Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?



  1. #1
    geunievre

    Lightbulb Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Je suis une blonde... et perdue pour le choix de l'isolant de ma longère en Seine et Marne 300m²: 150m² R.d.ch + 150 m ²au 1er étage.
    Murs en pisé épaisseur 55/60cm
    Je souhaite privilégier l'ISOLATION à l'intérieur ,pour chauffer peu ensuite .
    On m'a conseillé tout et n'importe quoi, ce qui me semble le plus sérieux m^m si plus cher :
    du Polyuréthane projeté brevet Isolayr?
    merci de me dire si vous avez des retour sur cette méthode .avantages inconvénients?
    Pour le chauffage ensuite je souhaite une installation qui soit la plus rentable sur 20ans : coût de départ+ consommation . Les gens ne pensent pas assez à calculer en rentabilité globale.
    merci de vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chataxe

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonjour
    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    Je souhaite privilégier l'ISOLATION à l'intérieur ,pour chauffer peu ensuite .
    Isoler pour chauffer moins :OUI
    Mais pourquoi à l’intérieur?
    Personnellement je ne ferai pas ce type d'isolant à l’intérieur d'un battit en matériaux naturels, car tu risque de condenser entre l'isolant et la terre ce qui aboutira à un catastrophe mais sans doute à plus de 10ans donc sans responsabilité de l'entreprise.

    En conseil, je te dirais de faire une isolation extérieur et en matériaux perspirants (naturel ou pas)
    A+

  4. #3
    geunievre

    Thumbs up Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonsoir ; merci de votre réponse.
    Impossible par l' extérieur très beau ravalement ancien à ne pas toucher.
    Pour le polyuréyhane projeté ,je ne comprends pas pourquoi cela peut détériorer les murs ? laine de verre ou laine de roche ou chanvre qui prends l'eau + BA 13 ce n'est pas bon aussi . les nouveau produits"" isolayr"de synersol ont des certifications CSTB .eff BLEU CIEL ; plus de ponts thermiques.
    Mon frère a fait cela dans son usine et ils sont très contents.

  5. #4
    fix_k

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Le polyuréthane étant étanche à la vapeur d'eau, ton mur ne pourra respirer et donc évacuer l'eau qui proviendra soit par capillarité, soit par un défaut d'étanchéité.

    Or le Pisé a besoin de respirer, sinon, grosse dégradation à prévoir.

  6. Devis
  7. #5
    geunievre

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonsoir ,merci de vos informations mais la maison est sur un sol perméable, du sable autour de Fontainebleau et la maison n'a pas de remontées humides, les murs sont secs partout pas de salpêtre . N'importe quelle isolation empêchera les murs de respirer ? Que dire alors de l'isolation par l'extérieur qui est chaudement recommandée....?
    un architecte des bâtiment de France me dit que les murs s'ils ne sont pas couvert de béton ,c'est bon ,et que le polyuréthane nouvelle génération laisse suffisamment passer d'air.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    fix_k

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Ben les murs sont secs actuellement parce qu'ils peuvent respirer.

    Il y a des isolants qui laissent respirer : laine de bois, laine de chanvre, liège, chanvribloc, multipor...

  10. Publicité
  11. #7
    geunievre

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonjour et merci de votre aide:voila ce que j'ai sur le polyuréthane:
    Quel est le bilan énergétique du polyuréthane
    a. Le Canada étiquette « vert » les logements isolés par projection de polyuréthane. L’impacte sur le procédé sur l’environnement : fabrication, transport, déchets est maitrisé, stable et performant dans le temps. Son bilan énergétique global , compte tenu de toutes l’énergie qu’il évite de consommer pour ce chauffé compense largement l’énergie qu’il consomme de sa production jusqu’à ses déchets.
    b. L’impact environnemental de l’isolant dans l’impact global d’un bâtiment est très faible. Si l’on effectue une étude de cycle de vie, le PU devient une option très positive de par sa conductibilité thermique très basse, la durabilité de la performance du produit, son poids réduit. La fabrication des isolants PU représente moins de 0.1% de la consommation annuelle d’énergie fossile .... Mais permet d’en économiser 100 fois plus.
    Les PU permettent d’économiser plus d’énergie que les isolants “non-fossile”
    Les PU gardent leur performance élevée durant de très nombreuses années assurant des économies d’énergie et d’émission de CO2 à long terme;
    Tous les matériaux d’isolation on une « énergie négative” c’est-à-dire qu’ils économisent beaucoup plus d’énergie qu’ils n’en consoment pour leur fabrication. L’énergie grise est un mauvais critère de sélection et devrait seulement utilisée au niveau du bâtiment complet.
    Les PU peuvent être récupérés par :
    - Recyclage mécanique (réduits en particules et ou copeaux et ré-agglomérés)
    (peu utilisé pour les rigides, pas d’application et trop cher)
    - Recyclage chimique (transformation en polyol par voie chimique)
    (pas utilisé pour les rigides, résultat pas concluant)
    - Revalorisation énergétique – utilisation des plastiques en complément du fioul primaire dans incinérateur, four à ciment, chauffage industriel
    (valable pour tout déchet plastique)

