Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléaires




  1. #1
    ObjectifTerre

    Post Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléaires

    Risque de cancer infantile accru près d'une centrale nucléaire, selon une étude allemande

    BERLIN (AFP) -- Les enfants de moins de cinq ans résidant à proximité immédiate d'une centrale nucléaire courent un risque statistique nettement plus élevé de souffrir d'un cancer, révèle une étude publiée samedi par le gouvernement allemand. Selon cette étude réalisée par l'Office fédéral de protection contre les radiations, à partir de données statistiques portant sur la période 1980-2003 dans les régions proches de 21 réacteurs ou anciens réacteurs allemands, le risque de cancer augmente de 60% lorsque l'enfant habite à moins de 5 km d'une centrale, et même de 117% si on prend en compte uniquement les leucémies. Pour arriver à ces résultats, les auteurs ont comparé le nombre de cancers recensés dans les zones proches des centrales avec le nombre d'enfants sains vivant dans ces mêmes zones, et avec la fréquence des cancers infantiles au niveau national. (...)
    http://afp.google.com/article/ALeqM5...mKZ6FsxcDng5DQ

    > Scientists say children living near nuclear power plants have a higher risk of cancer (..) The report suggests other radiation experts believe the study understates the issue and say there is an increased cancer risk for children living within 50 kilometers of a reactor [ Des experts estiment que le rapport est trop timide et affirment que le risque de cancer est plus élevé que la moyenne dans un rayon de 50km et non seulement de 5km autour d'une centrale nucléaire ].(...) - http://www.news-medical.net/?id=33273

    > Study Finds More Childhood Cancer Near Nuclear Power Plants
    http://www.dw-world.de/dw/article/0,...994904,00.html
    Le Ministre allemand de l'environnement a ordonné une étude approfondie de ces résultats qui révèlent l'importance des carences des connaissances scientifiques actuelles dans le domaine des conséquences sanitaires du nucléaire.

    Votre avis sur les conclusions de cette étude gouvernementale ?


    -----

    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  2. Publicité
  3. #2
    Ryuujin

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Inquiétant !!

    mais pour en parler, je pense qu'il nous faudrait la publication en question.
    Quelqu'un laurait sous la main svp ?

  4. #3
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Inquiétant !!

    mais pour en parler, je pense qu'il nous faudrait la publication en question.
    Quelqu'un laurait sous la main svp ?
    Un papier sur le sujet :
    http://www.alfred-koerblein.de/cancer/english/index.htm
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 12/12/2007 à 03h15.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way


  5. #4
    kinette

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Bonjour,
    J'aimerais bien quand même savoir quelles zones ils ont comparé, et quelles sont les centrales en question.
    Parce que ça ne m'étonnerait pas du tout que les zones des centrales nucléaires allemandes (principalement à l'Est) ne soient pas réparties si aléatoirement, plus précisément correspondent à des zones où on retrouve des industries chimiques, etc... il faudrait aussi contrôler par le niveau socio-économique...
    Bref, quand on connaît un peu les statistiques, on devient très prudent sur l'analyse de simples corrélations.

    D'autre part, est-il besoin de rappeler que les Allemands ont pas mal d'intérêts économiques dans le développement des "énergies renouvelables"?

    Je viens de jeter un oeil dans le papier et je ne comprends pas pourquoi ils ont utilisé un "indice" qui est un pourcentage (attendu/observé). Ce genre de données ne suit pas une loi normale, et demande donc d'utiliser des tests adaptés.
    Ensuite ils ne donnent même pas quel test a été utilisé pour tester une différence... ce n'est scientifiquement pas sérieux.
    Aucune hypothèse alternative non plus (plus de déclarations, pas de contrôle d'autre variable, etc...).

