Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 61

Notre liberté de penser a t-elle des limites?

  1. LoTus-LeYdI

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    43

    Lightbulb Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Bonjour,
    Pensez vous que notre liberté de penser possède des limites?
    A priori , on peut penser ce que l'on veut, nous pensons constamment car penser est la nature même de l'homme.
    Cependant, peut-on penser nimporte quoi?
    Non puisqu'il nous arrive de refouler des pensées qui nous traversent l'esprit car nous les jugeons immorales, par exemple lorsque nous sommes en colère, il nous arrive de penser à vouloir "tuer" tel ou tel personne mais notre conscience nous imposera ses limites et nous empêchera de franchir de les franchir.
    Notre liberté de penser est donc limitéé par la morale.
    De plus, l'action de "penser" consiste à réfléchir, penser consiste donc à contruire un raisonnement logique, c'est une suite d'idées qui s'enchainent de manière logique. Or, lorsque nous commettons une erreur, par exemple dans un controle de math, si nous commettons une erreur de calcul , nous allons contre notre volonté, et être libre c'est exercer sa volonté, par conséquent, nous ne sommes plus libres et nous sommes donc limité dans notre liberté de penser.

    -----

     


    • Publicité



  2. LoTus-LeYdI

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    43

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Et bien ce sujet ne vous inspire vraiment pas à ce que je vois !
     

  3. Worse

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    2

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    En fait c'est aussi un sujet qui m'intrigue beaucoup. Comme tu le dis, la porté de notre pensée est souvent limité non pas par ses capacités mais par notre morale. C'est un peu l'opposition simplifiée entre le ça et le surmoi de Freud (bien que cette théorie ne puisse être démontrée, elle paraît plausible).

    Mais la question qui m'obsède le plus c'est : Pourquoi avons nous des capacités de reflexion si étendues qui nous suggèrent des idées innacceptables? Ainsi l'esprit humain serait sans limite dans la méchanceté et la cruauté dans son imagination, et nous aurions besoin de nous censurer nous mêmes? C'est absurde. Comme si notre cerveau était un ordinateur qui donnait des résultats exacts que nous choisirions de ne pas accepter. Il paraît que nous n'utilisons que 10% des capacités de notre cerveau, et bien je crois que l'aliénation morale et éthique autant sociale que personnelle sont responsables de cette limitation.

    Autre interrogation: Sommes nous si peu maîtres de notre conscience que nous aurions besoin de nous imposer une éthique mentale? D'accord on ne dit pas la plus part de ses pensées en public, mais pouquoi donc s'empècher de les penser? Car penser ne veut pas forcément dire agir. Pourtant on dirait que l'humain a peur de ces pensées secretes, il a peur de l'aliénation... ou de la vérité...Donc la limite de penser serait en fait une sorte de méchanisme de défense contre l'esprit humain parfois trop délirant, ou trop clairvoyant?
    Personnellement je continue de m'interroger sur ces questions que je trouve révelatrices sur l'être humain.
    Chaque question contient une part de réponse.
     

  4. Rhedae

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    44
    Messages
    3 017

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Citation Envoyé par Worse
    Il paraît que nous n'utilisons que 10% des capacités de notre cerveau, et bien je crois que l'aliénation morale et éthique autant sociale que personnelle sont responsables de cette limitation.
    On utilise 100 % de nos capacités , mais jamais sumultanement , car chaque partie du cerveau est specialisé .. D'autre part "l'alienation morale" est plus culturelle qu'intrinsequement neurologique , la morale etant pas un aquis innée, c'est avec l'experience que la sagesse progresse .. . Comme on dit c'est en forgeant qu'on devient forgeron . Et puis je ne comprend pas pourquoi la morale serait alienante , je pense que se serait plutot le contraire puisqu'elle se nourrit de l'experience historique , et des erreur des hommes . Ce qui est alienant , c'est plutot le contraire de la morale , par exemple un syteme qui ne tint pas compte des erreurs du passé pour progresser , non ?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."
     

  5. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Citation Envoyé par LoTus-LeYdI
    Bonjour,
    Pensez vous que notre liberté de penser possède des limites?
    A priori , on peut penser ce que l'on veut, nous pensons constamment car penser est la nature même de l'homme.
    Cependant, peut-on penser nimporte quoi?
    Non puisqu'il nous arrive de refouler des pensées qui nous traversent l'esprit car nous les jugeons immorales, par exemple lorsque nous sommes en colère, il nous arrive de penser à vouloir "tuer" tel ou tel personne mais notre conscience nous imposera ses limites et nous empêchera de franchir de les franchir.
    Notre liberté de penser est donc limitéé par la morale.
    Cette conception des choses a été violemment critiquer par Nietzsche... tu devrais lire ses livres: "Ainsi Parlait Zarathoustra" par exemple !
     


