Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

chauffage "gazogene"



  1. #1
    titus02

    chauffage "gazogene"


    ------

    bonjour a tous,

    Est il possible de concevoir un systeme de brulage de bois (ou dérivés) utilisant au max son pouvoir chauffant?
    j'ai lu que dans une cheminée "classique" on perd au moins 50°/° de
    chaleur,entre autre car les fumées ne sont pas entièrement brulées.

    est il possible d'enfermer de la sciure de bois (car pas chère et
    remplissant parfaitement les volumes) dans un compartiment
    etanche,le porter a haute temperature (grace a un feu "classique")
    une fois la masse de sciure a haute temperature elle se met a
    "dégazer",on canalise ces gaz sous le compartiment et on les fait
    bruler,ce qui permet un "auto-entretien" du systeme une fois le
    feu classique eteint (jusqu'a epuisement des gaz de sciure bien sur).

    ce systeme pourrait se placer au dessus d'un foyer de cheminée
    classique (ouverte) grace a une cremaillere,l'avantage serait de

    -beneficier au départ du spectacle d'une belle flambée.
    -une fois le systeme a température :faire bruler les gaz de sciure
    "a fond" et beneficier entierement du potentiel de chauffage du bois.
    -Avoir une "masse chaude" (le compartiment a sciure) rayonnante
    et plus durable (a voir!) qu'un feu ouvert.

    ce systeme est il viable ? si non ou est l'erreur ?
    serait il dépendant de la "qualité" du gaz de sciure (température,
    humidité ou autre),ce gaz s'emflammerait il facilement ?
    je compte essayer dans un premier temps avec un vieux bidon
    d'huile (nettoyé et en métal evidement) couplé a un vieux
    bruleur de gaz de chaudière,si je ne me fait pas sauter la g.... ou si je ne m'intoxique pas je vous tiendrez au courant.
    merci d'avance pour vos critiques (constructives si possible)
    .
    bye

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    sterfil

    Re : chauffage "gazogene"

    Citation Envoyé par titus02
    bonjour a tous,

    Est il possible de concevoir un systeme de brulage de bois (ou dérivés) utilisant au max son pouvoir chauffant?
    j'ai lu que dans une cheminée "classique" on perd au moins 50°/° de
    chaleur,entre autre car les fumées ne sont pas entièrement brulées.

    est il possible d'enfermer de la sciure de bois (car pas chère et
    remplissant parfaitement les volumes) dans un compartiment
    etanche,le porter a haute temperature (grace a un feu "classique")
    une fois la masse de sciure a haute temperature elle se met a
    "dégazer",on canalise ces gaz sous le compartiment et on les fait
    bruler,ce qui permet un "auto-entretien" du systeme une fois le
    feu classique eteint (jusqu'a epuisement des gaz de sciure bien sur).

    ce systeme pourrait se placer au dessus d'un foyer de cheminée
    classique (ouverte) grace a une cremaillere,l'avantage serait de

    -beneficier au départ du spectacle d'une belle flambée.
    -une fois le systeme a température :faire bruler les gaz de sciure
    "a fond" et beneficier entierement du potentiel de chauffage du bois.
    -Avoir une "masse chaude" (le compartiment a sciure) rayonnante
    et plus durable (a voir!) qu'un feu ouvert.

    ce systeme est il viable ? si non ou est l'erreur ?
    serait il dépendant de la "qualité" du gaz de sciure (température,
    humidité ou autre),ce gaz s'emflammerait il facilement ?
    je compte essayer dans un premier temps avec un vieux bidon
    d'huile (nettoyé et en métal evidement) couplé a un vieux
    bruleur de gaz de chaudière,si je ne me fait pas sauter la g.... ou si je ne m'intoxique pas je vous tiendrez au courant.
    merci d'avance pour vos critiques (constructives si possible)
    .
    bye
    La chaleur dégagée par la combustion d'un kilogramme de bois sec est comprise entre 4.000 et 4800 Kcal
    Les bois très condensés à croissance lente: chènes, chataigners, ormes,.dégagent en brulant davantage de chaleur que les bois à croissance rapide: peuplier, pins, saules,...
    quelque soit le mode de combustion tu ne pourra pas en tirer davantage.
    Par contre tu peux mieux récupérer la chaleur en refroidissant tes fumées dans un échangeur en tole qui chauffera l'air de ta pièce au lieu de chauffer les oiseaux.

  4. #3
    bibice

    Re : chauffage "gazogene"

    Je pense que le fonctionnement d'un poele de masse est plus simple et tout aussi efficace, les rendements depassent de tres loin les 50% (pres de 90%) grace a des systemes de recirculation des fumées...

