Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 74

sur la piste de l'energie libre



  1. #1
    Ryback08
    salut tout le monde !

    je suis tombé sur un site, il vaut le cout d'oeil !

    http://quanthomme.free.fr/index.html

    c'est sur la recherche des energie.... moteur a eau, bingofuel, principe de pantone. vous aller pas etre decu

    les lien direct qui valent le cout d'oeil
    http://quanthomme.free.fr/jlnlabs/bingofuel/pmcjln.htm ( une tondeuse a 25%esence, 75 %eau !, principe de pantone, ca marche !)
    http://jlnlabs.imars.com/lifters/ un truc qui vole ! etonnant !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Chris77
    Mouais, un site qui propose des énergies libres farfelues et qui dénonce le complot des compagnies pétrolières...

  4. #3
    cedric
    Bonjour,

    Je suis nouveau sur ce forum mais je vais essayer aussi de participer!
    Je ne sais pas si l'exemple que je vais citer fat parti des energies libres (ou renouvelables). Cet exemple vient d'un reportage sur Arte :
    Le principe etant d'utiliser l'effet de serre, une immense cheminee au-milieu d'une vaste serre... La différence de température et de pression entre le bas (la serre) et le haut de la cheminée créant un vent violent, celui ci met en action des turbines...

    Pour les personnes interessées, ce projet a déjà été mis en place en Australie et voici un lien pour plus d'information http://labouledeneige.free.fr/articl...aire/lbdn.php3

  5. #4
    biganos
    Bonjour tout le monde,
    Effectivement Quanthome est un site intéressant que je visite assez souvent.
    Toutefois, la plupart des infos sont difficiles à vérifier d'autant que de nombreux liens n'aboutissent pas ( ou plus).
    Mais quand même, c'est un travail remarquable de collecte d'informations relatives à l'énergie libre, et tout en Français.
    Quel que soit l'état d'esprit avec lequel on aborde le sujet, on ne peut pas tout rejeter en bloc. Par exemple le site de Jean-Louis Naudin (partiellement en Français) semble tout à fait objectif. Je me suis d'ailleurs amusé à bricoler un SMOT, ça fonctionne sans problème, et c'est tout à fait logique, simplement on ne pense pas assez à des choses aussi simples.
    On peut également se poser la question de savoir pourquoi des laboratoires de recherche ne se penchent pas plus sur la question. On a bien l'impression que la question de l'énergie est présentée au public et puis … c'est tout. De temps en temps une pseudo découverte pour dire que tout n'est pas suspendu, et tout rentre dans l'ordre, comme si l'existant semblait convenir.
    Dans le meilleur des cas, les quelques tentatives basées sur des lois physiques connues (exemple le site proposé par cedric) ne risquent pas d'aboutir à un dérangement des scientifiques (ou de ceux qui les financent). Quel serait le risque pour un laboratoire d'essayer de reproduire les expériences décrites par exemple sur Quanthome. Très souvent lever un doute dans l'esprit du public, mais peut-être aussi mettre la main sur un phénomène encore inconnu. Même le grand Albert disait que l'expérimentation était le juge suprême.

  6. #5
    Tesla
    Bon ce site plus haut semble interessant à première vue car ce qui est annoncé est en grande partie révolutionnaire...
    Malheureusement ce site exploite la vague mvt perpétuels et autres trucs improbables (parfois même on reparle d'ether! )...C'est une sorte de site de sciences "underground".
    Même si les textes sont bien fait et les schemas alléchant ,tout ce qui est expliqué n'a jamais pu être reproduit par qui que ce soit.
    Par contre le système lié par Cédric doit être fonctionnel mais peut être trop couteux à mettre en place ou d'un rendement trop faible.

    Ce qui est dangereux sur certain site c'est le mélange de trucs scientifiques prouvés et d'autres bcp moins ou pas du tout.

    Gaffe à ne pas tomber dans le panneau mais aussi c'est à chacun de se batir une opignon.

