Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 56

Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

  1. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour, ma femme et moi venons d'acheter une maison au Nord Est de Toulouse nous allons refaire toute l'isolation et le système de chauffage. Nous allons faire une isolation par l'extérieur sur les murs Nord, Est et Sud et une isolation intérieur côté Ouest (cette façade donne sur un trottoir nous ne pouvons pas empiéter sur la voie publique). Nous allons également isoler les combles avec 350 mm de ouate de cellulose. Cela fait quelque mois que je parcours les forums et principalement celui ci et J'ai donc pris des idées de ci de là et je souhaiterais savoir si la réflexion que je mène va dans le bon sens et je cherche des avis complémentaire.
    Je pense donc partir sur une isolation de 160 mm de liège pris dans une ossature bois sur 1 mètre de haut en prévention des remonter d'humidité et ensuite 160 cm de laine de bois (120 mm semi rigide et 40 mm de laine de bois qui vas servir de pare pluie et s'accroche pour l'enduit) toujours pris dans une ossature bois.
    Les murs de la maison sont en brique de terre cuite bâti à la terre et les murs de refend sont en terre cru bâti à la terre et paille. Nous allons faire installer un poêle de masse qui devrait nous chauffer le rez de chaussé, Le chauffage au fioul actuel sera conserver pour L'ECS et servira d'appoint pour l'étage.
    Mes questions sont donc les suivantes :
    - Suis je partie dans la bonne direction concernant l'isolation (hiver et surtout été pour lutter contre les chaleur caniculaire de la regions).
    - Je crains un déphasage trop important du à l'inertie des murs et de l'isolant laine de bois
    - Je crains une surchauffe en hiver du au poêle de masse
    - Je me demande si 160 mm d'isolant sont suffisant
    Voilà pour le moment
    Merci de m'avoir lu et merci d'avance pour vos réponses
    Benoit

    -----

    Dernière modification par JPL ; 17/06/2017 à 16h24.
     


    • Publicité



  2. benlamb

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    39
    Messages
    523

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour,

    Vite fait comme ça :
    -160mm pour les murs en ITE c'est très bien.
    -La fibre de bois n'apportera que très peu de déphasage supplémentaire par rapport à vos murs en terre. Je ne sais pas par contre si il est vraiment pertinent de mettre du liège : si vos murs sont humides, il faut les ventiler, et le liège n'est pas très ouvert à la diffusion. Si votre maison est correctement ventilée, ça devrait le faire. A confirmer, il y a de nombreux pots sur l'isolation des maisons en bauges ou pisé, ça peut aider.
    -Le choix du poêle de masse n'est peut être pas le plus pertinent : la combinaison de la forte inertie de la maison et du poêle de masse risque d'être contre productive. Il te faut un poêle très réactif, ou un bien un poêle plus réactif en acier ou fonte.

    Bonne journée,
     

  3. lucienpel

    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    1 610

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour
    < (cette façade donne sur un trottoir nous ne pouvons pas empiéter sur la voie publique). ...... >
    Vous vous êtes bien renseigné, car maintenant (dans le cadre des économies d'énergie)
    dans certains cas une dérogation est possible
    < 160 mm de liège pris dans une ossature bois sur 1 mètre ..... >
    D'une manière générale une solution isolation entre montants (bois, métal, ...) est pénalisante
    car on crée une discontinuité de l'isolation.
    D'accord avec benlamb sur le fait que la laine de bois n'apportera que très peu de déphasage dans votre cas
    <également isoler les combles avec 350 mm de ouate de cellulose >
    Raisonnez plutôt en résistance thermique qu'en épaisseur
    Pensez également à une VMC (elle existe peut être déja)
    Cdt
     

  4. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Salut,

    Beau projet!

    Cela dit:

    Je pense aussi que ça vaut le coup de vérifier si tu peux, ou pas, empiéter sur la voie publique. ça serait bien mieux de faire une isolation cohérente sur les 4 faces.

    - 160mm d'isolant dans les murs c'est assez. Pas d'inquiétude pour l'excès de déphasage, ça n’existe pas! Si t'as peur d'un truc genre 24h = 0h, ça n'est pas le cas!

    - 350 mm de ouate de cellulose c'est bien mais si tu peux en mettre plus ça sera mieux (surtout si elle n'est pas dense car déversée en combles perdus). Vu la performance de ton projet ça serait dommage que ça soit le point faible.

    - Tu ne dis rien du soubassement/sol : tu as quoi et tu comptes isoler comment?

    Pour le chauffage:
    - apparemment tu as un circuit de chauffage central : gardes-le!
    - Le choix du bois est excellent si tu peux en stocker suffisamment pour 2 saisons mais je pense que le poele de masse n'est pas un bon choix: doublon pour l'inertie, ça se manœuvrerait comme le Titanic Regardes comment on fait du feu dans un poêle de masse, c'est assez contraignant. Vu cette contrainte et le coût, il faut vraiment avoir besoin de son inertie: et toi ça n'est pas le cas.
    - Un mix solaire + bois serait beaucoup plus pertinent pour un coût similaire.

