Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

SARS: un virus modifié génétiquement?



  1. #1
    Solitonique
    Voilà... "une personne généralement bien informée" (médecin) m'a confié sur le ton de la confidence (ce qui ne prouve rien n'est ce pas ) que le virus du SRAS a bien trop muté par rapport à la souche originale (chez les poulets en Chine) pour que ce soit une évolution naturelle.

    ... donc ce serait une souche manipulée génétiquement...

    ... par qui ?

    Voilà. Encore un hoax ou bien un coin de voile levé sur une réalité tristement probable ?

    Quelqu'un en a entendu parler ?

    Modification du titre.
    Yoyo

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo


    Elle est bien bonne celle la n'empeche!

    Je trouve que ca faisait longtemps qu'on n'avais pas entendu parler de la these du complot des mechants virologistes moleculaires je crois que la derniere fois c'etait pour le HIV-1...

    Le virus est certes bien different de "l'IBV" (coronavirus infectant le poulet), mais cela n'a rien de bien surprenant... puisqu'il n'infecte pas les poulets mais les hommes.

    mere nature n'a heureusement pas besoin des hommes pour fabriquer des virus mortels, et en plus elle le fait de maniere beaucoup plus astucieuse que ce que nous aurions fait.

    Yoyo

  4. #3
    Solitonique
    Je trouve que ca faisait longtemps qu'on n'avais pas entendu parler de la these du complot des mechants virologistes moleculaires je crois que la derniere fois c'etait pour le HIV-1...
    Parfait, je suis rassuré. Il est donc parfaitement improbable qu'une fuite puisse se produire dans un des laboratoires des méchants virologistes moléculaires.... s'ils existent

  5. #4
    Sirius
    Parfait, je suis rassuré. Il est donc parfaitement improbable qu'une fuite puisse se produire dans un des laboratoires des méchants virologistes moléculaires.... s'ils existent
    Les armes bactériologiques c'est pas comme les armes chimiques, ça demande des moyens beaucoup plus conséquents et de tres hautes connaissances. Il est donc infiniment plus dur de developper ce genre d'agents.
    @+ Sirius

  6. #5
    Solitonique
    Les armes bactériologiques c'est pas comme les armes chimiques, ça demande des moyens beaucoup plus conséquents et de tres hautes connaissances. Il est donc infiniment plus dur de developper ce genre d'agents.
    L'épidémie est apparue dans un pays ayant parfaitement les moyens financiers de se payer des armes chimiques, bactériologiques et même nucléaires.

    Ceci dit je ne présume rien. Les épidémies ont plus de chances d'apparaitre là où la concentration humaine est la plus élevée, entre autres facteurs.

    Je voulais juste savoir s'il y avait eu des bruits à ce sujet ou pas. Apparamment non et c'est tant mieux

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette
    Bonjour,
    L'apparition de ce virus en Chine n'est certainement pas si surprenante...
    Ne pas oublier que chaque année le virus de la grippe nous arrive sous une nouvelle forme (plus ou moins recombinée...), en provenance d'Asie.
    La densité de population, les élevages de volailles et de porcs favorisent l'évolution des virus, les recombinaisons...

    K.yoto
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    zashamm
    recette du Hoax de base :
    - 1 personne generalement bien informée ...
    - si possible bien installée dans le milieu
    - 1 revelation a 15 centimes d euro (avec des sauts de ligne et tout le bataclan ...)

    et reagir a la premiere reponse qui va dans le sens de la raison
    exemple :

    ... donc ce serait une souche manipulée génétiquement...
    ... par qui ?
    Elle est bien bonne celle la n'empeche!

    Je trouve que ca faisait longtemps qu'on n'avais pas entendu parler de la these du complot des mechants virologistes moleculaires je crois que la derniere fois c'etait pour le HIV-1...
    avec des smiles c est encore plus dingue
    Parfait, je suis rassuré
    ...
    en fait, d une source sure, (un etudiant chinois en biologie moleculaire avec qui je chat regulierement), le SRAS serait effectivement issu d une manipulation genetique (il ma mailé des documents mais je saurait pas prouver leur veracité absolues, mais j ai confiance en lui -et je peux vous les mailer si vous voulez vous faire une idée) !

