Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 60

Augmentation du nombre de cancers: les causes



  1. #1
    Narduccio

    Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Suite à la discussion entamée par Fabrinoo ici: http://forums.futura-sciences.com/sh...t=16296&page=1
    J'ai décidé de créer cette discussion dont l'objet est de débattre sur les causes probables ou avérée de l'augmentation de cas de cancers dans notre société:
    Voici quelques chiffres extraits en partie du Science & Vie de Juin 2004 qui a fait un dossier sur la question. La source d'origine est l'InVS (institut de veille sanitaire).
    Le premier chiffres est le nombre nouveaux de cas apparus en 2000, le second, l'évolution depuis 1980.
    Cancer du sein:femmes 41 845 nouveaux cas apparus en 2000 soit une évolution de 97% depuis 1980.
    Prostate: hommes 40 309 : + 271%
    Colon-rectum: femmes 16 826 : 47% ; hommes: 19 431 : +55%
    Poumon: femme: 4591 : + 182%; hommes: 23 152 : +41%
    Lèvre-bouche-pharynx: femmes: 2398 : + 73% ; hommes: 12 990: + 1,5%
    Leucémie: femmes: 4841 : +23% : hommes : 6203 : +23%
    Vessie: femmes: 1785 : + 12% : hommes : 8986 : +61%
    Lymphome malin non hodkinien: femmes: 4381: + 139% : hommes : 5527 : + 163%
    Rein : femmes: 2987 : +147%: hommes: 5306 : + 114%
    Mélanome de la peau: femmes: 4165 : + 182% : hommes 3066: +294%
    estomac: femmes: 2606 : -25% : hommes : 4520 : - 14%
    Foie: femmes: 962 : +133% : hommes : 5014 : + 225%
    Système nerveux central: femmes: 2602 : + 111% : hommes : 2697 : + 84%
    Corps de l'utérus: femmes: 5064 : + 23%
    Oesophage: femmes: 928 : + 98% : hommes : 4040 : -19%
    Pancréas: femmes: 2186 : +85% : hommes: 2701 : + 64%
    Ovaire: femmes: 4488 : + 32%
    larynx: femmes: 361 : + 21% : hommes: 3865 : -11%
    thyroïde: femmes: 2890 : +203% : hommes: 821 : + 115%
    Myélomes multiples: femmes: 1645 : +79% : hommes: 1942 : + 118%
    col de l'utérus: femmes: 3387 : -31%
    lymphome Hodghinien: femmes: 631 : -0,2% : hommes: 736 : - 15%
    Mésothéliome de la plèvre: femmes: 200 : + 354% : hommes: 671 : + 224%
    autres: femmes: 5459 : - 4% : hommes: 9048 : + 13%
    Soit au total: 1117 228 cancers qui se sont déclarés chez les femmes en 2000, soit 43 870 cas excédentaires par rapport à 1980: + 60%; chez l'homme ce furent: 161 025 nouveaux cas dont 64 206 excédentaires ce qui fait: +66%.
    Au total 108 076 cas de cancers en plus en 2000 par rapport à 1980.
    Le rapport complet peutêtre téléchargé à cette adresse: http://www.invs.sante.fr/publication...t_cancer_2003/
    Pour ceux qui ne sont pas en hautdébit; attention, il fait environ 5 Mo.
    L'augmentation de la démographie explique 57000 cas surnuméraires; il reste danc environ 51000 cas "douteux". Ce qui ramène l'augmentation à +30% environ.
    Attention: il s'agit de nouveaux cas, donc d'incidence et non de mortalité.
    L'amélioration des méthodes de diagnostics:
    un meilleur diagnostics du cancer de la prostate expliquerait 11 000 cas; reste 40 000 cas toujours non résolus.
    L'amélioration des diagnostics du cancer du sein: 1600 cas; reste 38 400 cas.
    Augmentation de la consomation du tabac entre 1950 et nos jours: 2000 cas:reste 36 400.
    l'amiante: la plus belle progression en pourcentage, +160% en 20 ans, mais "seulement 200 cas de plus; reste 36 200.
    Pour le reste les données épidémiologiques ne suffissent plus à donner des chiffres précis et fiables. Il y a quelques pistes, hépatites B et C pour le cancer du foie, augmentation de l'exposition au soleil, rayons ionisants (les médecins français prescrivent plus d'examens (rayons X et autres) que la moyenne de leurs collègues européens.
    Ensuite, on arrive aux "suspects", des causes tellements diffuses que l'on n'arrive pas à les mettre en évidence. Nous "baignons" dans une soupe de produits chimiques, si certains sont anodins, d'autres sont suspectés. L'incertitude plane sur les ondes electromagnétiques (certains n'hésitants pas à dire que le portable ne serait pas innocent sur l'augmentation de cas de cancers sur les adolescents).

