Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

La virothérapie



  1. #1
    Divos

    La virothérapie

    Bonjours

    Le dernier poste sur futura-sciences date de 4 ans alors qu'il semble qu'il y est eu beaucoup de nouveau à ce sujet. D'ailleurs, il a été au thème de la dernière émission de découverte du 25 mars 2012 http://www.tou.tv/decouverte Je voulais donc savoir ce que vous pensiez de cette méthode, des possibilités quelle offre, de son taux de succès et des raisons pour laquelle elle ne fonction pas ,car il semblerait que sa ne fonctionne pas toujours.

    Cordialement Divos

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : La virothérapie

    Bonjour.
    Citation Envoyé par Divos Voir le message
    ... dernière émission de découverte du 25 mars 2012 http://www.tou.tv/decouverte ...
    Désolé mais on peut lire :
    Conformément aux droits de diffusion, ce document vidéo peut être vu au Canada seulement.

  4. #3
    Divos

    Re : La virothérapie

    Bonjours

    Je trouve ça vraiment dommage ça nous aurait permis de partir la conversation d'un point commun. En gros le documentaire explique que les chercheurs utilisent le virus qui était utilisé avec le Vaccin contre la variole (ça commence par V,mais j'ai oublié le nom). Il explique que le virus transmit par intraveineuse va dans un premier temps se propager dans tout le corps et s'attaquer surtout aux cellules cancéreuses ,car elles sont dénuer des mécanismes de protection habituelle des cellules saines et donc détruire les cellules cancéreuses. Dans un second temps, le système immunitaire des patients va également attaqués les cellules infectés non pas parce qu'elles sont cancéreuses ,mais bien parce qu'elle sont infectés. Puis, finalement ce qui est le plus important à priori, c'est que durant l'attaque des cellules infectés , le système immunitaire va sembler s'apercevoir que les cellules sont malsaines et il va s'attaquer aux cellules cancéreuses mêmes si elles ne sont pas infectées.

    Dans une expérience faites sur des souris avec et sans système immunitaire atteinte,il était constaté que les tumeurs sur les souris sans système immunitaire diminuaient dans un premier temps puis recommençait à grandir alors qu'avec les souris qui ont un système immunitaire la tumeur disparaissait sans revenir et cela même si on lui implantait de nouvelles cellules cancéreuses.

    Actuellement, des tests cliniques on commencé avec des patients en phases terminales et il semble avoir eu certain résultat spectaculaire. (pas tous de toute évidence) Dans tout les cas cela semble être une méthode prometteuse ,mais je reste sérieusement sur ma fin avec ce documentaire. J'ai fais quelque recherche ,mais c'est des documents sont compliqués alors j’espérais pouvoir en apprendre plus ici

    Cordialement Divos

  5. #4
    myoper

    Re : La virothérapie

    Bonjour.
    Les vidéos sont un peu longues à regarder par rapport à la lecture d'une publication ; ça serait donc bien de retrouver l'étude car la variole est mortelle rapidement dans 10 à 50 % des cas et hautement contagieuse.
    En utilisant le virus de la vaccine, c'est beaucoup plus bénin (sauf chez les immunodéprimés) mais je ne comprends pas pourquoi ce mécanisme ne pourrait se retrouver avec d'autres virus ?

  6. #5
    Divos

    Re : La virothérapie

    Bonjour

    Dans cette video http://www.radio-canada.ca/emissions...p?idDoc=210133 ( le lien est-il accessible en france ? ) On parle du docteur John Belle et en ajoutant son nom à mes recherches j'ai trouvé ça :

    Le Dr Bell et son équipe mènent de la recherche sur des virus oncolytiques à l’IRHO depuis plus de 10 ans. Ils ont mis au point le virus JX-594 en partenariat avec Jennerex inc., une entreprise du secteur de la biothérapeutique cofondée par le Dr Bell, à Ottawa, et le Dr David Kirn, à San Francisco. JX-594 est basé sur une souche du virus de la vaccine qui a largement été utilisée dans un vaccin à virus vivants contre la variole. Il possède la capacité inhérente de se reproduire de préférence dans des cellules cancéreuses, mais on l’a aussi modifié génétiquement pour décupler ses propriétés anticancéreuses.
    http://www.irho.ca/newsroom/newsstory.asp?ID=269

    Dans la video le docteur explique que le virus de la Vaccine a été utilisé des millions de fois sur des enfants et qu'ils le savent donc sans danger.

    cordialement Divos
    Dernière modification par Divos ; 26/03/2012 à 22h41.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : La virothérapie

    C'est bien un virus modifié.
    La recherche suit son cours et comme le dit l'expérimentateur, c'est prometteur.
    « Nous en sommes aux toutes premières étapes de l’étude, avec l’administration d’une seule dose, mais les résultats sont prometteurs, ajoute le Dr Bell. Nous devrons mener d’autres essais pour déterminer si le virus peut vraiment améliorer le sort des patients. Nous nous efforçons d’ailleurs de lancer ces essais tout en travaillant en laboratoire pour mieux comprendre ces virus et trouver la meilleure façon de les utiliser. »
    Laissez tomber les vidéos de qualité très inégales, difficilement vérifiables et d'un mauvais rapport temps/informations (et pas acceptées en tant que preuve ou démonstration scientifiques) ; par contre, le lien est très bien.

  9. Publicité
  10. #7
    javahl

    Re : La virothérapie

    C’est en effet intéressant d’autant que l’article est paru dans la revue « nature » qui est une revue de référence. Mais il faut aussi tenir compte que l’essai a été réalisé en phase I donc sur une cohorte très réduite destinée effectivement à tester la sécurité du traitement comme il se doit à cette étape de vérification d’un nouveau traitement ; ici « L’essai visait principalement à évaluer la sécurité du virus et sa voie d’administration. »

    Je suppose qu’un second essai en phase II incluant une cohorte plus importante de patients sera effectué destinée à vérifier d’avantage l’efficacité en fonction des cas rencontrés.

    Toutefois, je pense que ce type de traitement ciblé n’est pas facile à mettre en œuvre car la difficulté est d’éviter une réponse trop rapide du système immunitaire qui viendrait à annihiler l’action du virus qui n’aurait pas le temps de coloniser d’autres cellules malignes (la solution pourrait être un traitement séquentielle avec plusieurs souches antigéniques différentes), et il ne faut pas non plus mettre en danger les patients. Pour donner une idée de la difficulté : Dans la vie réelle, on n’a jamais remarqué qu’une infection virale, par ex causée par un rhinovirus, est capable d’éradiquer un carcinome de la sphère ORL issu de l’endothélium, lui-même sensible à ce virus - La tumeur finit par profiter du système de défense immunitaire qui se met en place dans les jours qui suivent l’infection. Ce virus doit aussi agir sur tous les sous type de cancer rencontrés et tenir compte du problème majeur de l’instabilité génomique qui ne manquerait pas à faire apparaitre un clone résistant. Donc, ce n’est pas le traitement miracle, mais bien un essai prometteur qui demande encore beaucoup de vérifications avec toutes les réserves habituelles pour ce type d’essai clinique.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Virothérapie oncolytique
    Par t0yt0y dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/11/2008, 22h25