Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 47

Le Film le poison dans notre alimentation



  1. #1
    trebor

    Le Film le poison dans notre alimentation


    ------

    Bonjour à toutes et tous,
    C'est un long documentaire, mais qui est très instructif sur la problématique de la qualité de notre alimentation pour nous qui sommes dans les pays industrialisés.

    L'inde commence à prendre conscience du problème qui les attends.
    Si vous avez le temps regardez ce reportage qui est une enquête sur plusieurs sujets importants liés à notre alimentation.

    Pour vous les jeunes qui allaient être le plus touché ( sur le long terme ) par les conséquences de votre mode de vie face à vos habitudes alimentaires, je vous invites à regarder ce long documentaire ou à mettre le lien dans vos favoris et de le regarder plus tard lorsque vous en aurez le temps.

    Bonne journée à tous.
    http://www.youtube.com/watch?v=SWJt9NlveGA

    -----
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  2. Publicité
  3. #2
    Bruno

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit du dernier documenteur de Marie-Monique Robin, l'auteur du "Monde selon Monsanto". On a longuement parlé de cette personne et de ses manipulations, mensonges, omissions, etc... sur ce forum. Bref c'est un tissus d'âneries dont le seul but est de démontrer a posteriori une conclusion postulée à l'avance, à savoir qu'on nous empoisonne malgré la constante progression de l'espérance de vie en bonne santé et de tas d'autres indicateurs que nous envient les "indiens qui ne connaissent le cancer" présentés à la fin du film.

  4. #3
    Cendres
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    On a longuement parlé de cette personne et de ses manipulations, mensonges, omissions, etc... sur ce forum.
    Ca doit être dans ce fil: http://forums.futura-sciences.com/ac...er-passer.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  5. #4
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonjour et merci pour votre avis,
    Mais il est étonnant que là-bas il n'y a pratiquement pas d'obèse et peu de cancer, car leur alimentation est bien différente de la notre.

    Ce qui est inquiétant c'est qu'on ne sais pas les effets sur le long terme sur la consommation à petite dose des multiples produits chimiques faiblement toxiques.

    Il y a des produits qui s’accumulant dans certaine partie du corps ( cerveau, glandes, cellules,.....).

    Je ne veux pas créer de polémique sur ce sujet, que chacun en tire les conclusions qui lui convient après avoir vu ce reportage.

    On ne peut pas dire que tout est mauvais dans ce reportage, il y a des choses vrais, même si certaine sont probablement exagérées comme dans bien des reportages d'enquêtes.

    La sciences ne connait pas actuellement toutes les conséquences sur le long terme du mélange de divers produits consommés chaque jours et qui sont mêmes faiblement toxiques.

    Donc que chacun face suivant sa conviction et son opinion et ne réagisse pas violemment sur ce sujet.

    On ne peut nier que le mode de vie, le poids, l'alimentation,le stress, et j'en passe.....n'aient aucune influence sur la santé.

    Bonne journée
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    BioBen

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Mais il est étonnant que là-bas il n'y a pratiquement pas d'obèse et peu de cancer, car leur alimentation est bien différente de la notre.
    On ne fera jamais mieux que l'absence de diagnostic pour éradiquer complètement le cancer.
    Dernière modification par BioBen ; 12/03/2012 à 14h43.

  8. #6
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    là-bas il n'y a pratiquement pas d'obèse et peu de cancer, car leur alimentation est bien différente de la notre.
    Pas ( encore? ce sera selon mon courage...) vu ce reportage. Mais y a pas que l'alimentation qui compte, au passage...l'activité physique y est pour beaucoup. Comme disait un prof de chir cardio-vasculaire, tout ça a commencé depuis qu'on ne grimpe plus aux arbres.
    On ne peut nier que le mode de vie, le poids, l'alimentation,le stress, et j'en passe.....n'aient aucune influence sur la santé.
    Et personne ne songerait à le nier. Mais faudrait comparer, pour bien faire, le nombre de maladies dûes à une alimentation polluée par manque d'hygiène et le nombre de maladies dûes à une alimentation polluée par les additifs divers et variés.
    Combien de choléra en Inde? Combien dans les pays "victimes" de l'alimentation dénoncée par ce reportage?

