Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Le rétinoblastome : un cancer d'enfants



  1. #1
    Exosarah

    Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    Bonjour,

    le rétinoblastome est un cancer qui se déclare chez les enfants et pas chez les adultes, et j'aimerais bien comprendre pourquoi.

    Merci de m'expliquer !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Neutrino

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    C'est un cancer d'origine génétique : il est du à une mutation d'un gène, RB1. RB1 est un gène suppresseur de tumeur (c'est un gène qui assure, en temps normal, le contrôle de l'intégrité du génome et/ou le suicide des cellules qui ont subi de trop graves atteintes de leur ADN). Si l'une des deux copies (allèles) que porte les cellules est mutée et inactive, la moindre mutation de l'allèle restant va complètement supprimer le contrôle exercé par le gène. Normalement, l'allèle restant ne mute jamais chez les gens qui n'ont qu'une seul allèle anormal pour le gène RB1, donc ils ne font jamais de rétinoblastome. Par contre, si un enfant hérite de chacun de ses parents un allèle muté et inactif pour RB1, les cellules de sa rétine seront complètement libérées du contrôle du gène RB1 et vont rapidement, très rapidement dégénérer (à tel point que très souvent, on découvre un deuxième rétinoblastome indépendant du premier quelques temps après, voire en même temps que le premier!).

    Dans la famille des cancers il y a deux ensembles si l'on veut :
    - les "cancers du vieux", liés à une exposition, parfois sur de très longues durées, à des facteurs de risque responsables d'une toxicité pour l'ADN, d'une détérioriation de l'immunité, d'une inflammation chronique qui favorise la prolifération de cellules anormales, etc. Dans ce tas, on retrouve essentiellement des carcinomes, cancers dérivés de tissus épithéliaux, donc en renouvellement constant (donc des cellules qui, par leur réplication d'ADN, sont exposées aux mutations spontanées, l'ADN étant plus fragile quand la cellule connait un cycle cellulaire de division). C'est à celle là qu'on pense quand on dit "cancer", car ça représente l'essentiel des cas... et de la mortalité.
    - les cancers d'enfants et de jeunes adultes. Là l'enjeu est différent. Il s'agit souvent d'anomalies génétiques, soit héritées des parents, soit dues à des mutations pendant la vie embryonnaire, qui rendent une population de cellules particulièrement vulnérables à une transformation maligne. Là dedans on retrouve beaucoup de cancers "bizarres" : tumeurs dérivées de cellules immatures ("blastomes"), tumeurs malignes conjonctives (sarcomes), tumeurs endocrines multiples... Mais ça peut aussi provoquer des carcinomes (sein, colo-rectal, peau...).

    Bien sûr c'est schématique (il y a des cancers d'adultes jeunes qui sont liés à des facteurs d'environnement sans aucune prédisposition : cancer du col de l'utérus, cancer du foie sur hépatite B, etc.).
    Dernière modification par Neutrino ; 09/10/2011 à 12h45.
    Neutrino

  4. #3
    Exosarah

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    D'accord merci,
    mais je ne comprends justement pas pourquoi ce cancer (rétinoblastome) ne survient que chez les enfants et plus chez les adultes. Est-ce lié au cycle cellulaire et au fait que la rétine étant constituée de cellules nerveuses elle ne puisse plus proliférer après un certain âge ?

  5. #4
    Neutrino

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    C'est un cancer dont la probabilité d'apparition est très élevée et ce dès la naissance, donc les cas surviennent chez l'enfant.
    Chez l'adulte s'il y a récidive elle est prise tôt du fait de la surveillance ophtalmo régulière... en l'absence de médecine, les enfants meurent de leur cancer en bas âge donc par définition il n'y a pas de tumeurs à l'âge adulte...
    Neutrino

  6. #5
    LXR

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    En plus des informations pertinentes apportées par Neutrino, j'ajouterais que les cancers héréditaires ont une spécificité vis à vis des organes touchés qu'on a du mal à comprendre. Pour beaucoup de ces cancers, le gène muté responsable de l'apparition précoce du cancer a souvent une fonction importante dans l'oncogenèse en général comme c'est le cas de Rb qui est la dernière barrière à l'initiation du cycle cellulaire. On s'attendrait à ce que des cancers émergent d'un peu partout vu la fonction essentielle de ce gène suppresseur de tumeur. Pourtant les cancer émergent d'une partie du corps généralement peu affectée par des cancers sporadiques ( en comparaison avec les plus importants que sont les cancers du sein, colorectal et pulmonaire) ce qui est assez surprenant, même si on sait qu'il y a des mécanismes de contrôle "compensatoire" du cycle cellulaire . C'est aussi le cas du gène BRCA1 par exemple qui occupe une fonction générale dans la signalisation des dommages à l'ADN et la réparation par recombinaison homologue et qui provoque en cas de mutation des cancers mammaire et/ou ovariens. Des explications ont déjà été données pour expliquer cette spécificité qui semble suivre l'oncogenèse oestrogéno-dépendante, mais aucune démonstration claire n'a pu expliquer la spécificité des organes touchés. Pour cela il faut comprendre l'histoire naturelle de ces cancers au niveau moléculaire et ce n'est pas facile. Pour d'autres cancers héréditaires, on sait parfaitement expliquer leur spécificité, comme c'est le cas des cancers colorectaux causés par une mutation du gène APC. En identifiant le mécanisme de renouvellement de l'épithélium intestinal qui est dépendant de la voie Wnt/beta-catenin, on a pu faire le lien avec les cancers du colon causés par une mutation d'un gène suppresseur de tumeur central dans cette voie de signalisation : le gène APC. Ce qui explique que la mutation héréditaire d'APC est responsable de cancers du colon héréditaire. Pour ce qui est de comprendre l'âge auquel se développe préférentiellement ces cancers, cela est un peu la même chose qu'essayer de comprendre pourquoi tel organe est touché et pas un autre.
    Dernière modification par LXR ; 13/10/2011 à 23h04.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mimed899

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    Sans se lancer dans des explications qui n'interessent que les étudiants en médecine, le rétinoblastome c'est :

    Un cancer des rétinoblastes, ce sont les cellules qui tapissent le fond de l'oeil du bébé en developpement. Il est du a une mutation d'un gène qui empêche les cellules de se multiplier de manière incontrollée, et vu que la mutation inactive ce gène et donc la protéine qui en résulte alors les cellules se multiplient de manière incontrollée.

    Il touche principalement les enfants car les rétinoblastes ne se multiplient que jusqu'a l'age de 5 ans a peu près. Généralement la tumeur ne touche qu'un seul oeil, mais si la mutation est transmise pas les parents (forme familiale) alors il est possible que les deux yeux soient touchés.

    Dans sa forme familiale il est associé avec une faible prévalence (probabilité que cela survienne) a des cancers des os.

    Voila.

  9. Publicité
  10. #7
    reclai

    Re : Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

    Bonjour,
    Suite à l'explication de mimed899, j'ai un peu compris la raison pour laquelle ce maudit cancer atteint seulement les enfants.
    Je tiens en même temps à encourager les concernés.
    http://www.mutuelle.com

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. envie d'enfants
    Par papaenrest dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2010, 16h12
  2. [Brun] clé d'enfants
    Par mohamed16 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/12/2008, 23h35
  3. Organisme d'accueil d'enfants
    Par dperez dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/10/2007, 15h31
  4. hôpital d'enfants!
    Par thesweetgirl dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/09/2006, 15h31