Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

[Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique



  1. #1
    ABN84

    [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique


    ------

    Bonjour,
    Un moteur diesel reste une vulgaire machine à vapeur en plus sophistiqué, machine dont on connait les limites et qui date de plus d'un siècle. comment ça se fait que depuis le temps personne ne soit arrivé à proposer un produit de rupture. oui y a des "innovation" qui nous permettent à chaque fois de gagner des fempto pourcent de rendement mais il s'ajit d'optimisation d'un systeme troooooop vieux mais pas d'un produit de rupture. Why? On n'est pas si con que ça quand meme

    -----
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  2. Publicité
  3. #2
    whoami

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Bonjour,

    Puisque ça te paraît si simple, pourquoi ne proposes-tu pas une nouvelle technologie toi-même ?

  4. #3
    ABN84

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    ai je dit que c'etait facile? Je m'etonne c'est tout. et puis pourquoi ce ton sarcastique? la question est legitime trouve. les produits de rupture se sont succedés dans d'autres domaines mais pas celui là
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  5. #4
    wizz

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    bonjour

    D'un langage populiste, ça dirait à peu près ceci "c'est à cause du complot entre les politiciens, les pétroliers et les industriels qui ont tout fait pour étouffer toute nouvelle technologie, pour pouvoir amortir leur investissement dans les moteurs diesel, au détriment de notre santé, blablabla..."

    Mais en étant plus terre à terre, il suffit d'observer les gens. Ils font 10 fois le tour des concessionnaires pour pinailler à "100€" près sur une voiture de 12000€. Quant aux avantages de tel modèle, il n'est pas forcement compris par le consommateur. Il dit souvent ceci "quoi? 1000€ plus cher pour une économie à peine de 0.2L/100km..."

    Une nouvelle technologie (sans que cela soit forcement dans l'automobile), ça demande des recherches, donc un cout dont quelqu'un devra supporter
    La recherche sera longue, donc l'industriel n'aura pas forcement assez de moyens propres pour suporter à lui seul ce cout pendant cette période
    Le consommateur ne veut pas supporter les inconvénients d'une future technologie pas encore mature et encore chère (ce que j'appelle des beta testeur acheteur). Il faut que ça ne lui coute pas plus cher, que ce soit pleinement opérationnel, sans contraintes d'utilisation, etc....
    Le consommateur ne veut pas voir ses impots augmenter (qui indirectement sert à subventionner cet industriel pour ses recherches)
    Et...le prix du pétrole n'est pas encore assez cher pour pousserles gens à changer de mentalité

    Donc on reste en mazout...

    http://forums.futura-sciences.com/en...r-un-ve-6.html

  6. #5
    ABN84

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Donc on reste en mazout...
    pas de soucis, mais n'y a-t-il pas un moyen plus efficace d'exploiter le mazout qu'en l'inflamant pour pousser des pistons à tour de role?
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    On peut l'enflammer, et s'en servir pour pousser des aubes de turbines, mais ça fait gagner en puissance massique, pas en rendement.
    Les lois de la thermodynamique et les propriétés des matériaux étant ce qu'elles sont, il n'y a pas de "rupture" à espérer; juste des améliorations incrémentales des technologies.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. Publicité
  10. #7
    wizz

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    pas de soucis, mais n'y a-t-il pas un moyen plus efficace d'exploiter le mazout qu'en l'inflamant pour pousser des pistons à tour de role?
    bien sûr qu'il en existe
    il suffit de développer puis maitriser la technologie de l'anti-mazout, qui en réagissant avec le mazout, produira une fantastique quantité d'énergie pure

  11. #8
    f6bes

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Bjr à tous,
    Citroen a innové, mais le marché n'as pas suivi.
    Ils ont arrété la production (toujours ce lobby "pétrole" )
    http://www.voitureapedale.com/2cv04c.jpg
    A+