    -----

    Dernière modification par Narduccio ; 06/10/2004 à 22h38.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Bonsoir,

    question interessante...il s'agit probablement d'une multitude de petits facteurs.
    Il est qd meme surprenant que certain cancer recul de plus de 30%.

    A t'on noté une différence sensible d'alimentation entre 1980 et 2000 ?

    yoyo

  4. #3
    fabinoo

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Première idée : la synergie de facteurs.

    Ce que certains appellent la syncarcinogénèse.

    Explication :
    Supposons que pour une substance donnée, la dose toxique soit 100 unités. Si je suis exposé à 50 unités, normalement, il ne m'arrive rien, je suis en dessous de la dose toxique.

    Supposons maintenant que je sois exposé à des doses similaires, mais pour des dizaines de substances (métaux lours divers, pesticides, polluants divers, cigarette...). Même si je suis loin des doses dangereuses pour chacune de ces substances, l'ensemble de ces expositions risque de provoquer des maladies dégénératives.

    Il sera alors impossible de relier ces maladies à l'une de ces substances, puisqu'aucune dose dangereuse théorique n'aura été atteinte, et que la maladie déclenchée pourra être très différente de celles qu'aurait pu déclencher une exposition importante à une seule substance.

    De même, tout autre facteur, tel que l'alimentation, le stress et les facteurs psychologiques, l'hygiène de vie en général, les facteurs génétiques, bien sûr, les ondes electromagnétiques, médicaments, etc., vont participer à cette carcinogénèse.

    A la sortie, on a des gens qui n'ont jamais été exposés à des doses importantes d'aucun produit, mais toujours à des doses dites acceptables, qui ne mangeaient pas si mal, qui faisaient un peu de sport à l'occasion, qui n'ont jamais fait de dépression bien marquée, et qui sans doute avaient un terrain génétique pas spécialement fragile, qui ont pris modérément des médicaments, qui fument peu ou pas, qui finissent par faire un cancer.


    Sur l'évolution de ces facteurs :
    - Je pense que les expositions à des produits nocifs doivent être en hausse globale, même si des efforts sont faits ponctuellement (on est très attentif à éviter les grosses contaminations, mais on laisse passer toutes les petites).
    - De plus, certaines contaminations s'accumulent de génération en génération : le mercure de la mère vient s'accumuler dans le foetus durant la grossesse, par exemple, et je suppose qu'il doit en être de même pour d'autres substances.
    - L'alimentation (et ça tombe bien, on ne parle que de ça en ce moment) est clairement de plus en plus industrielle.
    - Le stress, on connaît, il est clairement en augmentation : 7% d'augmentation de la consommation de produits psychotropes en 2003, dont certains de plus ont sans doute des effets secondaires discrets mais efficaces à terme...

    Voilà pour une première contribution.

  5. #4
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par Yoyo
    Bonsoir,

    question interessante...il s'agit probablement d'une multitude de petits facteurs.
    Il est qd meme surprenant que certain cancer recul de plus de 30%.

