Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

TPE sur l'oreille et la nuisance du son



  1. #1
    darnic92

    TPE sur l'oreille et la nuisance du son


    ------

    bonjour
    Je suis en train de rédiger un TPE sur le son et ses conséquences sur l'oreille.
    J'aurrai besoin de quelques explications svp.
    Tout d'abord y aurrait il un procédé pour déterminé la pression acoustique nécessaire pour faire éclater un tympan?

    Ensuite en vue des différents risques sur l'oreille j'ai découvert : les dommages sur le tympan, sur les osselets de l'oreille moyenne, sur les cils de la cochlée et sur le nerf cochléovestibulaire.
    Mais je n'ai aucune information face à des risques concernant le cerveau.
    Est ce que lorsque le cerveau envoie un message d'alerte (de douleur) lui aussi subit des domages?

    merci de bien vouloir m'éclairer et de débattre avec moi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    darnic92

    Unhappy Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    personne ne s'y connait en oreille ou en cerveau?




  4. #3
    darnic92

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    sinon vous ne saurriez pas quelle est le site de la mémorisation sonore dans le cerveau?

  5. #4
    boogieno

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    Bonjour ! Je fais exactement le même TPE que toi ... et bien sûr, je me suis posé la même question ... mais mes proffesseurs m'ont dit que ca ne rentrait pas dans ma problématique : le son et ses nuisances sur l'oreille ...
    Voila ! Bon courage !

  6. #5
    modi7

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    .......

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    andremat

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    Quelques renseignements sur le son et l'audition :
    L'échelle de puissance sonore en décibel a pour expression: Bruit (en dB)=10 log (I/Io)
    I est l'intensité acoustique (en W/m²) et Io est la valeur de l'intensité acoustique minimal perceptible par l'homme ( qqch en 10^-14 W/m² si ma memoire est bonne).
    La notion de bruit est liée a celle de distance a la source.
    on remarque qu'une puissance sonore multiplié par 10 n'augmente le bruit que de 10dB.
    De plus, la surpression acoustique (correspondant a la propagation de l'onde est tres faible par rapport a la pression courante de 1 bar (je n'ai plus l'ordre de grandeur en tete 10^-5 bar ou 10^-5 pascal ).

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    Le risque sur l'oreille n'est en aucun cas de faire éclater le tympan : pour cela il faut une surpression telle que peut le provoquer l'effet de souffle ou l'onde de choc d'une explosion. Le risque consiste en réalité dans la dégradation des cellules de l'organe de Corti (oreille interne). Ces cellules sont en effet celles qui détectent les sons (je simplifie beaucoup). Or ces cellules ne régénèrent pas : donc ce qui est perdu est perdu définitivement et ce n'est pas soignable. C'est donc un dommage beaucoup plus grave qu'une atteinte du tympan qui peut, elle, être souvent réparée par une intervention chirurgicale.

    Habituellement cette atteinte de l'oreille interne résulte d'expositions prolongées et répétées à des ambiances sonores bruyantes. Classiquement cela s'observait essentiellement en milieu professionnel bruyant ou chez les adeptes du tir (la surdité professionnelle est une maladie reconnue et indemnisée par la sécurité sociale).

    Mais depuis la généralisation chez les jeunes de l'écoute de la musique à forte intensité (boîtes de nuit, baladeurs) on constate des débuts (parfois assez marqués) de surdité d'oreille interne dans cette population.
    Les fréquences aiguës sont les plus dangereuses pour des raisons un peu longues à expliquer. De plus notre oreille est particulièrement fragile dans la zone des 3000-4000 hertz. Ceci explique pourquoi, quand on fait un audiogramme le premier déficit se constate généralement dans cette bande de fréquence. Le début est insidieux et n'est pas perçu de façon consciente par le sujet qui n'est donc pas conscient du dommage irréparable qui est en train de s'installer.

    Au fil des années le déficit va se creuser et s'étendre progressivement aux fréquences 2000, 1000, voire 500 dans les cas les plus graves. Il s'agit en effet de la gamme des fréquences dites "conversationnelles" car elles sont indispensables à la compréhension de la parole. Il faut insister sur le fait que dans ce type de surdité qui s'installe progressivement le sujet n'a pas la sensation d'entendre plus faiblement (sauf dans les cas les plus graves). Il entend avec un niveau sonore pratiquement normal, mais il fait répéter de plus en plus car il perçoit mal l'articulé du langage (qui utilise largement les fréquences entre 1000 et 4000). Au début c'est son entourage, et non lui-même, qui remarque ces demandes de répétition, ou des confusions de plus en plus fréquentes entre mots proches.

    Un test simple permet de détecter l'installation du début de cette surdité d'oreille interne : on parle a voix chuchotée (juste du bout des lèvres) au sujet (sans qu'il regarde les lèvres) et on lui demande de répéter. La liste des chiffres données dans le désordre donne une première approche avec une classique difficulté à faire la différence entre six et dix.

    Il est exceptionnel, mais connu, qu'un bruit unique et très violent (explosion par exemple) puisse entraîner un effet irréversible.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    blondifolle

    Exclamation Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    Salut je fais aussi le même TPE que vous mais en fait je m'y suis pris un peu tard

    ***** Ménage de la modération pour cause de :
    - pas de coordonnées personnelles sur le forum
    - "faut pas prendre les profs pour des imbéciles non plus"
    *****


    Sinon, au cours de mes recherches j'ai rencontré quelques difficultés notamment pour expliquer pourquoi les sons aigus endommagent plus l'oreille que les sons graves (c'est surement du à leur fréquence plus élevée)!

    J'éspère que vous comprenez notre detresse et notre profond desespoir...lol
    merci beaucoup d'avance de nous accorder un petit de votre temps!!!!!!!Nous vous en serions très reconnaissant!!!
    Dernière modification par Rincevent ; 26/02/2007 à 11h22.

  12. #9
    lucieb

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    Je travaille sur un mémoire sur ce même sujet. J'ai aussi une partie sur les nuisances sonores mais principalemen due les dommages causés par les consommation médicamenteuse.
    Sinon, j'ai vuun dossier sur Futura science concernant le son et les troubles auditifs.

  13. #10
    JPL

    Re : TPE sur l'oreille et la nuisance du son

    La réponse à la dangerosité des fréquences aiguës est simple : les sons graves font vibrer la totalité de la membrane basilaire (ou du moins une zone assez étendue). Au contraire les sons aigus ne font vibrer qu'une zone très localisée (dont la position dépend de la fréquence). En conséquence toute leur énergie est concentrée sur une petite surface qui va subir un traumatisme important.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Discussions similaires

  1. (tpe: 1ereS) Nuisance sonore moyen de protection
    Par modi7 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 17
    Dernier message: 29/03/2009, 19h30
  2. tpe sur le son dans une guitare.
    Par tema dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/11/2006, 18h39
  3. TPE: sur le son mais complexe ^^
    Par baptt dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/09/2006, 20h51
  4. TPE sur le son et le bruit
    Par tpe son dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2005, 08h20
  5. Recherche sur l'oreille
    Par baptt dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/05/2005, 18h29