    Les armes bactériologiques c'est pas comme les armes chimiques, ça demande des moyens beaucoup plus conséquents et de tres hautes connaissances
    bien sur, des poulets, des cochons, la souche d un truc bien pourri et des conditions d experience dirigées ... avec le concours de dame nature qui nous a deja prouvé (avec la grippe et/ou le VIH) qu elle savait faire des trucs bien dégueux toute seule ...

    j adore les lieux communs, et encore plus les Hoax neu-neux

    Je voulais juste savoir s'il y avait eu des bruits à ce sujet ou pas
    si si, recement j ai lu un truc sur un forum au dessus de tout soupçon ... dans la rubrique actualité

  11. #8
    Solitonique
    Citation Envoyé par zashamm
    recette du Hoax de base :
    - 1 personne generalement bien informée ...
    - si possible bien installée dans le milieu
    - 1 revelation a 15 centimes d euro (avec des sauts de ligne et tout le bataclan ...)

    et reagir a la premiere reponse qui va dans le sens de la raison
    exemple :

    ... donc ce serait une souche manipulée génétiquement...
    ... par qui ?
    [quote:fd1523e407]Elle est bien bonne celle la n'empeche!

    Je trouve que ca faisait longtemps qu'on n'avais pas entendu parler de la these du complot des mechants virologistes moleculaires je crois que la derniere fois c'etait pour le HIV-1...
    avec des smiles c est encore plus dingue
    Parfait, je suis rassuré
    ...
    en fait, d une source sure, (un etudiant chinois en biologie moleculaire avec qui je chat regulierement), le SRAS serait effectivement issu d une manipulation genetique (il ma mailé des documents mais je saurait pas prouver leur veracité absolues, mais j ai confiance en lui -et je peux vous les mailer si vous voulez vous faire une idée) !

    Les armes bactériologiques c'est pas comme les armes chimiques, ça demande des moyens beaucoup plus conséquents et de tres hautes connaissances
    bien sur, des poulets, des cochons, la souche d un truc bien pourri et des conditions d experience dirigées ... avec le concours de dame nature qui nous a deja prouvé (avec la grippe et/ou le VIH) qu elle savait faire des trucs bien dégueux toute seule ...

    j adore les lieux communs, et encore plus les Hoax neu-neux

    Je voulais juste savoir s'il y avait eu des bruits à ce sujet ou pas
    si si, recement j ai lu un truc sur un forum au dessus de tout soupçon ... dans la rubrique actualité [/quote:fd1523e407]

    Merci monsieur Averti (à qui on la raconte pas) !

    La prochaine fois j'irai voir sur un autre forum style "parapsychologie des carottes sauvages à poil raide" pour vérifier si c'est un hoax.

    Car mon intelligence somme toute assez moyenne ne me permettait pas sur ce coup ci (mais je ferai mieux la prochaine fois, promis) de comprendre que c'était un hoax. D'autant plus que c'est une idée totalement stupide.

    PS : répondre à ce genre de messages hoaxeux n'est-il pas hasardeux puisque j'ai cru comprendre que c'est ce qui alimente les hoax ?

  12. #9
    zashamm
    Bonjour a tous,

    non non, moi c est Zashamm (Monsieur Averti c en est un autre, tu dois confondre ...)

    prends pas la mouche Solitonique, le but de mon mail n etait aucunement de te blessé ... d ailleur je critiquais autant la reponse de Yoyo et ta reaction a celle ci, le lieu commun balancé par Sirius, que la question initiale

    et merci a kinette pour sa remarque constructive

    victime d un Hoax, on est jamais a l abri ... :?

  13. #10
    [RV]
    Bonjour,

    Toute l'équipe souhaite que ce fil ne parte pas dans tous les sens!
    Ce matin il y a plein d'articles interessants dans la presse
    http://news.google.fr/
    il serait peut etre plus profitable pour chacun de les lire, plutot que de poster sur un fil qu'on sait que c'est une rumeur démentie.

    Merci

    [RV]

  14. #11
    Yoyo
    Bonjour

    [RV] a tout a fait raison de recentrer... il n'est jamais totalement inutile de se renseigner, meme s'il ne faut pas non plus tomber dans la rumeur de bas etage.
    En plus du lien rappele par [RV], je voudrais vous signaler une page spéciale de futura-sciences sur ce virus, regroupant toutes les informations le concernant:
    vous trouverer cette page : Ici

    Yoyo

  15. #12
    Sorel
    L'oms a officiellemnt reconnu avoir propagé le vih en afrique centrale ds les années 70 au cours d'une campagne contre la variole.Le virus aurait été melé accidentellement au vaccin,ceci est une affirmation vérifiable.Ns savons que le sras présente les memes facultés de muter que le vih.Question: est-il légitime de se demender s'il y a un lien?