    A t'on noté une différence sensible d'alimentation entre 1980 et 2000 ?

    yoyo
    C'est le cas des cancers "du fumeurs" dont certains diminuent chez l'homme et augmentent chez la femme puisque les consomations de tabac ont baissé chez les hommes et augmentées chez la femme. cela permet d'ailleur de voir que certains de ces cancers se déclarent longtemps après la diminution de la consomation puisqu'ils continuent d'augmenter aussi chez les hommes. A moins que la baisse de la consomation du tabac coincide avec l'augmentation d'un autre facteur de risque.
    Certaines des réponses à nos questions sont dans le rapport de l'InVS, mais j'ai pas encore eu le temps d'éplucher les 194 pages de celui-ci.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  6. #5
    praticien

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par fabinoo
    (...) la syncarcinogénèse. Explication : Supposons que pour une substance donnée, la dose toxique soit 100 unités. Si je suis exposé à 50 unités, normalement, il ne m'arrive rien, je suis en dessous de la dose toxique. Supposons maintenant que je sois exposé à des doses similaires, mais pour des dizaines de substances (métaux lours divers, pesticides, polluants divers, cigarette...). Même si je suis loin des doses dangereuses pour chacune de ces substances, l'ensemble de ces expositions risque de provoquer des maladies dégénératives. Il sera alors impossible de relier ces maladies à l'une de ces substances, puisqu'aucune dose dangereuse théorique n'aura été atteinte, et que la maladie déclenchée pourra être très différente de celles qu'aurait pu déclencher une exposition importante à une seule substance.
    À ce propos une question exposant une situation actuelle allant dans le sens de tes arguments a été posée lors d'un colloque récent consacré aux "Risques alimentaires d'origine chimique".
    http://internat.martinique.free.fr/q...e_medecine.htm
    La réponse (différée) du Pr. Tubiana (ancien Directeur de l'Institut Gustave Roussy, ancien Président de l'Académie Nationale de Médecine) nierai plutôt cette hypothèse.
    Qu'en penser ?
    Y-aurait-il complot ?

    Un site à voir :
    http://www.artac.info/
    Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse
    dont le Président est le Pr. Dominique BELPOMME, cancérologue (Hôpital Européen Georges Pompidou)

    A l’issue du colloque organisé par l’Association française pour la recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse ARTAC) le 7 mai 2004 à l’UNESCO, a été lancé l’APPEL DE PARIS qui déclare (en résumé)
    Article 1 : Le développement de nombreuses maladies actuelles est consécutif à la dégradation de l’environnement
    Article 2 : La pollution chimique constitue une menace grave pour l’enfant et pour la survie de l’Homme
    Article 3 : Notre santé, celle de nos enfants et celle des générations futures étant en péril, c’est l’espèce humaine qui est elle-même en danger.

    Liste des signataires :
    http://appel.artac.info/signataires.htm
    Ce n'est pas du petit monde...

