Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 131

dimensionnement d'une pompe à eau

  1. mav62

    Date d'inscription
    août 2006
    Messages
    628

    dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour, je recherche un logiciel ou une feuille de tableur permettant de dimensionner une pompe à eau aprés avoir entré différents paramétres (hauteur d'aspiration, pertes de charge,...). Les logiciels disponibles sur internet sont payants et ils sont en général trop sophistiqués pour l'utilisation que je veux en faire.
    Merci d'avance pour votre aide.

    -----

     


    • Publicité



  2. dark-jus

    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    59

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Si tu veu, donne nous tes informations on pourra traiter sa sur le forum

    @+
    dark
     

  3. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour à tous deux
    J'ai ce genre de logiciel dont je me suis servi en BE avant d'être en retraite. J'en suis aussi l'auteur donc pas de Pb de copyright.
    Seulement je ne peux pas le mettre sur le forum, ça ne passe pas.
    Il faut me contacter en MP pour me donner une adresse mail (rapidement car si je suis chez moi ce soir et demain, à partir de samedi je serai absent 1 semaine)
    Bonne soirée
     

  4. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Re-bonjour
    aprés avoir entré différents paramétres (hauteur d'aspiration, pertes de charge,...)
    Je suppose qu'il s'agit d'une pompe centrifuge, "relativement" simple. Une pompe alternative (piston ou plongeur) est une vraie galère qui réclame beaucoup de soin et un peu d'aspirine (pour le concepteur).
    La pompe se moque des paramètres cités. En fonction d'eux elle fonctionnera correctement ou pas;
    Explication:
    Un des paramètres majeurs lorsqu'on sélectionne une pompe se nomme le "NPSH"
    "Nett Priming Suction Head" (terme utilisé dans le monde entier que nos "dépités hexagonomaniaques" n'ont pas eu l'outrecuidance de traduire en français, peut être parce-qu'ils en ignorent l'existence ou bien parce que ce n'est pas assez "pub & people". Coup de g…le terminé).
    Essayons d'expliquer de manière simple

    Il faut distinguer le NPSHa (disponible) et le NPSHr (requis)

    NPSHa
    Il s'agit de la hauteur nette d'amorçage de la pompe
    Le niveau (ligne) de référence est l'axe horizontal de la roue d'entrée pour une pompe horizontale Pour une pompe verticale le plan d'entrée (œil) dans les aubages de la 1° roue si la pompe est à simple entrée, l'axe de symétrie horizontal de la roue dans le cas d'une pompe à double entrée.

    Le NPSHa se calcule de la manière suivante:

    Pour une pompe aspirante

    NPSHa = ha – hvpa hst -hfs

    Et pour une pompe immergée:

    NPSH= ha – hvpa + hst -hfs

    Avec:
    ha: Pression absolue du liquide pompé exprimée en mètres de liquide, mesurée à la surface du liquide
    hvpa: La pression de vapeur du liquide, à sa température de pompage (absolue et exprimée en mètres de liquide pompé)
    hst: La hauteur statique en mètres entre le plan libre du liquide et la ligne de référence
    hfs: Toutes les pertes de charge (en mètres) de la ligne d'aspiration additionnées; c.à.d: friction, coudes ou tés, changements de diamètre, robinets, raccordement d'entrée dans la pompe etc. etc.

    NPSHr
    Cette valeur correspond à la perte de charge à l'entrée de la 1° roue de la pompe.
    Elle est donnée par le Constructeur de la pompe. On ne peut pas la calculer si on ne connaît pas tous les paramètres géométriques et hydrauliques de la roue.

    Pour que la pompe fonctionne correctement, on considère généralement que
    (NPSHa – NPSHr) doit être positif et ≥ 0,6 mètres

    un logiciel ou une feuille de tableur permettant de dimensionner une pompe à eau
    Le dimensionnement se fait en fonction de la HMT (hauteur manométrique totale) et du débit de la pompe.
    Pour ce, voir mon logiciel.

    A+
     

  5. FC05

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    3 787

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    Un des paramètres majeurs lorsqu'on sélectionne une pompe se nomme le "NPSH"
    "Nett Priming Suction Head" (terme utilisé dans le monde entier que nos "dépités hexagonomaniaques" n'ont pas eu l'outrecuidance de traduire en français, peut être parce-qu'ils en ignorent l'existence ou bien parce que ce n'est pas assez "pub & people". Coup de g…le terminé).
    J'avais trouvé sur le site de Flygt, la traduction sous la forme : "HAPN = Hauteur d’aspiration positive nette". C'était un site canadien ...