  12. #8
    chataxe

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    Impossible par l' extérieur très beau ravalement ancien à ne pas toucher..
    Le ravalement est fait pour s’user et donc devra être refait un jour ou l’autre.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    a. Le Canada étiquette « vert » les logements isolés par projection de polyuréthane. L’impacte sur le procédé sur l’environnement : fabrication, transport, déchets est maitrisé, stable et performant dans le temps. Son bilan énergétique global , compte tenu de toutes l’énergie qu’il évite de consommer pour ce chauffé compense largement l’énergie qu’il consomme de sa production jusqu’à ses déchets.
    Pour le transport, c’est indéniable que la version projetée est la plus économique, dans les autres cas on transporte surtout de l’air.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    b. L’impact environnemental de l’isolant dans l’impact global d’un bâtiment est très faible. Si l’on effectue une étude de cycle de vie, le PU devient une option très positive de par sa conductibilité thermique très basse, la durabilité de la performance du produit, son poids réduit. La fabrication des isolants PU représente moins de 0.1% de la consommation annuelle d’énergie fossile .... Mais permet d’en économiser 100 fois plus.
    Oui mais c’est le cas de tous les isolant et certains demande très très peut d’énergie pour leur confection (paille, chanvre..)

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    Les PU permettent d’économiser plus d’énergie que les isolants “non-fossile”
    Faut, tout est question de pouvoir isolant et d’épaisseur.
    Je ne suis pas un anti-Pu, bien au contraire, il a des gros avantages notamment en épaisseur mais surtout en résistance à l’eau.

    Pour en revenir à l’humidité, le problème c’est qu’avec un isolant intérieur tu vas avoir un point froid entre le mur (qui ne sera plus chauffé) et l’isolant, donc risque de condensation donc…

    Je ne suis pas du tous un spécialiste en pisé, aussi je te conseille fortement de contacter l’asso http://www.maisons-paysannes.org/ qui est présente dans chaque département.
    Ce sont des bénévoles, ils ont parmi eux de vrais pro du bâtis ancien avec retour d’expérience et sont présents dans tous les départements.
    Tu peux aussi lire leurs livres, et ceux de Terre Vivante.
    Sur ton autre discutions, un forumeur t’as posté un article sur le pisé, qui a de nombreux avantage et qui je pense va redevenir un matériau de construction courant (il y a plusieurs études) comme l’est redevenu le bois.
    Ce serait donc dommage de tous gâcher par une isolation non adéquate (je n’ai pas dit mauvaise) avec le pisé
    A+

  13. #9
    Vince44

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Salut,

    Pisé + Polyuréthane = ATTENTION !!!

    Si on est pas sûr de ce qu'on fait et de maîtriser le tout, c'est à éviter dans le doute.

    Le pisé n'a rien à voir avec les parpaings voir la tôle d'une usine en terme de comportement. Le pisé peut se détériorer si il reçoit de l'eau qu'il ne peut pas évacuer (remontée du sol, défaut d'étanchéité à la vapeur d'eau intérieure, infiltrations par l'extérieur). Or le polyuréthane va le bloquer là où il sera. Donc, a minima, faudrait être certain que la face extérieures permettra au pisé d'évacuer correctement.

    Pour le dire en langage blonde ( ) un ciré et de bottes biens taillés c'est génial pour la pêche à pied l'hiver, moins pour une soirée dans une boite à la mode!
    Dire, "mon fère est content de son PU dans son usine donc j'en mettrais bien sur ma maison en pisé" reviens à peu près à avoir l'idée de mettre un ciré et des bottes pour une soirée en boite le 15 août parce que "ma soeur s'est félicité d'en avoir mis pour ramasser les coquillage en bretagne l'hiver dernier"

    Se rapprocher de maisons paysannes est une bonne idée, ne serait-ce que pour avoir les références de pros compétents.

