Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette




  1. #1
    gim32

    Smile choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour à tous, je me présente je suis un étudiant en Génie industriel et maintenance, et dans le cadre d’un projet, un camarade et moi-même devons réaliser une maquette. La maquette doit représenter le fonctionnement d’une œuvre d’art qui se trouve au lycée Marc-bloch à Biesheim. L’œuvre d’art est une nacelle qui selon la hauteur de la nappe phréatique monte ou descend. La nacelle fait 7m de haut et peut augmenter de 3m maximum. Selon la hauteur de la nappe phréatique, une sonde envoie des données à un moteur qui en fonction de cette donnée effectue un ou plusieurs tours pour faire augmenter ou diminuer le niveau de la nacelle, le moteur fonctionne donc dans les 2 sens. L’élévation de la structure s’effectue à l’aide d’un système de vis sans fin fixer à un écrou. Le moteur entraine la rotation de pignon grâce à une chaîne, et cette rotation permet l’élévation de la structure. IL y a 10 vis au total donc 10pignons. Pour réaliser cette maquette avec une échelle 1 :10, c’est-à-dire entre 1 et 1m30 de haut, nous avons réalisé un schéma explicatif (photo). Nous aurons besoin de votre aide a propos du mécanisme, quel type de moteur choisir, comment choisir les pignons, quel type de sonde prendre etc. Nous avons décidé d’utiliser une courroie pour éviter le graissPièce jointe 356093Pièce jointe 356094age régulier que nécessiterai la chaine. Nous estimons le poids total de la masse à soulever de 1kg maximum, nous pensons donc qu’un moteur de 12V devrait faire l’affaire, mais le démarrage nécessite un couple plus important, on ne sait pas la puissance ainsi que le couple qu’il faut au moteur pour qu’il puisse réaliser la tache demandée. Pour les vis nous pensions utiliser des vis d’un pas de 1,75mm. Nous sommes donc bloqué pour le choix des pignons (nombre de dents des différents pignons), du moteur ( puissance, couple et vitesse de rotation nécessaire pour soulever les 1kg). Pour la sonde nous pensions en utiliser une à ultrasons qui mesure la variation du niveau d'eau dans un réservoir et de lier ces données à un moteur à l'aide d'une carte électronique Raspberry pi. Nous aimerions bien une vitesse d’élévation d’environ 0.5cm/s afin d’observer le mouvement de la structure à une vitesse raisonnable. Si vous pouviez nous aider pour que nous puissions avancer, cela nous ferait très plaisir. Je vous remercie à l’avance et vous souhaite une bonne journée

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    penthode

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    hello ,

    le propre d'un ingé est de savoir rédiger et mettre en page ,
    un mémoire , un projet , une expertise , un rapport , des consignes.... etc

    pour expliciter la démarche, les idées, les originalités.... de manière claire et concise.

    perso je me suis arrêté à la 5'iéme ligne
    "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" surtout sur les forums

  4. #3
    mécano41

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour,

    Personellement, je suis allé un peu plus loin que Penthode mais je m'apprêtais à dire à peu près la même chose lorsque son message est arrivé...

    Peut-être ai-je mal compris mais, pour parler seulement du principe :

    - tu ne dis pas pourquoi il faut 10 systèmes vis/écrou (et non vis sans fin qui est autre chose...) pour lever une nacelle
    - les 10 vis ne tournent pas toutes à la même vitesse ; il y en a 3 qui tournent à la vitesse de rotation du moteur et les autres, moins vite. Y-en aura-t-il qui auront un pas différent?
    - il y a des vis qui tournent dans un sens et d'autres dans l'autre sens. Y-en aura-t-il qui auront un pas à droite et d'autres un pas à gauche?

    Il serait bon de préciser ces points et peut-être d'autres avant de commencer...

    Cordialement


  5. #4
    Dynamix

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Salut

    Citation Envoyé par gim32 Voir le message
    Nous estimons le poids total de la masse à soulever de 1kg maximum, nous pensons donc qu’un moteur de 12V devrait faire l’affaire
    Je ne vois pas le rapport entre la tension et la charge à soulever .