    Tu devrais opter pour un poêle bouilleur ou une chaudière bois avec ballon tampon et ballon ECS au bain marie. Ainsi tu pourras fournir toute la maison et le l'eau chaude sanitaire avec le bois. Tu peux coupler avec du solaire (t'auras déjà le ballon) pour appoint chauffage éventuellement et surtout ECS l'été quand tu ne voudras pas faire du feu car il y en aura assez dehors

    Très important pour l'été : penses à pouvoir faire du courant d'air la nuit. Idéalement des Vélux électriques sous le toit et des ouvrants que tu peux laisser ouvert la nuit: persiennes, fenêtres oscillobattantes ou à barreaux...

    Le confort estival repose sur :
    1 - limiter les apports, notamment solaires (voiles d'ombrages, volets, treilles....) et par les parois (l'isolation fera le boulot)
    2- ex-aequo
    - inertie pour stocker la chaleur la journée (avec l'ITE, c'est bon si tu ne fais pas n'importe quoi au niveau des finitions intérieures), le sol peut faire un excellent complément si bien géré.
    - ventilation nocturne pour évacuer la chaleur la nuit.
    3 - optimisation de l'ensemble avec le déphasage



    A+

    Vincent

    A+

    Vincent
     

  5. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour ,

    +1000 avec les commentaires de vince 44, benlamb et lucienpel ..

    Pour le poêle , prenez un bon modèle tout acier , par exemple le STUV 30 in ou le STUV30 compact , les murs en brique et les refends absorberont et lisseront les excès de chaleur .

    SI l'étanchéité à l'air de la maison est bien faite , avec une VMC bien pensée , le confort thermique sera au rendez-vous , été comme hiver..

    Etant presque votre voisin , habitant à AMBRES , après avoir vécu 30 ans dans une toulousaine à Toulouse Nord , je sais de quoi je parle .
    Notre maison actuelle est neuve , isolée par l'extérieur (20cm) , murs et refends intérieurs en béton , 36cm de laine de roche en toiture , V.M.L associée à un puits canadien , poêle Bullerjan de 5 KW pour chauffer les 140m2 , 2 stères et demie de bois pour l'hiver 2016/2017.
    Ces bons résultats sont aussi dus à l'orientation de la maison et à la disposition des vitrages largement orientés au SUD .

    Continuez , vous êtes sur la bonne voie , votre maison ainsi isolée sera très confortable .
    Une suggestion : les trottoirs isolants autour de la maison en continuité de l'ITE si vos sols du RDC ne sont pas isolés : cela permettra de créer un volant thermique stable sous la maison au fur et à mesure que vous y habiterez .
    Je joins les commentaire d'un ami qui a suivi mon conseil:
    - et surtout tout autour de la maison j'ai installé une isolation à l'horizontale sur une largeur de 1,20 (PU 80mm, protégé par un film goudron/ alu, sous une couche de gravier) de mes fondations (comme dans l'article que tu m'avais passé). Et j'ai fait la liaison totale avec l'isolation thermique par l'extérieur des murs.
    Et le résultat thermique est plutôt pas mal: Malgré la grosse vague de froid de cet hiver, je n'ai pas consommé plus que l'année dernière, et j'ai pu arrêter le chauffage plus d'un mois à l'avance par rapport à toutes les années précédentes.
    Dernière modification par herakles ; 19/06/2017 à 14h35.
     


    • Publicité



  6. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour, de retour de vacances je reprends le fil de la discussion, merci pour vos réponse,

    En ce qui concerne le liège il n'y a pas d'humidité dans la maison mais je pensait le mettre en bas d'isolation pour pouvoir descendre au plus prés du trottoir qui fait le tour de la maison je ne sais pas si c'est une bonne idée ? le trottoir isolant et une idée a creuser a voir si je peux l’intégré aux projet !!!

    Le principe du poêle de masse me plaisait bien je penser justement que l’inertie de la maison pouvais être un plus faire une grosse chauffe et profiter de la chaleur sur une plus longue durée. J'ai peur qu'un poêle a bois ai du mal a chauffer les 120m² du rez de chausser.

    En ce qui concerne la pose de l'isolant tout les guide de pose auxquelles j'ai eu accès font état d'une pose entre chevron chevillée et collée, avec le pare vapeur agrafer sur les chevrons voir schéma si joint qu'en pensez vous? je trouve cette façons de poser plus solide et elle permet de remettre les mur a niveau.

    Lucienpel quand vous dite raisonner plutôt en résistance thermique plutôt qu'en épaisseur qu'entendais vous par la ? que me préconiser vous a la place de la ouate de cellulose?

    Le sol et en tommette directe sur terre battu sur une grande partie de la maison, le reste sur une cave vouté. pas d’isolation de prévu de ce coté la.

    Pour ce qui est de la façade coté rue le trottoir et très étroit je ne pourrais pas y empiéter dessus et la personne de la mairie ma clairement dit que c’était impossible de prendre 16 cm sur la voie publique tout au plus 4 ou 5 cms sa ne vaut vraiment pas le cout et j'ai pas envie de rentre dans une procédure sans fin c'est dommage.