    A+

    Vincent

  14. #10
    geunievre

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?hhg

    Bonjour et merci à tous , vos informations sont précieuses .
    suite à vos avertissements sur le polyuréthane ,et ce que j'ai reçu comme info d'autres parts je vais oublier cet isolant sur mes murs en moellons ,en fait il ne sont pas du pisé :c'est un aggloméra de morceau de grès de Fontainebleau + morceau de craie et de pierre et comme ciment un mélange de chaux +sable + terre.
    Un ami architecte qui est dans le coin préconise 12cm de laine de verre accrochée sur un calepinage et des points d'encrage pour évite que la laine se tasse en glissant le long du mur et cela laissera un vide d'air de 2cm et comme finition devant du placoplatre ou Ba13 ? cela vous semble bien ? je n'ai pas un gros budget c'est en plus plus économique .
    je ne sais pas si la laine de verre existe en 150 mm ? si c'est le cas, cela vaut il la peine de passer à 150 au lieu de 120 ? j'ai la place de le faire
    On me déconseillel la laine de roche plus dangereuse pour la santé et la ouate hydrophile contient sel de bore = danger
    Comme c'est dur de se faire un avis et de faire un choix pertinent et valable....et pas le plus cher !

  15. #11
    FabStryke

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?hhg

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    et la ouate hydrophile contient sel de bore = danger
    Oui si vous remplacez vos céréales du matin par la ouate, sinon y a pas vraiment de risque.

  16. #12
    chataxe

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?hhg

    Bonjour,
    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    pour évite que la laine se tasse en glissant le long du mur
    Prendre une laine la plus dense possible (pour cette application) et donc éviter les laines bas prix et bas de gamme.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    je ne sais pas si la laine de verre existe en 150 mm ? si c'est le cas, cela vaut il la peine de passer à 150 au lieu de 120
    Plus elle est épaisse, plus elle isole et plus elle est cher....

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    On me déconseillel la laine de roche plus dangereuse pour la santé
    je me demande si je n'avais pas entendu le contraire, mais je dirais match nul.
    la laine sera caché, avec je suppose un film étanche, donc le danger est surtout pour les poseurs, électriciens......
    ceci dit c'est sympa aussi de penser aux artisans à moins que tu ne le pose toi même.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    placoplatre ou Ba13
    Placoplatre est une marque (la plus connu), BA13 signifie que la plaque fait 13mm d'épaisseur (il exits des palco spécial lieux humide, anti feu.....)
    C'est la finition la moins cher et le plus utilisé, il existe de meilleurs produits chez Fermacell, mais il y a aussi les briques plâtrières et tout un vaste choix de panneaux qui apporteraient plus d'inertie.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    et la ouate hydrophile
    c'est une idée, tu récupère tout tes cotons de démaquillage et tu en fait un isolant.

    Citation Envoyé par geunievre Voir le message
    contient sel de bore = danger
    Donc pour la ouate de cellulose, comme le dit FabStryke il ne faut surtout pas en manger, pour le reste c'est un peut dans le vague car le bore à été remplacé mais le nouveau produit est apparemment pire donc le bore est revenu (pour combien de temps?)
    Dans ton cas la ouate pourrait peut-etre compliquer un peut la mise en œuvre.
    il y a aussi le métissé (laine faite avec des vieux vêtements), les laines de bois, de chanvre, de mouton, la paille (c'est l'isolant le moins cher et le plus écologique).......
    Mais étudie aussi les solution avec enduit isolants chaux/chanvre (ou lin ou...) j'avais cru comprendre que c'était une des solutions préconisé par Les Maisons Paysanne (tu les as contacté?).
    Il y a aussi de très bon livres de J.P Olivera au édition Terre Vivante (voir sur leur site) et bientôt un salon porte de Versailles.
    A+
    Dernière modification par chataxe ; 03/02/2013 à 17h17.

  17. Publicité
  18. #13
    pleinlesyeux

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?hhg

    Dans le cas de geunievre, pourquoi pas du multipor comme cité plus haut ? C'est ce qui se défend le mieux à l'intérieur d'un bâti ancien, non ? Bon, c'est cher, mais pas forcément plus que le PU et ça à des qualités trés intéressante !
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  19. #14
    Vince44

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?hhg

    Salut Geunièvre,

    Alors, on est dans un domaine où les connaissances sont en cours de forte réévaluation. D'une part pour les "défis" énergétiques et climatiques, mais aussi parce qu'on s'est rendu compte que certaines pratiques sont inneficaces ou contre productives.

    Par exemple, le vide d'air entre isolants et murs à l'ancienne est une c..... bêtise. ça ne ventile pas sauf si on génère des courants d'air dedans, et là on ruine les performances de l'isolant et généralement on l'expose au rongeurs. Donc, au final, ça fait que l'humidité reste bloquée au niveau de cette lame d'air qui devient plutôt une lame de roquefort non comestible qu'une brise fraîche.