    Et dans la signification du P de NPSH, j'avais Positive ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick
     


    • Publicité



  6. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonsoir FC05
    Tu as raison pour le "positive", d'ailleurs
    (NPSHa – NPSHr) doit être positif et ≥ 0,6 mètres
    je l'avais mentionné.
    Priming fait référence à l'amorçage (to prime = amorcer) qui ne peut exister qu'avec un NPSH positif.
    Quand on écrit "de mémoire" on a quelquefois des écarts de langage liés à l'habitude et au "jargon" du métier.
    Bonne soirée
     

  7. FC05

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    3 787

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    Bonsoir FC05
    Quand on écrit "de mémoire" on a quelquefois des écarts de langage liés à l'habitude et au "jargon" du métier.
    Bonne soirée
    Oui, je travaille parfois avec des militaires, ils utilisent tellement de sigles qu'ils sont pour la pluspart incapables de donner la version "developpée" ... même si il connaissent la signification du sigle. Sans compter les sigles identiques qui ont des significations différentes suivant la personne qui l'utilise !
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick
     

  8. j-lou

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    37
    Messages
    3

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Citation Envoyé par papykiwi Voir le message
    Bonjour à tous deux
    J'ai ce genre de logiciel dont je me suis servi en BE avant d'être en retraite. J'en suis aussi l'auteur donc pas de Pb de copyright.
    Seulement je ne peux pas le mettre sur le forum, ça ne passe pas.
    Il faut me contacter en MP pour me donner une adresse mail (rapidement car si je suis chez moi ce soir et demain, à partir de samedi je serai absent 1 semaine)
    Bonne soirée
    Bonjour papykiwi,

    je suis actuellement en stage process dans un bureau d'étude et je vais être amené à dimensionner plusieurs pompes. Je vous envoye un MP concernant votre logiciel
     

  9. ROUINS

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    42
    Messages
    4

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour a tous,
    Voila mon histoire : j'ai un ami qui voudrais installer une pompe a eau alimenté par des panneaux solaires.
    Ca ce passe au BURKINA FASO.
    LE PROJET EST IL FIABLE ET SURTOUT QUE FAUT IL COMME RENSEIGNEMENT QUANT AU DIMENSIONNEMENT.
    TOUT CE QUE JE SAIS C4EST UN VILLAGE.
    MERCI
     

  10. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonsoir Rouins
    Il faut connaître le débit d'eau requis, la profondeur du puits, la hauteur de refoulement à partir du sol.
    D'autre part, la tension (en V) et le courant (en A) délivrés par les panneaux solaires.
    A partir de ces données on pourra te dire si le projet est réalisable.
    Très certainement il faudra s'orienter sur une pompe immergée si le puits est profond et là ça n'est peut être pas gagné.
    A+
     

  11. zeus29

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    61

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    bonjour, je suis actuellement en BTS et je recherche d'ici la fin mai un programme ou des bases de calcul pour le dimensionnement d'une pompe

    l'arrosage a effectuer est situer dans une pepinieres donc de type agricole

    il y a actuellemnt une pompe de 5,5 kw mais insuffisante

    je dois donc effectuer un nouveau choix de pompe

    il y a une hauteur d'aspiration d'environ 4 metres

    la hauteur de refoulement est de refoulement est de 11 metres

    j'ai une longueur de canalisation de 11,5 metre en aspi et de 190 metres en refoulement.