    ---
    pH 7.5 jamais trop basique

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Parmis les spécialistes, si j'interprête bien leurs interventions, il y aurait deux courants de pensée.
    Le premier part du postulat que l'on ne connait pas les causes réelles d'apparitions de 15 types de cancers sur les 23 types officiellement recensés. Leur discours est: "Avant de condamner, peut-être à tort, tel ou tel produit, ou substance ou facteur de risque, ...; cherchons les causes réelles d'apparitions de tel ou tel cancer." En résumé, améliorons notre connaissance des cancers et partant de là, on pourra savoir exactement, comment les soigners et comment éviter leur apparition."
    Le second groupe dit: "Nous savons que les cancers augmentent, il faut focaliser les recherches sur certains produits que par étude statistique, nous pensons qu'ils interviennent dans l'apparition des cancers. Nous préconisons qu'en attendant, on prévienne la population ou que l'on restreigne l'usage de certains produits par mesure de précaution." En résumé, prévenons; puisque nous ne savons pas guérir. Et si l'on se trompe, premièrement ce sera de bonne fois et ce sera pour protéger des personnes.
    La démarche classique, défendue par le Professeur Tubiana, est de trouver le ou les agents pathogènes et ensuite de prendre les précautions nécessaires. Le problème est que dans l'immédiat et en attendant le résultat des études et des recherches, cela ne résoud rien ou presque. La démarche qui se base sur le principe de précaution, voudrait que de manière préventive l'on prenne des précautions allant jusqu'à l'interdiction de certains produits ou substances et que l'on utilise d'autres produits à la place. Le problème est que dans certains cas, le produit de substitution s'est révélé plus danguereux ou amenant d'autres risques. Dans d'autres cas, l'on s'est rendu compte que l'on n'incriminait pas le bon produit et il est pratiquement impossible de remettre sur le marché un produit qui en a été interdit.
    Il éxiste une troisième voie, médiane qui voudrait que l'on étudie les produits suspects pour mettre en évidence soit leur innocuïté, soit leur dangérosité et en fonction des cas les interdire ou non, tout en continuant les recherches sur les cancers, leurs modes d'apparition et comment les guérir.
    Faire les études coûte relativement cher, et on arrive pas à se mettre d'accord sur qui doit payer. Interdire un produit à aussi un coût et ne garanti rien ou pas grand chose, surtout que la baisse des cas peut se manifester longtemps après l'interdiction; des gens pourraient prétendre que puisque tel cancer continue d'augmenter, c'est que l'on n'a pas interdit le bon produit ...
    De plus, certains cancers ayants des cas d'occurence tellement bas qu'il faut abandonner l'idée de faire des études statistiques sérieuses sur eux.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par fabinoo
    Supposons que pour une substance donnée, la dose toxique soit 100 unités. Si je suis exposé à 50 unités, normalement, il ne m'arrive rien, je suis en dessous de la dose toxique.
    Ce raisonnement n'est pas valable pour les produits cancérigènes. En effet, on considère qu'il n'existe pas d'effet de seuil pour ces produits. En gros, la probabilité de développer un cancer est proportionnelle à l'exposition au produit (bien sûr, il y a des différences selon la densité d'exposition : être exposé d'un coup ou par petites doses est différent). Donc si je suis exposée à 100 unités, j'ai deux fois plus de chances de développer un cancer que si je suis exposée à 50 unités, mais personne ne peut dire qu'il n'y a pas de danger à 50 unité, ou 10 ou 1 seule.
    Pour les produits toxiques non cancérigènes, c'est différent : là, on considère qu'il y a un effet de seuil, donc que le produit n'est pas dangereux en deçà d'une certaine exposition.

  11. #8
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par Cécile
    Ce raisonnement n'est pas valable pour les produits cancérigènes. En effet, on considère qu'il n'existe pas d'effet de seuil pour ces produits. En gros, la probabilité de développer un cancer est proportionnelle à l'exposition au produit (bien sûr, il y a des différences selon la densité d'exposition : être exposé d'un coup ou par petites doses est différent). Donc si je suis exposée à 100 unités, j'ai deux fois plus de chances de développer un cancer que si je suis exposée à 50 unités, mais personne ne peut dire qu'il n'y a pas de danger à 50 unité, ou 10 ou 1 seule.
    On applique le principe de précaution, tant que l'on n'a pas démontré qu'il éxiste réellement un effet de seuil et à quel niveau mini il se situe. On suspecte que la majorité des produits cancérigènes possèdent effectivement des effets de seuils. Ils sont souvent très ardus à déterminer, surtout que les expérimentations se font avec des animaux et qu'il faut ensuite extrapoler les résultats. De plus certains produits sont soupsonnées d'avoir des effets cumulatifs. C'est le cas pour certains produits cancérigènes dont on a trouvé un effet de seuil pour une quantité déterminée; mais l'on soupçonne que des doses notablement plus faibles peuvent induires des cancers si elle sont administrèes régulièrement. Il me semble que c'est le cas du benzène. Les recommandations n'arrêtent pas de baisser, certains aimeraient carrêment l'interdire. Mais il est présent de manière assez notables dans différents carburants.

    http://www.bossons-fute.com/Sms/benzene.php http://www.inrs.fr/htm/maladies_prof...r_benzene.html http://www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn0386.html
    http://meta.fgov.be/pdf/pc/frcea24.pdf

    Il est à noter que la valeur limite d'exposition est de 1 ppm, il me semble avoir lu que sous les auvents de stations services en été sans vent la valeur relevèe peut-être de 5/6 ppm.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  12. #9
    pi-r2