  9. Publicité
  10. #7
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    On ne fera jamais mieux que l'absence de diagnostic pour éradiquer complètement le cancer.
    Ah oui, mais c'est le circ qui le dit, voyez le tableau et la carte du monde > http://globocan.iarc.fr/factsheet.asp
    et ici pour ceux qui veulent d'autres infos, mais chacun est libre de croire ce qu'il veut et de boire et manger ce qu'il croit impeccable pour lui et ses enfants
    http://www.iarc.fr/fr/websites/databases.php

    Il y en a encore qui ne croit pas que le tabac soit nocif même pour une faible consommation.

    Pour la ceinture de sécurité certain ne la mettent pas et pour le gsm au volant, il continue malgré le danger.
    L'être humain est un bien drôle d'être vivant, malgré son intelligence ( du moins pour certain ).

    On peut choisir, c'est notre liberté, donc faite votre choix et pensez à vos enfants.

    Bonne journée
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  11. #8
    BioBen

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Ah oui, mais c'est le circ qui le dit, voyez le tableau et la carte du monde > http://globocan.iarc.fr/factsheet.asp
    et ici pour ceux qui veulent d'autres infos, mais chacun est libre de croire ce qu'il veut et de boire et manger ce qu'il croit impeccable pour lui et ses enfants
    http://www.iarc.fr/fr/websites/databases.php
    En effet, ces sites montrent très clairement que, dans les pays développés, on vit bien trop vieux et on diagnostique beaucoup trop bien.

    Ma première solution était d'arrêter les diagnostics, afin de ne pas heurter la sensibilité du public de ce forum en proposant une solution trop radicale. Mais je rejoins tout à fait votre opinion telle que reflétée par les documents que vous envoyez : avoir une espérance de vie plus faible est également une solution efficace pour baisser l'incidence des cancers.

    Connards de vieux qui plombent nos statistiques.
    Dernière modification par BioBen ; 12/03/2012 à 15h50.

  12. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Je ferai deux remarques : la première est que trebor nous balance un lien qui est à mon avis une copie non autorisée de ce film.

    La deuxième est qu'il veut nous faire ingérer ce brouet mais quand on commence à discuter (dans un sens qui ne lui fais pas plaisir) il nous dit qu'il ne veut pas de discussion mais simplement que chacun regarde et se fasse sa propre opinion.

    Or je croyais qu'on était sur un forum de discussion où chacun apporte ses questions et ses connaissances, pas sur un forum d'endoctrinement où l'on doit absorber une propagande sur ordonnance avec interdiction d'émettre une opinion personnelle.

    Ah, j'oubliais, il y a un argument dans ses propos : on ne sait pas quels sont les effets à long terme de ces mélanges de poisons (je reprends à peu près ses termes)... donc il s'autorise à penser (comme dirait Coluche) que les pire est certain.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonsoir.
    On ne peut nier que le mode de vie, le poids, l'alimentation,le stress, et j'en passe.....n'aient aucune influence sur la santé.
    Personne ici ne le nie, par contre si on connait très bien les effets de certains excès (sucres, graisses ...) grâce à une morbi-mortalité augmentée très facilement mise en évidence, il y a certains autres produits dont les effets sont suffisamment faibles, voire négligeables par rapports aux autres habitudes de vie qu'on ne daigne pas corriger, pour ne pas pouvoir être mis en évidence malgré les moyens et méthodes scientifiques modernes dont on dispose actuellement (que ces effets soient bénéfiques ou délétères).

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Je ne veux pas créer de polémique sur ce sujet, que chacun en tire les conclusions qui lui convient après avoir vu ce reportage.
    Le problème étant qu'on ne peut tirer strictement aucune conclusion pertinente après avoir vu ce reportage.
    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    On peut choisir, c'est notre liberté, donc faite votre choix et pensez à vos enfants.
    Alors si je dois choisir avec seulement ces informations, je vais choisir de manger ce qui m'est proposé dans ce reportage et me donne plus de 10 ans d’espérance de vie en bonne santé en plus, soit l'alimentation des pays "développés".
    Dernière modification par myoper ; 12/03/2012 à 22h37.

  14. #11
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonjour à tous,
    Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour manger du bio.
    Nous mangeons, buvons, respirons tous des produits +/- contaminés par des substanses chimiques à faibles doses dont les effets sur notre santé de ces cocktails sur le long terme ne sont pas connus à ce jour ( c'est indéniables ).

    Les chiffres donnés par le C.I.R.C ne semble pas crédible par certain lecteurs :
    1.Car il n'y a pas d'équivalence de dyagnostique des maladies comme dans nos pays industrialisés.
    2.L'espérance de vie qui est inférieur comme pour l'inde et l'afrique.
    Le CIRC n'aurai pas tenu compte de ces différences pour comparer les chiffres ?