  16. Publicité
  17. #13
    kinette
    L'oms a officiellemnt reconnu avoir propagé le vih en afrique centrale ds les années 70 au cours d'une campagne contre la variole.
    Ah? C'est marrant les déclaration "officielles" qu'on ne retrouve nulle part...

    Y a un phénomène qui s'appelle la rumeur... la rumeur est généralement propagée par les imbécile, parce que par essence l'imbécile ne vérifie jamais l'information qu'il véhicule (d'ailleurs généralement parce qu'elle lui plaît et convient à ses convictions).

    Le virus aurait été melé accidentellement au vaccin,ceci est une affirmation vérifiable.
    Marrant ces personnes qui prétendent avoir la vérité sans jamais le prouver...

    Ns savons que le sras présente les memes facultés de muter que le vih.
    C'est qui "nous"?
    Cette affirmation est sans fondement.

    Question: est-il légitime de se demender s'il y a un lien?
    On peut se le demander mais la réponse est non.

    K.i commence à avoir marre des trolls.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    Jarod

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Vous en pensez quoi de ça : http://www.grainvert.com/article.php3?id_article=426

    C'est du délire ?

  19. #15
    kinette

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    OUI
    (je commence à me demander à quel point les scientifiques russes sont devenus fous, ou manquent d'argent, vu certaines "infos" qui sortent régulièrement: entre les ET, la parapsychologie, et cette dernière "révélation"...).
    Pour Sergueï Kolesnikov, de l'Académie des sciences médicales russe, la maladie semble combiner la rougeole et les oreillons, synthèse qui ne peut être réalisée qu'en laboratoire. »
    ??? Il a vu ça où lui? Il me semble que l'analyse du virus a montré tout autre chose.

    Nikolai Filatov, head of Moscow's epidemiological services, told the Gazeta daily that he thought the pneumonia was man-made because "there is no vaccine for this virus, its make-up is unclear, it has not been very widespread and the population is not immune to it." »,
    Il y a énormément de virus sans vaccin... énormément de virus contre lesquels la population n'est pas protégée... et logiquement, avant d'être très répandu un virus l'est moins...

    Pour le point 3, on peut comparer, par exemple, avec le virus de la grippe. Les chercheurs savent très bien comment et où il apparaît. À tel point qu'ils peuvent chaque année prévoir ce que sera à l'avance le nouveau virus grippal et, même, faire un vaccin relativement efficace pour prévenir cette nouvelle version de la maladie. Donc, quand un nouveau virus apparaît de façon naturelle, on peut souvent comprendre son apparition. Ce qui n'est visiblement pas le cas pour celui de la pneumonie atypique.
    Il a quand même fallu du temps pour identifier tout ceci... comment le faire pour une maladie émergente (le virus a été finalement retrouvé dans des réservoirs animaux, étonnant pour une "arme biologique" non?).
    On ne sait toujours pas quelle était vraiment la maladie décrite comme "peste", et la grippe espagnole reste assez énigmatique...

    Pour le point 4, quand un nouveau virus apparaît, il n'en apparaît pas qu'un en un seul endroit très restreint. C'est au contraire toute une population, ou du moins toute une fraction d'une population d'un virus déjà existant, qui se met à muter. Donc, si le virus SRAS était apparu de façon naturelle ; alors, dès ses débuts, il aurait été plus répandu
    Alors celle-ci elle est bien bonne (quel est le con qui a écrit ça???). Les mutations sont des événements rares... ce n'est pas "une population de virus" qui mute! (ou alors ça va révolutionner la biologie ça... des virus qui communiqueraient entre eux pour muter en même temps... on rêve).

    Le point 5 est un peu plus difficile, d'autant plus qu'il est lié par l'un de ses deux aspects au point 2. Pour l'aspect le plus facile : si ce virus était préexistant, même très peu répandu et refusant jusque là de se répandre beaucoup, et que, pour une certaine raison encore inconnue, il se soit mis à se propager à grande vitesse, alors, il existerait forcément depuis le début quelques être humains asymptomatiques (des personnes qui n'ont pas les symptomes de la pneumonie atypique) qui auraient des anticorps leur permettant de se défendre au moins un peu contre ce virus. Ce qui semble ne pas être le cas.
    Ben voilà, une autre connerie magistrale... Tout d'abord ça m'étonnerait qu'on se soit amusé à tester tous les asiatiques pour des AC contre le virus. De plus, il me semble que être porteur asymptomatique ne signifie pas nécessairement que le système immunitaire réagit (la souche de virus peut être peu virulente, du moins sur certains individus).