    Le chauffage centrale restera aux fioul pour l'instant je pense le changer dans deux/trois ans pour un système. bois/solaire ou autre a voir

    Tout les mur intérieur seront mis a nus une partie restera en brique apparentes le reste sera enduit chaux/sable.

    Que me conseiller vous pour l'isolation acoustique des plafond entre le rez de chaussée et l’étage?

    Je vais essayer d’alimenter ce fil avec l'avancer des travaux ce pourrait aides des personne
    merci d'avance pour vos réponse

    Pièce jointe supprimée
    Dernière modification par JPL ; 26/06/2017 à 11h55.
     

  7. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    tout au plus 4 ou 5 cms
    Ca peut le faire avec une ITE à base de PIR "ultra 22" https://www.weber.fr/isolation-therm...-cheville.html

    4cm avec un lambda de 0.022 = 8 cm de liège lambda 0.044
    C'est mieux que rien , et cela permet de minimiser les ponts thermiques à la jonction de la façade sur trottoir / façade latérale .
    On peut aussi rajouter une épaisseur de chaux - chanvre côté intérieur pour obtenir une résistance thermique satisfaisante tout en laissant respirer le mur en briques .
     

  8. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    69 173

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Les illustrations doivent être postées dans un format graphique (gif, png, jpg). Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  9. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    +1 avec Herakles la continuité de l'Ite serait un plus indeniable.


    Le PDM n'est pas plus puissant qu'un poele classique et pour la repartition le circuit de chauffage central est imbatable.
     

  10. lucienpel

    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    1 610

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour
    <Lucienpel quand vous dite raisonner plutôt en résistance thermique plutôt qu'en épaisseur qu'entendais vous par la ? que me préconiser vous a la place de la ouate de cellulose?>
    Que l'épaisseur d'un isolant ne représente pas à lui seul ces performances
    Exemple : isolant en lambda 0,O22 en épaisseur 100 mm donne un R de 4.5 ( R résistance thermique)
    isolant en lambda 0,040 toujours en épaisseur 100 mm donne un R de 2,5
    Il y a des équerres qui permettent d'embrocher une première couche d'isolant ( cette couche sera donc
    pratiquement continue) de fixer des chevrons sur ces équerres et de une mettre une deuxième couche
    d'isolant entre chevrons .
    Cdt
     

  11. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Le PDM n'est pas plus puissant qu'un poele classique et pour la repartition le circuit de chauffage central est imbatable.
    Attention , tu vas t'attirer les foudres de Tuyau de poil ..

    Différences entre PDM et poêle bois :

    PDM: foyer encastré de haute puissance à partir de 18KW permettant une flambée et une combustion complète d'une quantité de bois une ou deux fois par jour
    - puissance restituée par la masse du PDM après la flambée : entre 3 et 6 KW étalée sur 12 à 24h , montée en température douce et régulière et descente idem
    -avantage = 1 ou 2 chargements par jour , et cerise sur le gâteau = pizza à cuire dans le four après la flambée
    -1 tout petit inconvénient : il faut anticiper les caprices de la météo ou entourer le PDM d'un store réfléchissant quand arrive un beau soleil inattendu après une belle flambée

    Poêle classique : foyer fonte , acier ou vermiculite , puissance nominale au milieu d'une flambée : 6 à 15 KW suivant les modèles du commerce
    -puissance instantanée restituée par convection et rayonnement du poêle variable suivant les chargements en bois , toutes les heures ou au bon vouloir des occupants ...
    Pas facile à contrôler dans une maison en ITI et plus acceptable dans une maison lourde isolée en ITE :l'inertie des murs lourds- et dalle béton - permet de lisser légèrement les fluctuations de température
    Dernière modification par herakles ; 27/06/2017 à 11h17.
     

  12. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour, Herakles merci pour l'info, je vais creuser l’idée et retourner voir la mairie pour voir si je ne peut pas gratter un peu d’épaisseur.
    Mais ne vaut il pas mieux essayer d'atteindre un R plus important quitte a faire une ITI en traitant les pont thermique en faisant des retour de 1 mètre a chaque fois que cela et nécessaire pour crée une isolation plus homogène . En utilisant ce produit on fait certes une ITE mais de très faible épaisseur avec un R de 2 (si je ne me suis pas tromper dans les calcul) est ce que cela ne vas pas poser un problème avec le reste de l'isolation qui sera plus importante genre crée une zone plus chaude ou plus froide?

    Pour le poêle de masse finalement pour ce type de maison ce n'est pas une mauvaise idée surtout qu'il sera coupler avec un chauffage central qui permettra de chauffer un peu plus si on veut une monter en température plus rapide.

    Lucienpel, j'avais penser a cette solution mais j'ai du mal a voir comment la mettre en œuvre pour une finition parfaite sur un mur de basse pas très droit. je pense que la solution entre chevrons et plus rapide en mettre en place et permet de redresser le mur surtout. Voir plan ci joint.
    Voici comment je vois le montage de l'isolation de l’intérieur vers l’extérieur
    Enduit chaux
    Mur brique terre cuite
    Laine de bois St flex 120 mm entre montant
    Pare vapeur st protect a enduire 40 mm
    Enduit finition

    Autre question les mur de refend sont en terre cru monter avec un liant terre paille recouvert d'un enduit au platre qui s'effrite par quoi remplacer cette enduit, j'avais penser a un enduit a la chaux est ce une bonne idée.