  12. #9
    richard 31

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    bonjour,
    dire qu'un moteur diesel n'a pas évolué ce n'est pas un peu exagéré?? ,
    que dire du turbo?
    que dire des moteurs haute pression? (rampe commune et autres) plus puissants, plus silencieux, plus économiques en consommation,
    ce n'est pas une évolution???
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  13. #10
    ABN84

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Bonjour,
    ce n'est pas une évolution???
    si c'est une evolution mais ce n'est pas une rupture
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  14. #11
    richard 31

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    re,
    que chercher d'autre??
    la turbine c'est fait (c'est pas top)
    le moteur wankel (c'est pas top)
    reste ce qui est en cours le VE, en pleine recherche d'optimisation,
    on vas pas parler du pantone tout de même????
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  15. #12
    polo974

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    1. La machine à vapeur n'a rien de vulgaire! Ce qui est "vulgaire", c'est la consommation des ressources fossiles.
    2. La production d'énergie mécanique suivant le principe thermodynamique a ses limites, on est sur l'asymptote, donc un quart de poil de % ça se mérite.
    3. La rupture, c'est l'abandon au moins partiel du cycle thermodynamique pour autre chose genre pile à combustible.
    4. La rupture, c'est la réduction drastique de nos besoin d'énergie, mais ce n'est pas tout à fait le sujet.

    A part ça, la mécanique, ce n'est pas seulement le moteur, il y aplein d'autres domaines qui eux, ont largement évolués par l'apparition de nouveaux matériaux, de nouveaux alliages (mieux maitrisés), ...

    Et puis, quand il y a rupture en mécanique...

  16. Publicité
  17. #13
    bresch

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    bonjour étant un utilisateur béta de mon véhicule diesel,
    je me permet de vous signaler que notre premier soucis pour ma part,
    est de me déplacer en polluant moins........

    carburant à l'éthanol à 10%, nul trop cher et casse moteur puisque trop sec.
    VE ok mais trop cher pour le citoyen moyen que je suis
    reste le motru à hydrogéne mais un peu risqué

    Alors où en étes vous les chercheurs ??????

  18. #14
    wizz

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    je me permet de vous signaler que notre premier soucis pour ma part,
    est de me déplacer en polluant moins........
    peut être qu'il n'y a pas de solution à ta demande

    peut être que LA solution est de polluer moins en....se déplaçant moins

  19. #15
    verdifre

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    bonsoir,
    des ruptures il n'y en a peut etre pas de franches, mais des grosses évolutions surement.
    Je crois que dans beaucoup de cas on ne peut plus parler de mécanique, mais d'un ensemble mécanique actionneurs et commande.
    paradoxalement la mecanique tend à se simplifier, moins de reducteurs, plus de commande directes, beaucoup plus d'actionneurs et beaucoup moins de transmitions. Par contre une mecanique beaucoup plus poussée. pour les moteurs on parle de suprimer les arbres à came et de commander les soupapes directement par exemple. ( c'est pas fait mais on travaille dessus)
    Les puissances de calcul permettent de gerer des architectures //
    La mécanique theorique avance aussi pas mal (voir par exemple les travaux de tadd McGeer sur les marcheurs passif ou les travaux de JP Merlet)
    Tu peux rajouter la dessus des champs completement nouveaux en nanomécanique et des materiaux qui évoluent trés vite.
    La seule vraie revolution actuellement c'est que l'on ne peut plus considerer une machine uniquement sous l'aspect mécanique, la partie commande "non mécanique" est l'autre aspect important.
    L'evolution telle que je la voie, c'est de plus en plus d'effecteurs en prise directe sur les actionneurs, de moins en moins de transmition de puissance. Et , les capacité de calcul aidant, une diminution des liaisons glissieres pour revenir à des liaisons pivot (un travail en coordonées polaires plutot que cartésiennes)
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  20. #16
    polo974

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    .... Et , les capacité de calcul aidant, une diminution des liaisons glissieres pour revenir à des liaisons pivot (un travail en coordonnées polaires plutôt que cartésiennes)
    fred
    Sauf sur les voitures, où on met des portes coulissantes à toutes les sauces.