    Citation Envoyé par gim32 Voir le message
    mais le démarrage nécessite un couple plus important, on ne sait pas la puissance ainsi que le couple qu’il faut au moteur pour qu’il puisse réaliser la tache demandée.
    Pourquoi "le démarrage nécessite un couple plus important" ?
    Si vous êtes incapable d' évaluer le la puissance nécessaire pour effectuer la tâche prévue , vous êtes complètement bloqués . Direction le zéro pointé ...
    C' est la première chose que vous auriez du faire .

    Citation Envoyé par gim32 Voir le message
    Pour les vis nous pensions utiliser des vis d’un pas de 1,75mm.
    La meilleur !
    Vous avez déjà calculé le pas des vis , alors que vous n' avez même pas calculé le couple !
    Note bien qu' un pas de 1 (M6) c' est plus pratique pour les calculs .

  6. #5
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour Mécano41

    Au début j’ai pensé que toutes les vis tournaient dans le même sens c'est-à-dire celles qui ont les repères 1. Dans ce cas, seules celles qui ont le repère 1 seraient dotées de vis sans fin, les autres ne font qu'office de tendeur et celle du bas de renvois d'angle. Mais tu as raison car dans l’énoncé il dit
    IL y a 10 vis au total donc 10pignons.
    Donc pourquoi seulement certaines ont le repère N°1.

    Je veux bien que la construction soit une maquette
    maquette avec une échelle 1 :10, c’est-à-dire entre 1 et 1m30 de haut, nous avons réalisé un schéma explicatif (photo).
    mais je ne vois pas pourquoi gim32 fait de choix d'un système multicolonnes de ce type pour la maquette car cela à toutes les raisons de bloquer par arcboutement.
    D’autant que si je lis correctement l’énoncé la masse à soulever pour la maquette est de 1kg.

    Il y a au moins trois autres points dans la conception, c'est l'absence de roulement ou butée pour reprendre les efforts en axial de la vis sans fin du coté du pignon d'engrenage. Même si dans le cas d’une maquette qui soulève des pouillèmes le risque n’est pas grand. Je dis cela car par ailleurs il utilise des roulements.

    Donc soit la maquette fait volontairement des impasses mécaniques aux vues des faibles efforts à fournir et auquel cas il est plus simple d’utiliser des paliers IGUS (ou en bronze fait en local ) et des rondelles IGUS (ou en bronze fait en local ) prévues pour cela et qui feront office de butée
    Je ne donne pas cher du taquet (du point de vue glissement) qui devrait être remplacé par des roulements coniques inversés ou une butées à bille ou un palier butée IGUS. Pourquoi faire une impasse à cet endroit ??? alors qu’ailleurs on met des roulements.

    Il n'y a pas de bague de guidage dans le "tube creusé" (extérieur bas) pour reprendre les efforts en radial surtout en bout de course ou tout du moins faciliter le glissement. En effet le glissement entre les différents tubes nécessite d’avoir soit un état de surface intérieur usiné fin ce qui m’étonnerait, soit avoir un grand jeu (0.5 mm à 1mm). D’autant que trouver des tubes de petits diamètres qui coulissent entre eux ce pas facile.
    Il faut prendre des tubes alu qui s’emboitent dès l’origine (il me semble avoir vu ça chez merlinpinpin).

    Pour usiner des tubes il faut qu’il ne soient pas trop long est qu’il aiant un diamètre pas trop petit.

    L'expression tube creusé est savoureuse. (les tubes pleins sont rares par contre les tubes usinés cela se trouve)

    L'entrainement de la vis par le pignon qui tient par un simple boulon. Une section carrée ou une clavette c'est le minimum syndical. Mais là encore pour une reproduction non fidèle on fait l’impasse sur la solidité.

    Le point le plus important est de savoir si c’est une reproduction fidèle du modèle existant ou est-ce que l’on s’autorise des impasses ce qui simplifie en partie tout ce qu’il y a à faire. D’autant que c’est un exercice scolaire ayant pour but différents apprentissages.

    Je n'ai pas compris sur le dessin l'expression "rapport des dents rapport inverse des vitesses.

    Je crois que notre future jeune collègue gim32 devrait faire le modèle en dessin CAD 3D ce serait plus simple.

    Et qu’il va avoir besoin d'un sérieux coup de main et conseils pour la partie mécanique selon ce qu’il décide reproduction fidèle ou approximative dans le détails.