    Bref, décevant, on pourrait attendre mieux d'une étude pareille.
    Il aurait aussi été intéressant de savoir si on observe réellement une radioactivité supérieure dans le fameux périmètre (bon sang, ça doit être connu quand même!).
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    dédé29

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Bonjour
    Il y a eu en France un groupe de travail suite à des interrogations sur le nombre de leucémies d'enfants ,anormalement élevées,dans le Nord-Cotentin.Ce travail est résumé dans le rapport ci-dessous :
    http://www.irsn.org/document/site_1/...e_francais.pdf
    Ce groupe comprenait des experts français et étrangers ainsi que des associations.
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SuperTux

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Cette info à fait l'objet d'une brève dans arte info il y a quelque jours.

    Mais si les centrales nucléaires sont dangereuses alors qu'en est il des centrales à charbon ?
    http://www.sfen.org/fr/question/charbon.htm

  9. #7
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bref, décevant, on pourrait attendre mieux d'une étude pareille.
    Il aurait aussi été intéressant de savoir si on observe réellement une radioactivité supérieure dans le fameux périmètre (bon sang, ça doit être connu quand même!).
    K
    Attention : le papier indique date de 1997. Il ne s'agit pas de la publication du gouvernement allemand dont on parle aujourd'hui dans la presse. Il s'agit d'une étude qui a été reprise par l'Office fédéral de RadioProtection, pas de la publication de cet organisme allemand. Je n'ai pas de lien vers cette étude.
    Dernière modification par Yoghourt ; 24/12/2007 à 12h24. Motif: limitation citation
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  10. Publicité
  11. #8
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Les enfants en danger près d’un réacteur nucléaire
    Rédaction de France Info - 12 décembre 2007 - 16:10

    Une étude fait grand bruit en Allemagne. Selon ses résultats, les enfants de moins de cinq ans résidant à proximité immédiate d’une centrale nucléaire courent un risque plus élevé de souffrir d’un cancer que les autres. Le risque augmenterait de 60% lorsque l’enfant habite à moins de 5 km d’une centrale, et même de 117% si on prend en compte uniquement les leucémies.

    Pour en débattre ce midi :

    - Roland Desbordes, président de la CRIIRAD, la Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radio Activité,

    - Claude Acket, secrétaire général de l’association Sauvons le climat et membre du SFEN, la Société Française de l’Energie Nucléaire.

    Ecouter le débat du midi consacré au danger du nucléaire sur les enfants (8'1")

    http://www.france-info.com/spip.php?...&sous_theme=30
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  12. #9
    kinette

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Bonjour,
    Le truc que je trouve effrayant est la façon dont tout le monde s'est emparé de ça, le reporte partout.
    Si c'est vrai, au lieu d'en tirer des conclusions hâtives il faudrait prendre un peu de temps pour réfléchir, vérifier qu'il n'y a pas de biais (quand même étrange si on a un effet si fort que rien n'ai été trouvé avant... et que ça soit visible seulement à ce niveau).
    Et si jamais c'était faux (biais statistique, biais lié à une plus grande déclaration ou investigation près des centrales, etc...), vu comment les médias reprennent le truc, un démentis ne passera jamais, et restera seulement le côté "sensationnel"...
    J'avoue que je me demande qui a un intérêt dans cette histoire.
    K
    PS: je ne dis pas que je rejette cette étude, mais j'aimerais en savoir plus avant de conclure quoi que ce soit
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    Ryuujin

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Ce qui m'inquiète dans l'histoire, c'est que tout le monde en parle, alors qu'il semblerait que personne n'a en fait lu cette étude, vu qu'elle semble introuvable...

  14. #11
    kinette

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Oui, effectivement, j'ai beau chercher, je trouve pas le truc d'origine.
    Pour cceux qui s'intéressent à l'épidémiologie, j'ai par contre trouvé cette belle étude d'un cas de leucémies groupées (non élucidé, mais la façon dont l'enquête a été menée, de façon très sérieuse, est intéressante)
    http://ifr69.vjf.inserm.fr/u754/docs...tvincennes.pdf

    J'aimerais pouvoir lire quelque chose de similaire pour cette histoire allemande.
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Elle doit être en ligne quelque part sur ce site (Bundesministerium für Umwelt, Naturschutz und Reaktorsicherheit )...Mais où ? :