    Je dois avoir un debit a cette endroit la de 40 M3 et d'une pression comprise entre 4 et 6 bar

    j'ai aussi a arroser d'autres points cituer plus bas sur la canalisation comment effectuer le calcul pour les reducteur de pression.

    comment calculer les pertes de charges ?

    cette pompe devra etre commander par un demarreur progressive, je souhaite quel soit equipe d'une sonde NCTP afin de ne pas déteriore la canalisation PVC (un flussiostats est deja installer mais ne fonctionnent pas correctement)

    merci de vos reponses
     

  12. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonsoir Zeus29
    Il y a incompatibilité dans tes données:
    la hauteur de refoulement est de refoulement est de 11 metres
    Je dois avoir un debit a cette endroit la de 40 M3 et d'une pression comprise entre 4 et 6 bar
    11 mètres =1.1bar (arrondi) donc pas 4 à 6 bars.
    Faut il considérer que tu désires 4 à6 bars + 11 mètres?
    D'autre part, une pression de 4 à 6 bars n'est pas calculable; tu dois dire :je veux 4 ou 5 ou 5.5 ou 6.

    j'ai une longueur de canalisation de 11,5 metre en aspi et de 190 metres en refoulement.
    comment calculer les pertes de charges ?
    C'est impossible si on ne connait pas le diamètre des canalisations, le nombre de coudes, robinets, clapets etc.

    Une pompe capable de 40 m3/h à 6 bars demande un moteur de ~15kW.
    cette pompe devra etre commander par un demarreur progressive
    Quel type de démarreur progressif? Un simple "étoile/triangle", des selfs, un autotransfo? les 2 dernières solutions coûtent certainement plusieurs fois le prix de la pompe. Si en plus il y a de l'instrumentation "exotique" il faudra certainement plusieurs années de culture de la pépinière pour amortir le coût d'achat.

    j'ai aussi a arroser d'autres points cituer plus bas sur la canalisation comment effectuer le calcul pour les reducteur de pression.
    Plus bas de combien (en mètres)?
    Avec tous les renseignements et un petit schéma de l'installation avec des cotes, je pense que tous les amis du forum pourront te donner des réponses. Tu peux aussi me contacter en MP.
    Bonne suite
     

  13. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Re bonsoir.
    Pour calculer la puissance hydraulique de la pompe:
    N (kW) = q (m3/h.) x h (m de colonne de liquide) x masse spécifique / [367 x η (0.xx)]
    Le rendement η se prend à 0,60 en prédimensionnement.
    Il faut multiplier la puissance trouvée par1,1 (= +10%) pour obtenir la puissance moteur dans le cas de ton débit prévu.
    Pour calculer les pertes de charge il faut d'abord calculer la longueur "équivalente" de la ligne compte tenu de tous les accidents de parcours (coudes, tés, robinets...etc). Ensuite appliquer l'équation de "Darcy Weisbach" ou de "Hazen Williams" (Merci Google pour les trouver en valeurs métriques). "Darcy" me semble plus adapté à ton problème.
    A+
     

  14. zeus29

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    61

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Merci d'avoir repondu si vite

    oui la hauteur de refoulement est de 11 metres, je considere une pression de 4 bar pour etre moins enbete pour les reducteur de pression sur les autres tunnels(l'arrosage s'effectue dans les tunnels d'une pepinieres)

    pour la pompes, il s'agit d'un demarrage progressif type altivar(sa evite la pointes d'intencité

    les schéma je suis pas très bon mais je vais essayer de vous faire une description de l'install

    en aspi :
    diametre 90
    12,5metres
    2 coude 90°
    2 coude 60°
    1 crepine

    en refoulement
    diametre 63
    3,2metres
    1 coude 90°
    1 coude 30°
    1 coude arrondi
    1 clapet anti retour
    1 flussiostat

    ensuite je passe en diametre 90 (surement pour diminuer les pertes de charges)
    184 metres
    2 coude 90°
    2 coude 35°
    1 té ou est brancher un ballon en diametre 32(pour la pression, il commande le demarrage et l'arret de la mpompe grace a un pressostat a double seuils)
    j'arrive ainsi au bout de ma canalisation en diametre 90
    il y a un coude pour remonter a la vertical suivi d'un reducteur diametre 50
    diametre 50
    3 coude a 45°
    une electrovanne ou il me faut 4 bar et un debit 40m3

    comment choisir la taille du ballon car il ya 5 tunnel identique arroser en cascades des aires exterieures(arrose la nuit), ainsi que des arrosage manuel dans la journée

    merci d'avance

    je ne s'est pas envoyer de MP
     

  15. zeus29

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    61

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    en faites ce sont surtout les perte de charges que je cherche a calculer, on mas dit que 1 coude = 10 metres