    De plus, dans ces pays sous développés, pour la majorité des habitants, leurs modes de vies n'est pas favorable à leur procurer une bonne santé car :
    1.L'hygiène corporel, sanitaire et alimentaire est inférieurs à ce que nous avons chez nous ( conservation des aliments, soins de santé, hôpitaux de proximité, égoutage des eaux usées et élimination des déchets urbains,.....).

    2.Alimentation moins riche et moins abondante ( pas de supermarché et moyen fiancier moindre pour leurs achats, alimentation pauvre en viande et sans doute une carence en vitamines,....).

    3.Le climat qui est plus chaud et humide, ce qui a un effet sur leur santé ( irradiation par les U.V et sur le développement des maladies,....).

    Certains autres pays industrialisés n'ont pas des chiffres aussi élevés pour certain type de cancer ou d'autres maladies car leurs alimentations et mode de vie sont différentes de la notre ( les crétois, le japon ).

    L'amérique du nord et l'europe sont en tête pour le nombre de personnes atteintes et décédées du cancer, diabète et cardiovasculaire,......
    Que pouvons nous faire ?
    Les recommandations qui sont diffusées nous disent que nous devons avoir une alimentation les plus variée possible ( légumes, fruits, pains,...) et limiter notre consommation de viande à 100 grs max par jour et d'éviter les graisses animales ainsi que de réduire la consommation de sucre, sel, d'alcool et de fuire absolument le tabac.
    Boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour et de faire des exercices physiques, marcher ½ h tous les jours étant le plus simple.
    En agissant suivant ces recommandations, vous limiterez les risques.

    Sans doute que les toxines s'accumulent moins et s'éliminent plus facilement en agissant ainsi.
    Ne pas oublier l'amiante, le plomb et bien d'autres produits toxiques qui ont été retirés du marché il n'y a pas si longtemps.

    Actuellement c'est l'aluminium qui est incriminé car se fixant dans le cerveau ( spray anti-transpirant et autres,..... ), petit à petit on découvre ce que nous devons éviter d'être en contact.

    Même si nous avons des connaissances sur le fonctionnement du corps humain, il reste encore une longue route aux chercheurs pour tout découvrir et tout comprendre afin de nous permettrent d'échapper aux maladies et en attendant de simplement les maitriser parfaitement et de les guerir toutes.

    La fin de vie, cela devrait être comme une bougie qui s'éteint et non dans d'atroces souffrances sous de lourds traitement dûes à la maladie.
    Vivre vieux dans de bonne conditions car la plupart des personnes qui ont plus de 70 ans sont bourrées de médicaments pour réduire leurs maux et leurs permettrent de survivre.
    Bonne journée.
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    la plupart des personnes qui ont plus de 70 ans sont bourrées de médicaments pour réduire leurs maux et leurs permettrent de survivre.
    Je survis très bien, je te rassure, et j'ai la chance de n'avoir aucune maladie ou trouble invalidant.

    Ce clin d’œil étant posé je constate que tes propos sont une mixture d'amalgames les plus divers. Quant à l'aluminium, à ma connaissance rien n'est encore prouvé bien que le problème ait été soulevé depuis plus de 20 ans (je n'ai plus la date en tête) à partir d'une analyse à la sonde de Castaing à laquelle on à fait dire bien plus qu'elle ne le pouvait au vu de sa précision (je me souviens d'ailleurs que Castaing lui-même avait commenté l'information de façon très négative en soulevant le problème de la précision de l'outil). Le plus drôle (ou le plus triste) ce sont ces écolos ou naturo-quelque-chose qui militent pour le remplacement des composés d'aluminium dans les déodorants (d'ailleurs il est faux que tous en contiennent) par de la "pierre d'alun" qui serait, elle, naturelle : fr.wikipedia.org/wiki/Alun Il y a même une pub à la télé actuellement pour un déodorant sans aluminium à la pierre d'alun ! Où le cynisme mercantile des uns exploite la c......rie des autres.

