Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs



  1. #1
    mmanu_F

    Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs


    ------

    Pierre Vanhove (théoricien en physique des hautes énergies) fera un exposé samedi 8 octobre à 15 heures dans le cadre du 6ième Mathematic Park organisé par l'Institut Henri Poincaré.

    L'intitulé de l'exposé est "Invariance modulaire, théorie quantique des champs et trous noirs".

    Les plus parisiens d'entre vous peuvent (et doivent, le nombre de place est limité) s'incrire pour assister à la présentation qui sera retransmise en directe sur Youtube, pour les autres. Le résumé de l'exposé, le formulaire d'inscription et le lien vers la video sont sur la page de IHP liée plus haut. Pour les twitteurs, le hashtag #MathPark peut être utile.

    Pour en dire quelques mots, l'angle d'attaque choisit par Pierre, pour rentrer au coeur de la physique du 21ième siècle me parait des plus pertinents. Il se veut volontairement orienté vers un aspect mathématique, dans l'esprit du MathPark, et le choix de l'invariance modulaire est simplement brillant ! Le concept me parait tout à fait abordable (mathématiquement) pour un public avec un "petit niveau fac". Quelques souvenirs de terminale devraient faire l'affaire pour suivre les grandes lignes de l'exposé : un plan complexe, une matrice, une exponentielle sont tout ce qu'il faut pour comprendre que l'invariance modulaire relie entre elles les différentes formes possibles d'un tore.

    Du point de vue de la physique, je ne pense pas qu'une quelconque connaissance en théorie quantique (conforme) des champs et/ou en théorie des cordes soit nécessaire. En revanche, je recommanderais de relire rapidement vos vieux cours de physique statistique (ceux qui n'en ont pas peuvent emprunter celui d'un aïeul) sur l'ensemble canonique, sa foncion de partition et le lien avec les grandeurs thermodynamiques. Ceci devrait faciliter l'ascension vers les plus hauts sommets de la physique fondamentale que je pressens pour samedi prochain. Bien entendu, je ne peux résister à donner quelques détails en apéritif.

    Le concept d'invariance modulaire est central en gravité quantique. Il se cache derrière la disparition des "infinis" aux petites échelles / hautes énergies (UV) via une dualité (la dualité T) mettant en correspondance la physique dans l'UV à celle des grandes échelles (IR). Les divergences UV peuvent ainsi être traitées systématiquement comme des divergences IR par des méthodes équivalentes à celles utilisées en théorie quantique des champs.
    L'invariance modulaire est tout aussi fondamentale pour une autre dualité (la dualité S), pouvant aussi s'appliquer aux théories de champs (c'est la célèbre dualité électro-magnétique), liant les régimes à fort couplage (interactions très intenses, calculs nonperturbatifs difficiles) à ceux aux faibles couplages (pour lesquels le traitement perturbatif est licite).
    Ces deux dualités ont été les clés qui ont ouvert les portes, autour du 27 avril 1995, à un changement radical de perspective en physique fondamental, une révolution dont les effets se font encore grandement sentir aujourd'hui (et le comité Nobel ne semble pas vouloir me contredire ).

    Pour revenir aux trous noirs, c'est ici encore l'invariance modulaire qui va permettre d'assoir définitivement l'entropie des trous noirs sur les bases solides de la physique statistique. En 1996, la mystérieuse analogie entre thermodynamique et trou noir pouvait enfin, après une 20aine d'années, être élevée au statut de thermodynamique "réelle" des trous noirs, une thermodynamique dérivant d'une théorie microscopique dans laquel les microétats peuvent être dénombrés. La dualité qui rend le calcul possible est, à mon sens, un hybride entre les deux dualités précédentes, qui s'incarne dans une équivalence entre la physique (encodée dans une fonction de partition) aux basses températures, dominée par le vide et son énergie à la Casimir (calculable) et la physique aux hautes températures où on cherche à compter les micro-états (ultra-énergétiques) dans un régime (couplage fort) où les calculs sont inextricables sans le miracle modulaire.