    @+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jololo
    oui cest comme le moteur a air comprime
    cest underground....
    et ils veulent nous faire acheter des voitures electriques!!!!

  9. Publicité
  10. #7
    ROBERTO COELLO

    Lightbulb Re : sur la piste de l'energie libre

    Bonjour! Je travail depuis 7 ans dans des projets sur la énergie libre. Je aimerai savoir quel est votre point de vue sur mon invention LA ALTERNATEUR ELECTRIQUE AUTOPROPULSÉE ABRÈGE L’alternateur électrique une machine qui transforme l’énergie mécanique en électrique, cet appareil comporte un grand nombre de boucles de fils enroulés sur une armature fixée a un axe, actionné mécaniquement ce système pivoter dans un champ magnétique et induit une force électromagnétique. Les expériences prouvent qu’une force électromagnétique induit fait toujours apparaître un courant dont le champ magnétique s’oppose à la variation de flux magnétique. Dans la présente invention l’Alternateur Électrique Autopropulsé neutralise la force en opposition a la rotation du a la loi de Lenz, les boucles et champs magnétiques sont statique, deux disques blinde magnétiquement qui ont des fenêtres pour laisse passe le flux magnétique les deux disques sont place chaque côte des boucles en pivotant font apparaître une alternance magnétique, cette alternance induit une force électromagnétique sur les boucles. L’alternateur Électrique Autopropulsé produit plus d’énergie qui'l ne consume pas, ça permit de se propulser avec sa propre énergie.
    La présente invention se rapporte à un Alternateur Électrique autopropulsé. Les alternateurs connus sont des machines qui transforment l'énergie mécanique en énergie électrique, ils ont toujours besoin dune force mécanique extérieure (énergie) pour faire pivoter leur armature, un alternateur électrique comporte un grand nombre de fils enroulés sur une armature fixée à un axe. Actionné mécaniquement, ce système pivote dans un champ magnétique et induit une force électromagnétique dans les bobines en rotation. C'est ainsi qu'un alternateur produit du courant électrique. J'ai observé qu'un aimant peut réaliser une force sur un autre corps ferromagnétique, les deux corps restant statiques. J'ai expérimenté qu'on peut induire un courent électrique avec laide d'un alternateur magnétique sur une boucle, la boucle et le champ magnétique restent statiques. Cet alternateur magnétique a deux disques avec des ouvertures pour laisser passer le flux magnétique. Les ouvertures et les parties blinde magnétiquement doivent avoir la même grandeur. Les parties blinde magnétiquement empêchent le flux magnétique de passer. Les deux disques sont placés de chaque côté des boucles, les deux disques sont attachés à un axe. Les angles entre les boucles doivent être le même. Les parts blinde magnétiquement des disques sont faits d'un métal ou la perméabilité magnétique et très élevée par exemple :-métal. Les champs magnétiques (électro-aimant ou aimant permanent) sont placés face de chaque côté de boucles, ça veut dire, deux aimants pour chaque boucle, les champs magnétiques sont en opposition, les deux les pôles sud des aimants sont face aux boucles les deux le pôle Nord des aiment est face aux boucles. Les disques sont entre les aimants et les boucles, les disques restent libres pour pouvoir tourner. Les disques, les boucles et les aimants ne se touchent pas entre-eux tout en restant très proches. On fait tourner l*axe et en tournant, le flux magnétique commence à alterner sur les boucles, quand les disques souvent et se ferment sur les boucles, quand un côté est ouvert l'autre est fermé et vise-versa, ça induit une force électromagnétique sur les boucles. Une force électromagnétique induit fait toujours apparaître un courent dont les champs magnétiques s'opposent à la variation initiale de flux magnétique (loi de Lenz). Les deux forces magnétiques qui s'opposent se neutralisent sans affecter les rotations de l'alternateur magnétique, les disques ne sont pas attirés par les champs magnétiques parce que les lignes des champs magnétiques, en pénétrant dans une substance à perméabilité relative très élevée, s'alignent le long des ses parois et les lignes magnétiques ne sont pas parallèles pour s'attirer. De cette façon il peut produire beaucoup plus d'énergie qu'il n'en consomme. On ne peut pas appliquer la loi de la conservation de l'énergie dune façon traditionnelle, dû à ce que l'énergie magnétique qu'il y a dans aimants, est la source d'énergie qu'ont prend pour produire l'énergie électrique, on propulse l'alternateur avec un moteur électrique.