    Gabriel lässt Studie zur Krebserkrankung von Kindern in der Nähe von Atomkraftwerken überprüfen
    http://www.bmu.de/pressemitteilungen...n/pm/40564.php
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  16. #13
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Littérature sur ce thème (je n'ai toujours pas trouvé l'étude en question) :

    1. Kaletsch U, Meinert R, Miesner A, Hoisl M, Kaatsch P, Michaelis J. Epidemiologische Studien zum Auftreten von Leukämieerkrankungen in Deutschland. IMSD-Technischer Bericht, Juli 1997

    2. Körblein A, Hoffmann W. Childhood Cancer in the Vicinity of German Nuclear Power Plants. Medicine & Global Survival, August 1999, Vol.6: 18-23

    3. Van Santen F, Irl C, Grosche B, Schötzau A. Untersuchungen zur Häufigkeit kindlicher bösartiger Neubildungen und angeborener Fehlbildungen in der Umgebung bayerischer kerntechnischer Anlagen. BfS-Bericht vom November 1995

    4. Van Santen F, Grosche B, Schoetzau A, Irl C, Brachner A. Morbidität und Mortalität infolge bösartiger Neubildungen in Bayern. BfS-Bericht, Oktober 1995

    5. Körblein A. Krebsrate bei Kindern im Umkreis bayerischer Kernkraftwerke. Umweltnachrichten 91/2001: 26-28

    6. Jahraus H, Grosche B. Fortschreibung des Berichts Inzidenz und Mortalität bösartiger Neubildungen in Bayern. BfS-Bericht vom Juni 2001
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  17. #14
    Démostène

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Salut,
    Sans doute trop récent, la nouvelle ne se retrouve pas dans la version anglaise du site...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  18. #15
    Tilleul

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Parce que ça ne m'étonnerait pas du tout que les zones des centrales nucléaires allemandes (principalement à l'Est) ne soient pas réparties si aléatoirement, plus précisément correspondent à des zones où on retrouve des industries chimiques, etc... il faudrait aussi contrôler par le niveau socio-économique...
    Je me suis dit exactement la même chose en entendant parler de cette étude... Vu que personne ne veut d'une centrale nucléaire à coté de chez soit, il doit y avoir plus de chances que les décideurs les aient installés là où les protestations seront les moins problématiques : près des endroits pollués et chez les pauvres avec toutes les conséquences sanitaires que ça implique.

    D'autre part, est-il besoin de rappeler que les Allemands ont pas mal d'intérêts économiques dans le développement des "énergies renouvelables"?
    D'un complot à l'autre... L'Allemagne a aussi pas mal d'intérêts économique dans le développement des "énergies atomiques".

  19. #16
    ObjectifTerre

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    D'un complot à l'autre... L'Allemagne a aussi pas mal d'intérêts économique dans le développement des "énergies atomiques".
    Oui, la corrélation a été établie dès 1997 en Allemagne. Il aura fallu attendre 10 ans pour que l'Office Fédéral de RadioProtection fasse écho de ces résultats.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  20. #17
    kinette

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    D'un complot à l'autre... L'Allemagne a aussi pas mal d'intérêts économique dans le développement des "énergies atomiques".
    Hello,
    J'ai pas parlé de "complot". D'ailleurs je vois mal comment on pourrait appeler "complot" la diffusion un peu précipité d'une info allant dans le sens qui arrange.
    Quand au développement du nucléaire: sincèrement, je ne pense pas du tout que l'Allemagne souhaite prendre cette direction...
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #18
    ingalss

    Unhappy Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Dailleurs selon LeMonde d'autres études semble confirmer

    "Une corrélation statistique a pourtant été établie pour des sites nucléaires particuliers. En Angleterre, un doublement du risque de leucémie a été mis en évidence chez les enfants des employés de l'usine de retraitement de Sellafield.

    En France, une incidence 6 fois supérieure à la "norme" a été observée, chez les enfants de 5 à 9 ans, dans un rayon de 10 km autour de l'usine de retraitement de La Hague (Manche)."