    Bon c'est mieux que les portes de J7 (pour ceux qui s'en souviennent), mais c'est plus cher qu'une charnière.

  21. #17
    michel dhieux

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Citation Envoyé par einstein Voir le message
    Bonjour,
    Un moteur diesel reste une vulgaire machine à vapeur en plus sophistiqué, machine dont on connait les limites et qui date de plus d'un siècle. comment ça se fait que depuis le temps personne ne soit arrivé à proposer un produit de rupture. oui y a des "innovation" qui nous permettent à chaque fois de gagner des fempto pourcent de rendement mais il s'ajit d'optimisation d'un systeme troooooop vieux mais pas d'un produit de rupture. Why? On n'est pas si con que ça quand meme
    bonjour
    comme tu dis ,les innovations il y en a eu ,et il y en aura encore,même forcé ,car les constructeurs doivent s'aligner devant l'euro 5 en janvier 2011, il y a des constructeurs qui disent qu'ils n'y arriverons pas ......et vu les différences entre l'euro 3 et 5 cela ne m'étonne pas .
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Norme_e...A9mission_Euro
    le système dont tu parle ,(archaïque ) date du 15 ieme siècle ,du moins le piston
    quand a la bielle/ manivelle c'est plus récent et a été amélioré de nombreuses fois ..... mais on ne change pas les choses qui "marchent".
    si l'on prend le début du feu pour l'homme ,il y a eu ,le silex, les morceaux de bois qu'ils frottaient l'un sur l'autre , la mèche et alcool etc,etc
    il y a eu des centaines d'années ....et je doute que l'on voient maintenant une évolution totalement innovante de ce produit (briquet actuel ).cela fonctionne bien et même très bien , on en reste là. (pourquoi changer les choses qui marchent)
    maintenant a partir de ce concept archaïque et plutôt fonctionnel (piston bielle manivelle) et malgré les 40 brevets et plus ,de moteurs thermiques ,rotatifs ,a pistons axiaux ,et radiaux ....
    on peut améliorer notre moteur piston bielle manivelle ,
    en n'excluant pas la haute pression d'injection et autres ....

    dans ce qui suit il y a toujours le mot variable :
    la distribution variable.
    http://www.automobile-sportive.com/t...stribution.php
    AVEC en plus la levée variable
    voir "distribution camless électropneumatique Cargine
    http://www.auto-innovations.com/site...bVariable.html

    le rapport volumétrique variable
    http://www.mce-5.com/

    et enfin ,
    la cylindrée variable (variation plutôt indirecte ,par suppression de cylindres , la vrai variation de cylindrée du maxi jusqu'à l'annulation serait une véritable innovation )
    http://www.chryslercanada.ca/fr/tech_hemimds.php
    on pourrait appeler tout cela de l'innovation sur de l'archaïque
    cordialement
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  22. #18
    polo974

    Re : [Débat]Y a pas ou peu de rupture en mecanique

    Quand on voit sur quoi ils font de la cylindrée variable...:
    Le système de cylindrée variable de Dodge alterne de manière imperceptible entre le mode 4 cylindres, gage de souplesse et d'économie de carburant lorsque les besoins en puissance sont réduits, et le mode V8 lorsque le conducteur sollicite pleinement le moteur HEMI de 5,7 L.
    C'est sur des monstres!

    Même en cylindrée "réduite", c'est 2 fois la cylindrée d'une citadine européenne!!!

    20l/100 urbain mais comme ça suffisait pas ils l'ont passé en 6L et donc 21l/100,
    soit "seulement" 330gr CO2 par km...

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Mecanique de la rupture: K1c pour acier 316L ?
    Par nonopioc dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/01/2009, 01h01
  2. mecanique de la rupture
    Par Vsamsara dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2008, 22h04
  3. Homéopathie : debat clos ou pas encore ?
    Par ABN84 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2008, 19h02
  4. un peu de mécanique
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/07/2004, 16h40
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.