  11. #8
    claude27

    Re : sur la piste de l'energie libre

    J' ai pas pu lire jusqu' au bout, une véritable usine à gaz ! çà m' étonnerait que çà marche, sinon çà se saurait .

    claude27

  12. #9
    JPL

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Je aimerai savoir quel est votre point de vue sur mon invention
    Tu la veux ? Et bien je te la donne : tu nous sers un baratin aussi verbeux et confus qu'il est impossible d'analyser, mais qu'on peut résumer simplement "j'ai inventé le mouvement perpétuel et en plus il peut fournir de l'énergie".
    Une affirmation qui viole aussi grossièrement une loi physique connue depuis plusieurs siècles est une fumisterie. D'ailleurs il suffit de lire :

    l'énergie magnétique qu'il y a dans aimants, est la source d'énergie qu'ont prend pour produire l'énergie électrique
    pour savoir que tu ne comprends rien à la physique : il n'y a pas d'énergie dans un aimant.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    ROBERTO COELLO

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Bonjour! merci pour votre opinion sur mon Inventio sur la Alternateur Autopropulse.

  14. #11
    monnoliv

    Re : sur la piste de l'energie libre

    C'est sidérant ce que la rubrique technologie peut drainer comme guignoleries, si c'est ça la rubrique des ingénieurs...
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  15. #12
    ROBERTO COELLO

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par JPL
    Tu la veux ? Et bien je te la donne : tu nous sers un baratin aussi verbeux et confus qu'il est impossible d'analyser, mais qu'on peut résumer simplement "j'ai inventé le mouvement perpétuel et en plus il peut fournir de l'énergie".
    Une affirmation qui viole aussi grossièrement une loi physique connue depuis plusieurs siècles est une fumisterie. D'ailleurs il suffit de lire :


    pour savoir que tu ne comprends rien à la physique : il n'y a pas d'énergie dans un aimant.
    Bonjour ! Quand on parle de Energie on ne doit pas omette quand es que l’Energie se a manifesté pour la première foi, la matière est manifeste pour l’ Energie, et pour que Univers parvient à exister, la énergie doit être multiplie. Si ont doute que la énergie peux être multiplie ont peux douter que ont existe. On ne peux pas omettre que la Science a de Dogme que ne ont pas de Base solide pour perdure, j’ai mes Opinions dans tous les Sujets et ne sont pas toujours conforme a l’Opinion du Monde scientifique. De Chose que pour moi sont relativement facile pour autre peux être impossible. L’exemple plus facile pour illustre que la Energie peux être multiplier est dans la treizième Loi d’I. Newton.

  16. Publicité
  17. #13
    psd

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Allô un modérateur ? La secte des Energielibriens a encore frappé ! Si on ne veut pas mettre à mal la réputation de (relatif) sérieux de Futura Sciences, je crois qu'il va falloir agir...

    Pour le site Quanthomme et toutes les âneries qu'il contient, il faut se résigner à admettre qu'il y aura toujours des lecteurs suffisamment peu informés scientifiquement pour y trouver quelque intérêt. Un exemple : le "SMOT" du fameux (et fumeux) Jean-Louis Naudin cité par un intervenant. Evidemment que ça "marche", mais encore plus évident qu'il n'y a aucune création d'énergie là-dedans ! Seulement dès qu'on parle de champ magnétique les gens sont impressionnés et incapables d'analyser le problème... si la bille monte plus haut la deuxième fois, c'est tout simplement parce que l'expérimentateur lui a fourni plus d'énergie en la plaçant dans le champ des aimants. Tout ça pour montrer que l'expérimentateur peut fournir 0,424 mJ d'énergie supplémentaire sans s'en rendre compte : moi je dis chapeau !