    Bref je me répète tu, nous sers un brouet de clichés ultra-classiques qui desservent gravement une cause respectable dans ses intentions, mais totalement foireuse dans son analyse.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour manger du bio.
    Nous mangeons, buvons, respirons tous des produits +/- contaminés par des substanses chimiques à faibles doses dont les effets sur notre santé de ces cocktails sur le long terme ne sont pas connus à ce jour ( c'est indéniables ).
    Oui et pour ce que nous en savons, si certains produits ont été identifiés comme perturbateurs, d'autres pourraient être bénéfiques.
    Exemple :http://agetic.fr/hormesis.html


    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Les chiffres donnés par le C.I.R.C ne semble pas crédible par certain lecteurs :
    1.Car il n'y a pas d'équivalence de dyagnostique des maladies comme dans nos pays industrialisés.
    2.L'espérance de vie qui est inférieur comme pour l'inde et l'afrique.
    Le CIRC n'aurai pas tenu compte de ces différences pour comparer les chiffres ?
    Ben non, justement sinon il aurait fallu pondérer ces chiffre et pour cela il aurait justement fallu connaitre les effets des produits critiqués et expliquer comment les calculs avaient été faits.


    De plus, dans ces pays sous développés, pour la majorité des habitants, leurs modes de vies n'est pas favorable à leur procurer une bonne santé car :
    1.L'hygiène corporel, sanitaire et alimentaire est inférieurs à ce que nous avons chez nous ( conservation des aliments, soins de santé, hôpitaux de proximité, égoutage des eaux usées et élimination des déchets urbains,.....).
    Oui et cela inclus les possibilités de diagnostic de maladies (cancers inclus).


    2.Alimentation moins riche et moins abondante ( pas de supermarché et moyen fiancier moindre pour leurs achats, alimentation pauvre en viande et sans doute une carence en vitamines,....).
    Non : l'alimentation riche et trop abondante a été clairement mise en évidence comme facteur délétère sur la santé et de façon bien plus importante que les produits critiqués dont les effets sont justement difficiles à mettre en évidence.
    De plus, on s’aperçoit que les restrictions alimentaires (...) ont un effet bénéfique sur la longévité (niveau de preuve faible et modèle animal).
    http://www.oecd-ilibrary.org/sites/h...t/html&site=fr

    3.Le climat qui est plus chaud et humide, ce qui a un effet sur leur santé ( irradiation par les U.V et sur le développement des maladies,....).
    Ça tombe bien, le cancer de la peau est le plus souvent bénin mais ce climat n'est pas plus délétère que dans les pays civilisés aux mêmes latitudes et ça les protège des effets inverses (froid, gel ...) qui plombent aussi les statistiques de morbimortalité des pays développés.


    Certains autres pays industrialisés n'ont pas des chiffres aussi élevés pour certain type de cancer ou d'autres maladies car leurs alimentations et mode de vie sont différentes de la notre ( les crétois, le japon ).
    Et donc ?


    L'amérique du nord et l'europe sont en tête pour le nombre de personnes atteintes et décédées du cancer, diabète et cardiovasculaire,......
    Que pouvons nous faire ?
    Manger moins, moins riche et vivre moins vieux.
    Le cancer est directement lié à l'âge : si on vit jusqu’à 100 ou 120 ans en pleine forme, on observera 100% (...) des hommes qui mourront avec un cancer de la prostate et certains journalistes pourront alors développer une théorie qui dira qu'il est alors meilleur pour la santé de vivre jusqu’à 60 ans avec plus de maladies que jusqu’à 120 en meilleure santé.



    Les recommandations qui sont diffusées nous disent que nous devons avoir une alimentation les plus variée possible ( légumes, fruits, pains,...) et limiter notre consommation de viande à 100 grs max par jour et d'éviter les graisses animales ainsi que de réduire la consommation de sucre, sel, d'alcool et de fuire absolument le tabac.
    Boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour et de faire des exercices physiques, marcher ½ h tous les jours étant le plus simple.
    En agissant suivant ces recommandations, vous limiterez les risques.

    Sans doute que les toxines s'accumulent moins et s'éliminent plus facilement en agissant ainsi.
    Ne pas oublier l'amiante, le plomb et bien d'autres produits toxiques qui ont été retirés du marché il n'y a pas si longtemps.

    Actuellement c'est l'aluminium qui est incriminé car se fixant dans le cerveau ( spray anti-transpirant et autres,..... ), petit à petit on découvre ce que nous devons éviter d'être en contact.
    Les risques ne sont pas les mêmes suivant ces expositions.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Vivre vieux dans de bonne conditions car la plupart des personnes qui ont plus de 70 ans sont bourrées de médicaments pour réduire leurs maux et leurs permettrent de survivre.
    Non plus : elles ont en moyenne plus de médicament que les plus jeunes (la consommation médicale est augmentée aux deux extrêmes de la vie) mais rien ne permet de dire qu'elles sont bourrées de médicaments ou alors peut être que nous sommes tous bourrés d'air pour vivre ?

