devant se situer vers 230 bar, on s'est aperçu de la présence de visiteurs accompagnés (problème de coordination).
    Ca n'a pas traîné, tous ces visiteurs ont été évacués rapidement.
    Depuis mise en place des analyses multi-risques et de niveaux de sûreté, même en construction, les accès sont restreints, sauf pour résoudre un problème technique (1 ou 2 visiteurs). Bien trop de risques basiques qui arrivent déjà aux intervenants (chutes d'objet, chute en hauteur, radiographies des soudures, etc, pour en citer quelques unes).
    Avec les médias, il serait vraiment malvenu pour EDF d'avoir un accident avec un visiteur, on aurait encore droit à lire beaucoup d'inepsies!!!

    Dans les années 95, des élus locaux visitaient une tranche à l'arrêt et malheureusement sont passés dans un point bas du bâtiment réacteur avec certaines conditions (Temps très chaud et lourd avant orage). Pour éviter tous risques, ils passaient un contrôle anthropogammamétrique (que passe chaque intervenant systématiquement) et bien sûr le radon (présent dans tout bâtiment ou habitation) combiné à la sueur ont entraîné une détection. Ils ont eu droit à leur douche (ça doit arriver à beaucoup de gens sur terre sans qu'ils le sachent!!!). Pour les intervenant conscient du risque, la douche avec double savonnage est prise systématiquement aux vestiaires. Par ailleurs, il existe maintenant un contrôle systématique dans un portique C3 très fin pour toute personne entrant ou sortant (secrétaires, ...) d'un site.
    Tous les accès aux différents niveaux de zone (verte à rouge), se sont à l'aide d'un badge magnétique autorisant ou pas suivant vos formations

    Alternateur en fin de vie, il y a 25 ans, pas bien rentable l'électricité nucléaire...A ma connaissance, il doit y avoir 2 ou 3 alternateurs de remplacés actuellement sur tout le parc et il n'y jamais eu d'alternateurs satellisés!!! Quelle usure!!! les paliers subissent une maintenance étudiée comme pour tous appareils (pompe primaire, turbine, générateur de vapeur, etc, etc...)
    L'équilibrage d'une telle masse ne se fait pas si facilement, car fonction de nombreux paramètres

    Accès au bâtiment avec réacteur à l'arrêt : Aucune personne ne peut y accéder s'il n'est DATR (Directement Affecté aux Travaux sous Rayonnement). Pratiquement aucun visiteur accepté.

    Accès au bâtiment réacteur en puissance.
    Seuls une dizaine d'intervenants peuvent y accéder par centrale, pour effectuer uniquement des dépannages et les conditions sont drastiques : Contrôles des réglages (dérive) des détecteurs d'iode radioactif, contrôle de la contamination volumique, analyse de l'air, déplacement (souvent bouteilles + masque) avec contrôle du rayonnement neutronique, gamma et bêta. Contrôle de la contamination non fixée. Vérification des débits de dose ambiants correspondants bien à l'analyse réalisée au préalable, ...
    En final, ça se termine avec masque complet ou d'aviateur avec alimentation par ombilical alimenté par bouteilles d'AC.

    J'ai dû rentrer (et il y a pas de quoi pavoiser, beaucoup trop de risques majeurs) entre 140 et 150 fois dans un réacteur en puissance (tout type) pour effectuer des dépannages ultimes des installations de contrôle du flux neutronique qui conditionne le fonctionnement ou l'arrêt de réacteur sous 48h.

    De moins en moins d'accès avec réacteur en puissance (réacteur stable, aucun mouvement sur le réseau, délestage ou autre...) sont tolérés (dépannage ultime) et il est préféré l'accès avec le réacteur en arrêt à chaud (4 à 5 jours environ, intervention comprise).

    Il ne m'apparaît pas souhaitable de continuer à répondre à ce genre de propos qui sont preuve de manques de renseignements sérieux.

    Bien Cordialement

  21. #17
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Re, elevInG

    Tropique, je vois que les vannes t'ont ouvert l'esprit.

    Conception des centrales nucléaires
    A une certaine époque, lors du transfert de technologies Westhinghouse à Framatome, le concept d'EDF était de s'équiper de matériel ayant fait ses preuves (difficile pour certains éléments) et de se baser sur les mêmes critères techniques que Westhing...
    En l'occurrence, le RCCM qui concerne surtout la fabrication, qualité des aciers et leur mise oeuvre.
    Suivi du métal tout au long de sa fabrication, N° de lot de coulée, Certificat de ses caractéristiques, dimensionnel, etc...
    Exemple pour des soudures de tuyauterie à niveau de sûreté élevée :
    - Réalisation d'un témoin de production (ressuage, radiographies, coupe > macrographies)
    - Réalisation de 50% des soudures (ressuage et radiographie)
    - Nouveau témoin de production
    - Finalisation des soudures (ressuage et radiographie)
    - Et dernier témoin de production pour s'assurer d'absence de dégradations des conditions tout au long de la réalisation de l'opération de soudage.
    Associée à un plan qualité, listant les différentes opérations, on avait un niveau de garantie assez élevé.

    Pour le choix des pompes, des vannes, des échangeurs entre autres beaucoup de fournisseurs en corrélation avec EDF, Framatome ont dus effectuer de nombreux essais de contrôles non destructifs (ultasons, courant de Foucault, radiographie, ressuage, magnétoscopie, résonnance acoustique) et bien sûr dimensionnels.
    Par ailleurs beaucoup de recherches et de développement effectuées par EDF dans son centre de recherche.
    La nécessité d"équiper tous ces éléments en acier inoxydable, a bien sûr entraîné de nombreuses recherches et développements.
    Si on prends par exemple, une pompe primaire (moteur 4 à 5 MW) du CPP, celle-ci a due être entièrement développée par Jeumont-Schneider. Donc, pas une petite affaire anodine.