    Ce qui est rigolo, c'est qu'on obtient le même effet (et même mieux) avec une catapulte à élastique à confitures, mais là bizarrement plus personne ne parle d'énergie libre. Etonnant non ?

    Enfin, pour la cheminée solaire, là bien sûr que ça marche, mais le rendement est très faible (1 à 2% au plus). L'avantage par rapport à d'autres centrales solaires c'est que ce n'est pas cher à construire. Le lien cité sur "la boule de neige" montre le prototype construit à Manzanares en Espagne et qui a fourni au mieux... 50 kW d'électricité et non 50 MW, comme c'est écrit et comme on le retrouve dans d'innombrables documents sur le web (c'est là qu'on mesure les effets pervers du copier-coller... ). Soit la puissance d'un moteur de petite voiture... Et la réalisation australienne n'existe toujours pas à ma connaissance.

  18. #14
    claude27

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par ROBERTO COELLO
    Bonjour ! Quand on parle de Energie on ne doit pas omette quand es que l’Energie se a manifesté pour la première foi, la matière est manifeste pour l’ Energie, et pour que Univers parvient à exister, la énergie doit être multiplie. Si ont doute que la énergie peux être multiplie ont peux douter que ont existe. On ne peux pas omettre que la Science a de Dogme que ne ont pas de Base solide pour perdure, j’ai mes Opinions dans tous les Sujets et ne sont pas toujours conforme a l’Opinion du Monde scientifique. De Chose que pour moi sont relativement facile pour autre peux être impossible. L’exemple plus facile pour illustre que la Energie peux être multiplier est dans la treizième Loi d’I. Newton.
    Moi, je serai pas forcément catégorique, j' ai un principe qui dit que en sortant 100 conneries, et en faisant le tri, il y a peut être quand même une chance qu' une trouve ou fasse germer une bonne idée. En effet, une idée farfelue peut , par association d' idées , faire germer une trouvaillle par ailleurs.
    Mais si tu veux qu' on essaie de comprendre tes idées farfelues, pour pouvoir les valider ou les invalider, et avoir déjà une chance, au moins , qu' on te lise jusqu' au bout, commence d' abord par apprendre à parler et à écrire en bon français.
    Moi si j' étais DRH d' une boite à qui tu envoies ton CV pour avoir un job, je mets la lettre au panier sans la lire ...

    Une opinion de vieux, peut être, mais dans toute société il y a des usages ou des conventions à respecter si on veut y faire sa place et être, sinon considéré, tout au moins écouté !

    claude27

  19. #15
    Narduccio

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par claude27
    Moi si j' étais DRH d' une boite à qui tu envoies ton CV pour avoir un job, je mets la lettre au panier sans la lire ...
    Une opinion de vieux, peut être,
    Non, il ne s'agit pas d'une opinion de vieux. Un DRH va te juger sur la forme de ta lettre. Souvent, il n'a pas les capacités pour juger le contenu technique (c'est d'autres en aval qui décideront pour ce point). Mais, il va se faire une idée sur ta capacité à mettre en cohérence tes idées, sut ta capacité d'expliciter ton opinion et les faits que tu devra présenter à tes supérieurs. Tout cela ce fait à travers ta lettre. S'il ne te comprend pas, c'est que tu n'as pas la capacité à faire ce qui es attendu à ce niveau là. Et la lettre part directement à la corbeille.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  20. #16
    claude27