    Mais vous avez au moins démontré qu'une comparaison telle qu'elle est faite dans le reportage n'a strictement aucune pertinence mais aussi aucun intérêt (sauf manipuler le spectateur).

  18. #14
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Edit :
    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour manger du bio.
    Ça tombe bien car ça n'a pas d'impact sur la santé.

  19. #15
    Paminode

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Mais faudrait comparer, pour bien faire, le nombre de maladies dûes à une alimentation polluée par manque d'hygiène et le nombre de maladies dûes à une alimentation polluée par les additifs divers et variés.
    Combien de choléra en Inde? Combien dans les pays "victimes" de l'alimentation dénoncée par ce reportage?
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Alors si je dois choisir avec seulement ces informations, je vais choisir de manger ce qui m'est proposé dans ce reportage et me donne plus de 10 ans d’espérance de vie en bonne santé en plus, soit l'alimentation des pays "développés".
    Bonjour,

    Je n'ai pas vu le film, mais il me semble que la question posée n'est pas une opposition concernant l'alimentation et la santé entre société-moins-industrialisée et société-industralisée, mais plutôt entre société-industrialisée-un-peu-anarchique et société-industrialisée-plus-rationnelle.
    En gros, corriger certaines erreurs de notre propre société de production sans pour cela vouloir se référer, et encore moins revenir, à des sociétés moins développées sur le plan technique et industriel.
    Dernière modification par Paminode ; 14/03/2012 à 14h31.

  20. #16
    invite231234
    Invité

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Ce documentaire m'inspire une courte réflexion : Tuons les vieux à la naissance !

  21. #17
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonjour à tous,
    Ce lien est une très bonne nouvelle, il nous informe que lorsqu'on agresse modérément nos cellules, cela les renforce, donc une petite dose de poison est bénéfique > http://agetic.fr/hormesis.html

    Si cela a été vérifié pour tout ce que notre organisme reçois comme agression, il s'en trouvera renforcé.
    Et dans ce cas, je veux bien croire que ce reportage n'a aucune valeur scientifique et ne devrait jamais être diffusé dans les médias et surtout pas à la TV ( censuré par un organisme de contrôle ).

    Mais bon, cela m'étonnerai que toutes les petites agressions soient bénéfiques ( ce serait trop beau ), certain produits doivent finir par s'accumuler et mettre en défaut le fonctionnement correcte de certain de nos organes voir nous rendre malade.

    Anciennement il y avait l'amiante et le plomb et d'autres que je n'ai pas en tête et qui ont été retiré.

    De temps en temps, il y a des médicaments qui sont retiré, est pourtant ils avaient été validé pour être commercialisés, il aura fallu plusieurs années pour ce rendre compte de leur nocivité sur certain consommateur.

    L'avancée de nos connaissances sur les effets néfastes de certain produits finira un jour par faire supprimer tous ceux qu'on ne connaissaient pas comme nocifs sur le long terme, il faut juste patienter.
    Mais je ne pense pas que je serais encore là pour le savoir
    Ne croyez surtout pas que vous êtes actuellement dans un monde parfait, il reste du chemin à faire pour tout savoir et comprendre.

    Bonne soirée à tous et merci pour vos commentaires et les liens.
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  22. #18
    dorramiss

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation


    merci pour le lien trebor

  23. Publicité
  24. #19
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonjour,

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Ce lien est une très bonne nouvelle, il nous informe que lorsqu'on agresse modérément nos cellules, cela les renforce, donc une petite dose de poison est bénéfique > http://agetic.fr/hormesis.html

    Si cela a été vérifié pour tout ce que notre organisme reçois comme agression, il s'en trouvera renforcé.
    Pour un agression occasionnelle, d'accord. Mais qu'en est-il en cas d'agression chronique ?
    Je vous recommande le livre "Why don't zebras get ulcers" de Robert Sapolsky.

    Bonne soirée.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  25. #20
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par dorramiss Voir le message
    merci pour le lien trebor
    Je n'y suis pour rien, c'est myoper qu'il faut remercier
    Bonne soirée
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  26. #21
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    Je n'ai pas vu le film, mais il me semble que la question posée n'est pas une opposition concernant l'alimentation et la santé entre société-moins-industrialisée et société-industralisée, mais plutôt entre société-industrialisée-un-peu-anarchique et société-industrialisée-plus-rationnelle.
    En gros, corriger certaines erreurs de notre propre société de production sans pour cela vouloir se référer, et encore moins revenir, à des sociétés moins développées sur le plan technique et industriel.
    Ça, ce serait la question pertinente mais ce n'est pas du tout la problématique du film.