    En revanche, côté matériel électrique, électromécanique, électronique et informatique, peu de doctrines existantes à l'époque des REP 900 W, mais beaucoup plus étoffées et structurées actuellement.
    Ce concept bien sûr, favorise l'obsolescence et parfois des performances laissant à désirer des équipements.

    Sur les dernières tranches réalisées, les retours d'expériences des fournisseurs a permis de se tourner vers des produits plus pointus et surtout plus sûrs.
    REP 1450 MW, beaucoup d'assistance par ordinateurs pour l'aide à la décision des opérateurs de conduite :
    Alarme S > Xn possibilités de causes définies par l'ordinateur > Sélection opérateur > Réseau et capteur mis en cause
    Donc réactivité accrue au niveau sécurité et sûreté.

    Le retour d'expérience sur n'importe type de réacteur entraîne des programmes de modification et de mise à niveau sur l'ensemble du parc.

    Un peu trop concis, mais déjà une petite idée...
    J'essaye d'avoir quelques infos dans la semaine.

    Bien Cordialement

  22. #18
    steph_86

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Accès au bâtiment avec réacteur à l'arrêt : Aucune personne ne peut y accéder s'il n'est DATR (Directement Affecté aux Travaux sous Rayonnement). Pratiquement aucun visiteur accepté.
    Euh je sais pas dans quelle centrale tu est mais dans les N4, les visiteurs peuvent rentrés lorsqu'ils sont accompagnés par un Agent EDF et si les locaux sont classé N (car dans ce cas on peut rentrer en bleu) par contre N1 et N2 aucuns visiteurs la d'accord.

  23. Publicité
  24. #19
    invite58706596

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour à Tous,
    Pratiquement aucun visiteur accepté.
    sauf pour raison technique valable (sous-entendu). Il faut en moyenne une semaine pour obtenir un accès visiteur justifié sauf problématique de redémarrage.

    Je parle des CPN en général.
    Ce petit écart de détail n'a rien à voir avec les propos de pont2 qui laissent supposer que n'importe qui peut rentrer comme il veut dans une centrale nucléaire, alors que le plan Vigipirate est en place depuis bien longtemps.

    Ces appellations N, N1 et N2 correspondent aux dernières dispositions prises par EDF vis à vis des niveaux de contamination.
    Le plancher pisicine (d'où l'on peut apercevoir le pont polaire) est-il classé N? Je ne m'en souviens plus, mais il est vrai que le niveau de contamination est faible.

    Bien Cordialement

  25. #20
    steph_86

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    oui bien entendu, on rentre pas comme dans un moulin loin de la.
    Le but du jeu est de ne rien avoir en N1 et N2 en fonctionnement normal.
    Maintenant, a cause de l'arret de tranche et des gens qui font pas toujours attention, le plancher piscine qui était N à l'arrêt a très vite été déclassé N1 durant l'arrêt pour redevenir N avant de refermé le BR il y a peu de temps.

  26. #21
    freelem

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Bonjour

    je vais en centrale nucléaire régulièrement (1 semaine tous les 2 mois environ), et j'y vais exclusivement pour faire des relevés et prendre des photos.
    Pour prendre des photos, il est nécessaire d'avoir une autorisation de prise de vue, demandée au correspondant EDF sur site.
    Pour rentrer en Centrale, il y a effectivement une enquete préalable, puis il faut évidemment les formations et habilitations nécessaires : HN, RP, QSP.
    Chaque visite nécessite la constitution d'un dossier un peu lourd, avec tout un tas de papier, à transmettre au moins 1 mois avant la visite.
    Pour accéder en zone orange, il faut une autorisation spéciale (j'y tiens pas spécialement ceci étant...), la zone rouge j'en parle meme pas.
    Concernant la question sur les vannes, je suis vraiment pas spécialiste de ça, mais y'a vraiment de tout, vu la diversité des circuits, des diamètres de tuyauteries, des fluides, des pressions etc...
    Voici une photo que j'ai prise :
    http://www.freelem.com/vanne_centrale.jpg
    J'ai délibérement coupé l'étiquette de la vanne, et je ne mentionnerai ni le nom du circuit ni la centrale (pas envie d'avoir des ennuis, on sait jamais).

    Cordialement,

    I. CORNATON

  27. #22
    freelem

    Re : Vannes utilisées dans les centrales nucleaires

    Pardon pour le lien direct, j'ai lu après coup les recommandations quant aux pièces jointes.



    Cordialement,

    I. CORNATON
    Images attachées Images attachées  

Discussions similaires

  1. Concernant les centrales nucléaires
    Par Mistick dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/01/2013, 14h22
  2. Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléaires
    Par ObjectifTerre dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 48
    Dernier message: 13/01/2012, 15h28
  3. Les centrales nucléaires
    Par jmt2 dans le forum Physique
    Réponses: 36
    Dernier message: 06/01/2009, 08h27
  4. vannes dans les centrales
    Par kaena66 dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/06/2008, 10h25
  5. Les centrales nucléaires déversent de l’eau chaude non conforme dans les rivières
    Par christ dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 95
    Dernier message: 12/08/2006, 22h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.