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par Narduccio
    Non, il ne s'agit pas d'une opinion de vieux. Un DRH va te juger sur la forme de ta lettre. Souvent, il n'a pas les capacités pour juger le contenu technique (c'est d'autres en aval qui décideront pour ce point). Mais, il va se faire une idée sur ta capacité à mettre en cohérence tes idées, sut ta capacité d'expliciter ton opinion et les faits que tu devra présenter à tes supérieurs. Tout cela ce fait à travers ta lettre. S'il ne te comprend pas, c'est que tu n'as pas la capacité à faire ce qui es attendu à ce niveau là. Et la lettre part directement à la corbeille.

    merci, mais c' est malheureusement pas ce que j' entends à la maison, et j' ai beaucoup de mal à faire passer le message , là aussi !

    claude27

  21. #17
    ROBERTO COELLO

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par claude27
    merci, mais c' est malheureusement pas ce que j' entends à la maison, et j' ai beaucoup de mal à faire passer le message , là aussi !

    claude27
    Bonjour! Merci pour votre opinion. J’ai amorcé mon invention l’Alternateur Electrique Autopropulsé et je fais une demande de brevet dans officine de la propriété intellectuel du Canada. Du a que n’ai pas de ressource pour finir mon invention pour exemple construire un prototype, je commençai un autre projet que j’appelle Système de Propulsion Universel, comme est plus facile a construire, je fais un prototype et tout a marche comme je prévoyais, l’invention consiste en accélère une masse et décélérer une autre masse comme les mases tournent a une différence de 180°, la force produit pour la décélération produit une force équivalent a une force d’action et accélération produit une force équivalent a la force de réaction comme le force d’action et la force réaction son 180° les deux force s’unissent pour forme une nouvelle force de propulsion. Tout la énergie reste dans le système et la perd de énergie et seulement dans la friction. Mon invention Le Système de Universel peux être anti-scientifique et Je peux Vous assure qu’il fonctionne. Je ne sui pas un grand théoricien je sui plus proche de la pratique. Je fais les choses que me sembles possible du point de vu de la pratique.

    L'ABRÉGÉ DE MON INVENTION L'ALTERNATEUR
    ABRÈGE L’alternateur électrique une machine qui transforme l’énergie mécanique en électrique, cet appareil comporte un grand nombre de boucles de fils enroulés sur une armature fixée a un axe, actionné mécaniquement ce système pivoter dans un champ magnétique et induit une force électromagnétique. Les expériences prouvent qu’une force électromagnétique induit fait toujours apparaître un courant dont le champ magnétique s’oppose à la variation de flux magnétique. Dans la présente invention l’Alternateur Électrique Autopropulsé neutralise la force en opposition a la rotation du a la loi de Lenz, les boucles et champs magnétiques sont statique, deux disques blinde magnétiquement qui ont des fenêtres pour laisse passe le flux magnétique les deux disques sont place chaque côte des boucles en pivotant font apparaître une alternance magnétique, cette alternance induit une force électromagnétique sur les boucles. L’alternateur Électrique Autopropulsé produit plus d’énergie qui+l ne consume pas, ça permit de se propulser avec sa propre énergie.

  22. #18
    aym

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par ROBERTO COELLO
    j’ai mes Opinions dans tous les Sujets et ne sont pas toujours conforme a l’Opinion du Monde scientifique. .
    le monde scientifique n'a pas d'opinion !! juste des faits expliqué ou non

    j'attend le brevet avec impatience !