    Pour juger de leur efficacité, il suffit de voir la temperature des fumées en sortie, bien plus faible que dans une cheminée classique.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  5. #4
    titus02

    Re : chauffage "gazogene"

    merci pour vos "tuyaux",certe le poele de masse est une bonne
    solution mais je cherche un systeme "leger" de conception ou de
    fabrication dans le but de chauffer une yourte,dans cette optique construire un poele de 4 tonnes dans une structure pesant a
    peine 200 kg tout mouillé ne me semble pas raisonnable.
    J'avais envisagé un poele "classique",style Godin, habillé tout autour de
    brique réfractaires (pour garder une certaine inertie et garder la
    tente tiède durant la nuit), voir un petit insert.
    Toutes idée serat bien venue
    merci encore.

  6. #5
    LHOMMEDESBOIS

    Re : chauffage "gazogene"

    Comme toi à la recherche de l'optimisation d'un chauffage bois je suis décu des réponses qu tu obtiens mais bon, on ira pas contre, que penserais tu de celle-ci. Si, lorsque l'on ne chauffe pas, on cré les conditions favorable pour récupérer des goudrons et des jus (ou vinaigres de bois) serait il possible de les bruler comme un fioul lourd, quitte à les additionner d'alcool...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    titus02

    Re : chauffage "gazogene"

    salut

    dans ce cas autant recuperer les huiles des fritures des resto et kebbab et les bruler (ca marche) soit direct
    soit par l'intermediaire d'un systeme Pantone (va voir
    sur econologie il y a des post a ce sujet).
    on peut meme modifier les bruleurs de chaudieres fuel pour les adapter a l'huile.

  9. Publicité
  10. #7
    trebord

    Re : chauffage "gazogene"

    Salut,
    Le concept existe,c'est un belge des Ardennes qui l'a breveté il y a + de 20 ans je crois...Le poêle turbo : très bon rendement, qualité, prix et pas très encombrant pour ta yourte. On le trouve sur le net (poêle turbo), il brule toute sorte de bois, et bien sûr la sciure et autre...
    On peut de plus en bricoler avec d'anciennes bouteilles de gaz en acier, vides bien sûr. Chercher le secret... j'ai une petite idée qui n'est pas de moi : Amener près du foyer de combustion de l'air extérieur par un tube d'acier. Pour les détails qui sont importants, je n'en sais pas plus...mais on est pas loin. Bonne chance.

  11. #8
    titus02

    Re : chauffage "gazogene"

    salut

    tres bon plan l'idée de la bouteille de gaz ! merci

  12. #9
    titus02

    Re : chauffage "gazogene"

    puisqu'on en est a la bidouille et aux systemes de récup
    j'ai pensé a "booster" le foyer avec un tube arrivant pres du
    feu ,alimenté par de l'air sous pression venant ....d'une chambre a air de tracteur.
    avant le demarrage du feu on gonfle la chambre avec un petit compresseur de pneu,une fois le feu demarré on le
    "cravache" avec un leger filet d'air venant de la chambre.
    l'avantage serait (conditionnel!) de pouvoir "pousser" les
    fumées chaudes de combustions partout dans la pièce (avec un systeme bien etanche type chauffage central), plutot que les voir s'envoler directement par la cheminée
    (generant les 70°/° de pertes de chaleur)
    a voir

  13. #10
    trebord

    Re : chauffage "gazogene"

    C'est un ami à Madagascar qui a fabriqué quelques exemplaires de ce genre de poêles pour d'autres amis, il peut faire très froid sur les hauts-plateaux à Mada., cela fonctionne très bien d'après lui et il l'a nommé Turbo-poêle (en référence au poêle-turbo du Belge...Je crois). Toujours d'après lui c'est d'une conception très simple : une bouteille de gaz réformée, la retourner et scier le fond qui deviendra le haut du poêle, y souder une plaque d'acier en ayant au préalable pratiquer un trou d'un diametre suffisant pour mettre le bois et autres, le morceau oté sera le couvercle qui tiendra grâce à du fer plat soudé sur la plaque autour du trou, et en dessous...D'autre part pratiquer un trou assez haut sur le corp du poêle et à l'arriere d'un diametre : 90 mm pour le conduit d'évacuation des fumées et le secret de fonctionement est l'amenée d'air extérieur par un tube d'acier de diam. de 3/4 de pouce partant de la plaque en haut du poêle et soudé sur celle-ci, l'ouverture de 3/4 ainci créée sur la plaque sera réglable, le tube decendra en traversant le poêle de haut en bas jusqu'à une distance raisonnable du foyer (à determiner...) il ne faut pas qu'il fonde...alors attention pour ton idée de pulser l'air, l'acier a tendance à fondre quand il est rouge avec de l'O2 soufflé...Pour la base du poêle: le robinet d'origine d'ouverture du gaz servira de vide cendre, pour faire tenir le poêle faire des pieds et prévoir tout autour du poêle une protection en tôle ajourée, et oui çà chauffe...
    Si vous décidez de le réaliser, alors bon courage et racontez moi...Salut.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Marmite "innover" de chauffage "central"
    Par KERMITOU dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/12/2006, 19h58
  2. Pas de chauffage sur "Frisquet Gazliner 23if"
    Par tom3131 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2006, 22h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.