    • Publicité



  6. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Citation Envoyé par Rhedae
    Et puis je ne comprend pas pourquoi la morale serait alienante , je pense que se serait plutot le contraire puisqu'elle se nourrit de l'experience historique , et des erreur des hommes . Ce qui est alienant , c'est plutot le contraire de la morale , par exemple un syteme qui ne tint pas compte des erreurs du passé pour progresser , non ?
    Non car c'est contraire à nos désir et à notre nature... la morale est une réaction d'auto-suffisance (et lache selon Nietzsche). La morale est d'ailleur à l'origine une conception religieuse (ce qui est bien et mal). Pour se libérer l'homme doit vouloir ET créer... L'homme ne peut qu'être dépassé ! La seule chose qui nous limite c'est ce vouloir mais encore faudrait il le connaitre et ainsi connaitre nos véritables désirs et ne plus faire n'importe quoi... mais surtout ne pas se limiter (qui est une des fonctions de la morale) !
     

  7. LoTus-LeYdI

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    43

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Violemment critiqué par Nieztsche?
    Eh bien, comment a t-il réfuté cette conception des choses? Tu pourrais développers'il te plait car je n'ai pas le temps de lire ses livres =)
    Et toi que penses tu de notre liberté de penser?
     

  8. legibbon2

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    11

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Comme le disait florent pagny, personne n'aura notre liberté de penser ... elle n'a pas de limites ..
     

  9. LoTus-LeYdI

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    43

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    "Mais vous n'aurez pas... ma liberté de penser"
    Je me demande ce que cela donnerait si on évoquait Florent Pagny dans une dissertation
    Sisi, moi je pense que la pensée, intérieure, elle a des limites de même nature, à savoir intérieures et également extérieures ( l'éducation ou la loi par exemple parce que le liberté de penser et d'expression sont liées)
     

  10. legibbon2

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    11

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Ba tu sais en tant que grand philosophe que je suis, j'ai déjà parlé de cellules oeuf, d'ADN, de mutations génétiques dans un devoir de philo ... bref ... et j'hésitais à sortir une citation de J.C Vandamme mais je l'ai pas fait je me suis dit que le prof avait peut etre pas la meme conception de la philosophie que moi ... vu ma note au devoir sur la cellule oeuf ...
    Bref, aimons tous florent pagny, et soutenons le ... tous ensemble, sa liberté de pensée vivra .... comme la notre qui est inconsciemment improbable malgres la manifestation de l'esprit du chiffon dans la conscience intérieure de l'ame ....
     

  11. He@ven

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Dijon
    Âge
    33
    Messages
    36

    Lightbulb Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Bonjour
    Je me permet juste d'exposer mon point de vue ou tout au plus quelques remarques.

    Certes notre pensée est conditionnée par des facteurs extérieurs tels que l'éducation, le milieu social etc... cependant qu'en est-il de la limite interne à notre pensée? sans aucune manifestation extérieure, à quoi nos pensées se limiteraient-elles? Si l'on prend l'exemple des enfants sauvages, les études ont montré que leur rythme de vie se rapproche de celui des animaux et que leurs pensées s'orientent vers les besoins primaires de la survie. Les pensées s'orientent donc vers des questions plus métaphysiques lorsque l'on a plus besoin de se soucier des besoins primaires, et ceci ne s'effectuent que dans une société. Donc la pensée est toujours conditionnée.

    Alors comme la question de savoir si nous avons bel et bien une liberté de penser reste à mon avis très épineuse, il faut définir ce que l'on entend par liberté de penser. liberté d'exercer l'action de penser ou alors liberté dans le choix de nos penser.
    Je ne sais pas si c'est très clair...

    Pour ce qui est du cerveau, je ne suis pas sur que nous en utilisions 100%. (Sinon ça fait peur quand on voit tout ce qui se passe!!! blague, ne réagissez pas violement svp!!!)
    Le cerveau controlant tout le corps, en controler 100% permettrait de controler d'une part la douleur, mais aussi la secrétions d'enzymes tels que les endorphines ou l'adrénaline etc. Cela résoudrait pas mal de pb...

    Bye
    Mourir sera l'ultime défi de ma vie; j'espère que j'y arriverai!!!
     

  12. GottferDamnt

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    1 301

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Citation Envoyé par LoTus-LeYdI
    Violemment critiqué par Nieztsche?
    Eh bien, comment a t-il réfuté cette conception des choses? Tu pourrais développers'il te plait car je n'ai pas le temps de lire ses livres =)
    Et toi que penses tu de notre liberté de penser?
    Salut ^^ !