  23. Publicité
  24. #19
    invite765732342432
    Invité

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Bon tant qu'on est dans les théories discutables...
    Citation Envoyé par mikhail
    Si vous vous intéressez aux sources d'énergie renouvelables, pourquoi vous n'essayez pas de comprendre le fonctionnement des machines, que j'ai déjà proposé ici??? C'est une source inépuisable d'énergie, a 100% écologiquement propre.
    C'est ici:
    http://perpetuum.monsite.wanadoo.fr
    http://ntpo.com/invention/invention2/9_en.shtml
    J'accepte tout à fait le fait qu'aucun mouvement ne peut être perpétuel sans apport d'énergie. Néanmoins, j'ai le plus grand mal à identifier la faille dans l'exemple de Mikhail...
    Il s'agit sans doute d'un petit détail passant inaperçu, mais ça m'embète de passer à coté.
    Pourriez vous m'aider à trouver la raison pour laquelle ce processus ne doit théoriquement pas fonctionner ?
    Comme tous les prétendus mobiles perpétuels, il s'arrêtera probablement dans une position d'équilibre mais je n'arrive pas à trouver laquelle.
    Je soupçonne que le problème réside dans les modules à volume variables... car si on suppose qu'un module puisse changer de volume sans apport énergétique extérieur, le mouvement semble effectivement perpétuel.

    Merci à tous ceux qui m'apporteront leur aide.

  25. #20
    L'Hérétique

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par ROBERTO COELLO
    . Dans la présente invention l’Alternateur Électrique Autopropulsé neutralise la force en opposition a la rotation du a la loi de Lenz, les boucles et champs magnétiques sont statique, deux disques blinde magnétiquement qui ont des fenêtres pour laisse passe le flux magnétique les deux disques sont place chaque côte des boucles en pivotant font apparaître une alternance magnétique, cette alternance induit une force électromagnétique sur les boucles. L’alternateur Électrique Autopropulsé produit plus d’énergie qui+l ne consume pas, ça permit de se propulser avec sa propre énergie.
    Salut,
    Desolé, ça va sans doute te déçevoir, mais ton invention existe déjà, "interference disq generator" et je crois que c'est un Français qui l'a développé
    A+

  26. #21
    L'Hérétique

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par JPL
    pour savoir que tu ne comprends rien à la physique : il n'y a pas d'énergie dans un aimant.
    Salut, JPL,
    Ca, je voudrai bien que quelqu'un arrive à m'expliquer, simplement si possible, si il n'y a pas d'énergie, comment se fait-il qu'un aimant permanent tienne collé à un morceau de fer ( ou à un autre matériau magnétique) situé au dessus de lui, si aucune énergie n'entre en jeu ???
    C'est à la portée de tout à chacun de le constater, mais quant à l'expliquer de manière rationelle, c'est autre chose !
    A bientot

  27. #22
    ventout

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Les notions adéquates sont "force" et "travail". Lorsqu'une force telle que celle du champ gravitationnel maintient un objet au sol (comme l'aimant est collé au morceau de fer) il n'y a même pas d'énergie potentielle. Il y a de l'énergie potentielle lorsque ledit objet est situé à une distance non nulle du sol et qu'il pourrait donc se déplacer vers le sol. C'est le déplacement du point d'application d'une force qui correspond à un travail. Le morceau de fer collé à l'aimant est "en bout de course": ça ne bougera plus (pas d'énergie potentielle). Pour que ça bouge, il faudrait donner de l'énergie au système (pas en prendre). Un autre morceau de fer situé à une courte distance de l'aimant présente une "énergie potentielle".

  28. #23
    FC05

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Juste une remarque, en thermodynamique, l'énergie libre ou fonction de Helmotz est la grandeur : F = U - TS.

    Ce terme énergie libre ma parrait donc assez stupide. Pourquoi pas énergie vientfumerunpétardonvavoirdest rucsquiexistentpasmaisquisonts uperhouetteouhiboujesaisplus

    Pour ceux que la thermodynamique et l'environement interessent, je leur conseille de lire "Thermodynamique de l'ingénieur" sous titre "Energétique - Environnement" de Francis Meunier, chez Dunod collection aide-mémoire (ISBN 2 10 007154 8).

    Au passage il pourront découvrir qu'ils peuvent se chauffer avec un truc qui en dépensant 1 kW d'énergie électrique leur fournit 3 kW de chauffage ... c'est une pompe à chaleur et c'est pas vraiment nouveau !
    Dernière modification par FC05 ; 05/01/2005 à 14h45.