    je s'est aussi que S1*V1=S2*V2
     

  16. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour Zeus29
    Je le sens très mal pour un problème d'école en BTS (Quel BTS?)
    il y a actuellemnt une pompe de 5,5 kw mais insuffisante
    il y a une hauteur d'aspiration d'environ 4 metres
    (un flussiostats est deja installer mais ne fonctionnent pas correctement)
    en faites ce sont surtout les perte de charges que je cherche a calculer, on mas dit que 1 coude = 10 metres
    je s'est aussi que S1*V1=S2*V2
    Autrement dit, l'installation existe, est mal adaptée et tu cherches à l'améliorer. Ce n'est pas un problème d'école.
    Un système "Altivar" sur une pompe centrifuge de15kW, juste pour démarrer, c'est "donner des confitures à un cochon". On ne peut pas s'en servir en variateur programmé, sachant que la pompe à vitesse nominale 1500t/mn va perdre environ la moitié de sa hauteur manométrique et la moitié de son débit (à la louche) pour une variation de 1/3 du régime. La valeur exacte peut se calculer mais c'est assez long sachant que les lois d'affinité ne s'appliquent plus pour de variations supérieures à 10%.
    Un "Altivar 31" coûte ~2200 à 2500 Euros.

    Côté pertes de charge, voir la pièce jointe.
    Je traduis le coefficient "ξ" donné par la table par la lettre "K" pour la pratique du clavier
    Il faut additionner tous les "K" puis:

    hf= (f L/D) x (V2/2g) ….K=fL/D ou L = KD/f

    hf est la perte de charge en m
    L est la longueur équivalente
    f doit s'établir aux environs de 0,01 (précision largement suffisante) d'après le diagramme de Moody (basé sur l'équation de Darcy ) pour ce débit.

    Le résultat sera évidemment approximatif parce qu'avec tous ces changements de diamètres le nombre de Reynolds varie tout au long du parcours

    S'il s'agit vraiment d'un problème de BTS, de la manière dont il est posé, avec les connaissances que tu sembles avoir en hydraulique, cela ne m'étonne plus que l'on ne trouve pas plus de pompistes en ingénierie.
    A+
    Images attachées
     

  17. ROUINS

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    42
    Messages
    4

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonsoir?
    Merci D'avoir Repondu Papykiwi
    Je Bien Tout Compris Et Qu'entend Par Hteur De Refoulement.
    Question Un Peu Bete Je Te L 'accorde.
    Mais Debutant.
     

  18. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour Rouins
    Une caractéristique majeure de la pompe centrifuge est sa Hauteur Manométrique Totale (HMT).
    C'est la hauteur maximale à laquelle la pompe peut refouler un liquide quelconque quand elle tourne à une vitesse constante.
    Cette hauteur se mesure à un niveau de référence; l'axe pour une pompe à axe horizontal et l'entrée de la 1° roue pour une pompe à axe vertical.
    C'est cette caractéristique, associée au débit, qui détermine la courbe de la pompe et qui permet de choisir cette pompe. Et non pas directement la pression en un point de l'installation
    Il existe une relation entre la HMT et la pression:
    Posons:
    - 1 bar = 10.20 m de hauteur d'eau
    - d est la densité du liquide pompé
    La pression du liquide au niveau de référence est égale à: (HMT/10.20) x d
    Exemple: Une pompe a 50 m de HMT.
    Si elle pompe de l'eau la pression au niveau de référence sera: (50 x 1)/10.2 = 4.9 bars
    Si elle pompe de l'huile de densité 0.8 la pression sera (50 x 0.8)/10.2 = 3.9 bars
    Une pompe centrifuge ne peut pas aspirer de l'eau à une profondeur plus grande que 8.5m (sauf aménagements très spéciaux). Donc, en cas de puits profond, on place la pompe au fond du puits.
    Supposons que: Nous désirons une pression de 2 bars à 1 m au dessus du sol.
    1/ le puits est profond de 4.5m au point de pompage. On peut utiliser une pompe horizontale. La hauteur de refoulement sera, si son axe est installé à 0.5 m de hauteur: (2 x 10.2) - 0.5 = 19.9 m (disons 20 arrondi)
    2/ le puits est profond de 50 m au point de pompage. La hauteur de refoulement sera 50 + (2 x 10.2) + 1 = 71.4 m (disons 72 arrondi).
    Ce paramètre de hauteur de refoulement est primordial; c'est lui qui permet de choisir sur le réseau de courbes du constructeur de pompes laquelle sera la mieux adaptée au travail que l'on va lui demander, compte tenu de sa HMT et de la "pente" de sa courbe.
    A suivre
     

