recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans



  1. #1
    zarkis

    recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans


    ------

    Bonjour,

    Mon chef d'équipe nous a fait part de cette information (nous thésard) :
    D'ici 2,3ans maxi il y aura un recrutement quasi nul des Maitres de conférence en France. Conséquence direct de l'actuelle pyramide des ages des professeurs (en moyenne assez jeune aujourd'hui).

    Celà me surprend, de plus j'ai lu également ce fait y a 3 ans au début de ma thèse dans un pdf qui circulé sur le net, sur la vie de thèsard.

    Qu'en pensez-vous ? avez-vous vous aussi entendu parler de ça ?

    -----

  2. #2
    invitea29d1598

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    salut,

    jamais entendu parler de ça... dans mon labo c'est plutôt l'inverse : y'a eu pas mal de recrutements en 5 ans (plus de 6) et y'a encore des gens proches de la retraite...

    par contre ce qui est sûr, c'est que ça va se décider de plus en plus au niveau local...

  3. #3
    inviteafe1cd13

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Il me semble avoir lu que, statistiquement, la grosse vague de départs à la retraite "prenait fin". D'autre part, des bruits de couloir circulent comme quoi la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux s'appliquera l'an prochain (vous me direz, ça fait deux ans que ces bruits circulent).
    Ceci étant, la fameuse "vague de recrutement monstrueuse" n'a jamais vraiment fait son apparition ; le ratio candidats par poste n'a jamais vraiment bougé - d'après mon expérience de ces quelques dernières années. Et il semblerait que le nombre de thésards - voire de candidats thésards - est sur le déclin (une bonne chose selon mon moi cynique, pragmatique mais sympathique). De plus, la LRU va encore plus brouiller les pistes, déjà assez embrouillées par la multiplication des CDD ANR.
    L'avenir n'est peut-être pas sombre, mais il devient assez fichtrement peu clair. Les stratégies de positionnement sur le long terme (on s'engage dans une thèse après avoir jeté les bases d'un réseau qui conduira à un CDI) seront encore plus fortement favorisées.

  4. #4
    invite0aa1883c

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Salut

    Lire le dernier rapport sur l'état de l'emplois scientifique en France :

    http://media.enseignementsup-recherc...009_136938.pdf

    Dans mon domaine, en bio, la précarité a littéralement explosé : plus de 50% des docteurs sont en CDD trois ans apres leur soutenance. Et ce chiffre est en augmentation constante (on est passé de 30% pour la "génération" 2001 a plus de 50% pour la "génération" 2004). Seul point positif, le taux de chomage est relativement stable (autour de 10% en 2007).

    Pas brillant, et pas d'amélioration a espérer avant au moins 2012, si pas 2017...


    A+
    J

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    invite8915d466

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    c'est très simple : le recrutement des enseignants-chercheurs a été pratiquement nul de 1974 à 1984, lorsque l'essentiel des postes créés dans les années 60 a saturé les besoins. En faisant un décalage de 30 -35 ans, on trouve la vague de départs en retraite des dernières années, et maintenant, il y a un trou dans la classe d'âge 55-65 ans. On va donc effectivement voir une période de 10 ans de vaches maigres dans les recrutement des EC. Et également, malheureusement, dans la promotion des jeunes MCF engagés ces 10 dernières années...

  7. #6
    BioBen

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Seul point positif, le taux de chomage est relativement stable (autour de 10% en 2007).
    Euh, personnellement, je pense que 10% de chomeurs à bac+8, c'est plutot catastrophique !

    Et pour rappel, en 2007, le taux de chomage au niveau national était de 8%.
    http://www.insee.fr/fr/themes/tablea...id=NATnon03337

  8. #7
    invite0aa1883c

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Euh, personnellement, je pense que 10% de chomeurs à bac+8, c'est plutot catastrophique !

    Et pour rappel, en 2007, le taux de chomage au niveau national était de 8%.
    http://www.insee.fr/fr/themes/tablea...id=NATnon03337
    Sauf que 8% c'est le taux de chomage global, or on sait bien que le taux de chomage des jeunes est nettement plus élevé. Grossomodo 10% c'est, bien sur, un chiffre élevé, mais probablement dans la fourchette moyenne de la tranche d'age considérée...

    A+
    J

  9. #8
    invite88ef51f0

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Salut,
    Et si tu prends la tranche d'âge en question en te restreignant à ceux qui disposent d'un diplôme d'études supérieures, le taux de chômage est à combien ?
    Et dans les autres pays, le taux de chômage des jeunes thésards est à quel niveau ?

  10. #9
    BioBen

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Sauf que 8% c'est le taux de chomage global, or on sait bien que le taux de chomage des jeunes est nettement plus élevé. Grossomodo 10% c'est, bien sur, un chiffre élevé, mais probablement dans la fourchette moyenne de la tranche d'age considérée...
    Non, très très peu a moins de 25ans... (18ans+8ans)

  11. #10
    BioBen

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Citation Envoyé par CoinCoin
    Et dans les autres pays, le taux de chômage des jeunes thésards est à quel niveau ?
    Regarde au R-U :
    http://www.prospects.ac.uk/cms/ShowP...2006/p!eigLlfL
    Unemployment rate (doctoral graduates six months after graduation) ~3.5% chiffres 2003/4
    This remains significantly lower than the equivalent figures for Masters or first degree graduates.