  29. #24
    L'Hérétique

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par ventout
    Les notions adéquates sont "force" et "travail". Lorsqu'une force telle que celle du champ gravitationnel maintient un objet au sol (comme l'aimant est collé au morceau de fer) il n'y a même pas d'énergie potentielle. Il y a de l'énergie potentielle lorsque ledit objet est situé à une distance non nulle du sol et qu'il pourrait donc se déplacer vers le sol. C'est le déplacement du point d'application d'une force qui correspond à un travail. Le morceau de fer collé à l'aimant est "en bout de course": ça ne bougera plus (pas d'énergie potentielle). Pour que ça bouge, il faudrait donner de l'énergie au système (pas en prendre). Un autre morceau de fer situé à une courte distance de l'aimant présente une "énergie potentielle".
    Salut,
    Faisant un parallèle, rectifiez-moi si je me trompe, un poids suspendu à un fil n'aurait pas non plus d'énergie potentielle, puisqu'étant aussi en "bout de course" ?
    Ce qui me dérange est que l'aimant produit une force opposée à la gravité, dans le cas que j'ai cité, donc, pour moi, pour maintenir son état stable "collé", il effectue un travail.
    A+

  30. Publicité
  31. #25
    JPL

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Ce qui me dérange est que l'aimant produit une force opposée à la gravité, dans le cas que j'ai cité, donc, pour moi, pour maintenir son état stable "collé", il effectue un travail.
    En thermodynamique il faut bien préciser le système que l'on considère. Dans le cas présent ton système est constitué par l'aimant et le morceau de fer qu'il attire. Tant qu'on bloque le morceau de fer le système possède une certaine énergie interne. Quand on lâche le bout de fer, le système évolue vers son état le plus problable ou état final : celui ou le morceau de fer sera collé contre l'aimant. Il y aura bien eu au cours du déplacement une variation de l'énergie libre du système, l'état final ayant une énergie libre inférieure à celle de l'état initial.
    Mais arrivé à son état final, le système n'évolue plus, donc il ne fournit plus aucun travail.
    Autre remarque : ce qu'exerce l'aimant sur le morceau de fer, c'est une force due à l'orientation des spins de ses atomes ; ce n'est pas une énergie. Parce que une quantité d'énergie c'est équivalent à un certain travail + entropie (je m'excuse de la simplification auprès des thermodynamiciens).
    Une force que s'exerce sur un objet qui ne bouge pas (bloqué par exemple) n'effectue aucun travail. Tu vas dire que si tu essaie de pousser un wagon qui s'obstine à ne pas bouger, tu fournis un certain travail... la preuve étant que tu fatigues. Le paradoxe n'est qu'apparent. Il est dû au fait que nos muscles sont des moteurs ayant un très mauvais rendement dans ces conditions : on est obligé de consommer sans arrêt des molécules d'ATP pour maintenir le muscle contracté, même s'il ne déplace rien. La contraction statique d'un muscle a un rendement de 0% ! On dissipe tout en chaleur (entropie) pour un travail nul.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    FC05

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Deux remarques :

    - vu que travail = force * déplacement, pas de déplacement = pas de travail ... ne pas chercher plus loin c'est déjà assez compliqué comme ça.

    -pour compliquer un peu plus, la notion d'énergie libre impose que l'on regarde une transformation à volume constant. Si elle se fait à pression constante, alors c'est l'enthalpie libre qu'il faut regarder

