Bonjour,

Le venin d'abeille n'a pas fini de nous surprendre; un de ses constituant, une macromolécule, l'apamine, de formule: C79H131N31O24S4 ,( l'apamine est une neurotoxine que l'on retrouve dans le venin des abeilles et guêpes. Elle agit en bloquant les canaux potassiques du système nerveux ) , aurait une activité de protection contre la dégénérescence des neurones dopaminergiques liée à la maladie de Parkinson. " Ce trouble touche particulièrement les neurones à dopamine qui se projettent vers le striatum, structure nerveuse responsable de la motricité. C’est pourquoi les symptômes fréquemment retrouvés sont une akinésie, une rigidité et un tremblement au repos.

L’idée d’utiliser le venin d’abeille vient d’une observation clinique. “Un patient apiculteur par ailleurs atteint de la maladie de Parkinson, a subi des injections mensuelles de venin d’abeille pour se faire désensibiliser. Les symptômes liés à sa maladie de Parkinson régressaient avec le temps. Il prenait moins de médicaments, il se sentait mieux. Cela nous a intrigué, nous avons même filmé le patient pour essayer de comprendre ce phénomène” raconte Andreas Hartmann. Suite à cette observation étonnante, les études se sont centrées sur le venin d’abeille et plus particulièrement sur l’un de ses composants actifs : l’apamine. Celle-ci régule certaines fonctions qui auraient un impact sur la survie des neurones dopaminergiques."

http://www.mysciencework.com/fr/MySc...e-de-parkinson

Apamine.jpg

formule développée de l'apamine