    Cordialement
    Dernière modification par Zozo_MP ; 13/12/2017 à 12h47.
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dynamix

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    L'expression tube creusé est savoureuse.
    Creusé à l' intérieur , comme dirait Mr Fenouillard
    Le dessin de la vis (à deux filets!) est aussi un must .

    On vois nettement que la démarche de conception n' est pas du tout maîtrisé et que gim32 s' attarde sur des détails alors que les points importants sont laissé de coté .

  9. #7
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes vos réponses, s'agissant d'un projet de maquette échelle 1/10 d'une machine qui possède 10 vis en parallèle il nous est apparu opportun de garder les 10 vis dans le modèle réduit. La fonction principale de la maquette étant de permettre à des lycéens de comprendre en salle de classe le fonctionnement de la machine qui se trouve dans la cour du lycée. Nous sommes titulaires d'un bac StI et actuellement en 2 ° année de Dut Génie Industriel et Maintenance donc bien évidemment nous ne sommes pas des concepteurs, ce n'est du reste pas la finalité de ce diplôme qui oriente plutôt vers de la maintenance industrielle, du reste en bac STI nous n'abordons pas non plus les aspects de la conception car ce n'est pas la finalité de ce diplôme non plus, pardon donc pour notre questionnement. Pour l'instant nous n'avons pas forcement chercher à calculer la puissance de sortie au niveau de la nacelle car elle nous semble très faible, en effet Ps = F. v lorsque le mouvement est un mouvement de translation uniforme ce qui est le cas ici sauf au démarrage bien évidemment. En supposant que la masse totale de la nacelle soit de 3 kg, que sa vitesse soit prise à 0.5 cm/s on arrive à une puissance de sortie de

    Ps = 30*0.05 = 1.5 W...bien évidemment les vis M12 que nous souhaitons utiliser possèdent un mauvais rendement, nous le calculerons par la suite mais il est à peu près voisin de 30 % et donc nous pourrons remonter à la puissance du moteur...bien que les vis soient en parallèle. Notre questionnement se situait plus au niveau de la technologie du moteur : moteur à courant continu, moteur pas à pas ? En sachant que pour modéliser la hauteur de la nappe phréatique nous utiliserons de l'eau dans une bassine et que la hauteur du niveau d'eau sera détectée par un capteur de niveau à ultrason. une information en temps réel du niveau d'eau sera donc fournie à une carte électronique mais après se pose pour nous le choix du type de moteur (avant de le dimensionner) Un moteur à courant continu nous paraissait plus simple car on pourrait le récupérer sur un lève vitre de voiture ou un moteur d'essuie glaces alimenté en 12 V.

    A très bientôt , merci.

  10. Publicité
  11. #8
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour gim32

    Est-ce que vous voulez continuer la discussion puisque la partie conception ne vous intéresse pas.

    Pourtant un champion de la mécanique m'a fait remarqué en privé que votre système ne fera même pas un quart de tour avant de se bloquer définitivement.

    Il suffit de relire les trois première lignes de mon message mais surtout le message de Mécano41 que je salue.

    Faire de l'électronique cela fait Geek avec un détecteur à ultrason mais si le système ne s'élève même pas de 0.05 mm cela va faire désordre.

    Cordialement
    Dernière modification par Zozo_MP ; 15/12/2017 à 19h48.
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  12. #9
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonsoir,

    Oui je souhaite continuer la discussion s'il vous plait, la partie conception m'intéresse, je suis justement ouvert à toute proposition afin de m'aider à réaliser cette maquette de la meilleure des façons possible.

    je vais expliquer le fonctionnement de la nacelle d'origine.

    il s'agit à la base d'une oeuvre d'art faite par Monsieur Denis PONDRUEL, c'est une nacelle avec une hauteur minimal de 7m et maximal de 10m, elle varie en fonction de la nappe phréatique qui se trouve juste en dessous.
    L'information est donnée grâce une sonde, un moteur électrique se situe sous la nacelle, tous les mats sont fixés à un engrenage, le moteur électrique permet une transmission de puissance électrique en mécanique grâce à une chaine.
    Le système d'élévation est réalisé avec des vis sans fin et des écrous qui permettent la montée et la descente de la nacelle en fonction du sens de rotation de celle-ci.

