Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 40 sur 40

la stérilisation des handicapés en question

  1. camaron

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    1 668

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Je me répète : Personne n'a le droit d'entamer l'intégrité d'une personne !! Pour quelque raison que ce soit, SANS SON ACCORD complet et en connaissance de cause.
    Comme Narducio, je trouve qu'il s'agit d'un bon principe, mais l'appliquer sans discernement et avec rigidité peut conduire à un résultat pire.

    Dans certains cas limités, je pense que les médecins ont de bons indices pour penser que les risques vers les autres sont grands et obligent à ne pas s'aveugler et sont donc autorisés à transgresser un principe général.

    -----

     


    • Publicité



  2. roronator

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    toulouse
    Âge
    36
    Messages
    66

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    je pense moi aussi que cette pratique peut s'appliquer tant que cela reste un epiphenomene
    ce que je trouve cynique néanmoins c'est le fait qu'il faille chercher "le consentement de la personne de facon dans la mesure du possible", comme la stérilisation s'applique le plus souvent à des handicapés lourds, estimer que cette personne a donner son consentement pour pratiquer la stérilisation est oublier que elle n'a souvent pas conscience de ce que représente cette acte, je pense qu'elle n'a rarement conscience de ses actes car les fondement meme du consentement est qu'il est libre et conscient, pour moi il n'y a pas de demi mesure soit l'handicapé est conscient ( curatelle ou sauvegarde de justice) soit il ne l'est pas (tutelle) est son consentement n'est donc pas à prende en compte, je peux peut être choquer mais en fait la procédure juridique est plus longue et protectrice si on a pas de consentement
     

  3. L'Hérétique

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    716

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Salut, Narducio et Camaron,
    Pour moi, le problème ne se pose même pas, c'est juste une question de moyens financiers, de coût, la société devrait se les donner, mais bien sur, elle ne le fait pas, "c'est trop cher pour des cas très rares ", c'est comme pour la recherche contre les maladies orphelines, le sida, dont plus de 98% des fonds récoltés vont à la prévention, et pas à la recherche, mais c'est un autre débat.
    A+
     

  4. kinisa

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    11

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Bonjour, je viens de lire toute cette discussion enflammée et j'aimerais bien que l'on me précise quelque chose (je dois certainement mal comprendre): de qui parle-t-on dans cette discussion? Qui sont ces handicapés lourds? On parle de déficients mentaux graves ou de handicapés physiques lourds? Je peux très bien comprendre ce débat si on parle de déficients mentaux, de gens qui peuvent représenter un danger pour eux-mêmes ou pour la société. Dans ce cas-là, je pense que l'on peut débattre sur ce sujet qui paraît scandaleux quand on ne prend pas le temps de se poser les bonnes questions. Mais si on parle de handicap physique lourd, j'aimerais quand même que l'on fasse attention, car j'imagine la réaction que pourrait avoir par exemple une jeune femme tétraplégique (qui est un handicap impliquant une totale dépendance) vis-à-vis des propos de certains.
    Merci de m'éclairer sur le type de population dont on parle.
     

  5. ciss_ou

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Viroflay (78)
    Âge
    34
    Messages
    199

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Citation Envoyé par kinisa
    Merci de m'éclairer sur le type de population dont on parle.
    Bonjour.
    Moi aussi j'ai suivi la discussion sans y participer, et je crois que le ou les types de handicap dont on parle n'ont pas été clairement définis. Personnellement, je pense qu'il était sous-entendu qu'on parlait d'handicapés mentaux, potentiellement dangereux pour leur entourage.
    Si certaines personnes ont pensé handicapés physiques, je comprends qu'ils aient été choqués de la question posée, qui dans ce cas aurait un esprit complètement eugéniste.
     