  19. zeus29

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    61

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    papykiwi

    merci d'avoir repondu je vais essayer d'appronfondir mes recherche

    je suis actuellemnt en BTS DOMOTIQUE au lycee thepot de QUIMPER(29)

    je realise un theme de fin d'anne noter coeff 7, ce projet est réaliser chez un client pepinieristes
     

  20. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour Zeus
    OK, je comprends mieux. La domotique et l'hydraulique sont deux technologies absolument différentes même si l'une aide (ou le plus souvent emm.....) l'autre.
    J'ai eu l'occasion de travailler il y a environ 25 ans pour une entreprise agricole exploitant des serres (3 ha par site, 17 sites sous mon contrôle). L'arrosage des plantes se faisait au goutte à goutte sous le contrôle d'un agronome, le pilotage par un robot ouvrant et fermant les électro-vannes suivant le programme fixé par l'agronome (arrosage et nourriture). 6 pompes par site pour ce service , (et environ 20km de tuyaux tous diamètres, de 8" à 1mm pour tous les services) montées en hydrophore (avec bidon réserve, régulation de pression).
    Ce système, l'hydrophore, permet de respecter la donnée "4 à 6 bars" suivant que le bidon est au niveau maxi ou mini. La pompe donne toujours la pression maxi. P mini, elle démarre; P maxi elle s'arrête. La capacité du bidon se calcule pour obtenir un démarrage de la pompe toutes les "N" minutes (N supérieur à 20 pour respecter les données du moteur électrique) en fonction de la quantité d'eau requise pour le travail. Les pertes de charge en ligne ne sont généralement pas importantes du point de vue calcul, compte tenu de la plage d'exploitation assez large. De plus, les courbes des pompes du commerce sont fixes, bien entendu, et on ne tombe généralement jamais sur un point de fonctionnement débit/pression qui correspond exactement au calcul effectué et qui donne un rendement acceptable.
    Projet intéressant et assez complexe.
    Bon courage.
     

  21. ROUINS

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    42
    Messages
    4

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonsoir,

    Je Te Remercie Encore Papykiwi Pour Toutes Ces Informations
    Je Me Renseigne Et A Bientot
     

  22. zeus29

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    61

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    bonjour papykiwi

    après beaucoup de calcul assez complexe, je viens de trouver une pompe de 9,4 KW j'en déduit donc, suite à cela, que le moteur sera d'environ 15KW (rendement 0,6)

    après réflexion avec mon client je pense équiper cette pompe d'un variateur de vitesse (évite les coups de bélier, évite le surdimmensionnemnt des cables dû à la pointe d'intensite et à la chute de tension, permet de faire une économie de 15 à 30% d'énergie)

    -confirmer vous cela et avez vous une idée des prix de ces derniers ?
    -connaisez vous aussi le prix pour une sonde NCTP pour ce type de moteur ?

    merci beaucoup de votre patience
     

  23. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour zeus 29
    On pourrait peut être cesser ce petit jeu.
    Je veux bien aider, mais je n'aime pas que l'on me fasse du cinéma (ou du théâtre).
    Et quand mon vis à vis se fait passer pour qui il n'est pas; je le pressens puis le démontre.