    Voici quelque photo de la maison

    bonne journée
    Images attachées
     

  13. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Attention , tu vas t'attirer les foudres de Tuyau de poil ..
    Même pas peur, on je pratique les tarnais-es tous les jours!

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Différences entre PDM et poêle bois :

    PDM: foyer encastré de haute puissance à partir de 18KW permettant une flambée et une combustion complète d'une quantité de bois une ou deux fois par jour
    - puissance restituée par la masse du PDM après la flambée : entre 3 et 6 KW étalée sur 12 à 24h , montée en température douce et régulière et descente idem
    -avantage = 1 ou 2 chargements par jour , et cerise sur le gâteau = pizza à cuire dans le four après la flambée
    -1 tout petit inconvénient : il faut anticiper les caprices de la météo ou entourer le PDM d'un store réfléchissant quand arrive un beau soleil inattendu après une belle flambée
    Je rajoute aussi :
    - le chargement progressif, le calcul de la charge de bois, qui le rendent moins simple d'utilisation au quotidien tout de même.
    - peu de possibilité de diffuser la chaleur à l'étage par une cage d'escalier (ce qui peut être un avantage dans certains cas comme les plafonds cathédrales!)

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Poêle classique : foyer fonte , acier ou vermiculite , puissance nominale au milieu d'une flambée : 6 à 15 KW suivant les modèles du commerce
    -puissance instantanée restituée par convection et rayonnement du poêle variable suivant les chargements en bois , toutes les heures ou au bon vouloir des occupants ...
    Pas facile à contrôler dans une maison en ITI et plus acceptable dans une maison lourde isolée en ITE :l'inertie des murs lourds- et dalle béton - permet de lisser légèrement les fluctuations de température
    Globalement je dirais que plus la maison est inertielle, baignée de soleil et bien isolée, moins le poele de masse apport par rapport à un bon poele acier. Et c'est quand même pas mal plus cher... Mais l'inverse est vrai, si on n'est pas suffisamment passif/bioclimatique, le poêle de masse apporte vraiment qq chose.

    Je rajoute:

    le poêle acier/fonte hydro. Idem poêle acier mais:
    - une partie de la puissance (selon le modèle) part dans le circuit de chauffage centrale.
    - on peut lui adjoindre une réserve d'eau (autonomie entre les flambées, comme avec le poêle de masse)
    - avec l'aide du chauffage central il répartira mieux la chaleur et ont pourra bénéficier de la régulation du chauffage central.
    - il peut faire de l'eau chaude et son ballon peut être couplé à des panneaux solaires si on l'a prévu au départ et que l'emplacement convient. Dans tous les cas on peut lui mettre une résistance électrique d'appoint, ça peut se coupler plus ou moins harmonieusement selon l'installation avec le fioul qui prendrait le relais pour les longues absences.

    Je ne sais pas si il éxiste de modèles qui permettent de faire des pizza (moins bien qu'un PDM tout de même) mais si on veut vraiment cuisiner avec, on peut aussi opter pour une cuisinière hydro à bois!

    Avec un chauffage central et un certain niveau de performance, c'est clairement dans le poêle hydro + solaire que j'investirais : possibilité de couvrir à 100% les besoins ECS+chauffage avec bois+solaire l'hiver et solaire seul l'été.

    A+

    Vincent
     

  14. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Citation Envoyé par Benoitv31 Voir le message
    Bonjour, Herakles merci pour l'info, je vais creuser l’idée et retourner voir la mairie pour voir si je ne peut pas gratter un peu d’épaisseur.
    Mais ne vaut il pas mieux essayer d'atteindre un R plus important quitte a faire une ITI en traitant les pont thermique en faisant des retour de 1 mètre a chaque fois que cela et nécessaire pour crée une isolation plus homogène . En utilisant ce produit on fait certes une ITE mais de très faible épaisseur avec un R de 2 (si je ne me suis pas tromper dans les calcul) est ce que cela ne vas pas poser un problème avec le reste de l'isolation qui sera plus importante genre crée une zone plus chaude ou plus froide?
    Pour te donner du grain à moudre, tu verras que R=2 (+0,5 de tes murs) ça te permettra déjà de tailler à la hache dans les déperditions de cette face.

    R&U.png

    Le problème n'est pas seulement le pont thermique, si tu fais de l'ITI sur un face + 1 m en périphérique de cette face tu te coupes totalement de 30-35% de l'inertie de tes murs extérieurs. C'est ballot été comme hiver.

    Pour conserver cette inertie il te faut une isolant plus performante à l'extérieur qu'à l'intérieur, donc un complément de chaux chanvre à l'intérieur avec un R 0.5 à 1 serait approprié, ça ferait quand même 3-3,5 au total avec ton mur! (regarde l'échelle de droite sur le graph, c'est le R, la courbe rouge ce qui s'échappera)

    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 29/06/2017 à 15h35.
     

