Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Déplacement dans l'espace



  1. #1
    Benoit.Be

    Déplacement dans l'espace


    ------

    1) Comment fonctionne le déplacement dans l'espace?
    Si je me trompe pas une action engendre une réaction inverse.
    Dans l'air l'avion va éjecté des gaz qui va exercé une pression dans l'air et en réaction l'avion va avancé.
    Dans l'espace comment ca marche vu que c'est du vide?

    2)Il y a-t-il une vitesse limite dans l'espace pour une fusée?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Vador59

    Re : Déplacement dans l'espace

    Salut à tous!!!

    Dans l'air l'avion va éjecté des gaz qui va exercé une pression dans l'air et en réaction l'avion va avancé.
    Attention à cette illusion largement répandue: une fusée ne "s'appuie" pas sur l'air pour avancer. PAr réaction chimique (généralement la combustion d'oxygène et d'hydrogène), la pression exercée dans la chambre de combustion du moteur est éjecté dans la tuyère. Par réaction, le moteur développe une poussée en sens inverse des gaz éjectés. Dans l'atmosphère, les gaz éjectés justement doivent affronter la pression des molécules de l'air qui les empêchent de se détendre correctement; de ce fait, dans le vide, un moteur "pousse mieux". Le Vulcain2 d'Ariane5 a une poussée de 130T au niveau de la mer, mais de 145T dans le vide.

    2)Il y a-t-il une vitesse limite dans l'espace pour une fusée?
    Bien sûr: la vitesse de la lumière...Une fusée continue d'accélérer tant que la combustion a lieu. Une fois celle-ci terminée, elle poursuit avec sa vitesse finale sur la trajectoire idoine. Théoriquement donc, rien n'empêche une fusée d'atteindre la vitesse de la lumière...mais il faudrait une quantité de propergols infinie!

    Bonne journée à tous!

  4. #3
    Benoit.Be

    Re : Déplacement dans l'espace

    Donc si j'ai bien compris ce n'est pas la réaction gaz->air qui fait avancé mais c'est l'action des gaz,qui a été initialement comprimé dans le réacteur,qui lors de leurs "dilatation" va pousser la fusée?

  5. #4
    Carcharodon

    Re : Déplacement dans l'espace

    Salut,

    Exactement, benoit, en "poussant" sur les parois de la tuyère, lorsque les gaz se dilatent, ça fait accélérer l'engin dans le sens dans lequel la tuyère les canalisent.

    En abrégé, l'engin s'appuie sur le nuage de gaz qui sort de la tuyère pour accélérer.
    Il n'y a pas besoin d'un "support" atmosphérique pour que ça se fasse.

    c'est la forme de la tuyère qui permet de canaliser le flux pour créer un phénomène d'action/reaction permettant d'optimiser la consommation (donc de consommer le moins possible de propergol pour obtenir une vitesse donné), selon le milieu.

    => Si ça se passe dans l'atmosphère, du coup, la forme de la tuyère doit être adaptée.
    Il n'y a pas les même formes de tuyères pour la propulsion en milieu atmosphérique et la propulsion dans le vide spatial, car la pression atmosphérique a une influence sur la façon dont les gaz sont éjectés.

    Mais bon ... au final, le phénomène d'action/reaction n'a pas besoin d'un "ether" pour fonctionner : ou que tu sois (dans l'espace, dans l'eau, dans une atmosphère ...), si tu craches un truc d'un coté, t'es forcément poussé de l'autre coté d'une force identique.
    Et l'avantage du vide de l'espace, c'est que tu n'as pas de frein, donc toute vitesse obtenue est "définitivement" acquise (sauf cas particuliers), alors que dans l'atmosphère ou l'eau, le milieu absorbe progressivement ta vitesse acquise, par frottement, jusqu'à la rendre nulle par rapport au milieu.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Benoit.Be

    Re : Déplacement dans l'espace

    Merci pour l'info.
    Explique souvent l'action/réaction avec l'exemple de poussé sur un mur et en réaction on est poussé vers l'arrière et donc je pensais que c'était l'air qui jouait le principe du mur

    Donc finalement la vitesse d'un engin spaciale et limité par la vitesse de dilatation des gaz comprimés?

  8. #6
    Carcharodon

    Re : Déplacement dans l'espace

    Justement non, car, quelque soit ta vitesse, même une simple pichenette va tout de même encore l'augmenter, vu qu'il n'y a pas de frottement pour te ralentir, dans l'espace.
    En fait, dans l'espace, l'engin "s'appuie" sur ses propres gaz d'éjection, et non pas sur un référentiel externe.

    Donc, tant que tu mets des gaz, tu accélères... jusqu'à la vitesse de la lumière, sachant que l'énergie demandée pour produire une accélération identique augmente exponentiellement au fur et a mesure que tu te rapproches de c.

    Le problème principal de l'astronautique vient du fait que les moteurs chimiques actuels consomment énormément de propergols (70kg pour mettre 1 kg en orbite basse avec Ariane).

    Explique souvent l'action/réaction avec l'exemple de poussé sur un mur et en réaction on est poussé vers l'arrière et donc je pensais que c'était l'air qui jouait le principe du mur
    c'est pas un super exemple, le mur.
    A la limite, un ballon de baudruche, rempli d'air, qu'on lâche représente mieux le principe.
    Sachant qu'il se passerait la même chose dans le vide qu'il se passe dans l'atmosphère, a part que le plastique du ballon gèlerait de suite et qu'il exploserait certainement... mais bon ... nonobstant la resistance thermique du plastique du ballon, c'est pareil dans l'espace et dans l'atmosphère : le ballon se fait éjecter dans l'autre sens au fur et a mesure qu'il se vide de son air.

  9. Publicité
  10. #7
    Benoit.Be

    Re : Déplacement dans l'espace

    merci a vous deux

Discussions similaires

  1. deplacement dans l'espace
    Par maxXY dans le forum Archives
    Réponses: 23
    Dernier message: 26/08/2009, 11h07
  2. Déplacement dans l'espace
    Par p-47 dans le forum Astronautique
    Réponses: 24
    Dernier message: 10/06/2007, 21h54
  3. L'espace et le déplacement d'une fusée
    Par mutante dans le forum Astronautique
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/12/2005, 09h54
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 22h11