    • Publicité



  6. Narduccio

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Alsace
    Âge
    58
    Messages
    4 735

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Nous parlons éffectivement d'handicapés mentaux lourds qui peuvent soit avoir du mal à contrôler leurs "pulsions sexuelles", soit ne pas être capable de s'occuper d'enfants ou qui pourraient être dangereux envers ceux-ci. Il s'agit de cas assez rares qui demanderaient soit une surveillance de tous les instants soit un enfermement constant. Il y a des cas de viols dans les hopitaux psyachiatriques, il y a donc des parents de femmes handicapées qui demandent un stérélisation pour ne pas avoir un gros problème supplémentaire. Il y a aussi des ces de personnes handicapées qui se rencontrent et qui veulent vivre une vie de couple "normale", mais qui ne pourraient pas s'occuper de leur descendance éventuelle. Dans ces cas aussi, il y a des parents qui demandent une intervention pour permettre à ces personnes de partager quelques moments d'intimités. Pour les parents ou le personnel soignant ces interventions sont souvent vécues comme une libération. Bien entendu, les patients ne sont pas en état de comprendre exactement de quoi on parle et ne pourraient pas donner un avis éclairé sur la question.
    Il est vrai que la résponsabilité de l'équipe médicale est souvent de ne pas ceder à des préoccupations de confort de la part des familles.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper
     

  7. Lord M

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Un peu plus à l'Ouest...
    Âge
    36
    Messages
    781

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    On parlait bien d'handicapés mentaux, le problème génétique ayant été mis de côté plus haut dans la discussion (c'est un autre sujet à part entière qu'il nous faudrait).

    En fait si je m'oppose à cette pratique, c'est dans le cas où elle deviendrait légale et acceptée. En temps qu'exeption, elle me gène moins. Je m'explique : si c'était légal, les famille et les équipes médicales auraient tendance à se faciliter la vie en choisissant cette solution. Ca serait une solution de facilité en quelque sorte. Et je pense qu'on peut toujours convaincre un jury (ici les comités d'éthiques chargés de la régulation) si on a des arguments.

    Alors que si cette pratique est "interdite mais tolérée", les efforts qu'il faut déployer pour y parvenir sont considérables, et n'ont rien à voir avec une solution de facilité. C'est une sorte d'autorégulation.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity
     

  8. roronator

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    toulouse
    Âge
    36
    Messages
    66

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Citation Envoyé par Lord M
    En fait si je m'oppose à cette pratique, c'est dans le cas où elle deviendrait légale et acceptée. En temps qu'exeption, elle me gène moins.
    qui a dit que cette pratique n'était pas légale? avant 2001 c'était une activité informel qui suivait juste les recomandation du CCE (comité consultatif d'éthique)

    mais la réforme du 4 juillet 2001 sur l'avortement et la contraception dans son article 27 légalise la pratique

    voici le lien

    http://www.admi.net/jo/20010707/MESX0000140L.html
     

  9. Lord M

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Un peu plus à l'Ouest...
    Âge
    36
    Messages
    781

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Bah, raison de plus d'être contre !! J'espère au moins que les comité de médecins qui s'occupent de ce genre de cas sont bien sévères. Mais j'ai comme un doute...

    Ayons confiance...
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity
     

  10. camaron

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    1 668

    Re : la stérilisation des handicapés en question

    Citation Envoyé par Lord M
    Alors que si cette pratique est "interdite mais tolérée", les efforts qu'il faut déployer pour y parvenir sont considérables, et n'ont rien à voir avec une solution de facilité. C'est une sorte d'autorégulation.
    Je pense effectivement que de lui donner un statut légal n'est pas la bonne voie. Les medecins sont beaucoup plus capables que des juristes pour agir dans ces cas là.

    Pas de statut légal ne veut pas dire à mon sens interdire mais simplement que la loi ne s'occupe pas du sujet et que les conseils de l'ordre des médecins qui sont là pour ca traite les cas litigieux.

    Le cas dramatique du docteur Chaussoy (affaire Vincent Humbert) inculpé de meurtre avec prémédiation contre le bon sens et les principes de libre arbitre évoqués plus haut montre bien que la loi n'a pas sa place dans la complexité des soins hospitaliers.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. ogm et stérilisation
    Par pierrerichard dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/12/2007, 01h50
  2. sterilisation UVC
    Par lu00ma04 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/04/2007, 23h59
  3. stérilisation du sérum
    Par dna2006 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/02/2006, 14h51
  4. handicapés, encore
    Par babulle dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/12/2004, 11h44