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Je suis surpris du faible impact de la consommation de tabac, reconnu comme cancérogène majeur. Les chiffres prennent-ils bien en compte le tabagisme passif ?
    Les études récentes montrent aussi un impact fort des particules d'imbrulé de diesel, hors le parc de véhicule diesel et la consommation de gazole ont très fortement augmenté ces 20 dernières années.
    Pour ldes diminutions; cancer de l'estomac, découverte de l'agent helicobacter pilori impliqué dans presque tous les ulcères (dont certains dégénéraient en cancers). Pour le cancer de l'uterus, campagnes de prévention contre le sida, qui a conduit à une meilleure protection (les cancers de l'uterus sont presque tous associés à une infection par papillomavirus)
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  13. #10
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par pi-r2
    Je suis surpris du faible impact de la consommation de tabac, reconnu comme cancérogène majeur. Les chiffres prennent-ils bien en compte le tabagisme passif ?
    Les chiffres, c'est tous cancers, toutes causes confondues.
    poumon (23152+4591), lèvres-bouches-pharynx, (12990+2398) oesophage (4040+928); sont les cancers susceptibles d'êtres induits par la consomation de tabac soit jusqu'à 48099 cas possibles, ce qui équivaut à environ 17% du total. C'est loin d'être negligeable. Environs 1 cancers sur 5 !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  14. #11
    pi-r2

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Je disais cela pour la correction (-2000) relativement faible apportée aux chiffres.
    Je pense qu'il faudrait travailler en "données corrgiées des effets connus". Il y a aussi un autre aspect démographique à prendre en compte, c'est l'âge des de survenue des maladies: les cancers dus au tabac mettent longtemps à se révéler et si l'âge moyen de la population augmente on obtient des effets importants au voisinage du pic de survenue. Or entre 1950 et maintenant la longévité des hommes est justement passée par dessus ce pic.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  15. #12
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Pour les cancers dit des fumeurs, c'est même plus compliqué. Certains augmentent chez l'homme et la femme; d'autres baissent chez l'homme, mais augmentent fortement chez la femme. Par exemple, le cancer du poumon, augmente de +41% chez les hommes et de +182%, chez la femme. Mais tous les cancers du poumons n'étant pas dus au tabac, les chiffres sont ardus à interprêter. La hausse chez l'omme est-elle due à d'autres causes (auquel cas, il faudrait en tenir compte chez les femmes) ou est un effet retard ?
    Pour l'oesophage, c'est net: -19% chez l'homme et + 96% chez les femmes.
    Quant aux 2000 cas entre 1950 et 2000, il faut tenir compte que c'est après l'abbatement de l'écart du à l'augmentation de la population. Cela veut dire qu'effectivement l'augmentation à été plus importante. Pour s'en rendre compte, il faut aller lire l'étude de InVS.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  16. Publicité
  17. #13
    Canberra

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Il est évident que nos brusques changements comportementaux ont des retombées sur notre santé, et parfois par des chemins bien imprévus.


    Attention : ce qui suit est une hypothèse de travail. Les conclusions relatives à cette étude n'ont pas encore été publiées.

    En Haute-Loire, il a été constaté un nombre de cancer élévé et inexpliqué. Ainsi, ni la nourriture, ni les rayonnements divers, ni autre chose ne peut justifier, pour l'instant, une telle propagation.
    Suite à une étude sur le terrain il en a été déduit que ces cancers proviennent des travaux de rénovation au sein des habitations.

    En effet, l'isolation renforcée, dont font l'objet ces habitations, empêche l'évacuation du radon contenu dans le granit et augmente sensiblement le taux de radioactivité dans les intérieurs.

  18. #14
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    De 5 à 10% des cancers pourraient être attribués à l'environnement: http://www.invs.sante.fr/publication...evalence_9.pdf
    Numéro de Prévalence de l'INVS sur le sujet : Cancer et environnement.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  19. #15
    matco

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    L'augmentation dse cancers est elle due à une différence du mode de vie (produit cancérigène, hygiène, ...), à une augmentation de la population ou à une recherche plus poussé de cette maladie?