    Le calcul de l'entropie des trous noirs en gravitation quantique est en réalité un peu plus subtile que ce que je viens de raconter : la dualité doit être montrée valable pour toutes les énergies positives et pas seulement dans la limite ultra énergétique, notamment. Ce que j'ai grossièrement esquissé ici, ce sont les grandes lignes d'un vieux truc de la communauté des physiciens statisticiens. Il est utilisé depuis Cardy en 1986, pour étudier les phénomènes critiques qui sont eux-aussi être décrits par une théorie conforme des champs. On peut noter que, dans toute cette histoire modulaire, l'invariance conforme joue le rôle de l'empereur Palpatine, tirant les ficelles dans l'ombre depuis le début.

    Vivement samedi...

    -----
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  2. Publicité
  3. #2
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Euh...à ton avis, combien parmi les lecteurs de ce fil ont les prérequis pour comprendre un exposé de Pierre Vanhove?
    Mais bon, merci quand même pour l'info.

  4. #3
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Euh...à ton avis, combien parmi les lecteurs de ce fil ont les prérequis pour comprendre un exposé de Pierre Vanhove?
    Mais bon, merci quand même pour l'info.
    Salut,

    comme j'ai tenté de le suggérer, l'exposé vise un large public. L'évenement (Mathematic Park) est orienté math. Le premier exposé, samedi dernier, de Leslie Lamport, le papa de LaTex, était sur la construction des preuves au 21ième siècle, avec moins de mots et plus symboles, moins d'arbres morts et plus d'hypertexte .

    Je pense que l'exposé de Pierre sera "du même style", avec un fil directeur mathématique (l'invariance modulaire) dans un contexte physique plus général, mais ne s'adressant pas à des physiciens pure souche. Les connaissance préalable en physique théoriques devraient être limitées au maximum et les maths devraient rester sous contrôle.

    Bien entendu, je peux me tromper, je n'ai aucun détail (je transmettrai si j'entends des rumeurs), j'ai juste déduit le contenu à partir des indices contenus dans le titre. Il n'y a plus qu'à atttendre que l'expérience de samedi prochain confirme ma théorie, qui est élégante, simple, cohérente, complétement déterminée par la symétrie du problème et uniquement basée sur l'hypothèse d'un Pierre Vanhove sphérique, dans le vide (j'ai fait une étude en perturbation des écarts à la sphéricité et la solution est stable à l'ordre 1).
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  5. #4
    voicie

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Bonjour

    CCCCCcoooooollll ........... Les contraintes imposée pour comprendre sont les même que les TN

    Sa va être superbe ! même si je pense ne pas tout comprendre.

    Merci mmanu_F
    Dernière modification par voicie ; 04/10/2016 à 23h59.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    On me dit dans l'oreillette que l'exposé commandé à Pierre Vanhove pour samedi devrait être accessible à un public de première année.

    Comme je l'expliquais dans mon premier post, l'angle d'attaque aligné sur l'invariance modulaire, suggéré dans le titre, me parait être optimal pour fournir au grand public une rampe de lancement vers les sommets de la gravitation quantique, pour un coût en matière grise raisonnable.

    Alors n'hésitez pas ! Venez voir, écouter, poser vos questions, écouter encore et comprendre comme il faut. Pour ceux que ça intéresse, il y aura un LiveTweet sur #MathPark.
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  8. #6
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Salut,

    juste pour vous dire qu'il reste encore quelques places assises à l'IHP pour aller voir l'exposé en vrai. N'oubliez pas de vous pré-inscrire ici
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  9. Publicité
  10. #7
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Salut,

    départ de l'exposé dans 20 minutes : pour la vidéo, c'est par ici : https://www.youtube.com/watch?v=daVyre2nIWs
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  11. #8
    EauPure

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Bonjour,

    à 39.36 de la vidéo : théorie des champs : succés
    g expérience 2 x 1.001159652180
    .... g théorie 2 x 1.001159652181

    Mais pourquoi ils appellent ça g ?
    Et pourquoi c'est positif x 2 alors que c'est négatif ici : electron mag. mom. to Bohr magneton ratio -1.00115965218 ?
    et quelqu’un pourrait il traduire ça : electron mag. mom. to Bohr magneton ratio
    Dernière modification par EauPure ; 10/10/2016 à 06h09.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #9
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Salut,