    J'ai réservé le point 2 pour la fin parce que, pour comprendre en quoi le fait qu'il n'y ait pas de vaccin contre le virus SRAS pouvait prouver qu'il a été fabriqué en laboratoire, j'ai dû demander des explications à un biologiste. Il m'a dit que puisque le filament d'ARN du virus SRAS était une combinaison du filament d'ARN du virus de la rougeole et du filament d'ARN du virus des oreillons, normalement, n'importe quel vaccin contre la rougeole ou contre les oreillons devrait fonctionner contre le virus SRAS (et bien sûr, c'est le deuxième aspect du point 5, toutes les personnes immunisées par vaccination contre la rougeole ou les oreillons devraient être immunisées contre ce virus), ce qui n'est pas le cas !
    Consternant... entre la soit-disant "combinaison" qui est une grosse ânerie, et la méconnaissance complète des vaccins que montre une telle phrase...
    De plus je m'interroge... oreillon et rubéole seraient des virus à ARN???

    QUOTE] les diverses parties du filament d'ARN du virus SRAS ont été soigneusement sélectionnées parmi les parties constituant les ARN des virus de la rougeole et des oreillons, en éliminant chacune de celles que les divers vaccins contre la rougeole ou les oreillons pourraient reconnaître comme étant une signature d'un de ces virus. [/QUOTE]
    Ben voyons, le vaccin reconnaît une partie du filament d'ARN du virus... et la marmotte, elle encapside le virus c'est ça?

    Tout ce qu'on connaît du virus de la pneumonie atypique nous amène à conclure que c'est l'homme qui l'a fabriqué par manipulation génétique. Et la seule raison pouvant expliquer que ce virus ait été conçu de façon à ce que les vaccins existant contre la rougeole ou les oreillons ne puissent fonctionner contre lui, c'est la volonté de fabriquer un virus de guerre.
    Idée stupide... une bonne arme bactériologique tue rapidement et est peu contagieuse (sinon c'est dangereux pour tout le monde) et on s'assure d'avoir de quoi soigner son propre camp au cas où...
    Un virus comme Ebola correspondrait beaucoup mieux à un tel profil.

    Bien sûr, de tout cela, on ne peut déduire que c'est le gouvernement chinois qui a fabriqué ce virus de guerre et qui l'a laissé s'échapper par mégarde. Il peut très bien s'agir d'une attaque perpétrée contre la Chine par un autre pays ; mais, si tel est le cas, on comprend mal pourquoi, en Chine, beaucoup de malades sont soignés dans des hôpitaux militaires et que, de surcroît, l'accès desdits hôpitaux militaires soit refusé à l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme si les Chinois ne voulaient pas que l'on sache comment ils soignent les gens. Comme si les soins qu'ils leur prodiquent contre la pneumonie atypique étaient un secret millitaire.
    Vraiment, qu'est-ce qu'ils sont maladroits ces chinois!!! Bon ingrédient du hoax: ajouter un peu de secret, des "preuves" que ce n'est pas clair... un peu de politique...

    En effet, quand un laboratoire fabrique un nouveau virus, il se débrouille toujours pour insérer dans ce virus un gène de sensibilité à un médicament quelconque et à un vaccin. D'ailleurs, c'est ce que pense Sergueï Kolesnikov : « Les laboratoires de ce type fabriquent généralement des vaccins en même temps que des armes biologiques ; un antidote devrait donc être trouvé prochainement ».
    Bon faut savoir, y a un vaccin ou non?

    do est l'animateur du site Vive La Révolution, qui, entres autres, développe la thèse plus que sérieuse de "l'incendie du Reichtag", à propos du 11 septembre, à savoir que les services spéciaux états-uniens auraient comandité les attentats du 11 septembre, pour justifier ensuite l'invasion de l'afganistan, puis de l'Irak...
    Tiens donc...