    1/ - En reprenant les données du début, je ne vois pas la complexité du calcul:
    40 m3/h => 40000/3600 = 11.11 l/s
    Note: 40 tonnes/heure; et 24/24h, soit 960 tonnes/jour; ils ont rudement soif les petits arbres. Et moi qui croyais qu'il pleuvait autant en Bretagne qu'en Normandie!
    7 bars =>10.2 x7 = 71.4 m d'élévation.
    g = 9.81 dans nos régions
    Puissance nécessaire:
    11.11 x 71.4 x 9.81 = 7782 J/s (ou Watts) ou 7.78 kW
    Avec rendement 0.6
    7.78/0.6 = 12.97 (13 arrondi) kW.
    A partir de cela il faut prendre en compte le rendement du moteur électrique (~0.95) et 10% minimum de réserve de puissance (la norme ISO demande 25% pour cette gamme de puissance). Donc
    (13/0.95) x 1.1 = 15.05
    La valeur 15 kW vient de l'un de mes messages où je donnais un ordre d'idée. La valeur 9.4kW ne correspond à rien. Mais:
    9.4 / 0.6 = 15.66 et non pas 15
    9.4/(0.6 x 0.95) = 16.5 et avec 10% de réserve: 16.5 x 1.1 = 18.15
    Ce genre de calcul est du niveau (à peine) du défunt certificat d'études primaires. (C'est quoi un BTS domotique? Cela existe? C'est difficile à obtenir?)
    2/ - Une pompe centrifuge se démarre vanne de refoulement fermée donc pas de coup de bélier possible si cette vanne est proche. Celui ci ne prend naissance que lorsqu'il y a un débit établi et que l'on ferme brutalement une vanne rapide. Alors le variateur au démarrage ne sert à rien. Sur un si petit moteur, un "étoile/triangle" est largement suffisant.
    - Les câbles ne se sur-dimensionnent pas. Quand on ne sait pas, on regarde dans les tables en fonction de l'intensité et de la longueur; quand on sait on calcule à la dissipation par effet Joule, au court circuit et au prix de revient compte tenu du prix du métal et du temps de vie estimé de l'installation.
    - La pointe d'intensité d'un petit moteur (Id/In= ~7) dure une fraction de seconde et n'entre pas dans ce calcul de dimensionnement du cable.
    - Comment un appareil dont le rendement est inférieur à 1 (compter 55 à 60% pour un variateur de vitesse), ajouté dans une installation permet-il de réaliser une économie d'énergie de 15% à 30% ?
    La "pub" c'est très beau, cela permet à des gens de vivre mais il faut toujours se souvenir que: "Le papier n'a jamais refusé l'encre".
    3/ - Les prix: Cela peut varier du simple au sextuple suivant les métaux utilisés (Fonte, acier, bronze, inox, duplex etc) et le système d'étanchéité (presse étoupe ou garniture mécanique); ainsi que le modèle choisi dans la gamme du fabricant afin de se caler sur un point de la courbe intéressant. Plus "La Marque".
    4 - Sonde "NCTP" ....Je ne connais pas. Une sonde "CTP" seule n'assure pas la sécurité en surchauffe d'un moteur. Il faut une CTP par phase dans les bobinages.
    Certes je suis patient et j'apprécie beaucoup les progrès énormes réalisés dans la langue française entre tes premier et dernier messages mais j'apprécie aussi l'honnêteté. Il n'y a pas de honte à vouloir améliorer sa propre exploitation.
    Bonne suite
     

  24. spanctv

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    33
    Messages
    2

    Re : dimensionnement d'une station de surpression

    Bonjour,

    Chez papykiwi, je vois que vous ètes hyper calé dans les pompages...j'ai moi aussi quelques questions si vous me le permettez:
    Je dimensionne actuellement une petite station de pompage (ou plutot de surpression) en utilisant ces données :
    -aprés calcul du point de fonctionnement (pompe déjà choisie) : HMT=48mètres et Q=14m3/h.
    - J'ai un réseau AEP existant dont la pression est de 3,1bars en entrée de pompe. (Je tiens à préciser qu'il y à 14mce de pertes de charges depuis le reservoir principal).
    - T°=25°C soit 3166 Pa.
    -NPSHrequis = 1,1mce.

    Le réseau étant mis en charge, je souhaiterais savoir si je considère pour mes calculs ma pompe comme "en charge" ou comme "en aspiration"??? Et quelle formule appliquer??

    J'ai tout de même effectué le calcul en considérant ma pompe en charge :
    J'arrive à un NPSHdispo de 62mce pour un NPSHr de 1,1mce, est ce possible???

    Je sais que la pression de doit pas excéder 10bars en entrée de pompe (donnée constructeur), 62mce = 6,2bars. Puis-je penser avoir juste???

    En vous remerciant par avance. Cordialement.
     

  25. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une station de surpression

    Bonjour Spanctv

    1/ Tout d'abord,voir ou revoir mon "post" du 25/01 sur le même sujet (page 1).