  15. lucienpel

    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    1 610

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour
    < Lucienpel, j'avais penser a cette solution mais j'ai du mal a voir comment la mettre en œuvre pour une finition parfaite ..... >
    Il y a des équerres réglables, mais évidemment comme tout système: dans une certaine plage
    de tête, mais à vérifier de l'ordre de 20 mm.
    Cdt
     

  16. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour je me pose une question sur les comble qui sont potentiellement amenageable aurait on le même rendement thermique qu'une isolation en comble perdu si je faisait une isolation type sarking (la couverture et à refaire en intégralité ) avec 260 mm de laine de bois, de l'extérieur vers l'intérieur tuile, pare pluie hpv, 120mm laine de bois, volige, 140mm de laine de bois, pare vapeur, ba13. Sachant que si j'amenage les comble se n'est pas de suite dans 10 ans.

    Pour en revenir au chauffage ce qui me pose soucis avec le poêle à bois c'est que comme l'on travail la maison ne sera pas chauffer de la journée, alors que avec le poêle de masse si je fait une grosse flambée le matin et l'inertie de la maison je me dit que le soir on aura pas trop perdu de chaleur.

    Bonne journée
     

  17. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Re bonjour autre question quelqu'un aurait il un retour d'expérience sur la récupération d'eau et le fait de l'utiliser pour alimenter les toilettes et machine à laver.
    J'ai aussi deux puits dans lesquelles l'eau est potable je voudrait pouvoir alimenter mon réseau d'eaux avec ceux ci auriez vous des retour d'expérience la dessus

    Bonne journée
     

  18. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    avec le poêle à bois c'est que comme l'on travail la maison ne sera pas chauffer de la journée, alors que avec le poêle de masse si je fait une grosse flambée le matin et l'inertie de la maison je me dit que le soir on aura pas trop perdu de chaleur.
    Nous sommes presque voisins , notre maison neuve est très bien isolée avec pas mal d'inertie , soit à peu près la même configuration que votre maison une fois nantie de son ITE et bien coiffée de laine de bois .
    Notre poêle est un simple Bullerjan de 5KW largement suffisant pour les 140m2 : il ne fonctionne que le matin entre 7h et 8h , et quelquefois le soir avec les températures extérieures sous les 0°C
    Nous n'avons consommé que 2.5 stères de bois cet hiver 2016-2017 sans jamais avoir froid .(et encore , sans puits canadien ni TAGs qui n'étaient pas branchés )
    Ce poêle est adossé à un refend en béton banché : c'est ce qui permet de garder une température agréable , en fait un bon ressenti , car on est surpris de lire 19 ou 20°C sur le thermomètre du séjour ou de la chambre et en même temps on se sent bien , à cause du rayonnement des parois lourdes isolées par l'extérieur .

    Deuxième exemple, cette maison de Montauban sur 2 niveaux rénovée récemment , murs anciens de 45cm d'épaisseur avec ITE de 12 cm en PSE et coiffée de panneaux isolants unilin de 24cm de PU .il y a un petit puits canadien passant sous le sol de la cave branché sur une VMCDF installée par mes soins qui permet l'aération avec un air neuf tempéré .
    Avec cependant un défaut d'isolation entre le RDC et la cave : plancher en hourdis terre cuite + chape ciment ...
    A l'étage: quelques grille pains récents qui se déclenchent rarement
    Au RDC : un poêle Godin de 2012 , 14 kW , adossé au mur de briques de 45cm et contre un pilier de briques de 40x60
    Ma fille me dit qu'une belle flambée matin et soir tous les 2 jours suffisait à garder un bon confort en hiver .

    Vous pouvez regarder du côté des poêles comme le STUV 30in, STUV 30 compact H ou les MaxBlank donc certains ont un four pour les pizzas , et habillés de pierre ollaire .

    Après , pour le poêle de masse , faites attention au poids que peut supporter la dalle
    Dernière modification par herakles ; 30/06/2017 à 10h37.
     

  19. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Salut,

    Citation Envoyé par Benoitv31 Voir le message
    Bonjour je me pose une question sur les comble qui sont potentiellement amenageable aurait on le même rendement thermique qu'une isolation en comble perdu si je faisait une isolation type sarking (la couverture et à refaire en intégralité ) avec 260 mm de laine de bois, de l'extérieur vers l'intérieur tuile, pare pluie hpv, 120mm laine de bois, volige, 140mm de laine de bois, pare vapeur, ba13. Sachant que si j'amenage les comble se n'est pas de suite dans 10 ans.
    J'ai eu le même choix à faire, sauf que j'avais pas d'ITE en perspective, et j'ai opté pour l'isolation en rampant (un peu de sarking, beaucoup entre poutres).

    D'un point de vue purement physique, plus t'as de volume dans la zone chauffée et plus t'as de surface de paroi plus t'as de déperditions à isolation constante. D'un autre côté, si tu ne chauffes pas ces pièces et que tu les utilise comme espace tampon, techniquement, ça revient à dire que tous tes combles sont ton isolation de toiture. Et dans ton cas, ça t'évite le pont thermique en haut des murs puisque tu peux faire une continuité entre les murs et le sarking. Efficace!