  27. #22
    camaron

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Envoyé par trebor

    Tout le monde n'a pas les moyens financiers pour manger du bio.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Edit :Ça tombe bien car ça n'a pas d'impact sur la santé.
    Myoper, tu me l'enlèves de la bouche...Comment retirer cette absurdité de l'esprit des gens mal informés que le bio serai meilleur pour la santé ?
    Dernière modification par myoper ; 19/03/2012 à 20h32. Motif: quotes

  28. #23
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Ce lien est une très bonne nouvelle, il nous informe que lorsqu'on agresse modérément nos cellules, cela les renforce, donc une petite dose de poison est bénéfique > http://agetic.fr/hormesis.html

    Si cela a été vérifié pour tout ce que notre organisme reçois comme agression, il s'en trouvera renforcé.
    Et dans ce cas, je veux bien croire que ce reportage n'a aucune valeur scientifique et ne devrait jamais être diffusé dans les médias et surtout pas à la TV ( censuré par un organisme de contrôle ).

    Mais bon, cela m'étonnerai que toutes les petites agressions soient bénéfiques ( ce serait trop beau ), certain produits doivent finir par s'accumuler et mettre en défaut le fonctionnement correcte de certain de nos organes voir nous rendre malade.
    Anciennement il y avait l'amiante et le plomb et d'autres que je n'ai pas en tête et qui ont été retiré.
    Le plomb et l'amiante sont le plomb et l'amiante et n'ont strictement rien à voir avec des produits qui n'ont strictement rien à voir : on ne peut donc tirer aucun raisonnement valide sur d'autres produits sans rapport à partir de ces exemples, sauf qu'ils existent (je rappelle cette évidence car les sophismes basés la dessus reviennent régulièrement).

    Il faut d'abord définir ce qu'est une agression car un produit qui s'accumule ne peut pas être qualifié à priori de petite agression : c'est à postériori que ça se voit. Si durant toute sa vie on accumule un produit qui n'a aucune conséquence sur la santé, ce n'est pas une agression et si l'incidence est faible, c'est une petite agression et s'il n'y a pas accumulation et que le produit est bénéfique, ce n'est pas une agression mais si comme l'amiante, l'impact est important, c'est une grosse agression et cette agression a été mise facilement en évidence avec des moyens vieux d'un siècle.
    Donc avant de qualifier l'impact d'un produit, la première des choses est de connaitre, au moins un peu, cet impact et c'est pour ça que ce reportage n'a aucune valeur scientifique.

    Enfin, il faut quantifier les effets des agressions et les différencier : la pratique du sport (pas forcément de haut niveau) est une agression ; les infections qui permettent à notre système immunitaire de "se renforcer", sont des agressions, etc ...


    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    De temps en temps, il y a des médicaments qui sont retiré, est pourtant ils avaient été validé pour être commercialisés, il aura fallu plusieurs années pour ce rendre compte de leur nocivité sur certain consommateur.

    L'avancée de nos connaissances sur les effets néfastes de certain produits finira un jour par faire supprimer tous ceux qu'on ne connaissaient pas comme nocifs sur le long terme, il faut juste patienter.
    Oui, la science progresse tous les jours et il existes des effets suffisamment faibles qui ne peuvent pas être mis en évidence facilement.
    Mais d'une part, il existera toujours des risques, sauf à avoir une connaissance absolue de tout qui aura nécessité de prendre ces risques et d'autre part, des produits actifs sans effets secondaires potentiellement nocifs, ça n'existe pas et n'existera probablement jamais (sauf à imaginer le produit qui agit exactement comme il faut, ou il faut, au moment ou il faut et jamais "à coté"). Donc pour vivre et surtout vivre mieux, il faut et faudra prendre des risques et le but étant de faire le choix des risques les plus faibles et ce reportage n'y aide pas du tout, au contraire.

  29. #24
    trebor

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Bonjour à tous,
    Faite vous une idée entre les peuples à faible et haut revenu et les causes principales de leurs morts.
    Ce lien est issu de l'OMS pour des chiffres de 2008 > http://www.who.int/mediacentre/facts.../fr/index.html
    Pas de diabète et de cancer de diagnostiqué dans les pays à faible revenus, c'est étrange vous ne trouvez pas
    Bonne journée
    Il vaut mieux être en retard que dans le corbillard.