    K.ouac
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #16
    Zeyss

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    1°) La nature ne peut produire un tel virus, dont l'ARN est une combinaison de celui de la rougeole et de celui des oreillons (Kolesnikov)
    Le point 1 n'a besoin d'aucune explication, me semble-t-il

    C'est bien presomptoire ... la nature peut ... ensuite c est une question de probabilite, suffit qu'un hote herbege les deux pathogenes et que ceux ci echangent des fragments. (c'st comment le nom de l experience qu on voit en DEUG la dessus ?)
    Par contre si c'etait le cas il aurait pu au moins presenter les sequences recombinées ...

    2°) Il n'y a pas de vaccin contre ce virus (Filatov 1)
    J'ai réservé le point 2 pour la fin parce que, pour comprendre en quoi le fait qu'il n'y ait pas de vaccin contre le virus SRAS pouvait prouver qu'il a été fabriqué en laboratoire, j'ai dû demander des explications à un biologiste. Il m'a dit que puisque le filament d'ARN du virus SRAS était une combinaison du filament d'ARN du virus de la rougeole et du filament d'ARN du virus des oreillons, normalement, n'importe quel vaccin contre la rougeole ou contre les oreillons devrait fonctionner contre le virus SRAS (et bien sûr, c'est le deuxième aspect du point 5, toutes les personnes immunisées par vaccination contre la rougeole ou les oreillons devraient être immunisées contre ce virus), ce qui n'est pas le cas !

    Ca veut peut etre (surtout ?) dire qu'il n y a aucun lien entre le SRAS et les rougeoles-oreillons ... ca me semble plus simple comme explication non ?

    3°) On ne comprend pas comment ce virus est apparu (Filatov 2)
    Pour le point 3, on peut comparer, par exemple, avec le virus de la grippe. Les chercheurs savent très bien comment et où il apparaît. À tel point qu'ils peuvent chaque année prévoir ce que sera à l'avance le nouveau virus grippal et, même, faire un vaccin relativement efficace pour prévenir cette nouvelle version de la maladie. Donc, quand un nouveau virus apparaît de façon naturelle, on peut souvent comprendre son apparition. Ce qui n'est visiblement pas le cas pour celui de la pneumonie atypique.

    On ne prevoit pas a l avance mais le virus de la grippe mais un certain temps a arriver en Europe a partir de l'Asie ... il suffit de recuperer une souche en Asie puis de fabriquer le vaccin en Europe le temps que le dit virus arrive ...
    Quant a savoir si on peut comprendre l apparition d'un virus "naturel" ... hum ... si c etait si facile ce serait le cas non ?

    4°) À l'origine, il est peu répandu (Filatov 3)
    Pour le point 4, quand un nouveau virus apparaît, il n'en apparaît pas qu'un en un seul endroit très restreint. C'est au contraire toute une population, ou du moins toute une fraction d'une population d'un virus déjà existant, qui se met à muter. Donc, si le virus SRAS était apparu de façon naturelle ; alors, dès ses débuts, il aurait été plus répandu.

    Il a quand meme touche plusieurs pays c'est pas si restreinct que ca ... et depuis quand un virus ne peut il pas apparaitre dans un endroit restreinct ?
    Ca ne depend pas plutot de sa virulence ... plus un virus est virulant moins il se propage, c'est le cas d'Ebola que l'on voit surgir dans un village une region ... puis disparaitre (car y a plus trop de victime a disposition)
    Et je pense qu on peut siter pas mal de maladie (rare) qui ne sont apparues que dans un village ou deux ... elles font les choux gras des films d Horreur en generale, lol.

    5°) La population n'a aucune immunité contre lui (Filatov 4)
    Le point 5 est un peu plus difficile, d'autant plus qu'il est lié par l'un de ses deux aspects au point 2. Pour l'aspect le plus facile : si ce virus était préexistant, même très peu répandu et refusant jusque là de se répandre beaucoup, et que, pour une certaine raison encore inconnue, il se soit mis à se propager à grande vitesse, alors, il existerait forcément depuis le début quelques être humains asymptomatiques (des personnes qui n'ont pas les symptomes de la pneumonie atypique) qui auraient des anticorps leur permettant de se défendre au moins un peu contre ce virus. Ce qui semble ne pas être le cas.

    Ben si le virus a muter a partir d'une autre souche il est normal qu'il faille de nouveaux anticorps et jusqu a nouvel ordre les Ac ca prend un certain temps a produire ... maintenant faut voir si le virus tue plus vite que l'Homme produit un anticorps ...
    Et c'est quoi cette histoire de virus qui refuse de se rependre ... depuis quand un virus est conscient ? lol.