  20. #16
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par matco
    L'augmentation dse cancers est elle due à une différence du mode de vie (produit cancérigène, hygiène, ...), à une augmentation de la population ou à une recherche plus poussé de cette maladie?
    Réponse dans le message n°1, explicitée dans les suivants.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  21. #17
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Le cancer de la prostate pourrait avoir une cause génétique: http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news4882.php
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  22. #18
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Un rapport sur les cancers de la thyroïde:
    http://invs.sante.fr/publications/20...e_p105_212.pdf

    Ce qui est frappant est la différence d'incidence entre les hommes et les femmes et les différences de variations sur les années étudiées.
    Pour les hommes: on passe d'environ 1 cas 100 000 en 1978 à presque 3 cas en 1997. Un triplement quand même.
    Pour les femmes: on passe de presque 2 cas pour 100 000 en 1978 à 9 cas en 1997. Le nombre de cas est multiplié par 4,5 et représente une incidence triple à celle des hommes. L'augmentation semble continue depuis 1970 sans qu'il soit possible d'en expliquer les causes exactes.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  23. Publicité
  24. #19
    ptitetete8

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Bonjour,
    est-ce que le cancer peut être dû à des facteurs génétiques? J'ai lu dans un message précédent que le cancer de la prostate il me semble, pourrait avoir une cause génétique? Plus concrètement, si un cas de cancer a été détecté dans une famille, les descendants doivent-ils faire particulièrement attention? A cause des facteurs génétiques ou à cause de l'environnement et habitudes? A partir de quel âge devrait-on alors faire attention?
    Merci d'avance.

  25. #20
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Il ya diverses causes aux divers cancers. Certains types de cancers ont éffectivement des causes génétiques, d'autres ont simplement des prédispositions génétiques. Dans le premier cas, cela veut dire que le taux d'occurence sera élevé pour les porteurs de tels gènes ou de telle combinaison de gènes. Dans le second cas, les porteurs du ou des gènes considérés risquent de déclarer un cancer s'ils se retrouvent en contact de tel ou tel autre produit.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  26. #21
    Olorin

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Salut !

    Les cancers peuvent-il avoir une cause psychosomatique ?
    Peut être devrions nous faire des études sur l'état de la santé psychique des personnes sur qui on diagnostique les différents types de cancer ? peut etre que sur certaines personnes qui n'ont pas la vie facile ( depression , nevrose , etat de neurasthenie etc ....) , le cancer se develloppe plus facilement ou meme en est l'une des cause ? Une autre chose assez interressante à remarquer c que certains types de cancer grave et répandus ont quelques chose a voir avec les fonctions sexuelle ou reproductrice ( voire érogène ! ) comme le cancer du sein chez la femme , la prostate chez l'homme , le col de l'uterus , le rectum ( rien a voir avec la reproduction , mais il s'agit bien là d'un organe erogène ) etc ....... Et si la sexualité y était pour quelque chose ? Peut etre que le meilleur anticancerigène , c'est d'avoir une vie sexuelle épanouie ! D'ailleurs quelle est , du point de vue physiologique , la véritable fonction de l'orgasme ?

  27. #22
    kinette

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Bonjour,
    Les cancers peuvent-il avoir une cause psychosomatique ?
    Peut être devrions nous faire des études sur l'état de la santé psychique des personnes sur qui on diagnostique les différents types de cancer ? peut etre que sur certaines personnes qui n'ont pas la vie facile ( depression , nevrose , etat de neurasthenie etc ....) , le cancer se develloppe plus facilement ou meme en est l'une des cause ?
    Il me semble que des études ont montré une corrélation entre moral et cancers. Ca ne signifie pas qu'on ait un rapport de causalité direct, mais ça peut moduler le risque. Ce n'est d'ailleurs pas si étonnant. Une personne qui a le moral prend plus soin d'elle, mange certainement plus sain, fait du sport, etc... de plus l'efficacité du système immunitaire est aussi liée à la forme de la personne.
    Mais de là à affirmer que le cancer "a une cause exclusivement psychologique" comme l'affirment certains gogothérapeuthes dangereux...