    Nous voulons réaliser une maquette à l'échelle 1:10 respectant ainsi le principe de fonctionnement, nous avons choisi un moto-réducteur avec poulie intégré et plusieurs poulies, une courroie cranté, des vis M12 métrique car les vis trapézoïdale sont trop chère, nous devons donc partir du principe que l'hyperstatisme sera mauvais,les ecrous seront imprimé avec l'imprimante 3D de l'IUT, un capteur à ultrason et une carte rasberrypi que nous allons programmé nous sera fourni par l'IUT également. nous fabriquerons la nacelle avec des barre en aluminium flexible acheté chez leroy merlin ainsi qu'avec du metal que nous usinerons à la fraise et au tour
    Notre questionnement est dans le choix du moteur, la conception, le guidage, les roulements, y aura t-il un blocage ? une autre solution ?

    merci infiniment pour vos conseils.
    Images attachées Images attachées
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  13. #10
    gim32

  14. #11
    mécano41

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Citation Envoyé par gim32 Voir le message
    Bonsoir,

    Oui je souhaite continuer la discussion s'il vous plait, la partie conception m'intéresse, je suis justement ouvert à toute proposition afin de m'aider à réaliser cette maquette de la meilleure des façons possible.

    je vais expliquer le fonctionnement de la nacelle d'origine.

    il s'agit à la base d'une oeuvre d'art faite par Monsieur Denis PONDRUEL, c'est une nacelle avec une hauteur minimal de 7m et maximal de 10m, elle varie en fonction de la nappe phréatique qui se trouve juste en dessous.
    L'information est donnée grâce une sonde, un moteur électrique se situe sous la nacelle, tous les mats sont fixés à un engrenage, le moteur électrique permet une transmission de puissance électrique en mécanique grâce à une chaine.
    Le système d'élévation est réalisé avec des vis sans fin et des écrous qui permettent la montée et la descente de la nacelle en fonction du sens de rotation de celle-ci.
    Nous avions tous compris cela. Mais tu n'a pas répondu aux 3 questions de mon message #3...A noter que comme je l'ai déjà dit, il ne s'agit pas d'une vis sans fin mais d'un système vis-écrou. Une vis sans fin est nommée ainsi dans la mesure où c'est sa rotation qui est sans fin. Elle peut tourner indéfiniment dans un sens ou dans l'autre ; ses filets entraînent les dents d'une roue dite "roue tangente". Ici, la vis a une fin puisqu'arrivé à une extrémité, il faut impérativement changer de sens de rotation sinon, ça casse, ou bien l'écrou quitte la vis...

    La première question était : pourquoi 10 vis? Que l'artiste ait envie de mettre 10 "poteaux" pour répondre à son imagination, je le comprends mais que le technicien qui a fait le système ait mis 10 système vis-écrou je comprends moins. il suffisait de mettre 10 poteaux à coulisse dont 7 étaient accrochés à la nacelle et entraînés en translation par la nacelle et trois systèmes vis-écrou pour entraîner les trois autres (en choisissant judicieusement leur emplacement par rapport au centre de gravité de la nacelle)...actuellement, c'est hyperstatique et cela pourrait induire des coincement, à moins que des dispositifs élastiques existent quelque part mais bon, ce n'est pas vraiment le problème...

    Ma deuxième question portait sur les vitesses de rotation différentes entre trois vis et les sept autres. Ils ont probablement mis un pas différent pour les 3 systèmes concernés

    Ma troisième question parlait du sens de rotation. La chaîne ou courroie passe parfois vers "l'extérieur" de l'ensemble, parfois vers "l'intérieur". Cela a pour but d'augmenter l'arc d'enroulement sur les roues mais fait que certaines roues tournent dans un sens et les autres dans l'autre sens. Cela implique donc des vis "pas à droite" et des vis "pas à gauche" ce qui a probablement été fait...

    Mais, comme tu dis : "... des vis M12 métrique car les vis trapézoïdale sont trop chères...", je ne vois pas où tu vas trouver, pour la maquette, les vis à gauche (et éventuellement avec un pas spécial si le rapport des vitesses n'a pas été judicieusement choisi)...il va falloir faire fabriquer (coût)

    Cordialement

  15. #12
    mécano41

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    En regardant de plus près les images, il semble que le problème du point 2 (vitesses différentes) n'existe pas mais alors, je ne comprends pas le plan de l'entraînement des vis : l'arbre moteur n'entraîne probablement pas de vis (voir autres images) mais alors, où est l'entraînement de la dixième vis (placée entre deux autres, à l'une des extrémités)?