    2/ est ce possible???
    aprés calcul du point de fonctionnement (pompe déjà choisie) : HMT=48mètres
    J'arrive à un NPSHdispo de 62mce
    Il y a quelque part "comme un défaut". Le NPSH (charge ou hauteur nette positive d'aspiration) est comme son nom l'indique, une hauteur de liquide mesurée "à l'entrée" de la pompe. La HMT (hauteur manométrique totale est une hauteur de liquide mesurée "à la sortie" de la pompe.
    Si NPSHa > HMT, ce n'est pas une pompe qu'il faut, mais un réducteur de pression !!!!!

    3/ je souhaiterais savoir si je considère pour mes calculs ma pompe comme "en charge" ou comme "en aspiration"?
    S'il y a 3.1 bars en entrée de pompe, la pompe est, bien sur, en charge.
    C'est la configuration "pompe immergée de mon "post" du 25/01 sur le même sujet (page 1).
    Note: Remarquer que dans les deux configurations, le terme "hst" s'ajoute algébriquement, sa valeur est positive (pompe en charge ou pompe immergée) ou négative (pompe aspirante).

    4/ Calcul du NPSH
    Le tout est de savoir si cette pression (3.1 bars) est mesurée pompe arrêtée (pression statique) ou pompe en marche (pression dynamique). Considérons le cas le plus défavorable, c.à.d la pression statique. Et je l'arrondis volontairement à "3" (cas défavorable) parce-que à moins de mesurer avec un mano de classe 0.5 (rare), le 1/10 bar sur un "0 => 6" ou un " 0 => 10 ", je n'y crois pas.
    "hst" ===> 3.1 bar (en eau) = 10.2 x 3 = 30.6 mce.
    "hfs" ===> Les pertes de charge sont de 14 m
    "hvpa" ===> La tension de vapeur de l'eau à 25°C est de 3.17 kN/m2 arrondi à la 2° décimale (3166 Pa c'est bon) équivalent à 0.03166 bar. 0.03166 x 10.2 = 0.3229 mce
    "ha" ===>L'eau à sa surface (à l'entrée du réseau AEP) est soumise à la pression atmosphérique de 1013mbar soit l'équivalent de: 10.2 x 1.013 = 10.33 mce .
    Note: le fait de transformer toutes les pressions en "mce" affranchit du doute quant à "pression relative" ou "pression absolue". Toutes se mesurent en "relatives" et le terme "ha" transforme en pression absolue ou locale.

    La formule: NPSH= ha – hvpa + hst -hfs donne:
    NPSH = 10.33 - 0.3229 + 30.6 - 14 = 26.61 mce (arrondi à la 2° décimale).

    C'est tout à fait "plus que bien" si le NPSHr est de 1.1 mce.
    Par contre je pense que le "62" de ton post est du à une faute de frappe quelque part dans la transcription du résultat. Curieux "62" au lieu de "26".
    Cordialement
     

  26. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une station de surpression

    Correctif.
    L'erreur
    hauteur manométrique totale est une hauteur de liquide mesurée "à la sortie" de la pompe
    lire:
    "hauteur manométrique totale est: La différence entre la hauteur de liquide mesurée "à la sortie" de la pompe et celle mesurée à l'entrée."
    Donc la pression finale requise est de ~4.7 + 3.1 = ~7.8 bars.

    Evidemment
    ce n'est pas une pompe qu'il faut, mais un réducteur de pression !!!!!
    est erroné.
    Comme quoi il faut toujours se relire !!!!
    A+
     

  27. spanctv

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    33
    Messages
    2

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour,

    je vous remercie beaucoup de votre réponse.

    Pour mettre au clair, oui la pression prise (3,1 bars) est relative (prise au bas du réseau à l'aide d'une mano).

    Ensuite, j'avais bien trouvé 62mce avec cette méthode calcul :


    NPSHd = (Patm-Pv+Hst-Hfs)/9810
    (données en Pascal bien sur)

    Et en fait, je crois m'être trompé avec la Patm et la Hst :
    - J'avais rajouté à la Patm mes 3 bars (vous avez raison on va arrondir) donc ça me faisait déjà : 300000/9810=30.5mce!!!!
    -ensuite concernant la Hst, j'avais mis la charge hydraulique réele (soit 45 mCE)!!!!!

    Ce qui donne le tout ajouté=62mce (environ....)

    Donc, en rectifiant bien, on arrive à votre résulktat :
    NPSH = 10.33 - 0.3229 + 30.6 - 14 = 26.61 mce

    c'est Ok!!!!!!!!!!!!