  33. #27
    meteor31

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Faisant un parallèle, rectifiez-moi si je me trompe, un poids suspendu à un fil n'aurait pas non plus d'énergie potentielle, puisqu'étant aussi en "bout de course" ?
    Ce qui me dérange est que l'aimant produit une force opposée à la gravité, dans le cas que j'ai cité, donc, pour moi, pour maintenir son état stable "collé", il effectue un travail.
    A+
    bonjour

    un corps suspendu à une ficelle possède bien une énergie potentielle due au champ gravitationnel.
    Il n' y a aucune énergie dépensée ,elle n'est que ,comme son nom l'indique,potentielle.
    On peut faire l'analogie avec le potentiel électrique ou le champ électrique.Tant qu'il n'y a pas de charge ou de courant qui circule il n'y a pas d'énergie dépensée.
    Pour l'aimant qui reste collé c'est pareil , la force magnétique est équilibrée par la résistance du matériau ,un peu comme la ficelle qui retient le poids.En imaginant que le fer se ramollisse ,on le verrait se déformer et là il y aurait dépense d'énergie.
    Sur le plan purement mécanique l'énergie totale d'un système est la somme de son énergie potentielle et de son énergie cinétique.
    Pour reprendre l'exemple de la masse liée à un fil ,son énergie cinétique est nulle mais son énergie potentielle est égale à mgh.
    Si on coupe le fil il y a conservation de l'énergie mécanique ,la potentielle décroît tandis que la cinétique augmente de la même valeur en signe opposé.
    Il est fondamental de bien assimiler le principe de la conservation de l'énergie avant de se mettre à imaginer une soit-disante énergie libre,qui a d'ailleurs une signification bien précise en thermo ,comme l'as dit quelqu'un sur ce fil.
    Attention à l'entropie ce n'est pas une énergie.
    En thermo DELTA S = intégrale (deltaQ/T)
    L'entropie s'exprime en joule par degré K.
    L'énergie libre ou fonction de Helmoltz c'est
    F = U -T*S (où U est l'énergie interne)
    En fait c'est l'énergie "libre" d'être transformée en travail.

    à plus

  34. #28
    monnoliv

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Posté par JPL
    pour savoir que tu ne comprends rien à la physique : il n'y a pas d'énergie dans un aimant.
    Que penser de l'expérience suivante: Un aimant est sur la table. Doucement, très doucement, j'approche un barreau de fer au dessus de l'aimant en le tenant fermement, à un moment donné l'aimant va venir se coller sur le barreau de fer que je tiens immobile. D'où vient l'énergie qui a servi à élever l'aimant jusqu'au barreau de fer ???
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  35. #29
    ROBERTO COELLO

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Desolé, ça va sans doute te déçevoir, mais ton invention existe déjà, "interference disq generator" et je crois que c'est un Français qui l'a développé
    A+
    TU PEUX CHERCHE DANS OFFICE DE LA PROPRETÉ INTELLECTUELLE DU CANADA ET TU PEUX VOIR QUAND EST QUE JE DÉPASSÉ MA DEMANDE DE BREVET, SUR LE NOM ALTERNATEUR ELECTRIQUE AUTOPROPULSÉ

    Rappel de la charte du forum :
    Evitez les majuscules pour attirer l'attention des lecteurs.
    JPL, modérateur
    Dernière modification par JPL ; 06/01/2005 à 11h55.

  36. #30
    L'Hérétique

    Re : sur la piste de l'energie libre

    Citation Envoyé par ROBERTO COELLO
    TU PEUX CHERCHE DANS OFFICE DE LA PROPRETÉ INTELLECTUELLE DU CANADA ET TU PEUX VOIR QUAND EST QUE JE DÉPASSÉ MA DEMANDE DE BREVET, SUR LE NOM ALTERNATEUR ELECTRIQUE AUTOPROPULSÉ
    Salut,
    IL NE FAUT PAS CRIER POUR AUTANT !
    Sans blagues!,
    Bon voici le lien, c'est un Canadien, pas un Français ! sory
    http://www.fortunecity.com/greenfiel...terference.htm
    A+ et bon courrage

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Nikola Tesla ou l'énergie libre...
    Par KarmaStuff dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/03/2005, 17h40
  2. Pour ou contre l'énergie libre ?
    Par skanner dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/01/2005, 18h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.