    Cordialement

  16. #13
    XK150

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour ,

    A bien regarder différents documents , pour moi , il y a 9 roues motrices élévatrices et 2 chaînes différentes .
    La petite chaîne double la grande sur 3 pignons cause de longueur d'enroulement trop faible sur la grande chaîne .
    Si le moteur tourne en sens horaire , il y a 4 vis tournant en sens horaire et donc 5 en sens anti horaire .

    Pas sûr que tout cela fonctionne avec des courroies lisses : patinage différent...

    Yapluka !

  17. #14
    XK150

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Et justement , sur la vue de la platine 316kb , il manque les 2 pignons à double rangée de dentures ...
    Le pignon moteur n'est pas très visible .

  18. #15
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour XK 150

    Intéressant ta remarque sur le fait qu'il y a plusieurs chaines pour que justement toutes les vise tourne dans le même sens.

    Le dernier dessin publié est légèrement plus lisible mais encore faut-il vérifier que le dessin n'est pas erroné (il semble que ce soit le dessin de l'inventeur vu la façon de dessiner)

    Il faudrait une vue isomérique pour que l'on se rende compte des chaines placées à différentes hauteurs.

    Cordialement

    En tous cas les photos ou l'on voit les mécanos monter la machine cela semble donner raison à Mécano41 mais le dessin est différent de la photo ce qui laisse supposer qu'ils ont résolus le problème come toit tu l'indique
    Dernière modification par Zozo_MP ; 16/12/2017 à 11h46.
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  19. #16
    Dynamix

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Pas sûr que tout cela fonctionne avec des courroies lisses : patinage différent...
    Mieux qu' avec une courroie crantée .
    Un système hyperstatique a besoin de souplesse pour fonctionner .

  20. #17
    XK150

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    salut Zozo ,

    Sur le pignon moteur , il y a forcément 2 chaînes tel que dessiné .
    Je n'ai pas dit que tous les axes tournaient dans le même sens : 5 dans un sens et 4 dans l'autre , il faut des vis pas à droite et pas à gauche .

  21. #18
    XK150

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Mieux qu' avec une courroie crantée .
    Un système hyperstatique a besoin de souplesse pour fonctionner .
    comme tu veux ! Mais on va bien rigoler si TOUT ne monte pas en même temps ...Peut être que ce n'est pas la meilleure façon de mettre de la " souplesse " dans le bazar .

  22. #19
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Salut XK 150

    Nous sommes bien d'accords avec toi c'est bien pour a que mécano41 a été le premier à insisté sur ce point : mais notre futur jeune collègue n'a toujours pas compris.

    D'où mon message d'hier soir lui disant que ce son système ne fera même pas un quart de tour ce que tu confirme aussi d'une certaine façon.

    Avec une chaine ou deux chaines ce n'est pas si ISOstatique que ça. La plupart des systèmes mécanique sont isostatiques ce qui ne les empèche pas de fonctionner pendant des dizaines d'années

    Attendons que cela monte au cerveau

    Cordialement
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  23. #20
    mécano41

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Si c'était nécessaire, cela aurait peut-être pu se faire ainsi...

    Cordialement
    Images attachées Images attachées

  24. #21
    Dynamix

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Peut être que ce n'est pas la meilleure façon de mettre de la " souplesse " dans le bazar .
    C' en est une .
    Mais ça ne résout pas tous les problèmes .
    Une courroie lisse permet le patinage si un écrou bloque , et donc permet de passer le point de blocage .
    Et toutes les roues peuvent se caler au bon angle .
    Alors qu' une transmission par courroie cranté ajoute de l' hyperstatisme .

    Depuis le début , je me demandais à quoi sert ce système .
    J' ais finis par trouver :
    Dans son identité “fuyante” (bateau ?, observatoire ?), La nacelle est un signe d’objet, un dispositif dont la mobilité imprévisible et la signification jouent avec le regard et le niveau de la nappe phréatique.
    Comme ça , c' est clair
    Dernière modification par Dynamix ; 16/12/2017 à 13h28.