    Si tu dois faire beaucoup moins épais qu'en combles perdus, là évidemment c'est pas gagnant thermiquement, encore que si tu peux isoler sous le plancher des combles, globalement tu t'y retrouveras tant que tu ne chauffes pas les combles.

    Il faudrait voir ta composition en détail mais a priori l'approche idéale c'est le max d'isolation en rampant.

    Outre les possibilités d’aménagement et de stockage que ça donne, ça te créés un potentiel de confort d'été important. J'ai un escalier central dans ma vieille maison (un peu la même forme que la tienne) qui va jusqu'aux combles. J'ai fermé la cage en haut pour l'hiver mais l'été je l'ouvre. Le soit j'ouvre les Velux et fenêtres, même si il fait encore un poil trop chaud dehors, et la nuit quand ça baisse, ça enclenche un tirage impressionnant qui rafraichit le coeur de la maison. Et si on veut du frais dans une pièce, on l'ouvre et on entrouvre la porte et ça fait rentrer un bon courant d'air frais, même sans vent.

    Je m'en sers parfois aussi comme serre pour démarrer des plants sous les Vélux en mi-saison.

    Pour le confort d'été, il est vital d'avoir une super ventilations sous toiture, et des volets sur les Vélux. Je te conseil d'opter pour des Vélux électriques avec capteur de pluie. Parce que les soirs d'orage soit tu n'ouvres pas et tu perds une occasion de rafraichir, soit tu dois dormir en mode sentinelle pour courrir fermer aux premières gouttes...

    C'est mon seul regret pour cette partie, n'avoir pris que les volets électriques. J'aurais du prendre un truc tout automatisable, encore mieux si tu peux programmer l'ouverture et la fermeture avec le capteur de pluie qui te sauve les miches en cas de pluie.

    Parce que, là aussi, il faut parler d'un truc; la maison super inertielle c'est top sauf quand tu te barres. Il m'est arrivé de rentrer de vacances à la maison fin aout en période de canicule. Toute la masse de la maison était montée à 28°C et il faisait 24°C la nuit, 40°C le jour. Là je me suis dit que si j'avais pu programmer l'ouverture de mes Vélux la nuit et la fermeture le matin, j'aurais gagné au moins 2°C! A coupler avec un ventilo qui force des entrées d'air au RDC et j'en gagnais encore 2 de plus.

    Donc, si tu penses avoir intérêt à aménager les combles, oui, fais le travail sur les parois et les Vélux de suite, t'en profiteras dès maintenant.

    Citation Envoyé par Benoitv31 Voir le message
    Pour en revenir au chauffage ce qui me pose soucis avec le poêle à bois c'est que comme l'on travail la maison ne sera pas chauffer de la journée, alors que avec le poêle de masse si je fait une grosse flambée le matin et l'inertie de la maison je me dit que le soir on aura pas trop perdu de chaleur.
    Et tu comptes faire du feu la nuit au printemps quand le soleil se couche et qu'il fait froid ?

    Je te chambres un peu parce que c'est difficile de se rendre compte de ce que représente l'inertie d'une telle maison: c'est colossal. Tu vis à Toulouse en ce moment, tu vois le climat. J'ai arrrêté la ventilation nocturne et ma maison n'a perdu que 0,5°C depuis que le temps à viré après les grandes chaleurs. Et encore, ma maison est mal isolée (rien dans les murs ou presque), étanchéité merdique, seule les combles sont bons et les fenêtres correctes.

    En hiver avec disons 5°C, si je ne fais rien, je perds 1°C au max dans la journée. A -5°C je perds environ 2°C. Toujours sans isolation des murs. Imagines ce que ça va donner pour toi!

    Le problème n'est pas tellement la question de la chute des température dans la journée, le problème c'est plutôt que tu puisses recharger l'inertie le soir en quelques heures sans avoir à cuire autour du poêle.

    L'inertie du poêle de masse c'est rien par rapport à ce qu'il y a aura dans ta maison... Tu peux compter à la louche une tonne par m² de mur dans ta maison. Donc tu peux te dire que t'as la capacité de stockage de 2-3m² de tes murs dans un poêle de masse. Après évidemment, tu ne vas pas chauffer tes murs à 60°C non plus donc ça ne se compte pas comme ça, mais tout de même, t'as quoi comme surface de murs? P-e 40m² par face, soit 160m² au total. ça fait un rapport de 1 à 80 avec le poêle. Si on considère que tu vas stocker le reste (apports solaires notamment) dans le reste de l'inertie du bâtiment, particulièrement le sol, tu peux te dire que charger ton poêle à 60°C, c'est comme charger à 20,5°C tes murs, pour une température souhaité de 20°C. Autrement dit, ajouter 20°C à ton poêle avec une petite flambée c'est comme ajouter 0.25°C à tes murs.

    Donc la vraie question c'est de savoir si tu peux ajouter disons 0,5°C à tous les murs de ta maison en quelques heures sans y cuire. Avec un poêle acier classique, ça ne va pas fonctionner comme ça, là tu n'auras que l'inertie proche. Tu peux ne pas prétendre stocker à l'étage par exemple. Avec un poêle qui chauffe la pièce et ton réseau de chauffage central, là ça devient beaucoup plus simple. Et si tu y ajoutes une réserve tampon d'eau tu pourras la chauffer à 80°C sans cuire!