  12. #11
    invite0aa1883c

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Regarde au R-U :
    http://www.prospects.ac.uk/cms/ShowP...2006/p!eigLlfL
    Unemployment rate (doctoral graduates six months after graduation) ~3.5% chiffres 2003/4
    This remains significantly lower than the equivalent figures for Masters or first degree graduates.

    C'est tres difficile de comparer, pour un tas de raison, mais d'abord parceque dans les systèmes anglo-saxons les docteurs s'inserent tres bien dans le secteur privé, alors qu'en France, dans beaucoup de disciplines (nottament en bio), le secteur privé reste tres frileux envers les docteurs. Donc oui en UK (et aux US) le taux de chomage des jeunes docteurs est tres bas, mais pas parceque l'offre de poste dans l'académique est plus élevé qu'en France...

    A+
    J

  13. #12
    BioBen

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    On est bien d'accord, et ça n'est pas moi avec mon cursus qui va nier les différences de système.
    Néanmoins, ça ne change rien au chiffres....

  14. #13
    invitea29d1598

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Citation Envoyé par bratisla Voir le message
    Il me semble avoir lu que, statistiquement, la grosse vague de départs à la retraite "prenait fin".
    à force que ça soit répété, ça va finir par être vrai

    m'enfin, c'est vrai qu'à y regarder de plus près, il reste encore des retraités dans mon coin, mais moins qu'il n'y en avait il y a 6 ans...

    Ceci étant, la fameuse "vague de recrutement monstrueuse" n'a jamais vraiment fait son apparition ; le ratio candidats par poste n'a jamais vraiment bougé - d'après mon expérience de ces quelques dernières années.
    en astro ou physique théorique le ratio a plutôt baissé car les postes ont (au mieux) stagné par rapport à avant et le nombre de candidats a lui augmenté [car y'a de plus en plus d'étrangers et qui sont en plus d'âges de plus en plus élevés maintenant qu'il n'y a plus de limite pour les cr2/mdc)... pour comparer (si je me souviens bien) :

    2003, environ 120 candidats cr2 dans ces 2 domaines [pour 5 ou 6 postes]
    2009, plus de 250 dans chacun d'entre eux [pour environ le même nombre de postes]

    et l'an dernier j'ai aussi vu 56 candidats pour un poste mdc...

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Néanmoins, ça ne change rien au chiffres....
    malheureusement, tu as raison... y'a plein de docteurs français qui seraient bien contents avec un bon job dans le privé et pour lequel ils sont parfois plus qualifiés que certains ingénieurs qui leur sont préférés...

    Citation Envoyé par gillesh38
    On va donc effectivement voir une période de 10 ans de vaches maigres dans les recrutement des EC. Et également, malheureusement, dans la promotion des jeunes MCF engagés ces 10 dernières années...
    pour moi tout ça va avant tout se faire pour des raisons de "régionalisation"... en Espagne la plupart des facs, qui gèrent tout au niveau local, ne recrutent des enseignants-chercheurs qu'en fonction des besoins de l'enseignement... comme le nombre d'étudiants en science baisse, ça sature dans pas mal de coin... et ce malgré les départs en retraite... ça m''étonnerait pas qu'on se dirige vers quelque chose de semblable...

  15. #14
    invitebd2b1648

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    ça m''étonnerait pas qu'on se dirige vers quelque chose de semblable...
    Le mur tu veux dire !

  16. #15
    invite94612525

    Re : recrutement quasi nul des MDC d'ici 2,3ans

    [car y'a de plus en plus d'étrangers et qui sont en plus d'âges de plus en plus élevés maintenant qu'il n'y a plus de limite pour les cr2/mdc)... pour comparer (si je me souviens bien) :

    2003, environ 120 candidats cr2 dans ces 2 domaines [pour 5 ou 6 postes]
    2009, plus de 250 dans chacun d'entre eux [pour environ le même nombre de postes]

    Bonsoir
    Il y a toujours des candidats qui n'ont objectivement pas le niveau pour être recrutés (l'étape de la qualification MCF n'a pas d'autre fonction que de faire travailler l'industrie du papier et des cartouches d'encre..) et qui font que le nombre de candidats ne veut pas nécessairement dire grand chose.
    Mais d'une manière générale, je penses que ce qui rend de plus en plus difficile la situation pour les français qui veulent un poste (MDC; CR) en France, ça n'est pas la baisse du nombre de poste (ça ne semble pas être la tendance, sauf éventuellement pour les CR), mais plutôt l'augmentation des concurrents venus d'autres pays (notamment les européens attirés par le seul pays qui propose autant de postes stables dans de très bonnes conditions d'exercice de la recherche).
    Et comment s'opposer à ce phénomène ? Puisqu'il est bon pour la recherche française...

Discussions similaires

  1. [Biochimie] le mécanisme de recrutement des ARNt
    Par invite12900d72 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2009, 07h19
  2. [Biologie végétale] recrutement des végétaux
    Par invite003cd6e5 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/04/2009, 10h04
  3. des débits cardiaque quasi similaire
    Par invite975d9f0f dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/04/2007, 14h49