    Une autre chose assez interressante à remarquer c que certains types de cancer grave et répandus ont quelques chose a voir avec les fonctions sexuelle ou reproductrice ( voire érogène ! ) comme le cancer du sein chez la femme , la prostate chez l'homme , le col de l'uterus , le rectum ( rien a voir avec la reproduction , mais il s'agit bien là d'un organe erogène ) etc ....... Et si la sexualité y était pour quelque chose ? Peut etre que le meilleur anticancerigène , c'est d'avoir une vie sexuelle épanouie ! D'ailleurs quelle est , du point de vue physiologique , la véritable fonction de l'orgasme ?
    On sait que certains virus peuvent favoriser l'apparition de cancer de l'utérus (et ailleurs aussi)
    http://www.doctissimo.fr/html/dossie...cer_uterus.htm
    http://www.doctissimo.fr/html/sante/..._mst_gorge.htm
    Donc oui il peut y avoir une relation entre activité sexuelle et cancer.
    Après, en ce qui concerne les cancers de "zones érogènes", je ne pense pas qu'on puisse y voir quelque chose de particulier... les cancers peuvent toucher toutes les parties du corps humain...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  28. #23
    praticien

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par kinette
    les cancers peuvent toucher toutes les parties du corps humain...
    Heu... vraiment ?
    Attention à ne pas simplifier trop.
    Les ongles, les cheveux, les dents...

    un praticien généraliste

  29. #24
    kinette

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par praticien
    Heu... vraiment ?
    Attention à ne pas simplifier trop.
    Les ongles, les cheveux, les dents...

    un praticien généraliste
    A vérifier, mais je serais étonnée qu'on ne trouve pas de cancers pouvant se développer dans la partie vivante qui produit l'ongle, dans les follicules pileux, ou dans la partie vivante de la dent...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  30. Publicité
  31. #25
    praticien

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par kinette
    A vérifier, mais je serais étonnée qu'on ne trouve pas de cancers pouvant se développer dans la partie vivante qui produit l'ongle, dans les follicules pileux, ou dans la partie vivante de la dent...
    D'après le dictionnaire des cancers de A à Z :
    "PHANÈRES Ensemble de productions, de type corné, émanant de la peau : cheveux et autres pilosités, ongles, dents ou, chez l'animal, plumes, cornes, écailles, etc. les phanères ne sont pas directement touchés par les cancers mais peuvent être victimes des traitements anticancéreux (alopécie) ou le siège d'infections."
    sur le site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer http://www.fnclcc.fr

    un praticien généraliste

  32. #26
    vince

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes


  33. #27
    kinette

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par praticien
    D'après le dictionnaire des cancers de A à Z :
    "PHANÈRES Ensemble de productions, de type corné, émanant de la peau : cheveux et autres pilosités, ongles, dents ou, chez l'animal, plumes, cornes, écailles, etc. les phanères ne sont pas directement touchés par les cancers mais peuvent être victimes des traitements anticancéreux (alopécie) ou le siège d'infections."
    sur le site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer http://www.fnclcc.fr

    un praticien généraliste
    Ok merci praticien pour cette info (j'ai cherché mais rien trouvé).
    Ca me paraît assez étrange (mais évidemment pas impossible puisqu'apparemment c'est le cas) que certaines cellules qui se divisent puissent devenir cancéreuses (suite à des mutations) alors que d'autres, qui pourtant se divisent aussi et sont autant susceptibles de muter, ne présentent jamais d'évolution cancéreuse. Peut-être est-ce lié avec la possibilité d'angiogénèse ou non selon la position des cellules?

    Désolée d'être allée un peu vite dans mes écrits...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  34. #28
    praticien

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Citation Envoyé par kinette
    Ok merci praticien pour cette info
    (j'ai cherché mais rien trouvé).
    Désolée d'être allée un peu vite dans mes écrits...
    La contrition est intéressante... mais pour une fois (...) Kinette avait eu une assez bonne intuition. Malheureusement, elle n'a pas su la concrétiser (la recherche bibliographique en médecine, en cancérologie ne sont pas si faciles à appréhender). Et maintenant, elle risque de croire dur comme fer que puisque qu'elle a vu une réfutation écrite sur un site officiel, c'est la vérité vraie.