    ...merci encore beaucoup...

    PS: une toute dernière chose (si je peux me permettre), auriez vous des connaissances dans le paramétrages des automates : comme de par exemple le Sofrel S50 ?????
     

  28. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Re bonjour
    Content des remerciements; mais, ...de rien, c'était normal.
    Le papramétrage des automates n'était pas dans mon domaine professionel (Machines tournantes). Donc j'ai des notions, mais pas la maîtrise. Je pense que sur le forum il y a des instrumentistes qui se feront un plaisir de renseigner si on leur pose la question. Désolé mais on ne peut pas tout savoir.
    Cordialement
     

  29. Gofrette

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    31
    Messages
    2

    Smile Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Papykiwi bonjour;

    Eh bien voila, je me permet (a l'image de beaucoup de gens manifestement) de recourir a votre savoir: Je suis actuellement en BTS Gestion et Maitrise de L'eau (GEMEAU) et me voici en stage d'étude dans un syndicat d'alimentation en eau potable. Une étude m'a été confiée mais, comme vous pouvez l'imaginer, je suis très loin de me sentir a l'aise en la matière et me voici un quelque peu perdu face a cette mission..
    Pour exposer la chose: j'ai un réseau de refoulement qui alimente trois réservoirs (type chateau d'eau) en refoulement. Seulement, un de ces réservoirs se voit être en distribution/refoulement (On a donc posé un hydrostab en amont du troncon de distrib. de facon a réduire la pression de 8.5bar à 4 bar). Ce réseau est sensé être alimenté par deux pompes similaires (HMT= 80m et Q=41m3/h) montées en parallèle. Ceci étant, la présence de cet hydrostab réduisant la pression en aval réduit aussi le débit; Il n'y a donc qu'une seule pompe en fonctionnement car, lorque les deux réservoirs en refoulement ne demandent pas, et que seul celui en refoul/distrib demande, la pompe tourne a une HMT= 130m pour un debit de 15m3/h (hors plage..)

    Une de mes solutions consisterai a poser une canalisation parallèle au troncon de distribution, qui servirait en refoulement pur... Sachant que je souhaite un débit constant de 23m3/h au remplissage de ce réservoir, et que la pression peut etre pré-choisie a 8bars, j'aimerai simplement un fil d'ariane, une ligne de conduite.. (je dois dimensionner ma cana, monter un dossier d'étude technico-financier..) Donc si vous pouviez m'eclairer quelque peu sur les démarches grossières a adopter, je serai tt a fait ravi..
    Par avance merci, encor toutes mes excuses d'abuser de votre savoir, mais je ne saurai accepter l'echec de cette étude..
    Vous souhaitant une bonne continuation, SINCERES SALUTATIONS.
     

  30. invite76532345
    Invité

    Re : dimensionnement d'une pompe à eau

    Bonjour Gofrette
    Un petit schéma de l'installation (flow-sheet) SVP car je ne vois pas très bien comment on peut passer à 13 bars si la/les pompe(s) stoppent à P= 8.5 bars. Tant que la pompe débite dans le réservoir elle se trouve dans dans les mêmes conditions de fonctionnement, quelle que soit la demande sur le réseau de distribution.
    En principe le réservoir est là pour servir de tampon et éviter des régimes hors caractéristiques de la pompe.
    Une de mes solutions consisterai a poser une canalisation parallèle au troncon de distribution, qui servirait en refoulement pur.
    Oui, bien vu, mais normalement le refoulement est en direct à l'alimentation du réservoir et le réseau de distribution à la sortie de celui-ci. Rien n'empêche de réduire la fourniture (et donc le prix) de la tuyauterie en utilisant un té judicieusement placé et le régulateur de pression en aval de ce té dans le sens de l'utilisation.
    En attente du schéma, bon courage
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. dimensionnement d'une hélice, calcul
    Par Tootoon dans le forum Astronautique
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/10/2010, 19h27
  2. dimensionnement Pompe A Chaleur
    Par chris02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 19/03/2009, 15h38
  3. Besoin de comprendre pompe chaleur eau/eau..
    Par pollito dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/04/2008, 12h52
  4. Dimensionnement d'une plaque
    Par roulio89 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/07/2007, 17h22
  5. Dimensionnement d'une helice
    Par ABN84 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2006, 20h45