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Mais pourquoi ils appellent ça g ?
    Et pourquoi c'est positif x 2 alors que c'est négatif ici : electron mag. mom. to Bohr magneton ratio -1.00115965218 ?
    et quelqu’un pourrait il traduire ça : electron mag. mom. to Bohr magneton ratio
    bonne question dont la réponse n'est certainement pas très intéressante.
    pas les mêmes conventions (le moins n'est pas standard).
    rapport (adimentionné) du moment magnétique électronique au magneton de Bohr.
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  13. #10
    EauPure

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    C'est gentil de vous mouiller avec une réponse certainement pas très intéressante, vous êtes trop modeste
    par contre je ne comprend pas :
    magneton de Bohr
    symbole
    C'est une constante physique qui relie le moment magnétique de l'électron à son moment cinétique (ou angulaire).
    et vous écrivez
    rapport (adimentionné) du moment magnétique électronique au magneton de Bohr.
    ce qui fait un phrase un peut étrange
    rapport (adimentionné) du moment magnétique électronique à la liaison du moment magnétique de l'électron à son moment cinétique (ou angulaire).
    Mais sa devrait être ça puisque le magneton de Bohr n'a pas la même valeur que ce g et est dimentionné
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  14. #11
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Salut,

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    ce qui fait un phrase un peut étrange
    rapport (adimentionné) du moment magnétique électronique à la liaison du moment magnétique de l'électron à son moment cinétique (ou angulaire).
    la phrase peut être mais en physique on a pris l'habitude de raisonner avec des "phrases" mathématiques plutôt que des phrases dans un autre language . Tu devrais peut-être faire l'effort de lire aussi les passages un peu moins littéreaires de la définition dans la wiki. Ca donne quelque chose comme ça, avec M le moment magnétique, q la charge, m la masse, 2 deux, L le moment cinétique, h la constante de Planck réduite.

    M=(q/2m)L=(q/2m)hL/h=(qh/2m)L/h=µB L/h

    qui est équivalent à M/µB = L/h

    Ainsi, le rapport du moment magnétique au magnéton de Bohr a la même dimension physique (c'est-à-dire aucune) que le rapport du moment cinértique au quantum de moment cinétique (de Planck).

    Ta phrase était étrange à cause du mot "liaison" qui n'était pas défini
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

  15. #12
    EauPure

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Merci, ça me rappelle ça : Math Park - 01/10/2016 - Leslie LAMPORT, COMMENT ÉCRIRE UNE DÉMONSTRATION AU 21ÈME SIÈCLE
    où il montre qu'au début des maths les démonstrations était écrites en langage naturel et qu'il y a encore des progrés à faire
    Diffusé en direct le 1 oct. 2016
    Nous exposerons une nouvelle manière pour écrire les démonstrations avec laquelle il devient plus difficile de démontrer des résultats faux.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  16. Publicité
  17. #13
    mmanu_F

    Re : Exposé de Pierre Vanhove samedi 8/10 sur l'invariance modulaire et les trous noirs

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Merci, ça me rappelle ça : Math Park - 01/10/2016 - Leslie LAMPORT, COMMENT ÉCRIRE UNE DÉMONSTRATION AU 21ÈME SIÈCLE
    où il montre qu'au début des maths les démonstrations était écrites en langage naturel et qu'il y a encore des progrés à faire
    J'avais suivi du coin de l'oeil et mon dernier message n'était pas sans relation, en effet. Cependant, je crois que le saut conceptuel avait déjà eu lieu quelque part en le Principa de Newton et le Principa de Whitehead et Russell. Je crois que la voie du milieu a encore de beaux jours devant elle, en attendant la révolution hypertexte annoncée par Lamport, ce qui n'est pas très étonnant, aux vues du personnage : l'heureux papa de La(mport)Tex
    La voie ardue mais juste du révolutionnaire conservateur : bâtir en détruisant le minimum.

Discussions similaires

  1. Actualité - Fin des trous noirs selon Hawking : l'avis de Jean-Pierre Luminet
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 31
    Dernier message: 30/08/2014, 15h15
  2. Actu - Podcast : à la découverte des trous noirs avec Jean-Pierre Luminet
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2007, 12h25
  3. Du corps noirs aux trous noirs intrigue sur une loi
    Par Magyk dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 16h27
  4. trous noirs de Jean-Pierre Luminet
    Par raptor77 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/03/2007, 20h29
  5. Jean Pierre Petit et les trous noirs
    Par aiolia dans le forum Archives
    Réponses: 32
    Dernier message: 23/07/2006, 07h27