    Et l'ADAMANTINOME ou AMÉLOBLASTOME ou CARCINOME AMÉLOBLASTIQUE alors ?
    L'adamantinome, ou améloblastome (ancien épithélioma adamantin), est une tumeur née du revêtement (épithélium) embryonnaire de la gencive. Il reproduit l'organe de l'émail des dents. dans 90% des cas, il se développe sur la mandibule (...), le plus souvent sur sa portion horizontale, en avant de l'angle de la mâchoire. Il se révèle par une irrégularité de la gencive (soufflure) que découvre le patient lui-même ou un dentiste à l'occasion de soins dentaires, à la suite d'une extraction qui ne cicatrise pas ou par radiographie. L'image radiologique est une opacité bosselée à centre clair, parfois avec de multiples kystes. Cette tumeur évolue lentement. elle s'étend sur place (malignité locale) et donne exceptionnellement des métastases à distance.
    http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dic...efinition=1773

    Le site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer est quand même assez vicieux pour se contredire ainsi ! Non ? Comment voulez-vous que les patients s'y retrouvent si les scientifiques s'y perdent. Il faut dire que les cancérologues eux-mêmes - et les médecins dans leur ensemble - prennent un malin plaisir à brouiller les pistes en multipliant les noms pour une même entité.

    Et praticien est quand même un drôle de rigolo.

    Pour les vrais spécialistes :
    Carcinome améloblastique : étude de cas et recensement de la littérature
    Journal de l’Association dentaire canadienne (2003) 69:573
    http://www.cda-adc.ca/jadc/vol-69/issue-9/573.pdf

    Comme quoi, il faut douter de tout. Et même de soi.
    Ce que l'on a pensé avec sincérité, et même parfois pris le risque d'écrire, en ayant vérifié du mieux que l'on a pu, peut être démenti à tout moment. Et parfois ce démenti n'est qu'apparent. Et l'affirmation risquée, se révèle parfois une bonne intuition ! Les voies de la recherche sont bien mystérieuses...

    Cela vaut peut-être la peine de mieux chercher pour les ongles et les cheveux...

    --
    pH 7.5 jamais trop basique

  35. #29
    Narduccio

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    Dernière modification par Narduccio ; 13/08/2005 à 00h42.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  36. #30
    pi-r2

    Re : Augmentation du nombre de cancers: les causes

    oui Narduccio, l'information est assez inquiétante. En effet, une multiplication par 12 du risque est une preuve statistique et laisserait entendre une influence majeure de la pollution automobilie sur la santé publique (y compris des adultes). Finalement on va applaudir à la hausse du pétrole, pourvu qu'il ne soit pas remplacé par d'autres combustibles (parce qu'il n'y a que les écointégriste pour penser que l'huile végétale qui brule est moins polluante que le pétrole, surtout du point de vue cancérigène).
    Quand je pense que les anti nucléaires le sont à cause de la peur du cancer... Alors qu'en fait les radiations causent moins de cancers que la pollution automobile...
    Il faut aussi rajouter aux ravages du diesel l'augmentation vertigineuse de l'asthme...
    C'est encore bien pire que le sang contaminé, la vache folle ou l'hormone de croissance.


    Le point positif, c'est que cette hypothèse permettrait peut être quasiment à elle seule d'expliquer l'augmentation des cancers, ce qui donnerait un moyen d'action d'ailleurs.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Augmentation du nombre de systèmes planétaires
    Par aziz bleu blanc belge dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/06/2006, 21h53
  2. Augmentation du nombre de centre de chiralité d'une molecule
    Par Madeleinesophie dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/05/2006, 11h29
  3. Sécurité : le nombre de sites malveillants en augmentation de 368% !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2005, 08h12
  4. Cancers et maladies allergiques en augmentation !
    Par Jacques dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2004, 21h56