    Article complet là : http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-988411,0.html

    Enfin là c'est des usines de retraitements

  22. #19
    dédé29

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par ingalss Voir le message
    En France, une incidence 6 fois supérieure à la "norme" a été observée, chez les enfants de 5 à 9 ans, dans un rayon de 10 km autour de l'usine de retraitement de La Hague (Manche)."

    Article complet là : http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-988411,0.html

    Enfin là c'est des usines de retraitements
    Cette affaire est un bon exemple de ce que peut faire apparaitre une étude épidémiologique ( sur laquelle je ne porte pas de jugements par manque de compétences dans ce domaine ) mais l'analyse effectuée par un groupe d'experts (dont j'ai fait parti ) a montré que les installations nucléaires étaient hors cause ( on était en dehors des ordres de grandeur recherchés ),l'irradiation naturelle probablement pas ,pour le reste (médical ,etc ) à rechercher ...
    Voir le rapport d'experts et en particulier les avis des experts etrangers tout-à-fait libres des influences pro ou anti nucléaires :
    http://www.irsn.org/document/site_1/...e_francais.pdf
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  23. #20
    dubdub

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Voir le rapport d'experts et en particulier les avis des experts etrangers tout-à-fait libres des influences pro ou anti nucléaires
    Sans vouloir mettre en doute la compétence des scientifiques qui travaillent dans cet établissement, à un rapport publié par l'IRSN, je préférerais un rapport indépendant publié par la CRIIRAD...

  24. #21
    Garlik

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Il y a quand meme deux ou trois petites choses qui me genent dans ces etudes qui tendent a demontrer un risque sanitaire pour les populations a proximite des centrales nucleaires ;

    Pour ce qui concerne celle qui est a l'origine de ce post, elle est tout simplement introuvable, ce qui coupe court a toute tentative de critique scientifique de cette etude. Cependant, les ecrits des journalistes peuvent nous eclairer et en particulier ceci, tire de l'article du monde :

    Ces résultats retiennent d'autant plus l'attention qu'ils tranchent avec la plupart des enquêtes déjà menées, dans plusieurs pays, sur ce sujet.
    Dans ces conditions, pourquoi accorder plus de credit a l'etude en question, plutot qu'aux autres qui tendent a demontrer le contraire ? Surtout dans le contexte particulier de l'Allemagne qui s'est engage dans la voie de la sortie du nucleaire.

    Les etudes portent souvent sur des cas repertories en faible nombre. Ainsi, le rapport de l'IRSN (mettons de cote le fait qu'il conclut qu'on ne peut pas attribuer ces cas a la presence proche d'une centrale) se penche sur les cas de leucemie surnumeraires dans le canton de Beaumont-Hague entre 1978 et 1992 et tente d'en trouver les raisons. La phrase precedente est purement qualitative et tend a faire peur, puisqu'elle sous-tend une mortalite par leucemie plus forte a proximite des centrales nucleaires.

    D'un point de vue quantitatif, c'est autre chose : cette "sur-representation" de cas de leucemie correspond en fait a...4 cas en 14 ans (contre 1,2 attendus). D'un point de vue statistique, je ne connais personne qui se risquerait a affirmer qu'il existe un danger reel lorsque le nombre de cas repertorie n'est que de 4 personnes. N'oublions pas que les 1,2 cas attendus sont une simple projection d'une moyenne nationnale, rapportee a la population locale (faible par definition) et non ponderee par des facteurs sociologiques (age de la population, conditions sanitaires, de travail, habitat...). A une telle echelle, un seul cas surnumeraire correspondrait deja a un doublement du risque statistique ; il ne me semble pas pertinent de crier au loup sur de tels echantillons.

    La plupart des articles parlent de "correlations", ce qui signifie tout simplement que deux evenements sont concommitants. Dans l'esprit des foules, une correlation a tot fait de se tranformer en relation de cause a effet, ce qui reste a demontrer. Par exemple, dans un hopital, on peut observer une forte correlation demontree entre la presence de deux populations ; les medecins et les malades. Ca ne veut pas dire pour autant que les medecins sont a l'origine de l'etat de sante des malades presents dans ces etablissements.