    Il faudrait t'entourer. Maison paysanne ou, à défaut, cherches un maître d'oeuvre / archi sensibilisé a la construction écologique et à la préservation du bâti ancien. Idéalement, les deux. Même si tu ne travaille pas (que) avec des matériaux écologiques, normalement les gens de cette "mouvance" on des connaissances assez à jour car ils en font pas la même chose depuis 30 ans...

    Comme première approche:

    Si tu peux faire de l'isolation extérieure, même fine, même uniquement sur certains murs, .... tout ce que tu pourras faire simplifiera les choses et ça augmente les performances.
    Là ou tu dois faire de l'isolation intérieure, il faut un matériaux capable de supporter de l'eau/humidité en excès (il y en aura forcément) et de la conduire dehors. Généralement ça laisse les isolants à base végétale: ouate de cellulose, laine de bois/chanvre/lin..... (j'ai un trou sur les capacités de transfère de la laine de roche mais je crois que c'est pas si mal!). Il est capital de maximiser l'étanchéité à l'air (les fuites d'air entrainent de la condensation localisée) et que l'isolant soit en contact avec le mur sur un maximum de surface (justement pas de lame d'air, l'exact inverse). Ainsi, quand la vapeur se condensera entre l'isolant et le mur, le mur pourra l'absorber et la transmettre dehors si le crépis est bien en chaux perspirante (sinon, c'est isolation extérieure).

    Enfin, certes, les lambda et R c'est important pour les ordres de grandeurs, mais c'est la qualité de la mise en oeuvre et du choix des matériaux qui conditionne le plus fortement la performance et sa durée dans le temps (et le niveau de désagréments possibles).

    Vincent

  20. #15
    geunievre

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Merci de votre réponse très intéressante et pardon pour ma réaction tardive, mais ma mère a un Pb de santé..
    Concernant la lame d'air, mes murs sont en moellons et très irréguliers la grange est de 1850, ils font 60cm d'épaisseur ...on devra donc poser des cornières pour fixer l'isolant donc cela entrainera un vide d'air de 3cm environ . A moins que je n'opte pour les billes d' écographite soufflées ,entre le mur et l'isolant, procédé que ma recommandé un architecte suisse (ils ont un site) et cela me semble très intéressant car non polluant , léger ;résistant et excellente longévité ? mon plaquiste qui ne connaissait pas, il est hyper motivé sur ce produit Si vous avez un moment regardez ce site et dites moi ce que vous en pensez ?
    Je souhaite isoler au maximum car je souhaite chauffer au minimum et avec 280m² sur 2 niveaux il faut être attentif.
    j'ai également un souci dans le choix du chauffage, car le système chaudière à granulés bois puissance 20kw avec silo + PC en Rez de Ch et radiateurs au 1er est hors de mon budget (42.000€) j' envisage les plinthes chauffantes électriques que j'ai souvent vu au Canada(Ecomat) et qui sont fiables et donne un confort très agréable ,( certes c'est électrique, mais le prix de revient est de 25000€ ... et pas de circuit d'eau avec des pb de boues dans les tuyaux et de fuites éventuelles etc. et de granulés qui se bloquent dans la vis et la chaudière qui est pas simple à régler ....
    je compte un amortissement sur 15 ans, car après je vendrai pour aller dans le midi )+ un beau poêle de masse scandinave de 2m de h. en céramique dans l'entrée qui est au centre de la maison et voilà ! Le secret c'est une super isolation ,je pense ? Après on chauffe très peu, qu'en pensez vous ?

  21. #16
    pleinlesyeux

    Re : Rénovation totale longère, Isolant ,Choix?

    Bonjour,

    Trop peu d'infos sur l'ecographite. Il semblerait qu'il y ai un ppeu de polystyrene dedans, et que l'aspect ecologique puisse etre un peu galvaudé.
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e-isole-2.html

    Pourqi=uoi ne pas mettre du liège en vrac. 2x moins cher, efficacité et inov=cuité prouvé.

    25000€ pour un chauffag electrique, il y a un zéro de trop.

    Continuez à vous renseigner... j'ai l'impression qu'on vous vois venir de loin avec votre budget.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chauffage pour une rénovation de longère
    Par dabian dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/02/2012, 16h15
  2. Renovation longere de A à Z - besoin de conseils
    Par drizzt2511 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/03/2010, 14h25
  3. Rénovation Longère en Bretagne, isolation en question...
    Par Guillaume22 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 49
    Dernier message: 14/12/2009, 08h39
  4. renovation longère
    Par romuald35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2009, 09h14
  5. Choix d'un isolant vieille longère en silex et briques
    Par chasse221 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2007, 14h16