    Oui donc Nietzsche limitait la liberté à la volonté ! Je pense également que c'est le cas ! Ceux qui "réussisse" socialement (ayant une volonté de puissance forte) devienne relativement libre car ils ont le pouvoir de créer selon leur volonté et pas selon celle des "autres" ! La morale serait donc un concepte (initialement religieux) qui diminurait cette volonté par des conceptes de bien et de mal... c'est pourquoi Nietzsche était contre... je le suis aussi maintenant !

    @+
     

  13. kron

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Nantes
    Âge
    29
    Messages
    1 680

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Moi je pense tout siimplement que nos pensées sont aussi libres que l'air. Personne ne pourra vous empecher de penser quoi que ce soit (a part par conditionnement, mais cela est une autre affaire). Cependant, montrer toutes nos convictions au grand jour est en revanche une erreur. Et les laisser prendre de l'ampleur sans consideration ethique en est une plus grande encore. On n'a refusé la liberté de pensée a aucun de ceux la : Hitler, Mussolini, Staline, etc. Mais leur pensée est allée trop loin, et de la le genocide criminel qui s'est ensuivi.
    Life is music !
     

  14. EN-CHEMIN

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    1

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Très intéressante question !
    On peut déjà faire l' observation que pour penser, il faut que l'on ait perçu auparavant, que ce soit une idée, un objet...

    La liberté de penser est déterminée par beaucoup de facteurs, mais les rencontres, les lectures, les expériences et la réflexion repoussent toujours les limites de notre liberté de penser.

    Ce n' est pas parce que quelque chose est déterminé en un endroit, qu'il ne peut pas être libre en un autre.

    Deuxième observation : pour penser réellement et non pas subir des pensées, il faut le vouloir. Le véritable penser rejoint donc la volonté et on n'est plus très loin de Nietzsche.
     

  15. Vlad

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    104

    Re : Notre liberté de penser a t-elle des limites?

    Selon Marx, le grand philosophe matérialiste, c'est la matière qui détermine la pensée. Le monde naurel et humain limite l'idée. Et je suis tout à fait de cet avis.

    Notre pensée est asservie par notre condition d'esclave de la nature. Et la pensée nous permet de nous soutirer à la nature. Elle est le seul échapatoire de l'humain. La grande lutte de l'homme c'est la lutte pour la pensée, et contre la nature. Nous élever au dessus de notre condition actuelle, nous autonomiser de plus en plus par rapport à la nature, voilà le grand mouvement de notre histoire.

    Si nous pouvons agir sur la nature et la contrôler. Nous ne pouvons la contrôler dans sa totalité. L'idée maitrise la nature, car l'idée est émanente de l'humain tandis que la matière est inérente à la nature.
    En retour et pour équilibrer cet antagonisme et expliquer que l'homme soit encore pour une trop grande part soumis à la matière, la matière empèche la pensée. Le travail, c'est à dire la lutte pour la survie dans l'obtention des moyens de subsistance est l'ennemi de la pensée. Plus l'homme est soumi à son travail moins il peu penser. Voilà donc une grande limite de notre liberté de penser. La pensée doit pour arriver à un point élévateur de dèveloppement être étrangère aux impératifs matériels.
    On pourrait multiplier les exemples qui empèchent l'idée. La maladie, la vieillesse, la jeunesse, la follie, a peine... Bref, tout ce qui est lié à la matière.

    Mais la matière n'est pas la seule à limiter notre pensée. L'humain en construisant l'idée tend à limiter la pensée. C'est un mythe de croire en une pensée libre. La pensée toujours est asservie, par la matière, mais aussi par la pensée elle même. La langue oriente de façon définitive la pensée. Car nous pensons par la langue. Ainsi les esquimos disposent de 20 mots pour désigner la neige et les différentes sortent de neige quand nous n'en disposant qu'une.
    C'est ensuite l'idéologie qui limite la pensée, pour des raisons très évidente ( ce n'est pas très philosophique je l'accorde, mais vous développerez par vous même ). Ensuite, la méthode, piège la pensée.

    Mais ces limites sont aussi des facteurs bénéfiques à la pensée. Ils permettent de l'organiser, de la restreindre, de la rendre combative, et cohérente.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La liberté existe-t-elle vraiment?
    Par Le mystérieux inconnu dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 56
    Dernier message: 28/01/2005, 21h31
  2. La liberté, fléau de notre société ?
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/01/2005, 20h24
  3. la liberté par excès est-elle un danger pour la société?
    Par taurus95 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2004, 21h06
  4. Les limites, c'est la liberté ?
    Par Geolove dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/08/2004, 13h40