  25. #22
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour dynamix

    tu dis
    Une courroie lisse permet le patinage si un écrou bloque , et donc permet de passer le point de blocage .
    Pas d'accord car il faut regarder comment sont tenues les vis et comment sont fixés les écrous sur la platine qui voudra continuer à monter alors que l'écrou est aussi bloqué en axial empêchant de tout façon la platine de monter tant que tous les filets de l'écrou récalcitrant ne sont pas totalement détruite et de ce fait presque transformé en palier lisse Si l'écrou résiste un peu c'est la platine qui va en prendre un coup en torsion obligatoirement bloquant ainsi les autres écrous ou augmentant leur friction.

    Donc la chaine ou la courroie crantée reste ce qu'il y a de mieux, la courroie lisse ne fait que déplacer le problème pendant quelques secondes. L'avantage de la chaine ou la crantée c'est que dès qu'il y a blocage cela s'arrête sans rien détruire et encore moins, s'il y a par ailleurs un limiteur de couple à friction ou limiteur de couple de sécurité par séparation de couple sans couple résiduel.

    Cordialement
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  26. #23
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos informations. Je ne sais pas pourquoi l'artiste qui a également conçu l'oeuvre à opter pour 10 système vis/écrou. je suis d'accord avec vous sur le principe qu'avec seulement tout aurait très bien marché.
    Concernant la vitesse de rotation je ne saurais vous répondre.
    C'est exacte quand on regarde le déplacement de la chaine c'est vrai qu'il y a une vis sur deux qui tournent dans un sens et l'autre dans un sens inverse donc ça a l'air de nécessiter une hélice à gauche, une hélice à droite pour qu'on puisse faire monter la nacelle avec tous les écrous alors que le sens des vis est inversé.

    L'arbre moteur n'entraine aucune vis mais seulement les autres pignons
    Il y a effectivement des pignons à double rangé de dentures, ce qui implique qu'il y a deux chaines, cependant je ne comprend pas le principe de fonctionnement de celle-ci si quelqu'un pouvait m'éclairer ?
    Nous comptions utiliser une courroie cranté avec poulie ou des pignons avec une chaine de vélo, nous ne savons pas encore qu'elle est la meilleure solution.

    Dans un premier temps que nous conseillez-vous de faire s'il vous plait ?

    Cordialement.
    Images attachées Images attachées

  27. #24
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    complément
    Images attachées Images attachées

  28. #25
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    voici d'autre photos, je vais essayer de prendre encore des photos de l'état actuelle
    Images attachées Images attachées

  29. #26
    XK150

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Re ,
    Vous auriez mis les photos avant , notamment le pignon double , on se serait moins cassé la tête ...
    il y a 9 vis élévatrices , pas 10 .
    Suivez attentivement le trajet des 2 chaînes en repérant le sens de rotation des roues et vous comprendrez comment cela fonctionne .
    Pour le choix chaînes ou courroies crantées , quelles vont être les dimensions des roues au 1/10 ème ???
    Et voir ce qui existe en mini courroie ou mini chaîne .
    Puisque vous faites une maquette , pourquoi mettre 9 vis élévatrices , 3 suffisent ( on n'est pas obligé de copier les errements de " l'artiste " . ).
    Dernière modification par XK150 ; 20/12/2017 à 08h08.

  30. #27
    gim32

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour,

    Oui veuillez m'excuser je ne disposais pas de tous les éléments.
    Merci pour vos explications.

    les pignons sur le vrai système ont 45 dents, je ne sais pas justement tout dépend de prendre des poulies ou des mini-pignons
    comment trouver ceci ?


    Je vais suivre votre conseil et utiliser seulement 3 vis mais devons-nous mettre 2 vis qui tournent dans un sens et 1 dans l'autre ?
    ou simplement mettre les 3 vis qui tournent dans le même sens ?

    En courroie j'ai pu voir qu'il existe plusieurs tailles, concernant les chaines la plus petite taille est équivalent à une chaine de vélo donc la taille est réglable alors que pour la courroie cranté il faudra déterminer ceci avec le support et l'espacement des poulies .


    Cordialement.

  31. #28
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonsoir

    les pignons sur le vrai système ont 45 dents, je ne sais pas justement tout dépend de prendre des poulies ou des mini-pignons
    comment trouver ceci ?
    Pour le matos
    Regarde ici pour les pignons courroies crantées et
    Regarde ici pour les pignons avec chaine.