    Conclusion : les diverses parties du filament d'ARN du virus SRAS ont été soigneusement sélectionnées parmi les parties constituant les ARN des virus de la rougeole et des oreillons, en éliminant chacune de celles que les divers vaccins contre la rougeole ou les oreillons pourraient reconnaître comme étant une signature d'un de ces virus. Sélection extrêmement improbable que la nature n'avait pas le temps de faire, les vaccins en question étant bien trop récents. Comme de toute façon ce n'est certainement pas en Chine, dans le Guangdong, que ces vaccins ont été le plus répandus, il y avait très très peu de chance pour qu'un tel événement aussi miraculeux se réalise précisément à cet endroit. Donc, même si elle avait eu la possibilité théorique de réaliser d'elle-même une telle chimère, ce qui est de toute façon scientifiquement impossible, la nature n'en avait pas les moyens en si peu de temps, surtout à cet endroit.

    "Bien sûr, de tout cela, on ne peut déduire que c'est le gouvernement chinois qui a fabriqué ce virus de guerre et qui l'a laissé s'échapper par mégarde. Il peut très bien s'agir d'une attaque perpétrée contre la Chine par un autre pays ; mais, si tel est le cas, on comprend mal pourquoi, en Chine, beaucoup de malades sont soignés dans des hôpitaux militaires et que, de surcroît, l'accès desdits hôpitaux militaires soit refusé à l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme si les Chinois ne voulaient pas que l'on sache comment ils soignent les gens. Comme si les soins qu'ils leur prodiquent contre la pneumonie atypique étaient un secret millitaire."
    En effet, quand un laboratoire fabrique un nouveau virus, il se débrouille toujours pour insérer dans ce virus un gène de sensibilité à un médicament quelconque et à un vaccin. D'ailleurs, c'est ce que pense Sergueï Kolesnikov : « Les laboratoires de ce type fabriquent généralement des vaccins en même temps que des armes biologiques ; un antidote devrait donc être trouvé prochainement ».
    Traduction, si on trouve un vaccin ou un antidote c'est la preuve qu'il s'agit d'un mechant virus artificiel ... donc qu'on a raison. Wouais une belle theorie qui se justifie aussi facilement c est un peut trop gros.
    Car de toute facon il va y avoir des recherches pour trouver un vaccin - traitement ... on peut donc esperer qu'il y aura des resultats ... (on aurait ineteret meme lol) ... de la a que ca justifie cette theorie.
    Dans la même veine on pourrait dire que cest la France qui a crée le SIDA puisque c'est Mintagnier qui l'a decouvert en 1er ... lol ...
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-

  21. #17
    Zeyss

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    zut je peux plus editer ... voici la partie sur la conclusion ... dsl

    Conclusion : Sélection extrêmement improbable que la nature n'avait pas le temps de faire, les vaccins en question étant bien trop récents.
    La "Nature" (c'est quoi deja la "nature") ... a tout son temps (encore faut il qu'elle saississe ce qu'est le temps) ... Si ca se trouve elle "cherchait" a faire le SRAS depuis des millions d années lol.
    Plus serieusmeent c est deja arrive dans un passe rescent ... il me semble qu'on explique la grippe espagnol par une hybridation entre 2 virus non ? ... alors de la a dire que ca peut pas arriver ... une fois par siecle y a des limites


    ............ Bref c'est bien trop vague et infonde pour etre serieu
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-

  22. #18
    Epikurieu

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Je voudrais recentrer le débat sur un aspect. Les réponses que l'on donne sont souvent influencées par la façon dont on imagine le monde. Pour aller dans les extrêmes, je dirais que certains sont très confiants, (personne ne pourrait faire des choses pareilles) et d'autres sont très méfiants (il y a forcément des complots). Il est tout aussi possible d'avoir raison en "paranoïant", qu'en ayant une confiance illimitée et irrationnelle (mais rationnalisée).

    Pour ma part, rejeter en bloc le scénario de "mère nature" est tout aussi irrationnel que de rejeter le scénario du "c'est un labo". Il faut savoir en tout état de cause que la paranoïa (qui nous fait imaginer des complots partout) existe tout autant que le sadisme (plaisir de faire souffrir et soif de pouvoir) et existe tout autant que l'erreur scientifique (que les scientifiques soient dans le camp des "c'est un labo" ou dans le camp de "c'est mère nature").