    Chez moi je chauffe tout avec une chaudière à bois. Je fais un feu par jour, parfois deux (si on passe sous les -5°C en gros, ça dépend aussi du vent et du soleil...). Je stocke tout dans un gros ballon d'eau chaude de 2000L. Et donc 18h après, il fait encore 22°C dans la maison et je ne la surchauffe jamais.

    C'est une chaudière et une maison mal isolée donc c'est différent, mais une version simplifiée s'adapterait très bien à ton projet. T'auras sans doute 24°C en fin de soirée dans ton salon, mais c'est tout. Le tout pour un un cout d'installation similaire à un poêle de masse, un usage plus simple, eau chaude sanitaire comprise, et pas besoin de l'appoint au fioul tant que t'es chez toi une fois par jour (deux fois, la pire quinzaine des hiver rudes...)

    Sincèrement je n'ai rien contre les poêle de masse, j'ai longtemps fantasmé dessus (vas te faire plaisir ici : http://www.pyromasse.ca/portfolio/index.html ), mais il y a quelques inconvénients d'usage et ça n'est pas la meilleure solution partout.

    A toi de voir!

    A+

    Vincent
     

  20. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonsoir herakles et Vince merci de vos réponse je pense que vous m'avez convaincu pour le poêle à bois. C'est vrai que j'avais bien sympathiser avec un constructeur de pdm du gers il m'avais bien vendu sont produit. Sa va nous faire faire des economie
     

  21. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour, je viens de me rendre compte que mon message est passer qu'a moitiés.
    Sachant que le poêle a bois sera positionner au centre de la pièce de vie contre un mur de refend en brique de terre cru (voir plan ci joint)
    J'avais deux question avec un poêle a bois peut on espéré chauffer l’étage ( quatre chambre), Que pourrais je mettre comme isolation phonique entre le RDC et l’étage pour couper le son et laisser passer un peux de chaleur.
    Comment ventiler le grenier hormis des fenêtre de toit?
    Nous recuperons les cles la semaine prochaine je vais pouvoir mieux faire le tour de la maison je reviendrai vers vous pour faire un point si vous voulez bien et apres il faudra prendre une decision sur la marche a suivre et se lancer dans l'aventure
     

  22. Vince44

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Tarn
    Messages
    2 435

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Salut Benoit,

    La solution c'est le poêle bouilleur (ou hydro). C'est un poêle-chaudière qui est donc un poêle normal avec dedans un échangeur à eau qui permet d'alimenter ton chauffage central et éventuellement ton eau chaude sanitaire.

    Ainsi tu peux isoler sereinement, la chaleur passera par ton système de chauffage central.

    Pour la ventilation des combles, les fenêtres de toit sont incontournables avec un toit à 4 pentes. Tu peux aussi faire des lucarnes et p-e même monter des ventilateur sur les petits trous d'aération éxistant. A voir avec des photos de l'intérieur.

    A+

    Vincent
     

  23. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    43
    Messages
    2 006

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Bonjour Héraklès,

    Sur le PSE 12, quel est le revêtement de finition pour lequel votre fille a opté, et en est-elle satisfaite?
    Pourquoi n'avez vous jamais craint une incompatibilité entre les murs initiaux et ce matériaux, ou plutôt quelles précautions avez-vous prises?

    Merci pour votre temps.
     

  24. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Sur le PSE 12, quel est le revêtement de finition pour lequel votre fille a opté, et en est-elle satisfaite?
    Pourquoi n'avez vous jamais craint une incompatibilité entre les murs initiaux et ce matériaux, ou plutôt quelles précautions avez-vous prises?
    Revêtement sur PSE: enduit épais RME de Parexlanko http://www.parexlanko.com/fr/revetement-ITE finition gratté fin
    L' enduit bâtard ciment/chaux sur les vieux murs en briques était sain , non ou très peu fissuré .
    La pose du PSE : calé chevillé sur plots de colle : donc présence d'une mini-lame d'air de quelques mm permettant l'équilibrage de la diffusion du mur .

    Aucune inquiétude vu que j'avais installé une VMC DF "basique" 70% ( que daniel222 veuille bien me pardonner ..)
    couplée à un petit puits canadien = 3 tubes enterrés sous la dalle béton de la cave à 1m de profondeur :
    ( ladite dalle a été imposée par l'ingénieur structure à cause d'un déchaussement des fondations sous les murs suite à des travaux effectués par l'ancien propriétaire )

    Taux de renouvellement: entre 0.8 et 1 fois le volume habitable , descendant à 0.5 fois en hiver .

    Cette ventilation a permis de retrouver un taux d'hygrométrie satisfaisant , les lambris intérieurs ne gondolent plus , les murs se sont asséchés , plus de moisissures .
    Les murs respirent depuis l'intérieur : aucune remontée d'humidité dans les murs .
    Le mobilier bois présente un aspect excellent , et pourtant c'est une essence de bois assez sensible , venue des Indes .

    Après 1 semaine de vacances en hiver , ma fille est heureusement surpris par la température intérieure qui n'a baissé que de 2 à 3°C .