    Quand tu dis
    les pignons sur le vrai système ont 45 dents, je ne sais pas justement tout dépend de prendre des poulies ou des mini-pignons
    comment trouver ceci ?
    les diamètres sont sensiblement les même si tu regarde bien le catalogue donc ne te prends pas le berret avec ça. Tu choisi un diamètre M18 à M12 par exemple pour tes neuf vis et tu construits tout le reste la maquette à partie de ça.

    ATTENTION les écrous sont en nylon regarde ici par exemple ou autre plastique devine pourquoi

    Ta maquette est un démonstrateur à visée pédagogique donc tu ne fait pas une vraie réduction au 1/10 du système existant.
    Cela dit quand tu auras (aurez) fini tu aura appris énormément de chose donc ce n'est déjà pas si mal.

    Cordialement
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  32. #29
    cardan

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonsoir,

    Pour la chaine il peut y avoir des inconvénients :

    1 ) C'est un peu bruyant.

    2 ) Plus lourde que la courroie et placée dans un plan horizontal...elle peut être sujet à déraillement...ce qui est ennuyant.

    3 ) Nécessité de graissage régulièrement sinon oxydation assurée.

    Pour la courroie crantée (masse linéique plus faible que la chaine) ces problèmes n'existent pas, du coup il y a moins de risque de déraillement en plan horizontal par contre on s'éloigne un peu de la solution "constructeur" choisie..Bon après il est que cette machine n'a jamais réussi à fonctionner donc il y a peut être une raison..Le principal piège pour votre maquette ce sont les points durs de fonctionnement qui caleront votre petit moteur électrique..Il faut qu'au niveau de la liaison "écrou / platine" les écrous soient assez flottants (bloqués en rotation quand même) pour compenser les erreurs de parallélisme inévitables entre les 9 vis...en parallèle Cordialement.

  33. #30
    Zozo_MP

    Re : choix de moteur et pignon pour réaliser une maquette

    Bonjour Cardan

    Tes remarques seraient très pertinentes dans un contexte de mécanique industrielle mais dans le cas présent il faut se rappeler quelques points.

    1°) c'est une maquette au 1/10
    2°) elle n'a pas vocation à fonctionner en temps réel et pendant longtemps
    3°) le temps de rotation du moteur est inférieur à 1mn donc le bruit de la chaine, si bruit il y a (vu la petite taille de la maquette) n'est pas bien gênant
    4°) en admettant que nous soyons dans le cas réel, une nappe phréatique ne change pas de 1m hauteur en une heure mais plutôt sur un rythme supérieur à 24 heures et encore le changement de niveau est lent. Il suffit de regarder l'allure des capteurs sur le modèle réel.
    5°)
    Il faut qu'au niveau de la liaison "écrou / platine" les écrous soient assez flottants (bloqués en rotation quand même) pour compenser les erreurs de parallélisme inévitables entre les 9 vis...en parallèle
    tu as presque raison mais pas comme Gim32 a fait ces plans.
    Il suffit que certaines vis soit montées sur une platine avec des trous oblongs qui serviront de tendeur de chaine par la même occasion (comme pour les paliers lisse ou à billes articulés)

    De mon point de vue des écrous flottants non jamais résolu des problèmes de parallélisme au contraire. Par contre la solution que j'indique une ligne au dessus résoudra facilement le problème que tu fais remarquer de façon très pertinente.

    Gloupss tu dis
    Bon après il est que cette machine n'a jamais réussi à fonctionner donc il y a peut être une raison.
    je n'ai pas vu ou cela était indiqué.

    De toute façon je ne suis même pas certain que Gim32 réalisera sa maquette tournante, ni qu'il viendra nous montrer sa réalisation en fonctionnement.

    Joyeux noël en attendant Cardan et à bientôt pour de nouvelles aventures mécaniques

    Cordialement
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Choix de moteur pour levage maquette ascenseur
    Par MohamedKhefacha dans le forum Technologies
    Réponses: 12
    Dernier message: 08/03/2017, 08h08
  2. Choix d'un moteur de maquette
    Par EdouardoMlj dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/02/2017, 16h45
  3. Moteur réversible (pour maquette)
    Par alex44444 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/04/2012, 21h30
  4. moteur éléctrique pour maquette
    Par jyroman dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/11/2009, 11h35
  5. Moteur pour maquette d'attraction (manège)
    Par lolo5406 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/07/2008, 23h05