    Conclusion, je pense que dans autant de paramètres incertains, on ne peut traiter que de probabilités, on ne peut pas trancher le débat.
    Mais, on peut quand même debattre dans les probabilités.

  23. Publicité
  24. #19
    Jarod

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Merci pour toutes ces précision...

    L'avis d'Epikurieu me semble tres juste...

    Je me demande quelle est donc la probabilité pour que la nature produise un virus composé de fragments plus ou moins grand comme le SRAS en supposant que ce soit possible...?

    On doit bien pouvoir trouver son genome quelques part ?

    Oreillon et rubéole sont des virus à ARN comme le SRAS ou bien ils sont ADN ?

  25. #20
    Yoyo

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Bonjour

    Excusez moi mais ca frole le n'importe quoi!... ce virus n'a rien d'exceptionel, il sagit d'un virus appartenant a une famille bien identifiée, les coronavirus. On les connais depuis des dizaines d'années et il existe plusieurs labo travaillant sur les coronavirus dans le monde!
    Alors qu'une nouvelle variete apparaisse n'a vraiment rien de surprenant, mais rien du tout. Pas la peine d'aller imaginer je ne sais quel manipulation d'un savant fou recreant son frankeinstein dans son eprouvette
    On lisait le meme genre de trucs pour le VIH... decidement ces explications "sensationelles" ont la vie dure...

    Il serait plus interessant de s'interesser a comment se virus a pu se rependre si rapidement, comment s'est)il transmis, plutot que de discuter a l'infinie pour savoir si l'Homme a ete capable de creer ce nouveau virus.

    Une derniere chose quat auxvirus des oreillons et de la rubeole, si c'etait le cas, lorsque l'on analyse le materiel genetique du virus en le comparant a ce qui existe ca devrait etre ces deux virus qui apparaissent en premier, en on trouve plus d'homologie avec les coronavirus des animaux...cqfd

    yoyo

  26. #21
    Narduccio

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Je voudrais recentrer le débat sur un aspect. Les réponses que l'on donne sont souvent influencées par la façon dont on imagine le monde. Pour aller dans les extrêmes, je dirais que certains sont très confiants, (personne ne pourrait faire des choses pareilles) et d'autres sont très méfiants (il y a forcément des complots). Il est tout aussi possible d'avoir raison en "paranoïant", qu'en ayant une confiance illimitée et irrationnelle (mais rationnalisée).
    Tu dis que certains sont très confiants, en vérité les péssismistes, c'est ceux-là. Les combinaisons réalisables dans des laboratoires en se servant des agents pathogènes attaquant l'homme, sont forcément limitées en nombres. Si seulement, les nouveaux virus et autres microbes qui nous attendent dans l'avenir sont tous de réalisation humaine, cela nous confèrerait une grande chance pour l'avenir. De plus, ce que l'homme arrive à réaliser, il y a de fortes chance que l'homme sache le défaire.
    Tandis que si l'on réfléchit au nombre d'agents pathogènes infectant des animaux qui éxistent et des mutation que Dame Nature est capable d'induire, cela fait froid dans le dos. Nous devons être constamment sur nos gardes puisque n'importe ou peut apparaitre une nouvelle maladie. Nouvelle maladie qui dans certaines conditions peut sembler apparaitre en une seule fois de multiples foyers infectieux sans qu'à l'origine on ne sache comment la soigner. Il s'agit du scénario de la grippe espagnole. D'après plusieurs chercheurs, la mutation du virus a du avoir lieu dans un camp de transit en France pendant l'hiver 1917/1918. Cette mutation est passée inapercue quelques morts de plus ou de moins dans les gigantesques mourroirs qu'étaient les hopitaux de campagne. Ensuite lorsque les hommes contaminés sont rentrè chez eux, on a vu en peu de temps apparaitre une multitude de foyers infectieux qui ravagaient d'autant mieux que les personnes souffraient de carence alimentaire à cause de la guerre. Il faut se rappeller qu'à l'époque il n'éxistait pas d'avion de lignes, que le moyens de transport de masse le plus rapide était les chemins de fers avec une moyenne d'environ 80 km/h. Pratiquement tous les continents furent atteints, et en Europe il y eu surement plus de morts pendant l'hiver 18/19 que durant les quatres années de guerre.
    Si l'on réfléchi à la question: combien de zones dans le monde actuel ont des conditions telles que celles qui régnaient dans ce camp. AVec de nombreuses personnes (10 à 15 000 ) vivant dans un espace restreint, avec des animaux stockés dans des parcs surpeuplés pour nourrir cette foule. Je pense qu'actuellement la réponse doit être plusieurs centaines au moins.
    Alors qui est paranoïaque, les optimistes qui pensent que toutes les nouvelles maladies ont été bricolées dans un coin de paillasse ou ceux qui savent de quoi est capable la nature aidée du hazard et de la néccésité ?
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  27. #22
    Epikurieu