  30. Publicité
  31. #25
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour à tous,
    Faite vous une idée entre les peuples à faible et haut revenu et les causes principales de leurs morts.
    Ce lien est issu de l'OMS pour des chiffres de 2008 > http://www.who.int/mediacentre/facts.../fr/index.html
    Pas de diabète et de cancer de diagnostiqué dans les pays à faible revenus, c'est étrange vous ne trouvez pas
    Bonne journée
    Ce n'est pas étrange du tout et c'est à priori parfaitement attendu comme déjà montré dans les messages précédents.

    D'une part, dans les pays à faible revenu, les moyens de dépistages sont d'autant plus faibles et les diagnostics d'autant moins souvent portés (pour que vous compreniez, à l’extrême, ils pourraient tous mourir du cancer et du diabète, les chiffres seraient à zéro si on ne pouvait pas les dépister).

    D'autre part, une maladie comme le diabète est souvent lié à des excès et n'a en tout état de cause que peu à voir avec les produits phytosanitaires (même si de certaines interactions sont attendues) donc sans rapport avec le "reportage" mais vous ne semblez pas avoir lu ou compris les réponses qui vous ont déjà été données :
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    L'alimentation riche et trop abondante a été clairement mise en évidence comme facteur délétère sur la santé et de façon bien plus importante que les produits critiqués dont les effets sont justement difficiles à mettre en évidence.
    De plus, on s’aperçoit que les restrictions alimentaires (...) ont un effet bénéfique sur la longévité (niveau de preuve faible et modèle animal).
    http://www.oecd-ilibrary.org/sites/h...t/html&site=fr

    Enfin, le cancer, outre la nécessité du dépistage, est une maladie surtout liée à l'âge et plus l’espérance de vie est faible dans une population, moins vous y trouverez de cancer. Je ne peux que vous remettre encore ce que vous n'avez pas lu ou compris :

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Le cancer est directement lié à l'âge : si on vit jusqu’à 100 ou 120 ans en pleine forme, on observera 100% (...) des hommes qui mourront avec un cancer de la prostate et certains journalistes pourront alors développer une théorie qui dira qu'il est alors meilleur pour la santé de vivre jusqu’à 60 ans avec plus de maladies que jusqu’à 120 en meilleure santé.

    Alors je ne peux que vous répéter la conclusion qu'on peut avoir avec tous les arguments que vous nous donnez :
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Alors si je dois choisir avec seulement ces informations, je vais choisir de manger ce qui m'est proposé dans ce reportage et me donne plus de 10 ans d’espérance de vie en bonne santé en plus, soit l'alimentation des pays "développés".

    Au prochain message, vous pourrez nous sortir que 100% des habitants des pays développés meurent un jour () alors que ce n'est pas forcément le cas des habitants des pays en voie de développement puisqu'ils n'ont pas à chaque fois de certificats de décès qui le prouvent !

  32. #26
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    PS : Nous avons bien compris que vous préférez vous exposer à un risque certain et important qui vous prive d'une dizaine d'année d’espérance de vie pour éviter un risque beaucoup plus ténu et beaucoup moins certain mais dont la contre-partie représente justement ces années désespérance de vie dont vous ne voulez apparemment pas.
    Si ce n'est pas clair pour vous, ça veut dire que vous essayez de nous montrer qu'il est préférable de se jeter sous un train pour éviter une trottinette qui va nous bousculer.

  33. #27
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Pas de diabète et de cancer de diagnostiqué dans les pays à faible revenus, c'est étrange vous ne trouvez pas
    Oui, parce qu'ils meurent avant d'avoir eu le temps de développer un cancer. Cela fait plus de 50 ans qu'on connaît ce biais de comparaison. Rappelle-moi l'espérance de vie entre nos pays et ceux-là ? Dans lequel préfères-tu vivre ?
    Et en plus c'est partiellement faux. As-tu entendu parler de l'histoire de la découverte du lymphome de Burkitt, des cancers du foie dus à l'aflatoxine dans les pays à forte consommation d'arachide ?