    En matiere de cancer, enfin, il est toujours tres delicat de definir une cause initiale a l'apparition de la maladie : rien ne distingue une leucemie d'origine virale d'une autre d'origine radioactive. Dans ces conditions, la recherche des causes ne pourra se faire que par analyse des conditions environnementales des patients. En clair, en l'absence de mesures de radioactivite superieure a la moyenne dans l'environnement des malades, il est impossible de conclure a la cause radioactive d'une telle maladie. L'etude intiale ne semble pas integrer ce facteur, se contentant de relever une correlation ce qui me semble un peu court.

  25. #22
    Quisit

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    je préférerais un rapport indépendant publié par la CRIIRAD...
    Parceque la CRIIRAD est indépendante des lobbyes anti-nucléaire ?
    je pense que la vérité est dans une analyse bien menée, et se situe probablement entre les deux organismes

  26. #23
    triban

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Bonjour

    J'ai trouvé un site qui a trouvé ceci pour accéder au rapport

    Voici le lien pour lire le rapport allemand sur les leucémies.
    Le rapport a plus de 300 pages et il est écrit en langue allemande.
    Mais la conclusion (Zusammenfassung) a été traduite en anglais (7 pages).

    http://www.bfs.de/de/bfs/druck/Ufoplan/4334_KIKK.html
    puis cliquer sur Zusammenfassung (0,8 MB)
    Vous aurez accès aux deux versions: en allemand et en anglais.

  27. #24
    Garlik

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Je viens de lire le resume de l'etude et les conclusions me laissent perplexe. Histoire de caler les choses, voici reproduite ici cette conclusion :

    The present study confirms that in Germany there is a correlation between the distance of the home from the nearest NPP at the time of diagnosis and the risk of developing cancer (or leukaemia) before the 5th birthday. This study is not able to state which biological risk factors could explain this relationship. Exposure to ionising radiation was not measured nor modelled. Although previous results could be reproduced by the current study, the present status of radiobiological and epidemiological knowledge does not, as a rule, allow the conclusion that the ionising radiation emitted by German NPPs during normal operation is the cause. This study can not conclusively clarify whether confounders, selection or random influences play a role in the distance trend observed.
    En francais bien de chez nous :

    La presente etude confirme que, en Allemagne, il y a une correlation entre la distance entre son habitation et la plus proche centrale nucleaire au moment du diagnostic, et le risque de developper un cancer (ou une leucemie) avant l'age de 5 ans. Cette etude n'est pas en mesure de statuer quant aux facteurs de risques biologique susceptible d'expliquer cette relation. L'exposition aux rayonnement ionisant n'a ete ni mesuree ni modelisee. Bien que de precedents resultats ont pu etre reproduit dans cette etude, l'etat des connaissance en matiere radiobiologique et epidemiologique ne permet pas de conclure que les radiations ionisantes enmises par les centrales allemandes en fonctionnement normal en soient la cause. Cette etude ne peut pas clarifier de maniere satisfaisante si les variables et les selections retenues ou les influences externes ont pu jouer un role dans la tendance de distance observee.
    En clair : on etablit une correlation mais on est incapable d'expliquer les causes de cette correlation. Genant pour un rapport utilisé pour mettre en cause les dangers sanitaires des centrales nucleaires. D'autant qu'aucune mesure de radioactivite n'a ete effectuee. Moi ce que j'aurais voulu savoir, c'est la cause de ces cas surnumeraires, quelle que soit leur origine. L'etude cible tres nettement la proximite a une centrale nucleaire comme facteur correlant ; la moindre demarche scientifique honnete aurait ete de tenter de mettre en evidence une relation de cause a effet entre ces deux observations, sinon en procedant a des mesures, au moins en modelisant l'exposition aux radiations. il n'en est rien.

