Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie




  1. #1
    a_fond_la_science

    application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    BONJOURS

    est ce que vous connaitriez une application industriel qui recquiert l'utilisation d'appareil de calcul d'impédance caractéristique de materiaux? (notament les metaux)

    NB: le systeme de calcul d'impédance caractéristique utilise les ondes electromagnetiques

    merci d'avance

    NB: désolé si je fais des maladresse mais n'hésitez pas a me mp.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    Bjr à toi,
    Hum quel calcul d'IMPEDANCE CARACTERISTIQUE veux tu faire sur des "matériaux" ?
    Ta question n'a pas de sens.
    On calcule l'impédance caractéristique des LIGNES de TRANSMISSIONS (et on les mesure éventuellement).
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    Tropique

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    Pour des matériaux diélectriques, je veux bien admettre que l'on définisse une impédance caractéristique de façon analogue à celle du vide, mais dans des métaux, qui sont conducteurs, je ne vois pas trop ce que va valoir . Une valeur proche de l'infini et complexe?
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.


  5. #4
    a_fond_la_science

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    en fait mon systeme se présente ainsi:

    Grace a un guide d'onde on envoye des ondes electromagnetiques sur une surface plane.
    Ainsi le guide d'onde est fermé par cette surface (en bout de guide) et on observe des ondes stationnaires a l'interieur de ce guide.
    Par l'interpretation et l'analyse de cette onde stationnaire on peut déduire le déphasage induit par cette surface ainsi que l'impédance caractéristique du materiaux.
    En claire, avec une explication "avec les mains", cette impédance caractérise le taux de reflection, transmition de l'onde electromagnétique envoyée sur la surface.

    J'ai déjà fait des petites recherches et j'ai trouvé une application:
    -détermination de l'impédance caractéristique de pistes de circuits imprimés par réflectométrie.

    Et je fait appelle a vous pour que vous me donniez des idées pour d'autres d'applications industrielles.

    merci

  6. #5
    a_fond_la_science

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    je me permets de relancer...
    Dernière modification par a_fond_la_science ; 21/01/2010 à 19h23. Motif: orth

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    Citation Envoyé par a_fond_la_science Voir le message
    je me permets de relancer...
    Tu as raison....

    Mais je ne crois pas trop à la mesure d'impédance de pistes de PCB par cette méthode, pour nombre de raisons: il faudrait de la sélectivité, ne prendre qu'une seule piste parmi toutes celles qui sont au fond du guide d'onde, or il n'est pas possible de réduire à volonté la taille du guide d'onde sans changer (augmenter) la fréquence.

    Il faudrait être sûr d'injecter l'onde au début de la piste: p.ex., au milieu d'une piste longue, on verrait Zc/2.

    Et surtout, les modes qui vont être couplés par le guide d'onde perpendiculaire au PCB ne vont pas être ceux de la propagation dans le plan du PCB, sauf cas particuliers.

    Par contre, je verrais bien ce système pour l'évaluation d'échantillons dans le domaine alimentaire p.ex.: teneur en eau, en graisses, en électrolytes, et probablement des mesures encore bien plus fines.
    Ou pour tester des bois, des ciments, des minerais, etc.
    Peut-être aussi pour évaluer la pureté d'une eau, d'un solvant, l'usure d'une huile de moteur....
    Il faut réfléchir, tester...

    Il y aura peut-être d'autres idées.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. #7
    a_fond_la_science

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    ton idée d'évaluation de pureté d'un materiau est excellente!!!
    je vais faire des experiences sur des metaux et voir quelle prescision on peut en retirer avec ce procédé.

    merci je vous tiens au courant.

  10. Publicité
  11. #8
    Tropique

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    Avec des métaux purs et massifs, ça va être difficile: le taux de réflection va varier entre 99% et 99.9%, et c'est dans ce petit pourcent que tu devras faire toute la discrimination.
    Et puis, la technique d'analyse par courants de Foucault (eddy current inspection) fait ça très bien, avec la profondeur de pénétration que l'on souhaite, et des moyens vieillots, économiques, low-tech et éprouvés. Une combinaison qui sera difficile à battre.
    Mieux vaut utiliser les spécificités de ton système pour des matériaux plus difficilement accessibles aux autres techniques.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  12. #9
    a_fond_la_science

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    est ce que tu pourrais me parler un peu plus de la technique d'analyse par courants de Foucault (eddy current inspection) s'il te plaît?

    sinon vu que la technique dont je vous ai parlée marche par calcul d'impédance, et quil y a un changement d'impédance entre 1 metau pure et un metau moins pur, je pense que cette technique permetrai de faire la differance entre un metal pur et ce meme metal avec 10% d'impurté sans probleme, apres les experiences me permetrons de vous dire si on peu affiner...

    est ce que ta technique avec les courants de foucault permet d'eviter le contact avec le materiau a tester?

  13. #10
    Tropique

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    On trouve facilement des infos sur les méthodes test par courants de Foucault: dans les références de l'article, il y a quelques liens pour commencer:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Eddy-current_testing
    Pour tester des métaux, je ne crois pas que ta méthode sera avantageuse: les variations de conductivité vont essentiellement se traduire par une variation de niveau (très faible) de l'onde réfléchie, pas de la phase. Il n'y aura pas de signature caractéristique, et les différences de niveau vont facilement être noyées dans les erreurs de positionnement, qui auront une influence bien plus grande.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  14. #11
    a_fond_la_science

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    mais le probleme, je le vois venir c'est que pour les materiaux non conducteur, on ne peut pas definir d'impédance caractéristique.
    Et c'est sur ce parametre quantifiable que repose essanciellement mon etude.

    alors il me faudrait trouver une autre application industrielle mais je preferais gratter un peu ton idée qui me parait genialisime a propose du calcul de pureté.

  15. #12
    Tropique

    Re : application industriel du calcul d'impédance caractéristique par réflectométrie

    Citation Envoyé par a_fond_la_science Voir le message
    mais le probleme, je le vois venir c'est que pour les materiaux non conducteur, on ne peut pas definir d'impédance caractéristique.
    C'est justement le contraire: l'impédance caractéristique d'un matériau vaut
    La conductivité n'a rien à voir dans cette formule, et s'il faut l'introduire, elle va compliquer les choses et faire dépendre le résultat de la fréquence
    Et c'est sur ce parametre quantifiable que repose essanciellement mon etude.
    L'impédance caractéristique des matériaux isolants ou similaires est parfaitement quantifiable, et même plus facilement que la conductivité des métaux: elle est comparable à celle du vide, de 377ohms, ce qui donne des niveaux de réflection mesurables sans trop de problèmes, alors qu'avec des conducteurs, on est plusieurs ordres de magnitude en-dessous, ce qui exige une finesse de discrimination bien plus grande.
    C'est pour cette raison que j'ai suggéré ce genre de matériaux. Des matériaux granulaires ou hétérogènes, une dispersion de particules conductrices dans une matrice isolante seraient aussi de bons candidats.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Application caractéristique
    Par Sam* dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 26
    Dernier message: 09/08/2010, 15h13
  2. calcul transfo d'impedance HF
    Par JOTH dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/12/2009, 12h56
  3. calcul d'impédance de sortie
    Par Return dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/06/2009, 15h05
  4. Calcul d'impédance equivalente
    Par Savidan dans le forum Électronique
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/10/2006, 20h24
  5. problèmes de calcul d'impédance
    Par NGUEOU Gérard dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/03/2006, 23h14