    Plus on est incompétent et plus on est péremptoire.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  34. #28
    mehoul

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    bonjour, s'agissant du biais sur la mesure des cancers dû à la différence d'espérance de vie entre pays, je crois qu'il faut nuancer un peu ce qui a été dit:
    - primo, les bases de données de l'OMS sont corrigées pour l'espérance de vie. On trouve même des données d'incidence par tranche d'âge.
    - secundo, la faible espérance de vie dans les pays du tiers-monde est surtout due à une forte mortalité infantile. Il y a quand-même dans ces pays des vieillards, évidemment moins qu'en Europe en proportion, mais pas suffisamment pour expliquer les différences observées sur les taux de cancer.

    en revanche le biais de détection est très important. Et il y a un autre biais, c'est que souvent le diagnostic est fait post-mortem, et donc on utilise la mortalité par cancer comme substitut à l'incidence. Or selon les pays la prise en charge des cancers est très différente et la mortalité par cancer aussi.

    cela dit, quand on cherche les déterminants de l'incidence des cancers, le premier facteur qui ressort, et de loin, c'est le nombre de calories/jour absorbées. C'est vrai d'à peu près tous les cancers. Comme c'est dans les pays industrialisés qu'on consomme le plus de calories, il y a confusion entre ce facteur et des facteurs de qualité de l'air, des eaux, etc.

  35. #29
    myoper
    Modérateur

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par mehoul Voir le message
    bonjour, s'agissant du biais sur la mesure des cancers dû à la différence d'espérance de vie entre pays, je crois qu'il faut nuancer un peu ce qui a été dit:
    - primo, les bases de données de l'OMS sont corrigées pour l'espérance de vie. On trouve même des données d'incidence par tranche d'âge.
    - secundo, la faible espérance de vie dans les pays du tiers-monde est surtout due à une forte mortalité infantile. Il y a quand-même dans ces pays des vieillards, évidemment moins qu'en Europe en proportion, mais pas suffisamment pour expliquer les différences observées sur les taux de cancer.
    Ça ne change pas le fait que ce reportage compare l'incidence des cancers des pays concernés sur l'ensemble de la population et l'incidence est "le nombre de nouveaux cas d’une maladie apparus dans une population donnée pendant une période donnée" : il n'y a rien à corriger car c'est la définition du chiffre.
    Il aurait été en effet plus pertinent de prendre l'incidence par tranche d'âge pour commencer.

    Ensuite il faut démontrer que l'influence de l'âge ne permet pas d'expliquer ces différences quand il est admis que c'est un facteur principal de croissance de ce chiffre (ex : prostate, premier cancer en terme d'incidence) - je reprends l'exemple : si on meurt à plus de 100 ans on aura quasiment 100% de cancer pour la population considérée.
    Il faut donc en effet pondérer tous ces chiffres pour pouvoir les comparer.
    http://lesdonnees.e-cancer.fr/les-fi...incidence.html


    Citation Envoyé par mehoul Voir le message
    Et il y a un autre biais, c'est que souvent le diagnostic est fait post-mortem, et donc on utilise la mortalité par cancer comme substitut à l'incidence. Or selon les pays la prise en charge des cancers est très différente et la mortalité par cancer aussi.
    Ça, c'était à souligner.
    D'ailleurs :
    Plus de 70% des décès par cancer surviennent dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire.
    http://www.who.int/mediacentre/facts.../fr/index.html


    Citation Envoyé par mehoul Voir le message
    cela dit, quand on cherche les déterminants de l'incidence des cancers, le premier facteur qui ressort, et de loin, c'est le nombre de calories/jour absorbées. C'est vrai d'à peu près tous les cancers. Comme c'est dans les pays industrialisés qu'on consomme le plus de calories, il y a confusion entre ce facteur et des facteurs de qualité de l'air, des eaux, etc.
    Ce sont le tabac (qui n'est pas seulement responsable du cancer du poumon) et l'âge qui restent les principaux déterminants mais il est vrai que la surcharge pondérale est bien placée comme cause.
    http://www.academie-medecine.fr/Uplo...13sept_073.pdf
    Dernière modification par myoper ; 18/03/2012 à 15h02.

  36. #30
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Le Film le poison dans notre alimentation

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    (ex : prostate, premier cancer en terme d'incidence) - je reprends l'exemple : si on meurt à plus de 100 ans on aura quasiment 100% de cancer pour la population considérée.
    Je dirai 50% : pense aux femmes !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Position actuelle de notre système solaire dans notre galaxie.
    Par FREDFG dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 40
    Dernier message: 06/08/2014, 17h17
  2. Actu - Alerte au poison dans des boîtes de haricots verts !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/05/2010, 13h14
  3. Notre choix Ventilation et ECS dans notre maison bois BBC Effinergie
    Par matejess dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/03/2010, 13h47
  4. Actu - Les bactéries, précieux ingrédients de notre alimentation
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/01/2008, 17h24