    Enfin, la derniere phrase est un aveu methodologique...interressant, puisqu'on y affirme qu'on ne sait pas si les conditions de l'etude (notamment le choix des cas observes) ont pu affecter le resultat. Alors que la methodologie employee devrait precisement ecarter toute influence des conditions experimentales sur le resultat, on nous dit qu'on ne sait pas si c'est le cas. Un comble.

    Bref, perplexe j'etais, perplexe je reste...

  28. #25
    dubdub

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Parce que la CRIIRAD est indépendante des lobbyes anti-nucléaire ?
    Sans vouloir polémiquer (c'est d'ailleurs hors sujet), je pense que la CRIIRAD est probablement plus indépendante des lobbyes anti-nucléaire que l'IRSIN (ex ScPRI, ex OPRI) des lobbyes pro-nucléaires... C'est quand même eux qui voyaient le nuage longer les frontières en 1986...

  29. #26
    Ryuujin

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Encore ce vieux hoax...
    Nop, c'est une présentatrice TV...

    En attendant, le CRIIRAD n'est pas un institut de recherche, mais une association militante.

    Où sont les études épidémio publiées par le CRIIRAD ? quel journal ?

  30. #27
    kinette

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par dubdub Voir le message
    Sans vouloir polémiquer (c'est d'ailleurs hors sujet), je pense que la CRIIRAD est probablement plus indépendante des lobbyes anti-nucléaire que l'IRSIN (ex ScPRI, ex OPRI) des lobbyes pro-nucléaires... C'est quand même eux qui voyaient le nuage longer les frontières en 1986...
    Bonjour,
    Il faut voir qui a mené les études. Si ce sont des études menées par l'INSERM (cf. celle citée) ou l'INVS, je ne vois pas en quoi on peut douter des résultats.
    Évidemment si c'est un groupe militant ou un organisme d'état lié au nucléaire, c'est plus difficile (mais généralement dans ce genre de cas, il y a un organisme commanditaire, qui paye des scientifiques d'autres organismes pour faire la recherche...).
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  31. #28
    dédé29

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Citation Envoyé par dubdub Voir le message
    Sans vouloir mettre en doute la compétence des scientifiques qui travaillent dans cet établissement, à un rapport publié par l'IRSN, je préférerais un rapport indépendant publié par la CRIIRAD...
    La CRIIRAD est une association qui posséde d'un laboratoire de mesures radioactives pour certains isotopes et une bonne compétence technique pour ces domaines ; en revanche elle ne disposait ,lors de cette étude ,d'aucun logiciel de reconstitution des doses à partir des rejets ,des conditions de dispersion ,des habitudes de vie et alimentaires des "groupes critiques " ,etc... .Il faut bien dire que ces domaines sont complexes et difficiles à appréhender pour des non spécialistes;seuls les exploitants et l' IPSN disposaient de ces outils qui ont été présentés et discutés par les différents sous-groupes .En outre ,on ne peut pas dire que l'IPSN ne soit pas indépendant ! De plus les experts étrangers ainsi que d'autres associations "indépendantes"(ACRO ) étaient présents .La CRIIRAD a été partie prenante dans certains domaines ,mais était incapable de réaliser seule une telle étude .
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  32. #29
    dperez

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Peut-être va-t-on crier au complot encore une fois ?
    http://www.youtube.com/watch?v=HfLOPSIrov8

  33. #30
    Yoghourt

    Re : Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléai

    Plutôt se gausser des mesures en "coups par seconde"... A part ça, c'est ce qu'on appelle en théorie de l'information de la compression avec perte
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Concernant les centrales nucléaires
    Par Mistick dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/01/2013, 13h22
  2. Centrales nucléaires, combustibles?
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/01/2013, 11h57
  3. centrales nucléaires françaises, un risque pour l'avenir?
    Par Marie248 dans le forum La radioactivité
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/10/2007, 09h01
  4. Les centrales nucléaires déversent de l’eau chaude non conforme dans les rivières
    Par christ dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 95
    Dernier message: 12/08/2006, 21h52
  5. Chine : une eau colorée qui augmente les risques de cancer
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/03/2006, 16h05