    Voili voilou
     

  25. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    43
    Messages
    2 006

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Re,

    et merci!
    J'ai tout bien compris.

    Tenteriez vous la même combinaison sur des murs en granit hourdi à la terre, "salopés" au ciment batard et-ou au ciment mais parfaitement sains malgré tout, avec une vmc basique à l'intérieur, pour isoler par l'extérieur, cacher la misère, et rattraper un gros faux-aplomb?

    Ou faut-il dans ce cas préférer rester sur une combinaison ossature bois + isolant semi rigide + nergalto?

    Merci infiniment, et que Benoitv31 me pardonne si je profite de l'occasion...
     

  26. Benoitv31

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    38
    Messages
    26

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Pas de souci tiochaclas les forums sont fait pour échanger.
    Une question pour herakles sur le cm ultra 22. Est il compatible avec les mur en brique cuite n'y a t il pas un risque de condensation entre isolant et la brique. Et il compatible avec les brique en terre crue ( la salle de bain et dans la dépendance attenante à la maison qui elle aussi donne sur la rue).
    Bonne soiree
     

  27. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 649

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Ou faut-il dans ce cas préférer rester sur une combinaison ossature bois + isolant semi rigide + nergalto?
    Cette solution me paraît la meilleure et la moins onéreuse
    Une autre possibilité : échelles u*psi + panneaux fibre de bois support d'enduit
    comme pour la maison de Caluire près de Lyon : http://www.lamaisonpassive.fr/files/...UIRE-light.pdf
    les murs sont en béton de mâchefer .

    Une question pour herakles sur le cm ultra 22. Est il compatible avec les mur en brique cuite n'y a t il pas un risque de condensation entre isolant et la brique
    Tant que le mur reste à la même température que l'intérieur et que le local reste convenablement ventilé , il n'y a pas de risque de condensation .

    Et il compatible avec les brique en terre crue ( la salle de bain et dans la dépendance attenante à la maison qui elle aussi donne sur la rue).
    Il vaut mieux consulter le service technique de Weber sur ce point précis
    Il faudra certainement appliquer un enduit à base de chaux sur les murs en terre, piqués au préalable et choisir la pose en calé -chevillé pour les panneaux de PIR Ultra 22
     

  28. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 596

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Revêtement sur PSE: enduit épais RME de Parexlanko http://www.parexlanko.com/fr/revetement-ITE finition gratté fin
    L' enduit bâtard ciment/chaux sur les vieux murs en briques était sain , non ou très peu fissuré .
    La pose du PSE : calé chevillé sur plots de colle : donc présence d'une mini-lame d'air de quelques mm permettant l'équilibrage de la diffusion du mur .
    Aucune inquiétude vu que j'avais installé une VMC DF "basique" 70% ( que daniel222 veuille bien me pardonner ..)
    couplée à un petit puits canadien = 3 tubes enterrés sous la dalle béton de la cave à 1m de profondeur :
    ( ladite dalle a été imposée par l'ingénieur structure à cause d'un déchaussement des fondations sous les murs suite à des travaux effectués par l'ancien propriétaire )...........
    Vaut mieux une 70% simple, robuste, efficace et bien posée ... qu'une 90% usine à gaz avec des gaines souples

    En plus avec un PC ... le PC se justifie mieux avec une 70% ... forcément

    Je suis très très intéressé par le revêtement du PSE :

    Aujourd'hui le plus costaud et le plus durable c'est quoi ... indépendamment du prix, est-ce l'enduit épais RME de Parexlanko, sinon quoi ?
    Entre le PSE et l'enduit épais il n'y a pas un grillage par exemple ?
    Dernière question "con", pour avoir un truc dur qui ne se défonce pas à coups de poing, il faudrait mettre quoi ?
     

  29. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    43
    Messages
    2 006

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Franchement, un bardage en Douglas, faut y aller pour l'enfoncer au poing
     

  30. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 596

    Re : Avis sur rénovation en brique de terre cuite région Toulouse

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Franchement, un bardage en Douglas, faut y aller pour l'enfoncer au poing
    Oui suis un peu con dans ma question qui manque d'une précision essentielle

    Suis un adepte farouche voire un ayatollah du simple, efficace et durable

    Donc contre les murs je ne veux pas de bois à lasurer régulièrement ou qui risque de pourrir ... en bon paysan des montagnes je ne crois pas une nano-seconde au bois imputrescible !

    PS) dans nos stations de skis il y a 40 ans et + les grands experts avaient juré craché du bardage imputrescible ... ils avaient juste oublié "les c.." l'entretien merdique et régulier du lasurage ... surtout au sud et à l'ouest
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. maison en brique de terre à rénover en région Toulousaine
    Par nicobeni dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2013, 12h50
  2. Etanchéité à l'air de murs de brique de terre cuite?
    Par zeds dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/01/2013, 14h30
  3. Monomur : brique de terre cuite ou béton cellulaire ?
    Par Doubze dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 87
    Dernier message: 16/08/2011, 09h58
  4. Brique terre cuite brique terre crue, qui peut m'expliquer les différences
    Par kaiserf dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/07/2009, 18h57