Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

des souris viables à partir de parents du meme sexe




  1. #1
    Flyingbike

    des souris viables à partir de parents du meme sexe

    https://www.cell.com/cell-stem-cell/...909(18)30441-7

    Des chercheurs chinois ont obtenu des souriceaux viables à partir de cellules souches embryonnaires de parents du même sexe





    voici le résumé en anglais
    Unisexual reproduction is widespread among lower vertebrates, but not in mammals. Deletion of the H19 imprinted region in immature oocytes produced bimaternal mice with defective growth; however, bipaternal reproduction has not been previously achieved in mammals. We found that cultured parthenogenetic and androgenetic haploid embryonic stem cells (haESCs) display DNA hypomethylation resembling that of primordial germ cells. Through MII oocyte injection or sperm coinjection with hypomethylated haploid ESCs carrying specific imprinted region deletions, we obtained live bimaternal and bipaternal mice. Deletion of 3 imprinted regions in parthenogenetic haploid ESCs restored normal growth of fertile bimaternal mice, whereas deletion of 7 imprinted regions in androgenetic haploid ESCs enabled production of live bipaternal mice that died shortly after birth. Phenotypic analyses of organ and body size of these mice support the genetic conflict theory of genomic imprinting. Taken together, our results highlight the factors necessary for crossing same-sex reproduction barriers in mammals.

    -----

    La vie trouve toujours un chemin

  2. #2
    JPL

    Re : des souris viables à partir de parents du meme sexe

    Et la traduction Google un peu corrigée, parce que j’ai la flemme de la faire moi-même en entier et de l’écrire

    La reproduction unisexuée est répandue chez les vertébrés inférieurs, mais pas chez les mammifères. La deletion de la région empreinte de H19 dans des ovocytes immatures a produit des souris bimaternelles avec une croissance défectueuse; Cependant, la reproduction bipaternelle n'a pas été réalisée auparavant chez les mammifères. Nous avons constaté que les cellules souches embryonnaires haploïdes (haESC) parthénogénétiques et androgénétiques en culture présentent une hypométhylation de l'ADN ressemblant à celle des cellules germinales primordiales. Par injection d'ovocytes MII ou co-injection de spermatozoïdes avec des CES haploïdes hypométhylés portant des délétions de régions imprimées spécifiques, nous avons obtenu des souris vivantes bimaternelles et bipaternelles. La suppression de 3 régions imprimées dans des CES haploïdes parthénogénétiques a rétabli la croissance normale de souris bimaternelles fertiles, tandis que la suppression de 7 régions imprimées dans des CES haploïdes androgénétiques a permis la production de souris bipaternelles vivantes décédées peu après la naissance. Les analyses phénotypiques de la taille des organes et du corps de ces souris confirment la théorie des conflits génétiques de l'empreinte génomique. Ensemble, nos résultats mettent en évidence les facteurs nécessaires pour franchir les barrières de reproduction du même sexe chez les mammifères.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] Sexe des chimères souris ko
    Par Brailleur dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2011, 17h57
  2. Génération de souris viables issues de deux mâles
    Par Edelweiss68 dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/12/2010, 17h20
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 16/12/2008, 09h39
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 13/11/2006, 20h21