Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène



  1. #1
    davidk

    Arrow 4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène


    ------

    http://www.nordeclair.fr/Actualite/J...zophrene.shtml

    Vous en pensez quoi ?

    Ps : Je suis moi même schizophrène depuis mes 16 ans(bientôt 9 ans de suivi), je suis stabilisé depuis 2 ans d'une part par mon traitement antipsychotique SOLIAN que je prends depuis 3 ans et d'autre part par ma sociabilisation en famille uniquement(je vis avec ma mère et je vais dans ma famille presque tous les jours), je fréquentais auparavant des structures de jour adaptées pour me stabiliser socialement mais j'ai arrété de mon plein gré.
    Entre temps, j'ai malheureusement attrapé un lymphome(cancer du sang) dont j'en suis partiellement rétabli(rémission complète depuis 8 mois)).
    Mon parcours dans la vie est chaotique, je n'ai quasi jamais travaillé, parcours scolaire moyen.
    Mon parcours psychiatrique est correct : 4 hospitalisations en 9 ans de suivi(3 CAC et 1 HL d'1 mois), aucunes depuis l'apparition de mon lymphome.
    @+

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    JPL
    Responsable des forums

    Re : 4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène

    Je n'ai pas d'opinion sur le fait que tu signales. Je voulais juste te dire que tu n'es pas le seul schizophrène qui fréquente les forums de Futura-Sciences, et de façon assidue pour certains. Les possibilités de stabilisation et d'insertion sociale sont donc bien réelles. Le problème est que les médias ne relatent qui les cas qui ont entraîné des problèmes, lesquels ne sont pas représentatifs de la réalité la plus fréquente.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    davidk

    Re : 4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène

    Merci de ta réponse JPL
    C'est vrai qu'on relate souvent les cas difficiles de schizophrénie mais dans le fond, la maladie mentale reste très mal perçue dans la société.
    La preuve est que je suis désormais stabilisé par mon traitement et que mon niveau de vie sociale n'est pas proportionel à mon niveau de rémission psy.
    Le fait d'etre inactif comme moi n'est pas compréhensible surtout que j'ai acquis des diplomes que des personnes saines n'arrivent pas à atteindre ou du moins n'osent pas s'orienter dans ces filières et qui me permettraient d'avoir un emploi(bac S, Deug Mias).
    Je suis en surpoids depuis quelques mois et ça me gène(101 kgs pour 1m92).
    Les beaux jours reviennent et je sens que je vais exister de moins en moins socialement, c'est difficile à gérer.
    Bonne aprèsm.

  5. #4
    amourabi

    Re : 4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène

    L'esprit qui s'exprime dans l'humain n'est jamais malade, mais c'est son support en l'occurrence le cerveau qui pour de multiples raisons fausse son expression.
    Un schizophrène n'est rien d'autres qu'un individu dont la partie biologique, le cerveau en l'espèce, a des problèmes, lui essaye d'être et de se définir avec les difficultés que l'on devine.

  6. #5
    GillesH38a

    Re : 4 experts se contredisent au sujet d'un schizophrène

    à un certain niveau, il n'y a rien d'anormal dans aucun comportement - il y a juste des neurones qui transmettent des impulsions chimiques et électriques produisant un certain nombre d'action sur l'entourage. La notion de libre arbitre et de responsabilité est une construction sociale mythique qui est certes indispensable pour le maintien de l'ordre social, mais qui n'a aucune réalité objective. Au Moyen Age il paraissait normal de condamner des animaux ayant tué un homme ou de brûler une sorcière possédée du démon. Aujourd'hui on a déplacé la limite autour d'une notion de "normalité" et de conscience du bien et du mal pour savoir si un homme doit etre jugé coupable ou irresponsable, mais il n'y a bien sur aucune définition objective de cette limite. Pas étonnant donc qu'il y ait divergence des experts sur des "cas limites"; on peut même dire que mathématiquement, quand on passe des cas "évidemment normaux" aux cas "évidemment irresponsables", on traverse obligatoirement une zone frontière où les avis des experts sont partagés à 50 % ... .

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Un schizophrène prétendant être normal
    Par marwenhaf dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/12/2008, 17h15
  2. Formulaire schizophrène sur NVU
    Par gonzlufcadful dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/07/2007, 11h12
  3. S'il est schizophrène, que dire ?
    Par traversieres dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/04/2007, 14h07
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 12/02/2007, 17h04