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Ce débat semble contenir en lui les germes d'un débat implicite : qui sont les méchants ? les hommes ou la nature. Peu importe le résultat de qui est le responsable, il faut savoir qu'on ne peux pas avoir un regard simpliste sur l'homme ou la nature :

    - les scientifiques (virogologistes et autres) ont été bien plus bénéfiques à la santé, que destructifs. Il n'y a qu'a voir la longevité humaine pour s'en rendre compte. L'erreur fait partie de la sciences, et sans erreur, pas de progrès de médecine, donc pas de santé meilleure. Et même si il devait avoir quelques "fous" chez les scientifiques, n'est-ce pas non plus une maladie ?

    - la nature : sans le phénomène de mutation qui caractérise les virus, nous ne serions pas là pour en parler. Et puis, finalement notre débat, c'est la nature (l'homme) qui se penche sur la nature.

    Conclusion : je ne pense pas que le débat soit : qui sont les méchants ou qui est coupable. A moins de commencer un autre débat sur le sujet.

    petite note : quand j'ai utilisé le mot paranoïaque, je n'insultais ni les vrais paranoïaques, ni ne disais que les tenants de l'hypothèse "c'est les labo" était paranos. Je voulais juste dire que même dans le cas de la parano réelle, on pouvait avoir raison (avec un raisonnement faux bien sûr)

  28. #23
    Narduccio

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    qui sont les méchants ?
    Si c'est des hommes, on peut parler de méchants. Mais pour la Nature ce terme ne veut rien dire, la nature n'est ni méchante, ni gentille, elle a ses règles, la sélection en ai une parmi d'autres.
    Dans mon message, je ne voulais pas classer des éventuels méchants ou bons, je voulais juste souligner que la nature auras toujours plus d'imagination que nous. C'est pour cela qu'elle peut-être plus dangeureuse pour nous.
    Nous avons besoin de virologistes et d'autres spécialistes dans les différentes branches de la biologie, même si le risque d'en voir un certain pourcentage rejoindre des labos où ils joueront aux apprentis sorciers. Condamner toute recherche sous le fallacieux pretexte que certains pourraient détourner cette recheche à des fins non avouables, serait plus dommageable pour l'espèce humaine que le fait de continuer lesdites recherches en étant conscients des risques et en prenant les précautions qui s'imposent.
    Quand à la nature, elle continuera à nous envoyer du bon et du moins bon, il faut lui être reconnaissant du bon (n'oublions pas que c'est elle qui nous nourrit), et il faut être vigilant avec le moins bon.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  29. #24
    John78

    Re : SARS: un virus modifié génétiquement?

    Reste que l'on ne sait toujours pas d'ou vient le SARS-CoV. On sait maintenant que l'hypothèse initiale (recombinaison entre un virus aviaire et un virus de mammifère) est très peu probable (j'ai un papier récent sur le sujet mais très technique si ca interresse qqun).
    Bref se n'est très probablement pas un recombinant, mais plus surement un élément qui a évolué très vite en très peu de temps a partir d'un seul élément-père....
    En fait on connait encore très mal les forces évolutives chez les virus ARN qui ont une biologie atypique comparé a notre monde ADN. Presque tout reste à découvrir sur la ou les origines de ces éléments et leurs façon d'évoluer... Et en terme de santé publique l'enjeu est réel, hélas...

    A+
    John

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. Demain le HGM (Homme Génétiquement Modifié)?
    Par paulb dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 185
    Dernier message: 19/11/2010, 14h05
  2. L'Union européenne approuve trois lignées de maïs génétiquement modifié
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/07/2009, 22h58
  3. Le chimpanzé serait génétiquement plus évolué que l'homme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 34
    Dernier message: 22/04/2007, 16h24
  4. Un moustique génétiquement modifié pour lutter contre le paludisme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/03/2007, 07h04
  5. Premier essai d'orge génétiquement modifié autorisé en Allemagne
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/05/2006, 22h21